Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le repas et l’ouverture de bal

Après cette première surprise (que dis-je, ces trois surprises en une) riche en émotions, il est temps de se restaurer un peu.

Il faut savoir que notre salle ne fait pas les choses à moitié : juste après notre entrée rock dans la salle (et avant le montage photo de Papa), l’ouverture du service s’est faite en grandes pompes ! Musique, éclairage, présentation du service de salle et tout le toutim pour servir les boissons. Alors quand est venue l’heure d’ouvrir le premier buffet…

D’ailleurs, petit aparté : Chéri et moi avons bu en tout deux gorgées d’alcool sur la soirée. C’était une volonté de notre part, car nous ne tenons pas l’alcool (comprendre : après deux verres, tu nous retrouves en train de dormir dans un coin) et nous avions envie de profiter de notre mariage tout de même ! Donc nous avons bu une gorgée de notre crémant servi au vin d’honneur, et là une gorgée du vin servi en début de repas, car c’est par nous que les serveurs ont commencé leur service (évidemment) et tout le monde nous regardait. Heureusement, nous nous étions arrangés avec la salle et nous avons tourné au mousseux sans alcool toute la soirée, discrétos, afin d’éviter les remarques du type : « T’es enceinte ? » ou : « Profite, c’est ton mariage ! » Ben justement, j’essaie d’en profiter, vois-tu…

Bref, revenons à nos moutons : le maître de salle vient nous chercher afin d’ouvrir le buffet, jusque-là caché par des rideaux. La musique démarre, le DJ fait l’annonce, les rideaux s’ouvrent et… wahou, c’est beau !

Bon, je te l’avoue à toi : jusque-là, je trouvais que ça faisait fort pompeux tout ça « juste » pour un buffet… Mais là j’ai compris : c’est vraiment de l’art et c’est tout à fait normal qu’ils le mettent en valeur comme ça. Ça le fait, quoi ! Quel chic, quelle prestance, sincèrement, je ne m’y attendais pas et je leur tire mon chapeau !

Chéri et moi sommes contents de pouvoir passer à table. Si tu te souviens bien, dans ma chronique précédente, je t’avais dit que nous avions eu un moment de faiblesse avant d’entrer en salle : notre corps commence à nous lâcher.

Notre repas de mariage // Photo : UltraSpider Wedding

Crédits photo : UltraSpider Wedding

Notre repas de mariage // Photo : UltraSpider Wedding

Crédits photo : UltraSpider Wedding

Nous découpons même symboliquement la première tranche de porchetta, un peu comme pour la pièce montée, mais ce n’est pas évident à couper, ce truc !

J’ai envie de goûter à tout, mais je sais bien que mon estomac ne me le permettra pas. Néanmoins ce que je mange est excellent, donc en plus d’être joliment présenté, tout est délicieux.

Voici déjà venir la deuxième animation, présentée par le témoin de Chéri. Il s’agit en fait du best of du film de son EVG. Si tu as lu la chronique de Chéri à ce sujet, tu sais qu’ils se sont donnés à fond pour lui faire vivre une véritable quête digne d’un jeu de rôles vidéo ! Cet événement a bien entendu été immortalisé par les caméras, son témoin a alors fait un court-métrage sous forme de partie de jeu vidéo, et c’est ce petit film qui a été projeté dans la salle. Nous avons adoré, et moi, ça m’a permis de découvrir ce que Chéri avait fait durant son EVG. Je comprends qu’il se soit tant amusé !

Par contre, la vidéo ne fait pas l’unanimité auprès de nos invités. Il faut savoir que les dialogues étaient écrits, le fond sonore étant uniquement composé de musiques d’ambiance (de Zelda essentiellement, of course, clin d’œil à Mme Solène). Mais l’écran et le texte étaient assez petits (enfin, c’était surtout notre salle qui était très grande !), et à part les personnes placées tout devant, personne n’a pu correctement les lire. Or sans les dialogues, il était difficile de comprendre l’histoire, d’autant plus que celle-ci était composée de nombreuses private jokes, non compréhensibles pour les non-initiés aux jeux de rôles et jeux vidéos…

Bref, nous avons eu des retours mitigés sur cette animation, mais nous on a adoré, et ça tombe bien puisque c’était à nous qu’elle était destinée ! Et bonus : la version longue reprenant le reportage intégral de la journée nous sera offerte plus tard par nos amis, afin de garder un souvenir tangible de cette journée.

Nous arrivons ensuite à l’ouverture du buffet chaud. Même topo, le maître de salle vient nous chercher, nous place devant le rideau, musique et oooooh, aaaaah, c’est toujours aussi joli et appétissant ! Le chef fait flamber un plat juste sous notre nez, le spectacle est au plus près de nous ! Pareil, je me sers une petite assiette, juste de quoi me requinquer un peu.

Une fois à table, je jette un coup d’œil à Chéri et le verdict tombe : nous n’allons vraiment pas bien. Lui comme moi avons l’estomac noué et nous avons des papillons devant les yeux. Probablement une petite chute de tension. J’ai très peur que ça ne s’aggrave car il nous reste encore une animation, et pas des moindres : l’ouverture de bal.

Si tu as suivi mes chroniques précédentes, tu sais qu’à la base, nous voulions ouvrir le bal avec nos parents (moi avec Papa, Chéri avec Belle-Maman). Mais au vu des risques que la famille de Chéri ne « perturbe » le mariage, nous voulions éviter que ce moment de complicité ne vire au drame s’il y avait eu un couac juste avant. Tu sais aussi que Chéri et moi avions pris des cours de danse pour pouvoir faire une valse, mais que nous avions abandonné l’idée après trois cours. À la place, nous avons décidé de faire la danse du parapluie, mais plus tard dans la soirée, pas en ouverture de bal.

Et donc pour ouvrir le bal, nous avions choisi de faire… une vente aux enchères ! Mais si, rappelle-toi, les pièces en chocolat, le photobooth, les défis photo, tout ça. Eh bien le moment est venu de lancer les enchères ! Histoire de ne pas avoir que Chéri et moi sur la piste, nous avons aussi sélectionné trois de nos proches, que nous savons être ouverts d’esprit afin de constituer les « lots ». Nous sommes donc cinq lots, ce qui fait dix personnes sur la piste de danse pour l’ouverture de bal.

J’ai rédigé un court descriptif humoristique sur chacun des lots afin de donner envie aux gens de les acheter. Et ça commence avec un de nos amis, qui n’a rien vu venir et qui est tranquillement en train de manger ! Eh bien, je peux te dire que la mayonnaise a pris, beaucoup de gens ont voulu « l’acheter », même des gens qui ne le connaissaient pas ! Finalement, c’est un gars de ma famille qui a remporté l’enchère (je t’assure qu’ils ne se connaissaient pas, et qu’ils sont hétéros et en couple tous les deux qui plus est !).

Une fois le principe assimilé, c’est au tour de la cousine de Chéri d’être proposée aux enchères, gagnée par son fiancé, puis de Papa (qui lui aussi était en train de manger tranquille), remporté par mon cousin (même si la bataille fut rude : c’est une star, mon papa !). Ensuite, les gros lots : Chéri d’abord, qui a déchaîné les passions entre son témoin et sa maman, mais c’est finalement Belle-Maman qui a remporté les enchères. Et enfin, last but not least : la mariée, c’est-à-dire moi.

Notre ouverture de bal // Photo : UltraSpider Wedding

Crédits photo : UltraSpider Wedding

Chéri et sa maman

À ce moment-là, je ne fais pas la fière : je vois toujours des papillons noirs devant mes yeux et j’ai envie de vomir, mais the show must go on, donc j’y vais et j’essaie de me « vendre » au mieux.

Là, ça a été la lutte acharnée, étant donné que j’étais le dernier lot, tout le monde a dépensé ses pièces ! Et après de nombreuses triches (entre autres des amis qui sont carrément allés chercher la boîte de pièces posée à côté du photobooth !), c’est finalement Maman qui a remporté l’enchère. Je pense sincèrement qu’elle aurait planté une fourchette dans le pied de celui ou celle qui aurait remporté l’enchère si ça n’avait pas été elle.

Notre ouverture de bal // Photo : UltraSpider Wedding

Crédits photo : UltraSpider Wedding

Moi et ma maman

Les cinq couples se mettent en piste et la musique se lance. Comme je ne voulais pas me restreindre à une seule musique, j’ai fait moi-même un medley de quatre chansons  : Call me maybe de Carly Rae Jepsen (la chanson inavouable de Chéri, ce qui a bien fait marrer ses proches, d’ailleurs), Shut up and dance de Walk the Moon (j’adore le rythme de cette chanson et je ne suis pas la seule, n’est-ce pas Mmes Peach et Kiska ?), Marry you de Bruno Mars (parce que ça me semblait une musique incontournable des mariages) et enfin le slow I don’t wanna miss a thing d’Aerosmith (parce que il me fallait absolument une ballade rock).

Je voulais ainsi créer diverses ambiances, du plus festif au slow, sachant que les couples seraient improvisés et qu’il serait mal venu que l’on danse un slow collé-serré du début à la fin… Avec le recul, je me dis que j’aurais dû choisir trois chansons uniquement et virer Bruno Mars, tout simplement parce qu’elle n’était pas suffisamment différente des autres et qu’elle n’apportait rien.

Et surtout les gens, croyant probablement que le passage d’une chanson à l’autre était dû au DJ, ont commencé à s’impatienter. Le DJ a alors proposé aux invités de nous rejoindre sur scène, et ce dès la troisième chanson ! Noooooooooon, laissez-nous notre ouverture de bal en petit comité ! Trop tard, bon ben tant pis. Moi j’ai continué à danser avec Maman jusqu’à la fin du medley, mais Chéri a changé de partenaire juste au moment du slow par exemple… Bref, les aléas du direct !

Ensuite, j’ai virevolté de bras en bras : un ami qui m’a littéralement sauté dessus, avant que Papa ne vienne gentiment lui rappeler qu’il avait la priorité. En plus, j’ai eu la chance de danser avec Papa sur la toute nouvelle ballade qu’il venait de composer avec son groupe, c’était très chouette ! J’ai dansé avec Beau-Papa, avec beaucoup de mes amis, avec Chéri aussi, quand même un peu…

À partir de ce moment, toute la fatigue s’est envolée ! Plus de papillons devant les yeux et plus de problèmes à l’estomac, j’étais à nouveau en pleine forme !

Jusqu’à présent tout va bien, comme dirait l’autre, malheureusement un gros couac était en train de se profiler…

Et toi ? Comment ton repas de mariage a-t-il été annoncé ? Avais-tu prévu une ouverture de bal originale ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le repas et l’ouverture de bal”

  • Très original cette ouverture de bal! Mince pour le coup de mou j’imagine le stress. Heureusement cela n’a pas duré et tu as pu profiter de ces moments. Hâte de savoir la suite en espérant que ce couac a pu vite se résoudre.

    • Et oui, encore une de nos petites originalités qui a séduit les invités !
      Les enchères ont bien mis l’ambiance, quasi tout le monde a participé, y compris aux activités précédentes qui permettaient d’avoir les fameuses pièces, et tout le monde attendait avec impatience de savoir à quoi elles allaient finalement servir…
      Et les couples formés ont tout simplement mis le feu à la piste, même ceux qui ne se connaissaient absolument pas !

  • ça a l’air top cette mise en scène des buffets ! Et super bonne idée la vente aux enchères de la première danse, c’est hyper original ! Je suis contente de lire aussi que ta fatigues s’est envolée après avoir dansé un peu, j’espère que tu as pu profiter à fond du reste de la soirée !

    • L’ouverture des buffets, franchement c’était du grand spectacle, on ne s’y attendait pas ! « Tout ça juste pour présenter de la bouffe ? » Ben oui en fait, et ça valait le coup !
      Et j’ai été rassurée que notre état de fatigue n’était que temporaire, pcq on se voyait déjà s’allonger dans un coin 3 chansons après l’ouverture… Bof bof l’ambiance quand même !
      On ne le dira jamais assez : autant que faire se peut, il faut penser à bien se relaxer et dormir suffisamment les derniers jours, et ne pas oublier de boire et manger le jour J, sinon votre corps risque de vous le faire payer !

  • Alors comment dire… j’aime TOUT ! Le buffet a l’air excellent et d’une présentation irréprochable ; l’ouverture de bal est très originale, franchement tu as assuré car je n’y aurai jamais pensé avant la lecture de ton article 🙂

    Moins top la chute de tension pendant le repas, même si j’ai l’impression que c’est le lot de bon nombre de jeunes mariés 🙁 Heureusement que tu as retrouvé ton peps pendant l’ouverture de bal… ^^

    Mince pour le couac à suivre, en espérant qu’il ne vous a pas empêché de profiter du reste de la soirée !

    • Le buffet était aussi beau que bon, nous avons eu de très nombreux retours positifs de nos invités !
      Pour l’ouverture de bal, comme expliqué dans mes articles précédents, on y a pensé pas mal en amont afin de construire le photobooth autour de ça aussi (pour récolter les pièces).
      Je n’ai vu l’idée des enchères nulle part, mais ça ne veut pas dire pour autant que personne ne l’a jamais fait avant nous… Mais pas à ma connaissance !
      Si l’idée t’a plu et que tu le fais également, n’hésite pas à me donner ton retour ! Nos invités en tout cas ont tous adoré l »idée !

  • Merci pour le joli clin d’œil que je plussoie cela va de soi! Joli déroulé contente de lire que tu t’es sentie mieux pour profiter de ta soirée au maximum!

    • Je ne sais pas si c’est le repas qui nous a redonné des forces, le fait qu’on était totalement impliqués dans notre danse et que ça nous a fait penser à autre chose, ou l’association des deux, mais en effet c’est passé (et tant mieux !)

  • Mais c est super de mette en scène l arrivée des buffets, je comprends facilement l émerveillements des invités. Déjà que j aime manger mais si en plus on me sert ça avec de la musique et des lumières je dévore tout.

    Tre sympa comme idée d animation cet enchère je n’en connaissais pas du tout
    Et je suis contente que les papillons soient passaient mais je reste intriguée par la suite du coup, j espère rien de trop grave …!

    • Pour le coup, on se serait cru à un dîner spectacle (mais dans le bon sens du terme !), ça a fait très pro, très « on est tellement sûr que vous allez en prendre plein les papilles qu’on va aussi vous en mettre plein le vue! »
      Et oui les enchères, c’est une idée que j’ai trouvé toute seule (mes chevilles vont bien, merci), et je suis heureuse qu’elle ait si bien marché ! J’espère qu’elle fera des émules ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *