Mon mariage civil estival en Ile-de-france : trinquons… et voguons !

Nous disons au revoir à nos photographes de quelques heures. Elles ont l’air d’avoir assuré, j’ai tellement hâte de voir le résultat !!

Peu à peu, chacun regagne sa voiture, nœuds de tulle en main pour les plus téméraires. Nous avons prévenu tout le monde : les véhicules devront se placer dernière nous pour une avancée en cortège jusqu’à l’appartement de la maman de M. Golf. Quelques timides coups de klaxons plus tard (ça ne fait pas trop partie des coutumes familiales, visiblement…),  aucune brebis égarée à déplorer !

13:00 – Cocktail

Nous arrivons sur la terrasse. La maman de M. Golf a passé plusieurs weekends à nettoyer le sol au Kärcher et à vernir le mobilier de jardin. Elle a même demandé au traiteur de monter un mini barnum pour abriter tout le monde (du soleil, en l’occurrence). Je suis touchée par cette attention.

Repas, retour et mini voyage de noces après notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Ça donne envie de s’y prélasser, non ?

Malheureusement, il fait trop chaud pour que nous puissions en profiter. Nous décidons de repasser à l’intérieur. Le traiteur a dressé le buffet en notre absence. Au programme : mini brochettes melon-jambon serrano et gambas-pois, navettes au crabe et verrines carotte-patate douce-chèvre. Miam !

À cet instant, je découvre non sans une pointe de déception, que les bouquets qui m’ont donné tant de fil à retordre ont été relégués dans des coins invisibles de la pièce : personne ne les remarquera. À la place, Maman Golf a disposé des plantes vertes sur les buffets. Arf… je ne lui en veux pas. Elle savait que fleurir les tables me tenait à cœur et n’a pas pensé à privilégier mes compositions, ce n’est vraiment pas très grave.

Quoi qu’il en soit, je meurs d’envie d’ouvrir le Champagne, moi ! (comment ça ce n’est pas très politiquement correct pour une mariée ?!)

Je colle un magnum de Champagne dans les mains de M. Golf, en souriant : « tiens, ta première ouverture de bouteille de Champagne en tant qu’époux ! » Il s’applique à enlever le muselet, puis sert la trentaine de coupes pendant que sa sœur, Mlle Actu, les distribue à tout le monde.

Sur la demande de son fiston, Maman Golf frappe dans ses mains (un réflexe de directrice d’école en cour de récré qui amuse beaucoup l’assemblée !) et demande l’attention de tout le monde. Mon bel époux prononce quelques mots pour remercier chacun d’être ici et de partager ce moment important avec nous. Je souris bêtement en le regardant. Direct et concis : il est fidèle à lui-même !

Chacun lève son verre aux mariés, avant de s’éparpiller dans la pièce. Mlle Actu assure le service en faisant tourner les plateaux. Je lui propose mon aide, elle refuse : « ah non, t’es la mariée, pas aujourd’hui ».

Repas, retour et mini voyage de noces après notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Pommes de terre périgourdines fourrées au foie gras

Je la prends au mot, et rejoins le témoin de M. Golf, tout en jetant un œil à l’assemblée, comme pour m’imprégner de l’ambiance amicale qui règne. Les duos les plus insolites ont l’air de discuter à bâtons rompus. Découvrir le conjoint de ma témoin Mlle Love-is-in-the-air papoter avec mon beau-père m’amuse beaucoup ! Ils n’ont rien en commun de prime abord… et pourtant ! J’aimerais être une petite souris pour partager toutes les conversations de nos convives.

Très rapidement, je me dirige vers le superbe plateau de fruits. Si les bulles m’ont fait le plus grand bien, j’ai l’appétit coupé par tant d’émotions. On me dira plus tard « il était bon le buffet, hein, t’as pas trouvé ? ». « Bah euh… c’est à dire que… »

Espérons que je profite davantage de celui de notre traiteur en octobre !

Repas, retour et mini voyage de noces après notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Plateau de fruits du marché

Vers 16 heures, chacun vient nous dire au revoir, le sourire aux lèvres. Je ne tarde pas, moi non plus, à demander mon reste. Sitôt rentrée chez nous, je profiterai de la fin de l’après-midi en m’effondrant pour une sieste salvatrice.

Mais comment font celles qui enchaînent tout en UNE journée ?! Je n’imaginais pas à quel point se marier pouvait être aussi crevant… Je nous bénis, M. Golf et moi, d’avoir opter pour un mariage en deux temps.

Cette journée a été si belle que j’en viens à penser … qu’elle nous aurait suffit à nous sentir mariés !! Oui, oui… moi qui ait tant projeté notre grand jour automnal, qui ait choisi ma robe longue avec soin (non sans péripéties…), qui ait insisté pour embaucher un vidéaste… Je réalise une chose : cette seconde journée ne sera QUE DU BONUS. Rien qu’un moment solennel (d’abord) et festif (ensuite) avec tous nos amis réunis. Nous sommes mariés dès à présent, tout compte fait !

J+1 : on prolonge les festivités

Le lendemain, je ne te cache pas que le réveil est difficile… Hélas, pas de grasse matinée pour les jeunes mariés ! Nous devons retrouver les lieux de la veille pour fêter les 95 ans de la grand-mère de M. Golf, la matriarche de la famille. L’occasion de notre mariage civil était parfaite pour réunir tout ce petit monde même si, je ne te le cache pas, j’aurai préféré ne pas partager tout de suite mon époux tout neuf. J’enfile donc légèrement à contre-cœur mon t-shirt Rime Arodaky « Call Me Madame » (entre nous, le seul accessoire du e-shop de la marque accessible à mon porte-monnaie de future mariée, qui voit arriver les gros chèques d’acompte à signer…)

Aujourd’hui, c’est buffet froid concocté par le traiteur de la veille. L’heure est à la détente et la réunion familiale prend des airs de brunch du lendemain. J’ai la douce sensation que je fais désormais officiellement partie de la famille.

J’en profite pour récupérer mon magnifique bouquet, ainsi que le livret de famille, lâchement oubliés la veille. Acte manqué ? Ou plutôt, une façon subtile de passer le message : « Eh non, les p’tits enfants, ce ne sera pas pour tout de suite ! »

En tout cas, je le trouve très beau, avec sa douce couverture velours bleu royal.

J+2 : Direction Étretat pour une mini lune de miel !

Dimanche 15 juillet, 11 heures. Enfin seuls ! Nous prenons la route, direction… les falaises d’Étretat ! Cela faisait longtemps que nous avions envie de nous y rendre pour, dixit M. Golf, « comparer la hauteur avec celles de Moher » (ndlr. 214 mètres pour les falaises irlandaises versus 102 mètres au plus haut pour nos cotes normandes).

Après un tour sur le front de mer, nous filons prendre place dans un bar (à vins, évidemment): il ne s’agirait pas de louper le début de la finale de Coupe du Monde !! Une inoubliable « crémant shower » – nouveau concept – lancée par le patron du bar au coup de sifflet final nous baptise pour la soirée ! Nous irons poursuivre les festivités devant un énooooorme plateau de fruits de mer et un verre de Chablis, avant de rejoindre notre logis pour la nuit…

Repas, retour et mini voyage de noces après notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

… une cabane dans les arbres, douche comprise, tout confort !

Je passerai sous silence les détails de cette nuit torride en compagnie des moustiques, des rongeurs nocturnes et des oiseaux matinaux.

Le lendemain, c’est le cœur léger et l’estomac lourd d’un copieux petit dej’ (servi au lit, s’il vous plait) que nous clôturons ce beau weekend… entièrement tricolore !!

Repas, retour et mini voyage de noces après notre mariage civil

Crédits photo : Photo personnelle

Les falaises d’Etretat 

Et si on faisait un petit bilan de cette première étape ?

J’ai adoré cette journée simple et joyeuse, qui nous a ressemblé de A à Z. Elle a concrétisé notre engagement sous les regards bienveillants de nos proches, comme une évidence…

Et puis, elle a donné le « La » des festivités à venir. Elle a stimulé notre impatience à tous de vivre la suite, deux mois et demi plus tard.

