Mon mariage civil estival en Ile-de-France : “Mariés, enfilez vos tenues et… souriez !”

Vendredi 13 juillet. Nous y sommes. Il est 7h30 lorsque M. Golf me réveille d’un baiser. Dans quelques heures, nous serons mari et femme !!

La lumière matinale pénètre les baies vitrées du séjour. La journée s’annonce radieuse, surtout pas trop chaude (ma hantise… je ne supporte pas la chaleur).

Les alliances, la clef USB contenant les musiques pour la cérémonie et les nœuds de voiture ont été confiés la veille à mes frères.

M. Golf profite de ce moment calme pour shooter les quelques accessoires qui nous accompagneront aujourd’hui :

  • Un nœud papillon corail, trouvé tout simplement chez Colonel Moutarde
  • Une manchette réversible « Les Georgettes », dernier cadeau d’anniversaire de mon amoureux, en prévision de ce jour spécial
  • Et ma bague de fiançailles, bien sûr
Derniers préparatifs avant le jour J

Crédits photo : Photo personnelle

Après avoir hésité sur le rose fuchsia (que M. Golf a illico balayé d’un revers…), nous avons j’ai choisi d’apporter des touches pep’s de corail à nos tenues. Notre style du jour tranchera ainsi totalement avec nos looks du mariage religieux : noeud pap’ vs. cravate, cheveux attachés vs. cheveux lâchés… (je t’en reparlerai dans une prochaine chronique).

8:00 – Un joli chignon pour la mariée, s’il vous plait !

Revenons quelques semaines en arrière. C’est lors d’un salon-événement « Bien-Etre » près de chez moi, réunissant divers acteurs indépendants, que le bouche-à-oreille fait son effet : on me recommande Agnès, coiffeuse dans un grand salon. Puis, c’est sur un malentendu, croyant que je suis une amie d’amie, qu’elle accepte de me coiffer à domicile, pour un tarif plus que raisonnable. Moi qui voulait m’épargner un déplacement coûteux et matinal en salon, je ne suis que joie !!

Mes idées de coiffure pour le mariage

Crédits photo : Copie d'écran Pinterest

Mes inspirations pour un joli chignon bas

Le feeling passe bien et l’essai est plutôt concluant. C’est décidé : Agnès viendra me coiffer avant de débuter sa journée de travail.

Ce matin-là, elle arrive à l’heure, me lançant un « Pas trop stressée ? » auquel je réponds un très détendu : « Café ? »

Je m’installe à califourchon sur une chaise de salon, et c’est parti ! Bizarrement, je ne suis pas du tout nerveuse, le stress de la veille semble d’être évaporé dans la nuit. J’écoute Agnès me débriefer sur le mariage raté de son amie, le weekend précédent. Tu avoueras, il y a mieux pour détendre une future mariée… Étonnement, ça a pour effet de me distraire, comme un enfant à qui un médecin raconterait une histoire avant une piqûre de vaccin.

Après un bref moment d’hésitation, nous décidons de glisser un petit “donut” en mousse dans mon chignon, ce qui lui donnera encore plus de volume.

9:00 – Arrivée des photographes : “Thé ou café ?”

9:00, 9:05, 9:10… Alors qu’Agnès termine sa bombe de laque sur ma tête ma coiffure, je sens M. Golf commencer à faire les cent pas dans l’appartement… Lui d’habitude si zen, semble s’inquiéter que nos jeunes photographes ne trouvent pas le chemin. Il faut dire que le timing est serré. Nous aurons peu de temps pour faire quelques photos de couple avant la cérémonie, prévue à 11h30.

Il évoque déjà un plan B (« Au pire, ton frère fera les photos »), alors je tente de le rassurer.

Je file dans la salle de bain regarder l’arrière de ma tête : j’adore ! Agnès a déployé tout son talent, mon chignon est mieux réussi que lors de l’essai ! Reste à choisir les fleurs à y piquer parmi celles mises de côté la veille. Elle teste, me conseille sur celles qui rendent le mieux et surtout, qui tiendront au soleil toute la journée. Nous optons pour les baies roses remises par la fleuriste, un œillet corail et quelques brins de gypsophile.

Aurora, notre étudiante photographe et Veronika, son amie et assistante d’un jour, arrivent enfin et ne cachent pas leur enthousiasme vis-à-vis de ma coiffure et de la joyeuse journée qui se profile. Ça me fait chaud au cœur !

M. Golf leur propose de s’installer sur la terrasse pour un rapide petit-déjeuner, avant de partir récupérer au coin de la rue mon bouquet et sa boutonnière.

Tout s’accélère. Je passe à l’étape maquillage – concentration maximale devant mon miroir mobile pour réussir un teint frais et une bouche flashy – pendant que M. Golf enfile un costume trois pièces Confident, qu’il porte régulièrement au bureau et que nous adorons tous les deux (merci Madame Teochew pour la découverte !)

J’enfile en 10 secondes chrono ma petite robe, en espérant très fort avoir fait le bon choix.

[Après avoir looooongtemps tergiverser (acheté, essayé puis rendu…) TOUS les modèles des collections de l’année (Maje, Sézane, Ted Baker, Suncoo, BCBG Max Arzia, Caroll, Harpe, Maison Lemoine – Crois-moi, tout y est passé…), dans un budget maximum de 200-250€, c’est finalement grâce au flair de Maman Saphir que j’ai dégoté chez Mademoiselle R (La Redoute) un modèle 100% coton, pour la modique somme de… 25€ ! Pendant des jours et des jours, j’ai hésité à en changer… Je regrettais son côté « sage », et peut être aussi, paradoxalement, son prix mini. Me mettrait-elle vraiment en valeur ? Ne méritais-je pas de m’offrir un peu plus de folie, en cette journée particulière ?]

Mes idées de robes pour le mariage civil

Crédits photo : Montage personnel

Les nooooombreux modèles essayés qui m’ont fait hésiter pendant des semaines…

De gauche à droite : robe Lolita (Caroll), robe Allie (Sézane), robe Corinne (Suncoo), Jupe Pauline & Haut Paulette (Maison Lemoine), robe Milliea (Ted Baker), robe patineuse en dentelle (Maje)

Mon fiancé remonte la fermeture éclair avec beaucoup d’attention. Rapide coup d’œil dans le miroir : mais, mais, m… elle n’est pas si mal, accessoirisée, finalement !!

[Alors si je peux te donner un petit conseil : n’hésites pas à aller flâner du côté de Zalando, La Redoute, H&M & co. Fis-toi aux avis positifs des clientes et à la matière du tissu renseigné sur le site : rien ne vaut un joli tissu. Les retours sont souvent gratuits. Pour la robe de quelques heures, ça peut faire parfaitement l’affaire… et puis, tu n’es pas à l’abri d’une jolie surprise !]

Je découvre mon bouquet et c’est à nouveau un ravissement pour les yeux, qui compense allègrement ma déception de la veille : il est MAGNIFIQUE !!

Je fixe la boutonnière de mon amoureux, j’enfile mes escarpins corail Cosmoparis et ça y est, nous sommes prêts !

10:00 – Direction le parc : “Say Cheeeese !”

Dans l’ascenseur, notre photographe Aurora, sensible aux signes du destin, me glisse que nous avons vraiment de la chance de nous marier aujourd’hui, car c’est un jour de pleine lune, symbole de renouveau, d’un recommencement, d’un nouveau départ. Elle m’arrache les premières larmes d’émotion de la journée. Ça promet… !

Direction notre parc préféré où, souviens-toi, nous avions déjà fait notre séance engagement. Un joli clin d’œil.

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

Une fois n’est pas coutume, la lumière est sublime et notre jeune photographe se régale. Nous, beaucoup moins… Il nous faut fermer les yeux, et lui demander le top signal pour les ouvrir avant chaque prise, mais qu’est-ce que ça en valait la peine !

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

M. Golf a les yeux rivés sur sa montre, nous avons moins de 45 minutes pour prendre quelques clichés sympa. Il est à l’affût de l’emplacement idéal pour chaque prise de vue. Bref, je le sens un peu ailleurs.

Et oui, au-delà de la prise de risque sur le style des photos, là est l’inconvénient majeur de faire appel à un photographe débutant : il n’a pas conscience du timing (à toi de gérer, ou de déléguer !) et il aura bien moins l’habitude de te guider pour les placements qu’un photographe expérimenté (à toi et ton futur d’être créatifs !).

C’est donc à moi que revient le rôle d’improvisatrice pour les poses :

… un bisou d’esquimau !

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

… un pas de danse !

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

… des grimaces !

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

… un tour sur moi-même !

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

11:00 – Let’s go, allons nous marier !

Je réclame une dernière photo de mon bouquet, puis il est déjà l’heure de faire demi-tour, alors j’enlève mes chaussures pour parcourir de plus grandes enjambées sur le gazon.

Nos photos de couple dans le parc

Crédits photo : Prise de vue : Aurora Troise - Traitement image : personnel

Nous faisons un saut chez nous pour récupérer notre cabriolet fleuri, en larguant nos photographes au passage. Elles n’auront que quelques dizaines de mètres à parcourir à pied pour nous rejoindre à la mairie…

Et toi, as-tu hésité longtemps pour choisir ta robe de mariage civil ? As-tu dû prêter attention au timing de ta séance photo ? Plutôt guidée par ton/ta photographe ou force d’initiative ? Raconte-nous !



2 commentaires sur “Mon mariage civil estival en Ile-de-France : “Mariés, enfilez vos tenues et… souriez !””

  • Hello Madame Saphir !

    J’adore ton look avec ta robe courte et tes escarpins de couleurs , ça te va très bien ! La coiffure est vraiment très belle avec les petites fleurs dedans ça rends vraiment bien ! Le bouquet aussi est top !
    Je suis vraiment contente que tu n’ai plus eu le stress de la veille et que tu ai pu apprécier tout ça sereinement !
    Et ton retour au niveau des photographes pas encore pro me sera très utile . Merci . Hâte de lire la suite !

  • Ce n’est pas la peine de mettre cher, il faut se faire confiance. Ma belle fille avait trouvé son bonheur pour 15€ chez Carrefour. Elle a complètement craqué pour une robe et vu comme elle lui allait bien, nous n’avons pas hésité. Elle était la plus jolie des demoiselles d’honneur !!

    Tu as eu raison de choisir cette robe, elle est simple et te va à ravir !! Et je valide aussi les chaussures rouges : j’ai fait la même chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *