Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Hiiiii, nous y sommes, j’entame le récit de ma première journée de mariage, celle où je suis devenue Madame aux yeux de la loi. C’était une journée vraiment merveilleuse et j’ai tellement eu le sourire que j’en ai eu mal aux joues le soir (la légende était donc vraie).

Comme je suis un peu (beaucoup) joueuse, je vais faire durer le suspense et commencer mon récit par la semaine précédente. Non, ne t’en vas pas, tu verras, c’est sympa !

Le weekend précédent

Previoulsy on the Poupiglou’s wedding…

Le samedi, je me réveille à 7h du matin et impossible de me rendormir, je commence à cogiter et à lister tout ce que l’on a à faire pour la semaine prochaine et aussi pour le 14 octobre, histoire de se stresser comme il faut.

Après avoir bien monté en pression, je file chez ma coiffeuse pour faire des mèches, un ton en dessous de ma teinte, dans ma chevelure magique (#ironie) : éclaire-moi tout ça, ma chérie ! Pendant ce temps, Poupou va connaître son deuxième EVG – oui, son deuxième, et on ne dit jamais deux sans trois… Perso, j’en suis à zéro au moment où j’écris ces lignes.

L’après-midi, j’accompagne ma maman dans la quête de ses chaussures pour samedi prochain et d’un manteau pour le 14 octobre au cas où. Ça me fait du bien et je me stresse déjà un peu moins.

Quête accomplie, on se récompense avec des macarons. Mais le manteau « au cas où » me fait stresser et à peine rentrée chez moi, je pars en quête à mon tour d’une veste/bomber/manteau/pull, bref d’un truc un peu chaud pour le 14, au cas où…

Dimanche, je me réveille à… 7h ! G-É-N-I-A-L.

Je refais une liste dans ma tête, puis sur mon téléphone, puis dans ma tête, et j’expose à Poupou cette liste à son réveil. Poupou en a marre de mes listes et m’emmène faire du shopping pour me détendre. Pas de doute, je fais bien de l’épouser !

Deux pulls et un tee-shirt plus tard, ça va un peu mieux, et je suis d’attaque pour : récupérer le champagne chez mes parents, préparer le carton avec les décorations et nos tenues pour la semaine prochaine, qui partira en voiture avec les parents de Poupou mercredi, et sûrement d’autres choses dont je ne me souviens déjà plus.

La semaine d’avant

Lundi, je me réveille à… 7h, bien entendu ! On ne change pas une équipe qui gagne.

Je zyeute la météo prévue pour samedi : de la pluie, de la pluie, de la pluie et de la pluie. Je ne suis que joie devant cette découverte, mais comme dirait Poupou : « Tranquille, ça a le temps de changer ! » Mode auto-persuasion ON.

Haut les cœurs, je pars bosser et je passe une journée de merde, comme souvent au boulot…

via GIPHY

Moi face aux prévisions météo

Mardi, je me réveille à… 9h ! HA HA HA, t’y as cru ? Non, en vrai, je me réveille à 7h : je n’ai même plus besoin de regarder le réveil, je sais qu’il est 7h.

Je vais au boulot, mais ce soir, je suis en vacances, donc ça passe pour cette fois. Je demande à mes collègues si je dois prévoir un parapluie, ils me disent oui, je commande un parapluie.

Ma semaine avant le mariage

Crédits photo (creative commons) : Adrianna Calvo

Le midi, je vais faire ma manucure/pédicure et je me détends un petit peu. Le fleuriste m’appelle pour me confirmer le devis et que les fleurs seront prêtes dès vendredi. Je lui demande quel temps il fait dans la région : « Ah bah samedi, ils prévoient la pire journée ! » Merci mec…

J’envoie un mail à mes supérieurs pour leur rappeler mon absence, mon superviseur me répond : « Merci pour ta bonne humeur. » Je ne sais pas si c’est ironique ou pas, je décide de bien le prendre et pars en vacances me marier.

Le soir, c’est mission valises. Ça me stresse un peu d’oublier quelque chose, je décide d’oublier la météo et emmène des robes d’été (spoiler : je ne les mettrai jamais).

Mercredi, 7h, je suis réveillée bien entendu ! Aujourd’hui, c’est le grand départ. Mais avant, j’ai rendez-vous chez l’esthéticienne.

Une heure et demi plus tard, je récupère mon petit frère et témoin de Poupou et sa copine Mademoiselle Plaid (BIG UP si tu passes par là) et nous prenons la route chargés bien comme il faut, à quatre dans notre Twingo !

Sept heures plus tard, nous arrivons à destination et retrouvons les parents de Poupou. Je me sens déjà mieux d’être sur place, c’est un réel apaisement d’avoir quitté Paris.

Jeudi, je n’ai plus besoin de te le dire, je suis réveillée à 7h, peut-être que je me transforme en robot ?

On établit la liste de courses pour le weekend qui s’annonce : tous nos invités seront présents dès demain soir et il faut bien les nourrir. On se met en route avec Poupou et Mademoiselle Plaid, pendant que mon petit frère garde la maison – il dort, quoi.

Petit point météo du jour : la pluie est toujours annoncée…

Au retour des courses, un colis m’attend : la veste que j’ai commandée au cas où pour le 14 octobre est arrivée, et elle est trop belle (suspense…).

En fin de journée, le deuxième témoin de Poupou, Mister Y, arrive, et on se fait un petit restaurant tous ensemble.

Le jour d’avant

Vendredi, 7h, je suis un peu stressée, on est la veille du grand jour et il reste quelques petits trucs à régler. Ma maman arrive ce matin et mes témoins ce soir. J’ai hâte de les retrouver, je sais que dès qu’elles seront là, je serai plus sereine.

Je réceptionne mon parapluie transparent commandé au cas où…

Je commence à organiser un peu la décoration avec Mademoiselle Plaid pendant que Poupou et son papa installent les guirlandes guinguette sur la terrasse extérieure. J’ai prévu quelques guirlandes de fanions qu’il faut déplier, plus une guirlande de lettres pour écrire nos deux prénoms. Puis quelques guirlandes de LED que je glisserai sous cloche et dans des bocaux transparents, des pommes de pin et du bois flotté ramassé sur la plage.

Crédits photo : Photos personnelles

Mes parents arrivent, ainsi que le garçon d’honneur de Poupou et sa copine vers 13h, et nous déjeunons tous ensemble dans la bonne humeur. Je suis super contente de réunir tout le monde, ce sont les personnes qui comptent le plus pour nous qui seront présentes ce weekend.

Une fois repue, je pars avec nos invités amis récupérer les clés de la maison que j’ai louée pour eux à cinq minutes de la nôtre. Il fait beau pour le moment, on y croit. En milieu d’après-midi, je repars avec Mademoiselle Plaid récupérer les bouquets pour demain.

J’ai eu quelques mésaventures avec mon fleuriste, qui a un caractère disons… particulier. Combiné au mien qui est assez fort, on ne s’est pas toujours très bien entendus ! Mais les bouquets sont comme je l’avais demandé et c’est le principal. Bon, il a quand même dit que les fleurs que j’avais choisies, des craspedias, sentaient la pisse, ce à quoi j’ai rétorqué : « Génial, ça me rappellera Châtelet-les-Halles, (insère ici le nom d’oiseau de ton choix) ! »

Je suis quand même soulagée, il est soulagé, je repars avec mes bouquets. Nous revenons à la maison et j’établis le menu définitif avec ma mère (oui, à moins de vingt-quatre heures du mariage). On décide de quand même tenter l’aventure barbecue malgré la pluie annoncée, et on se met en route pour le deuxième round des courses.

Crédits photo : Photo personnelle

Mon bouquet de mariée

Le soir, tout le monde arrive, mes témoins et mon grand frère, et le weekend festif peut commencer ! Pour ne pas se prendre la tête, on avait décidé avec Poupou de faire une soirée pizza/glace, à la bonne franquette.

La soirée se passe super bien, je suis très heureuse de voir que tout le monde est détendu et s’entend très bien. Tout le monde a l’air à l’aise et ça fait plaisir à voir. Pour bien terminer la soirée, Mister T, le garçon d’honneur de Poupou, lance l’idée d’une partie de Loup Garou, et tout le monde participe avec joie, même nos parents.

À minuit bien passé, nous allons tous nous coucher. Avant de dormir, nous nous regardons avec Poupou et on se sourit bêtement : demain, nous serons mari et femme !

Et toi, comment s’est passée la semaine précédant ton mariage ? As-tu séparé tes cérémonies ? Ça t’a rendue plus zen ou pas du tout ? Raconte-moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



2 commentaires sur “Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant”

  • Olala j’ai ressenti ton stress à travers ta chronique. Mais au final pas de gros problème et c’est le principal. Pour le bouquet tu as bien fait d’insister il est sublime. Pour la pluie je compatis c’était pareil pour nous, elle s’est même invité le jour J!
    gniiiiii la prochaine c’est le mariage trop bien !!!!!!

  • List-addict au rapport : j’ai aussi fait des listes des choses à faire, des listes des choses à emmener, des listes des choses à penser et même des listes de listes pour ne rien oublier dans la liste… Mais au final tout va bien et puis c’est pour notre joli jour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *