Mon mariage champêtre à paillettes : le bilan

Deux ans et demi, cette folle aventure aura duré presque deux ans et demi entre nos fiançailles et notre mariage religieux. Deux ans et demi de DIY, de paillettes dorées, de prises de tête sur la couleur du corail, d’implication de nos amis parfaits et de nos parents. Deux ans et demi d’amour, de recherches, de tableaux Pinterest, de messages envoyés à Coloc et à Maman Chérie « et ça, tu aimes ? ». Deux ans et demi de bonheur et de larmes.

Aujourd’hui pour ma dernière chronique, je viens te faire mon bilan (c’est une rubrique que j’adorais en tant que fiancée, j’espère que ça pourra te servir). Je ne te cache pas que je suis en train de verser ma petite larme de me dire que je viens mettre un point final à toute cette belle aventure (j’ai traîné, mais je l’ai fait).

Crédit photo : Madame B photographie

Pour illustrer cette chronique, j’utiliserai les photos de la séance photo que nous avons faite avec la talentueuse Madame B. pour nos noces de coton (nous pensions au début faire cette séance juste après notre mariage, mais le temps a passé et nous avons finalement choisi de le faire pour nos noces de coton). Il tenait en effet à cœur à M. Redingote de prendre des photos dans le village de ses grands-parents dans les Ardennes. Nous avons même osé sonner chez les nouveaux propriétaires de leur maison qui nous ont gentiment ouvert leur jardin ! Merci beaucoup Madame B. de nous avoir accompagné pour cette chaude fin de journée d’été !

Tout d’abord, des remerciements

Finir mes chroniques sans remerciements, c’était pour moi comme nier l’importance de tous ceux qui nous ont entouré (je suis désolée, ça va faire un peu remise des Oscars, mais je me lance) :

Merci Coloc, tu es la meilleure. Ai-je besoin d’en ajouter plus ? Grâce à toi, notre mariage a eu une saveur bien meilleure et plus douce. Tu as su écouter mes craintes, me rassurer, me contenir quand je partais trop loin, m’aider, m’écouter raconter 5 fois la même chose et j’en oublie… Merci, merci <3

Merci à nos parents. C’est cliché de dire que vous êtes les meilleurs parents du monde ? Tant pis, je le dis quand même : vous êtes les meilleurs parents du monde, voilà.

Merci à nos frères et à nos belles-sœurs : merci de vous être impliqués autant, merci d’avoir supporté Bridezilla ! Merci à notre team de folie : A, B, D, M, O et R : nous avons de la chance de vous avoir à nos côtés, ça n’aurait pas été pareil sans vous !

Et enfin merci à Gwénaëlle, Anne et Fabiola de m’avoir permis de venir raconter ici mes jolis jours et d’avoir pu rencontrer des chroniqueuses aussi géniales : you rock girls ! Merci aussi à toi lectrice, derrière ton écran, c’est aussi grâce à toi que je suis là. Je n’oublie pas les autres chroniqueuses, elles sont tellement fantastiques : merci les filles !

Crédit photo : Madame B photographie

Ce que je referais

Mon moment « remise de la Palme d’Or » étant terminé, laisse-moi faire la liste de tout ce que je referai si je devais me marier aujourd’hui :

  • Me marier avec mon mari (bah quoi ?).
  • Distinguer la cérémonie civile de la cérémonie religieuse, pour profiter plus longtemps de notre bulle d’amour et de nos proches (et puis porter deux robes !).
  • Marcher au coup de cœur pour nos prestataires images : grâce à Charlène et Benjamin, nous avons des souvenirs pour la vie que nous chérirons longtemps. En me replongeant dans les photos et les vidéos pour écrire mes chroniques, j’ai vu toute l’importance d’avoir des images de qualité et d’avoir choisi des artistes dont l’univers nous parlait. Presque 3 ans après, j’aime toujours autant nos photos et notre vidéo.
  • Choisir une robe de mariée française et en dentelle de Calais (moi aussi j’étais Team Bochet !).

Crédit photo : Madame B photographie

  • Louer une salle « wahou » avec des couchages : la salle se suffisait à elle-même, le jardin me faisait rêver et le fait d’avoir des couchages sur place pour notre team nous a permis de profiter sans stress.
  • Louer la salle sur deux jours : faire le brunch dans le même endroit nous a permis d’économiser beaucoup de logistique et de profiter encore un peu plus.
  • Faire faire notre album photo « officiel » par Charlène, notre photographe : il est d’une qualité incomparable.
  • Faire autant de DIY que je le voulais, craquer sur des « détails » : nous avons eu un mariage à notre image, comme nous le souhaitions.
  • Planifier une séance photo « day after » pour remettre nos jolis habits et faire des photos dans un lieu « qui compte »

Crédit photo : Madame B photographie

Ce que je regrette

  • Stresser autant : même si j’ai bien conscience que ça n’était pas contrôlable, mon stress m’a franchement gâché les préparatifs du mariage civil et a engendré beaucoup d’inquiétudes inutiles pour mes proches.
  • Ne pas préparer nos discours : il y avait deux discours à préparer : un pour entrer dans la salle et un pour remercier nos parents. Je regrette sincèrement de ne pas avoir pris 30 minutes pour poser nos idées sur papier.
  • Choisir une robe de brunch si simple (j’avais emporté 3 robes différentes pour le brunch et finalement j’ai pris la plus simple, celle achetée au dernier moment, au cours de notre séance shopping du mercredi). Certes, elle était très jolie, mais si c’était à refaire, je prendrai le temps de la choisir précautionneusement, comme mes deux autres robes.
  • Ne pas avoir sauvegardé rapidement les souvenirs du brunch et des préparatifs. Heureusement que nos proches ont fait des photos, mais moi je suis frustrée (j’ai des photos mentales mais je trouve que ce n’est pas suffisant).
  • Faire un peu plus attention à mon bilan écologique, mais le moi de l’époque était beaucoup moins sensible à cette cause.

Crédit photo : Madame B photographie

Et finalement, un bilan ?

Si je devais résumer mon mariage aujourd’hui avec vous, je dirais qu’un mariage, c’est d’abord des rencontres…

Crédit photo : Madame B photographie

Laisse-moi essuyer une nouvelle larmichette et organiser mes idées… J’ai vécu le(s) plus beau(x) jour(s) de ma vie, c’est une certitude, mais je suis tellement triste à l’idée de me dire qu’il n’y en aura plus jamais d’aussi beau ! Alors je compte bien faire en sorte qu’il y en ait de nouveaux : certes, je n’aurai peut-être plus l’occasion de reporter une si belle robe ni un voile de princesse mais réunir mes proches et aimer mon mari très fort, ça j’en suis capable.

Je me souviendrais toujours d’une conversation que j’ai eu avec une collègue la veille de mes congés « mariage » : « tout le monde dit que le plus beau jour de sa vie, c’est la naissance de ses enfants, mais le mariage, c’est quand même un jour où tu vis des émotions en pagaille et qu’en plus, tu es sûre d’être jolie ». Tu sais quoi ? Elle a tellement raison !

Crédit photo : Madame B photographie

Les mariages cristallisent et révèlent bien des choses : le mien m’a confirmé que je ne m’étais pas trompée en accordant ma confiance (et mon amour) à mes proches, j’en suis sortie plus que jamais sûre de mes amitiés. J’ai également appris à découvrir certaines personnes, et je suis persuadée que leur présence à mon EVJF nous a permis de nous rapprocher.

Aujourd’hui, je suis heureuse (en ce moment, très triste que tout ça se termine, mais on commence à se connaître, mon petit cœur est sensible), profondément heureuse. J’ai vécu des moments magnifiques et je donnerai cher pour « y retourner » (mais je crois que c’est ce qui fait aussi la beauté de moments comme des mariages, c’est par définition éphémère et impossible à revivre).

Crédit photo : Madame B photographie

Madame Bulles rend l’antenne

Et voilà, j’ai traîné pendant toute cette chronique pour éviter de lui mettre un point final, mais je crois qu’il est temps de te laisser (et comme tu vois, je traîne encore). Je crois que c’est la chronique la plus désorganisée de l’histoire de ce blog, mais tant pis.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout ! Si tu es une future mariée (ou pas d’ailleurs) et que tu tombes sur ce récit dans quelques années, j’espère que tu auras trouvé dans ces « quelques » chroniques ce que tu étais venue chercher. Je te souhaite un joli « wedding » et un magnifique « marriage », sois heureuse, souris et tout ira bien, je te le promets. Finalement, l’important n’est-ce pas d’épouser l’homme (ou la femme) de sa vie ?

Crédit photo : Madame B photographie

En écrivant ces chroniques et en me replongeant dans l’univers « mariage » et dans tous les magnifiques mariages des autres chroniqueuses, j’ai découvert un antidote fantastique au wedding blues : si tu commences à le sentir arriver, écris. Écris ton mariage, pose tes émotions sur papier, revis ta journée encore et encore, je t’assure que ça fait du bien : ça sera mon dernier conseil sur Mademoiselle Dentelle.

Tu pensais vraiment que notre histoire allait s’arrêter là ? Je viens de replonger dans mon addiction à la dentelle, aux pièces montées, aux EVJF qui ressemblent à la future mariée, aux jolis mariages (et aux jolis mariés !), tu croyais vraiment que j’allais m’arrêter là ? J’ai la chance de rejoindre une super team de chroniqueuses, en chaussettes et à paillettes ! Je te donne rendez-vous là-bas ? 😉

Merci Mademoiselle Dentelle, merci <3

Crédit photo : Madame B photographie



8 commentaires sur “Mon mariage champêtre à paillettes : le bilan”

  • Superbe idée cette séance photo pour vos 1 an, elles sont sublimes comme dit Mme Gariguette ! Merci d’être revenue pour partager ton mariage, je ne te connaissais pas et je suis ravie d’avoir appris à te connaître en suivant tes chroniques. J’ai adoré ta fraîcheur, ta bonne humeur et tes petites larmes. (j’ai trouvé quelqu’un d’encore plus émotif que moi ! hihi). Ton mariage était vraiment magnifique et je suis très contente de continuer l’aventure à tes côtés sur Paillettes et Chaussettes ! 🙂

    • Merci beaucoup Madame Chaton. Niveau émotivité, je crois qu’effectivement nous battons des records toutes les deux ! Je suis ravie de te retrouver aussi sur P&C, cette nouvelle aventure s’annonce belle 🙂

  • Ce n’est qu’un au revoir … Ce n’est qu’un au revoir 😉 et tout ira bien ! Parce qu’avec toutes les chroniques que tu as écrites, toutes ces photos magnifiques, et puis cette vidéo, mais aussi tous les souvenirs que vous avez en tête, ce jour si spécial et tous les préparatifs associés vivront pour toujours dans vos cœurs 🙂 ça n’était pas qu’un rêve, vous l’avez vraiment vécu ! Et comme tu le dis si bien, le fait que la fête du mariage est éphémère, c’est ce qui rend la chose encore plus belle ! Mais le mariage, c’est toute la vie qu’il dure. Et rien ne vous empêchera de poursuivre la fête, en créant des occasions toutes spéciales pour vous remémorer tous ces beaux souvenirs. En tous cas, vos photos de noces de coton sont superbes. J’ai adoré ce sourire radieux que tu affiches en permanence, tu es une belle personne (et l’émotivité, c’est chouette !!). Merci de m’avoir fait découvrir votre univers pailleté, vous êtes beaux et attachants ! J’espère que vous bullerez encore longtemps ^^ très bonne continuation et plein de bisooooous !

    • Encore une fois, tu m’as fait versé ma petite larme. Merci Aurélie pour tes gentils mots sous chacune de nos chroniques, c’était un vrai plaisir de te connaître grâce aux commentaires (et j’espère qu’on te retrouvera pour continuer nos discussions) ! A bientôt !

  • Ahahah j’ai commencé par la même ligne pour ce que je referais 😀

    C’est une super idée la séance day after… un an après !! Super souvenir pour vos noces de coton !
    Vos photos sont absolument magnifiques, on ressent tellement de tendresse, de douceur et d’amour…

    Et c’est tout ce que je vous souhaite pour la suite de votre vie à deux : amour, douceur, tendresse… et paillettes ! A bientôt sur P&C !!

  • Tu as eu deux superbes mariages sur deux thèmes différents. J’ai beaucoup aimé tes univers. Et vraiment ta robe était faite pour toi, tu la portes divinement bien.

Commente ici !