Mon mariage civil bohème en pleine ville – On se dit oui !

De retour à la maison pour un repas bien mérité après notre séance photos, nous nous installons tous autour de la table du salon en attendant Mademoiselle Instit… Justement, la voilà qui arrive ! On se saute dans les bras, et elle me dit que je suis trop belle, et je rougis de plaisir !

Nos témoins discutent tous ensemble, on échange sur nos vies, on prend le temps, et ça c’est top ! Je ne sais pas si j’aurai le temps d’en faire autant le weekend prochain pour le gros mariage, alors je profite à fond de ces petits moments. Nous terminons le repas et il est déjà temps de partir pour la mairie… Je troque mes salomés contre des ballerines le temps de la route, et en avant !

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons décidé de nous rendre à la mairie à pieds, le tram n’étant pas sur notre trajet… J’avais un peu peur de me sentir mal en me promenant ainsi (pas vraiment la tenue de tous les jours, et pas vraiment discrète non plus de mon côté avec cet énorme parterre de fleurs sur la tête), mais les gens n’ont pas trop fait attention et je ne me suis pas sentie trop observée.

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

Nous arrivons devant la mairie, et je remets mes escarpins pour l’occasion ! (mais je suis quand même bien contente d’avoir marché avec mes ballerines… Mes pieds commençaient déjà à me faire souffrir après la séance de ce matin).

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

Nous nous présentons à l’entrée… On nous reçoit chaleureusement et une dame nous fait patienter dans une belle pièce pendant que l’élue s’installe. Je suis agréablement surprise d’être si détendue, même si le fait d’attendre augmente petit à petit le stress, on plaisante tous ensemble, je ne me sens pas particulièrement mal (je précise que je suis de nature très stressée donc j’étais plus que ravie d’être dans cet état de tout petit stress !). Dix minutes de patience plus tard, quelqu’un vient nous chercher… Ça y’est c’est le moment ! À partir de cet instant, mon sourire ne m’a plus quitté ! Nous rentrons dans la magnifique salle de la mairie où un monsieur en queue-de-pie que j’appellerais Monsieur Protocole (comme ça, lui aussi a droit à son petit nom sur Mademoiselle Dentelle) nous accueille et nous briefe sur le mariage. L’élue arrive, nous ne la connaissons pas, mais elle nous souhaite chaleureusement la bienvenue. Je n’arrête pas de faire des blagues comme pour me détendre (monsieur Protocole qui a le sens de l’humour, ne se vexe pas du tout et plaisante avec moi).

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

Puis déjà, le temps est venu ! Notre élue nous parle du mariage, et de ce que ça implique pour nous. Comme souvent dans les mariages, je suis touchée lorsque l’on évoque le foyer que construit le couple. Monsieur Loup et moi, on se dit régulièrement que nous ne sommes plus uniquement un couple depuis quelques années, mais aussi une famille, et tout cela me fait à chaque fois quelque chose dans le ventre.

Si tu veux tout savoir ma bride, je n’ai pas été émue aux larmes… La cérémonie a été assez rapide, mais j’ai adoré le fait d’être en toute intimité, seuls ensembles, avec des personnes qu’on adore, dans cette immense salle… De plus, cet engagement a déclenché chez moi une autre réaction que les larmes, qui a dû t’arriver pendant de très bons moments : le fameux sourire tellement fort et permanent qu’il te fait mal aux zygomatiques au bout d’un moment ! (je me suis massée la bouche vite fait en sortant tellement j’avais souri !) Vient ensuite le moment des consentements mutuels…

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

Le moment où il me dit “oui”

Et on nous déclare mari et femme !

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

La cérémonie s’achève dans la bonne humeur, je me tourne vers mes témoins et découvre Mademoiselle Instit émue aux larmes et Mademoiselle Bio toute en joie ! Elles me décrivent leurs émotions, me disent qu’elles sont trop heureuses pour nous, ça me fait chaud au cœur. On les sert tous les quatre à tour de rôle dans nos bras pendant qu’ils nous offrent leurs félicitations… Je suis toute chamallow et je ressens beaucoup de joie.

Monsieur Protocole nous propose ensuite d’accéder aux jardins du lieu pour faire quelques photos avec nos témoins. Nous en profitons pour poser avec Mademoiselle Classe Internationale, la petite sœur de Monsieur Loup qui se charge de prendre de belles photos de la journée.

Mariage civil Mme Loup

Crédits photo : Photo personnelle

Après avoir à nouveau échangé de chaussures pour mes petites ballerines plus confortables, direction le jardin des plantes, pour la deuxième séance photos du jour, avec tous nos témoins cette fois !

Et toi, souhaites-tu te marier en petit comité ? As-tu décidé de n’avoir que certaines personnes à tes côtés pour ce moment ? Raconte-moi ! 



10 commentaires sur “Mon mariage civil bohème en pleine ville – On se dit oui !”

  • J’adore cette sensation que tu décris d’avoir le sourire si scotché au visage que ça finit par faire mal! Toujours aussi fan de ta robe sinon… 🙂

  • Hahaha, moi aussi pendant la cérémonie civile je n’arrivais pas à m’arrêter de sourire (et même de rire en fait, j’étais vraiment euphorique quand j’y repense !). Vos photos sont super belles (j’adore tout particulièrement celle ou vous vous embrassez !), et je suis toujours aussi fan de ta robe !

    • Merci Mademoiselle Origan ! C’est vrai que j’étais aussi un peu dans un état un peu étrange, et mon chéri aussi… on était trop contents d’être là je crois ^^

    • Merci Julie, ça me fait très plaisir, d’autant plus que je m’étais un peu inspiré de ce style un peu slave, donc le fait que tu en fasses l’allusion me donne une grand sourire ! 😀

  • comme Mme origan, je suis fan de la photo où vous vous embrasser.
    Et cette douleur du sourire trop bien accroché… ahhh! que dire, j’adore!

    • Oh moi aussi j’adore cette photo Madame Croisé 🙂 je crois que j’aime bien l’effet fleurs qui ressort sur toutes les belles dorures de la salle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *