Mon mariage civil au bord de l’océan : le matin

Aujourd’hui, c’est le grand jour : je vais épouser civilement Poupou ! Après un an et demi de préparation et pratiquement onze ans de relation, nous allons devenir mari et femme aux yeux de la loi. C’est fou comme le temps est passé vite : je me revois encore la première fois que je l’ai vu, des étoiles dans les yeux à mon bureau de lycéenne…

Un réveil matinal

On ne change pas les bonnes habitudes : le matin du mariage, je me réveille hyper tôt, aux alentours de 7h, comme c’est le cas depuis plus d’une semaine déjà.

Le matin de mon mariage en bord de mer

Crédits photo (creative commons) : Snapwire

Je reste un peu dans mon lit et profite de ce moment de calme pour écrire un petit discours pour ce soir. J’ai envie de remercier nos proches d’être venus et d’avoir été là pendant cette année de préparatifs (et pas que). L’inspiration me vient tout de suite et les larmes coulent toutes seules le long de mes joues. Je me dis que si je pleure déjà maintenant, qu’est-ce que ce sera ce soir…

via GIPHY

Je bouquine un peu et quand j’entends ma mère se lever, je me lève à mon tour. On prend notre petit-déjeuner toutes les deux au calme et c’est un super moment mère-fille.

Une fois le ventre rempli, on part dans le centre-ville récupérer nos dernières courses, un petit tour par la poissonnerie pour le repas du soir, un petit tour par la boulangerie pour récupérer nos commandes de gâteaux et petits fours salés. Nous croisons d’ailleurs mes trois témoins à la boulangerie, qui sont venues chercher de quoi faire un petit brunch avec le reste de la deuxième maison : ça me fait du bien de les voir.

Un petit tour dans un magasin d’accessoires pour que ma mère s’achète une petite pochette pour mettre ses mouchoirs (très important) et on file chez le fleuriste récupérer la boutonnière de Poupou et mes fleurs pour mes cheveux. Cette fois-ci, il m’épargne ses remarques douteuses et me souhaite une bonne journée.

Pour le moment, il ne pleut pas, mais il y a beaucoup de vent : la laque sera de rigueur pour cette après-midi !

L’émotion commence

Quand je reviens à la maison, un colis nous attend, Poupou et moi, dans le salon. Jusqu’ici, il n’est toujours pas réveillé, je vais donc le secouer un peu pour qu’il descende ouvrir le carton avec moi : j’ai une petite idée de ce que ça peut être.

Nous ouvrons le colis et là, un ballon en forme de cœur s’envole du carton avec un petit mot au bout, un petit mot d’amour de nos témoins. Ça me touche énormément et les premières larmes (en public) de la journée arrivent ! Si tu ne connais pas ce concept, je t’invite à le découvrir ici, c’est super original !

La surprise de nos témoins le matin du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

À midi, je fais une petite pause et je m’isole un peu : ça me fait du bien de souffler un peu, et je prends petit à petit conscience que dans quelques heures, Poupou sera mon mari. Je ne suis pas stressée, mais j’ai un peu le trac, comme si je m’apprêtais à monter sur scène.

Assez paressé ! Je file sous la douche et enfile mon kimono, je suis prête pour les préparatifs ! J’attends impatiemment mes trois drôles de dames : c’est ma témoin Mademoiselle M qui se chargera de ma coiffure, et je me maquillerai toute seule.

En attendant, je refais mes centres de table, qui sont piqués dans de la mousse florale, pour les transformer en bouquets dans mes bocaux transparents. Mes futurs beaux-parents me proposent de manger quelque chose, mais je refuse poliment : je ne peux rien avaler pour le moment.

À 13h, Mesdemoiselles A, L et M arrivent et nous filons à l’étage nous préparer. Les affaires sérieuses commencent : nous avons deux heures et demi devant nous, c’est parti !

Et toi, comment imagines-tu la matinée de ton mariage ? Détendue ou stressée ? Dis-moi tout !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



9 commentaires sur “Mon mariage civil au bord de l’océan : le matin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *