Mon mariage champêtre à paillettes : J-7

Je t’ai laissé après mon weekend magique d’EVJF. Les quelques semaines suivantes ont passé à une vitesse folle : j’ai finalisé les derniers DIY pour être parfaitement prête pour ma dernière semaine et n’avoir à gérer que les choses impossibles à anticiper.

Encore une fois, j’ai perdu de nombreuses photos, tu auras donc la chance de voir directement les jolies photos de Charlène (je t’évite les photos floues avec mon téléphone et moi, ça me permet de t’en montrer encore plus) ! J’espère que tu aimes les photos 🙂 !

Un dernier petit aparté avant de te laisser lire : quand je dis « nous », je parle souvent de ma Coloc et moi.

Dernier weekend de Mademoiselle

Je suis en vacances le vendredi soir : je n’en reviens pas encore, la prochaine fois que je reverrai mes collègues, ça sera le jour de mon mariage !!! Je file avec ma Maman et Super Copine D pour les derniers essayages de ma robe. Il y a en effet eu un souci dans la confection de ma robe, nous nous en sommes rendus compte au dernier essayage : les mesures étaient les bonnes mais mon bustier était trop court et me faisait une taille empire. J’avais clairement l’air enceinte. Les vendeuses ont été au top, la commande a été passée en urgence et le vendredi, je retournais essayer la « bonne version » de ma robe. C’est une Bochet (le Made In France et la dentelle de Calais était un critère très important pour moi) et je l’ai acheté à l’Univers du Mariage à Châlons-en-Champagne.

Je te les recommande sincèrement : les vendeuses sont toutes couturières, savent donc de quoi elles parlent et sont tout simplement adorables. Je n’ai d’ailleurs pas fait d’autre magasin : j’ai essayé plusieurs robes (pour au final mixer le haut d’une et le bas d’une autre, en ajoutant la ceinture d’une troisième) mais j’ai su en entrant que je trouverais la robe de mes rêves ici.

Crédit photo : Charlène Drouel

Ma robe est parfaite : c’est la douce Margaux qui s’occupe de moi depuis le début et elle s’occupe de couper la hauteur et d’ajuster les dernières petites choses. Prochain rendez-vous avec elle : mercredi !

Le samedi, il pleut des cordes, mais vraiment ! Je remercie intérieurement Belle-Maman d’avoir insisté pour bloquer la date sur le samedi suivant. Nous allons chercher les dragées (ils sont fragiles, car non traditionnels : dragées de Reims et tulles ardennaises pour rappeler nos deux origines) et attendons nos parents pour deux ateliers importants : le plan de table et la mise sous pochon de nos fameux dragées. Nous sommes très efficaces pour les deux ! Pour le plan de table, chacun gère le placement de « ses » invités et nous avions déjà préparé les pochons, il n’y avait plus qu’à remplir et à les fermer.

Crédit photo : Charlène Drouel

Le dimanche, il ne me reste « plus » qu’à imprimer le plan de table et à coller les cartonnettes sur un papier doré. Le jour J, ils seront placés sur un pupitre à Champagne.

Crédit photo : Charlène Drouel

Je pense que je trouve ça « trop facile » et il me prend de nouvelles lubies : je veux absolument des « cocottes conversation » sur les tables (et bien m’en a pris, elles ont rencontré beaucoup de succès) et je décide de prévoir une nouvelle charte graphique pour le brunch du lendemain.

M. Redingote m’autorise du Liberty (j’ai bataillé pendant tous les préparatifs, je pense que je l’ai eu à l’usure sur le brunch). Je passe donc quelques commandes : des serviettes, de la vaisselle jetable (au point où on en est niveau budget…) et j’imprime mes menus en bleu Tiffany (la couleur directrice pour la déco du brunch).

Crédit photo : Charlène Drouel

Je prépare aussi les paniers à nos témoins. Ils contiennent de quoi passer la nuit avec nous au Clos de la Robe : du coca, des fraises, des petits souvenirs, du gel douche…

Je commence aussi un léger traitement pour mon anxiété (après avis de mon médecin) : hors de question de revivre le calvaire du mariage civil.

Lundi : arrivée de ma Super Témoin

Tu l’auras deviné : Coloc, encore et toujours, vient à la rescousse ! C’est surexcitée que je vais la chercher à la gare ! Je l’exploite dès son arrivée : elle sait calligraphier à la perfection. Elle finalise donc les boîtes cadeaux pour les enfants (40 quand même), pendant que je les remplis et que je prépare les sachets de bonbons.

Crédit photo : Charlène Drouel

Elle écrit également sur notre panneau directionnel, prépare le panneau du bar à sirops, des jeux du brunch, les cintres personnalisés… Nous finalisons les DIY puisque dans les prochains jours, nous serons dans l’action !

Crédit photo : Charlène Drouel

Le mardi, matinée cocooning : Anne-Sophie, mon esthéticienne (que je te recommande chaudement au passage), arrive chez moi pour un soin hydratant du visage, les épilations et un massage que j’offre à ma Coloc (je lui dois bien ça).

L’après-midi, nous allons chercher des plantes chez IKEA, quelques décos manquantes et surtout nos alliances ! Nous les avons faites fabriquer sur mesure par un artisan joaillier de la ville : pour la petite histoire, nous avons fait fondre de l’or de famille pour les faire. Elles sont encore plus précieuses.

Crédit photo : Charlène Drouel

M. Redingote quitte du travail et nous filons tous les 3 pour un cours collectif de rock : c’est la dernière occasion pour nous de réviser notre entrée et pour ma Coloc de découvrir la danse de salon.

Mercredi : je récupère ma robe

Le mercredi matin, je me réveille sans aucune peine : je sais que je vais récupérer ma robe ! Arrivée à la boutique, je la vois « qui m’attend », elle me semble encore plus belle et je suis désormais définitivement convaincue de mon choix. Je la passe : elle est parfaite !

Il reste quelques ajustements que Margaux réalise directement sur moi. Elle place également quelques épingles pour retravailler le bustier : nous allons faire un tour en ville en attendant. Lorsque nous revenons, ma robe est fin prête : je la repasse et Margaux me donne un cours exprès de « mariée » : comment m’asseoir, comment rentrer dans la voiture pour ne pas la froisser… J’écoute attentivement ses précieux conseils, nous les remercions chaleureusement et je repars avec « ma robe sous le bras ».

Nous faisons une pause shopping et restaurant puis je repars avec ma Coloc au Clos de la Robe, pour un briefing avec notre Maître d’Hôtel. C’est très confortable : nous repassons en revue toute la journée du samedi (et de l’installation du vendredi), ma Coloc est présente, ce qui permet à notre Maître d’Hôtel de l’identifier comme une personne clé. Nous allons voir la salle et les extérieurs, je lui explique tout ce que j’ai imaginé et nous récupérons les serviettes. Nous voulons en effet un pliage « portefeuille » pour y glisser le menu. Plutôt que de perdre du temps précieux sur la journée du vendredi, je préfère le faire tranquillement le jeudi.

Crédit photo : Charlène Drouel

Le jeudi, c’est journée fleurie ! Nous partons chez mes parents et faisons un crochet par le grossiste en fleurs : nous achetons des gypsophiles pour décorer les bancs de l’Eglise et des autres fleurs pour décorer le vin d’honneur, l’apéritif , le bouquet à la Vierge et le bouquet à lancer (notre fleuriste s’occupe des médicis à l’entrée de l’Eglise, de la décoration des tables, de mon bouquet et des boutonnières).

Crédit photo : Charlène Drouel

Nous nous lançons dans un atelier fleurs avec Super Copine D, Belle-Sœur L, Coloc et ma Maman. Anne-Sophie arrive pour nos manucures (mais la pose du vernis sera effectuée le samedi) et pédicures : nous passerons chacune notre tour entre ses mains expertes.

Coloc décore également la voiture de mes parents à l’aide d’un Posca Blanc et d’une banderole : ça sera notre carrosse du jour J.

Crédit photo : Charlène Drouel

Nous finissons la journée heureux par un barbecue, qui est interrompu par un énorme orage. Catastrophe : la voiture décorée prend un peu l’eau et ça me fait craquer. Je me mets à pleurer sans discontinuer, je lâche tout (finalement, ça n’est pas plus mal). Une fois l’orage passé (dans les deux sens du terme), Coloc « répare » la décoration de la voiture et nous rentrons dormir. Demain : grosse journée !

Bonjour, bonjour, je suis Mademoiselle Bulles et je me suis mariée en deux fois (en mars et juillet 2017) avec M. Redingote. Notre mariage civil a eu pour thème "les années folles" et on a embarqué nos invités dans une ambiance rétro et joyeuse. Pour notre mariage religieux, pas de thème mais un esprit "champêtre chic", avec des touches corail, pêche et doré. Tu peux me retrouver sur Instagram sur @mmebulles ; m'écrire à l'adresse mmebulles@gmail.com ; me rejoindre sur www.paillettesetchaussettes.fr ! A bientôt !

Commentaires

  • Avatar
    Aurélie
    Répondre
    20 mai 2020

    Wah j’ai vu plein de décos bien sympas ! Purée mais 40 enfants ???! ahah ça fait beaucoup ^^’ Dommage pour la voiture à cause de l’orage, mais c’est quelque chose qui pouvait être « facilement » refait, mais je comprends que tu craques, la dernière semaine c’est toujours un peu de pression … Très sympa aussi l’idée de faire fondre l’or de bijoux de famille pour créer vos propres alliances ! J’espère que le stress ira mieux le jour J en effet !!

  • Avatar
    Madame Presque Relax
    Répondre
    20 mai 2020

    Ho ça donne envie d’en voir plus tes photos de décos. C’est chouette de pouvoir faire fondre l’or de la famille, c’est une jolie symbolique.
    Mais 40 enfants c’est vraiment beaucoup, vous aviez une babysitter?

  • Avatar
    Madame Noisette
    Répondre
    20 mai 2020

    Quelle jolie décoration! Difficile d‘échapper à un petit orage émotionnel dans la dernière ligne droite avant le mariage, avec l’émotion et la pression accumulée…

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    20 mai 2020

    Ce teasing sur ta robe !!! trop hâte de voir ! Sinon trop jolie ta décoration !! Et une bride qui ne craque pas à un moment donné ou un autre je me demande si ça existe !! Mais après la pluie le beau temps, non ? 🙂

      • Avatar
        Madame Chaton
        Répondre
        21 mai 2020

        ouiiiii ! trop bien ! je vois que je ne suis pas la seule couche tard au passage 😉

          • Avatar
            Madame Chaton
            21 mai 2020

            Ahah oui ! j’ai surtout lu presque toute les chroniques du jour et répondu aux commentaires. J’ai quand même réussi à boucler mon article bilan ! Plus qu’un à finir, déjà… le plus dur… snif ! mais je m’arrête là pour aujourd’hui sur MD. un petit épisode de this is us et dodo 😉

  • Avatar
    Madame Crapate
    Répondre
    21 mai 2020

    Mais ta Coloc a des mains en or ! Sa calligraphie est superbe ! J’ai hâte de voir ta robe maintenant ! Et c’est vraiment bien que tu ai pu avoir des médicaments pour ton stress par ce que c’était pas rassurant ce que tu décrivais pour le mariage civil !

Poster une réponse