Alors, si on devait réécrire l’histoire, que ferais-je… ?

Ce que je referais à coup sûr :

  • Se marier dans notre ville, pour partager ce moment avec nos grands-parents, trop âgés ou fatigués pour faire le déplacement au Pays Basque
  • Opter pour un mariage en deux temps (j’y reviendrai certainement dans une prochaine chronique – Moins de stress, encore plus de moments heureux… On est ravis de cette décision !)
  • N’inviter que les plus proches, pour une cérémonie intimiste
  • Faire entièrement confiance à des étudiantes photographes et à ma belle-maman pour l’organisation de la réception
  • Accorder nos tenues en choisissant une touche pep’s, raccord avec la saison estivale
  • Prolonger le weekend en amoureux (ne serais-ce que d’une journée !)

Ce que je ferais différemment :

  • Oublier de demander à l’un de mes frères de filmer les moments phares de notre cérémonie civile
  • Manquer de concentration au moment de prononcer mon « Oui »

Et toi, as-tu prévu de te marier en deux temps ? Organise-tu un cocktail en toute intimité chez toi ou chez un proche ? As-tu prévu un petit weekend rien qu’en amoureux ? Viens me raconter !

Bonjour à toi ! Je suis Madame Saphir, j'ai 28 ans, Mr Golf en a 37 et nous nous sommes mariés en octobre 2018 au Pays Basque. Pas de thème particulier, mais un joyeux mélange de références à nos centres d'intérêt, une déco DIY à l'esprit contemporain dans des tons bleu marine & cuivré et de l'eucalyptus à foison !

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Astiliria
    Répondre
    25 octobre 2018

    Quel chouette weekend vous avez du passer !
    Nous aussi on prévoit le mariage en deux temps mais à peine à une semaine d’intervalle.

  • Avatar
    Mademoiselle Lilloise
    Répondre
    25 octobre 2018

    Cela donne envie de découvrir la suite… 🙂

  • Avatar
    Agnès
    Répondre
    25 octobre 2018

    Ca avait l’air d’une chouette journée. J’avoue que le plateau de fruits est magnifique !!
    Tu te demandais comment on fait pour tenir en faisant tout dans la même journée. Et bien nous on a fait comme ça : photos de couple + mairie + (sieste d’1h dans la voiture pendant qu’un témoin nous conduisait) + cérémonie + cocktail + … + coucher vers 5h du matin.
    Jusqu’à la veille on se disait que c’était chiant d’avoir une salle à 1h de la mairie mais le jour J on était ravi 😉 On a pu tenir toute la soirée sans gros coup de fatigue.

  • Avatar
    Madame Impatiente
    Répondre
    25 octobre 2018

    Une vraie chouette journée !!!
    C’est vrai que ça a dû être plus reposant pour vous de « couper » en deux ! Nous étions exténués à la fin de notre journée…. Mais tellement heureux que l’euphorie aide beaucoup 🙂

  • Avatar
    Megane
    Répondre
    25 octobre 2018

    Tu es sublime dans ton t shirt « call me MADAME ». Votre escapade à Etretat et votre nuit atypique devaient être géniales, ça me fait envie !

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    26 octobre 2018

    olalala, ça donne trop faim ce petit buffet !! ça avait l’air trop chouette !! et trop mignons tous les deux, Etretat magnifique ! 🙂 <3

  • Avatar
    Mademoiselle Crapate
    Répondre
    29 octobre 2018

    La cabane dans les arbres ca avait l’air franchement chouette. dommage qu’il y ai eu tous ces petits désagréments ! Sinon ta petite réception à l’air de bien s’être passé :).

  • Avatar
    Madame Wait
    Répondre
    4 novembre 2018

    Super cette suite de journée ! Le buffet a l’air trop bon, la terrasse donne effectivement bien envie d’y aller faire un tour, et ce week-end après c’est trop une bonne idée !
    Vous avez bien profité et vous avez bien fait !!
    Reste plus qu’à savoir si vous avez pu bien profiter aussi de votre mariage d’Automne !

Poster une réponse