Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre voyage de noces et notre magnifique shooting

Me revoici pour te raconter en quelques mots notre voyage de noces à Chypre ! Mais d’abord, je voudrais t’expliquer le pourquoi de cette destination.

Revenons à juin 2013 : je prépare mon mémoire de master en biologie, tout se passe très bien. Pour fêter la (future) réussite de mon diplôme, ma famille nous offre, à Chéri et moi, de superbes vacances en couple (comprendre : on part à l’étranger pour minimum une semaine, et au soleil de préférence !), nos premières depuis que l’on est ensemble. Nous avons alors choisi Chypre car c’est une île très riche, où cohabitent deux cultures très différentes (grecque et turque) et qui a aussi son identité propre. Ce n’est pas “trop” loin en avion, il y a du soleil, bref, on a hâte de s’envoler !

Sauf que patatras, j’ai la mauvaise idée de faire une trombo-phlébite pile la veille de la présentation orale de mon mémoire : plus mauvais timing que ça, ce n’était pas possible. Pour celles qui ne savent pas ce que ça signifie, il s’agit d’un ou plusieurs caillots de sang qui se forment et qui bouchent les veines. Ça peut être très dangereux car si le caillot atteint les veines cardiaques ou pulmonaires, ça fait de gros dégâts…

Bon, je te rassure, si je te parle aujourd’hui, c’est que je m’en suis sortie, même si j’ai gardé quelques séquelles, notamment de magnifiques bas de contention (tu sais, comme ceux que tu mets dans les hôpitaux !) que je devrai porter à vie. Et même que j’ai eu mon diplôme ! En septembre, mais je l’ai eu !

Sauf que l’avion, en cas de trombo-phlébite, c’est totalement interdit (les changements de pression avec un caillot sanguin, c’est un peu incompatible). Du coup, vacances annulées, tristesse, tout ça tout ça… Et donc, en sept ans, nous ne sommes pas partis une seule fois en “vraies vacances”, selon mes critères ci-dessus.

Ce qui fait que quand s’est posé la question de la destination de notre voyage de noces, la réponse a été évidente : Chypre, depuis le temps qu’on en rêvait, afin que la boucle soit bouclée !

Et qu’est-ce qu’on y fait, à Chypre ?

Alors déjà, on se détend. Et ça fait du bieeeeen ! Le dilemme quotidien ? “Va-t-on à la piscine ou à la plage ?” Ha ha, ça change des décisions qu’on a eu à prendre ces derniers mois !

La pression se relâche et c’est super chouette. Je peux enfin profiter de mon mari tout neuf sans devoir le partager avec les autres, et dans un climat de détente, sans penser à ce que l’on doit faire après. Franchement, les derniers temps durant les préparatifs, on attendait le voyage de noces avec plus d’impatience que le jour J !

En plus, on s’était accordé un petit caprice (pour nos seules vacances en amoureux depuis sept ans, et qui plus est en voyage de noces) : on a pris un hôtel “adult-only”. Alors bon, il y a des avantages et des inconvénients, comme partout. Pas de gosse qui hurle dans la piscine, qui t’envoie du sable dessus à la plage ou qui renverse son soda juste devant le buffet. Mais aussi peu d’activités organisées : pas de spectacle tous les soirs ou de sport en journée, pas de parc aquatique directement dans l’hôtel, ce genre de choses. Mais ça nous allait très bien, car tout ce qu’on voulait, c’était être au calme.

Et le deuxième caprice que l’on s’est accordé, c’est un shooting photo avec nos tenues de mariés ! Eh oui, nous avons emporté une valise de plus rien que pour ma robe (sans le jupon hein, sinon ç’aurait été trop galère) et le costume de Chéri.

Je n’ai pas pris de maquillage (de toute façon, il faisait beaucoup trop chaud !) et j’ai simplement emporté ma couronne chérie d’amour en guise d’accessoire coiffure. Avec le recul, je me dis que j’aurais peut-être dû prendre le temps de me coiffer, ou du moins de relever mes cheveux, parce qu’après cinq minutes de shooting, je peux te dire que ça dégoulinait dans mon dos (glamour bonjour !).

De même, ni Chéri ni moi n’avons pris nos belles santiags (trop lourdes et encombrantes), donc il était en converse. Mais vu que ça ne rend pas top top sur les photos, je ne t’ai sélectionné que des photos où on ne voit (presque) pas ses pieds (ben quoi, il fallait bien un critère de sélection, sinon je t’aurais mis cent cinquante photos au moins !).

Et donc voici une petite sélection rien que pour toi :

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Notre voyage de noces à Chypre // Photo : HarNeo Photography Studio

Crédits photo : HarNeo Photography Studio

Pour trouver le photographe, nous nous sommes simplement adressés à la réception de l’hôtel et nous avons expliqué nos souhaits. Et je dois dire que nous sommes ravis du résultat !

Il est venu nous récupérer à l’hôtel et nous a emmenés dans quelques chouettes endroits de sa connaissance, notamment le dernier avec le bateau : un lieu-dit nommé “Oniro by the sea”, qui porte très bien son nom (“le rêve par la mer”) et que je te recommande chaudement si tu passes par Chypre.

Le temps était chronométré car notre photographe voulait absolument capturer le coucher du soleil (qui se couche beaucoup plus tôt et plus vite que chez nous), et tu peux voir sur la dernière photo qu’en effet, nous avons fini le shooting juste au moment où le soleil a disparu de l’horizon.

Il faisait très très chaud, environ 30°C même à cette heure-là, et entre deux photos, Chéri et moi essuyions discrètement notre front – je ne te raconte même pas l’humidité qui régnait dans nos vêtements (glamour re-bonjour !)… Mais ça en valait la peine, j’adore vraiment ces photos “brutes” car non-retouchées : il nous les a livrées via we transfer à peine une heure après le shooting !

Et ces photos nous ont permis de patienter en attendant les photos “officielles” de notre joli jour. Car oui, nous avons dû attendre trois longs mois avant d’obtenir la première partie de nos photos et vidéos que tu as vues dans mes chroniques précédentes, et même si celles-là en valaient la peine, j’avoue que visionner et partager celles-ci avec nos proches m’a fait du bien quand j’avais besoin de me replonger dans le monde presque parfait de notre mariage.

Bon, et à part faire des photos, on a quand même visité un peu l’île, hein, je te rassure. Et c’est une très jolie île, la culture chypriote est très riche. Il faut dire que l’île a été pas mal envahie au cours de l’histoire par différentes peuplades, qui ont chacune laissé leur petite marque.

Et actuellement, le pays est officiellement coupé en deux, même la capitale ! Deux langues différentes, deux régions différents, deux religions différentes… Alors certes, c’est loin d’être le grand amour et ça pose d’énormes soucis politiques, mais l’air de rien, tout ça m’a fait relativiser la situation actuelle de mon propre pays. Je me suis dit plus d’une fois qu’on n’était pas si mal en Belgique : malgré notre frontière linguistique (mais pas encore territoriale, ni gardée par soldats et barbelés !) et nos politiciens qui se détestent, nous sommes encore un pays unique et “uni”.

Plus dure sera la chute

Tu l’auras compris, après le tumulte du mariage et de sa préparation, ce voyage de noces nous a fait un bien fou !

Le seul souci, c’est que notre voyage se terminait un dimanche. Que nous sommes rentrés à 23h, pas le temps de déballer les valises, zou au dodo car demain, réveil à 6h : au boulot ! Et en plus, il pleuvait (bon, en Belgique, c’est fréquent, mais disons que ça faisait un gros contraste avec les températures et le climat de la veille). Retour à la “vraie vie” : métro, boulot, dodo. Et je n’étais pas prête. Du tout du tout…

Chéri, lui, a mieux négocié son retour au boulot : il avait suffisamment rechargé ses batteries pour faire face à la vie quotidienne. Moi, par contre, je me suis retrouvée dans la rue le lundi à 7h45, en train de pleurer au téléphone avec Chéri parce que j’en avais déjà marre et que je voulais retourner en vacances… Que la vie quotidienne, le travail particulièrement, m’a semblé futile après tout ce que nous avions vécu et accompli !

Mais bon, nous avons à peine eu le temps de nous réhabituer à la vie normale qu’une nouvelle tâche nous attendait : déménager. Si tu as lu mes chroniques à propos du couac avec Maman, sache que ça nous a fait prendre conscience du fait qu’il ne fallait pas plus la laisser seule. Et puis, nos amis commençaient à nous manquer. Et depuis notre changement de travail à tous les deux, nos trajets domicile-travail avaient pas mal augmenté. Bref, le lieu où nous habitions était loin de nos boulots respectifs et loin de nos familles et amis, donc on a pris la décision de changer d’endroit ! Et on a choisi de se rapprocher de nos familles (enfin, principalement de Maman).

Nous nous sommes jetés à corps perdu dans ce déménagement en urgence (car il fallait idéalement que ce soit fait avant sa prochaine opération du dos) et nous avons tout bouclé en un mois. Heureusement, nous avons pu compter sur nos familles et amis, les mêmes qui nous avaient si bien aidés le jour de notre mariage, pour emballer et déballer nos caisses.

À l’heure où j’écris ces lignes, la maison est habitable, mais pas encore en état de recevoir des gens, par exemple. Il nous manque encore des tentures, des meubles, et il y a encore pas mal de cartons pleins. Chéri et moi (mais surtout moi) avons traversé une période de ras-le-bol général depuis notre mariage. J’attendais clairement mes photos et vidéos afin de pouvoir m’y replonger. Et j’avais hâte, tellement hâte de tout te raconter !

À présent que l’aventure se termine doucement (mais il me reste encore l’une ou l’autre chronique à te présenter !), j’ai les paroles de la chanson de Gilbert Bécaud qui me trottent en tête : “Et maintenant, que vais-je faire ?”

Et toi ? Comment s’est passé ton voyage de noces ? As-tu fait des photos ? Et le retour au travail ? Viens me dire tout ça…

✈ Pour des hôtels très chics et des voyages extraordinaires, je te propose de faire un tour du côté de VeryChic : chaque jour, le site te propose des ventes privées pour des hôtels 5* partout dans le monde !



Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



8 commentaires sur “Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre voyage de noces et notre magnifique shooting”

  • Vos photos sont magnifiques, mention particulière à celles prises au coucher de soleil <3
    Et puis les Converse, je trouve ça super sexy sur des hommes en costume… je suis sûre que ton mari tout neuf les portait très bien lui aussi 😉

    Je comprends pour quelle raison ce voyage de noces revêtait une telle importance pour vous désormais, vous avez su vous montrer patients d'attendre 7 ans avant de pouvoir vous envoler en amoureux loin du train-train quotidien…
    En revanche, trois mois avant de recevoir vos photos et vidéo de mariage : ce que c'est long je trouve !!! 🙁 J'espère que notre photographe sera plus rapide pour la livraison, j'ignore si j'aurais votre patience dans la même situation.

    • Les Converse donnent un côté “branché” à un costume, et effectivement Chéri les portait très bien (même si j’ai une nette préférence pour ses santiags !).
      Et oui, notre voyage de noces était le premier vrai voyage que nous effectuions, alors en effet nous étions très impatients et nous comptions beaucoup sur lui pour nous faire de beaux souvenirs !
      Et trois mois c’est long, très très long, et encore ce n’est pas fini : il a fallu plus de 6 mois pour obtenir “toutes” les photos, et à l’heure actuelle où j’écris, notre album de mariage n’est toujours pas réalisé.
      Tu comprends pourquoi nous étions ravis d’avoir fait ce shooting…

  • Trop dur ce retour au travail ! Impressionnant de rentrer le dimanche soir et de travailler le lundi matin, c’est sûr que ça ne devait pas être facile.
    Les photos rendent très bien c’est clair, et ça aide à faire patienter je te rejoins sur ce point !!

    • Et effet très très dur le retour à la réalité !
      C’est vraiment parce qu’on n’avait pas le choix dans les vols de retour (et qu’on avait déjà claqué trop de congés avant le mariage pour se permettre d’en prendre après), mais honnêtement je déconseille de faire ça à tout le monde !
      Prenez ne serait-ce qu’un ou deux jours de repos complets pour souffler avant de retourner travailler.

  • Vos photos sont vraiment très jolies !! Chypre est apparemment un pays magnifique, je connais plusieurs personnes qui y sont allées, et toutes sont unanimes quant à la beauté du pays !
    Le retour à la réalité a en effet dû être très très dur…
    Je rejoins Nala sur le fait que 3 mois pour recevoir photos/vidéos, ça a dû te sembler interminable !!! Ici, nous avons eu les photos 5 jours après… Je ne remercierai jamais assez ma photographe. Nous attendons la vidéo qui doit arriver ces jours-ci… A un peu plus d’un mois de notre grand jour…. Et je trouve ça terriblement long ^^

    • C’est un très joli pays, riche de cultures différentes. Je suis très heureuse d’y être allée.
      Si je devais changer qqch, j’aurais tout simplement pris congé le lundi, histoire de défaire tranquillement les bagages et de faire une micro-transition entre “le paradis” et “le train-train quotidien”.
      Pour les photos nous avons dû attendre longtemps pour toutes les obtenir, mais finalement ça valait le coup donc ça va (et on avait celles du voyage de noces pour “tenir”).
      On a bien essayé de faire la chasse aux photos prises par nos invités, mais il n’y en avait pas beaucoup malheureusement.

  • Votre voyage m’avait l’air paradisiaque ! J’imagine bien à quel point cela a dû être dur pour vous de retourner travailler au débotté, sans période d’acclimatation, avec la fatigue en plus. C’est une très bonne idée de faire un shooting pour profiter de jolies images en attendant les vraies, je note ! 😉

    • Et oui, comme dis plus haut le voyage était magnifique, il nous a fait beaucoup de bien.
      Et nous ne regrettons pas le moins du monde d’avoir fait ce shooting, car lui aussi nous a fait beaucoup de bien (et en plus il ne nous a pas coûté très cher).
      Après le mariage, et c’est bien normal, nous avons toutes envie d’y replonger rapidement, c’est pourquoi les photos (et vidéos) sont si précieuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *