Mon mariage civil aux Pays-Bas : les préparatifs du matin…

Voilà, ça y est, on y est !

C’est le 14 juillet, sonnez clairons et trompettes, je vais me marier…

Le matin du jour J

Le réveil est prévu à 7 heures mais je me suis levée une demi-heure avant ! J’en profite pour aller faire un petit tour sur le net (je ne veux pas non plus réveiller ma sœur qui dort sur le canapé) et ça me permet de voir tous les gentils commentaires laissés sur mon article paru le 13 juillet (merci donc au passage… C’était parfait de lire ça le matin du jour J).

Je peux aussi lire les petits mots que des amis ont laissé sur les réseaux sociaux, dont un où il y a le lien pour une chanson que j’aurai dans la tête jusqu’à arriver à la mairie (et ça me fera sourire) :

Mais allez, il faut prendre le petit-déjeuner. Le futur marié et la témoin de choc se réveillent. Entre tartines et tours à la salle de bain, on se prépare rapidement…

Je m’occupe, car je suis en avance, de mettre les boissons dans les glacières.

L’Amoureux s’habille et part au centre commercial récupérer la viande et le bouquet de la mariée, au supermarché.

Oui, mon bouquet du mariage civil vient du fleuriste du supermarché (je ne sais pas si c’est vraiment celui de la chaine mais, en tout cas, c’est celui juste devant l’entrée). Les jours auparavant, on avait repéré un modèle qu’on aimait bien mais, ce matin-là, ils ne le font pas. Comme mon Amoureux veut que j’ai du rose, il prend donc celui-ci :

Mon mariage civil aux Pays-Bas : les préparatifs du matin…

Je l’ai trouvé très joli et ça m’a fait plaisir que ce soit l’Amoureux qui l’ait choisi. Il (le bouquet, pas l’Amoureux hein !) a tenu toute la journée sans eau. Il coûtait 12 euros (oui, il y a l’effet « ce n’est pas un bouquet de mariée » mais les fleurs sont aussi moins chères aux Pays-Bas ! Vas-y, déteste-moi !).

Les préparatifs de la mariée

Il est temps de passer ma robe. Facile, c’est fait en 5 minutes (ce sera une autre paire de manches au mariage religieux !). Je mets aussi rapidement mes supers bijoux réalisés par Fil d’épices (je t’en reparlerai, c’est toute une histoire encore les bijoux et ils auront le droit à leur propre article !).

Et maintenant, coiffure. C’est ma petite sœur qui s’y colle (tu vas le voir, au fur et à mesure, ma sœur a assuré de bout en bout… vraiment ! Pour les deux parties du mariage et leurs préparatifs. Alors comme dirait Madame Dentelle elle-même, « indispensable la Témouine I » !).

Je voulais quelque chose de simple et j’avais souri en découvrant l’existence d’un donut pour cheveux en forme de cœur. C’était mignon et un poil kitsh mais sans être, non plus, super visible. J’avais décidé d’adopter ça… Et c’était donc à ma sœur de se battre avec les pinces et la laque. Sachant qu’on était vraiment juste en temps (c’est d’ailleurs pour ça qu’on n’a pas pris la peine de prendre des photos des préparatifs, dommage…), elle a assuré comme un chef !

La seule photo que j’ai du chignon de derrière a été prise après le grand tour à vélo donc il faut faire abstraction des petites mèches qui s’envolent (mais tu verras sur les photos de la mairie, c’était impeccable et très chic vu de devant) :


Mon mariage civil aux Pays-Bas : les préparatifs du matin…

En route vers la mairie !

Pendant qu’il nous était impossible de bouger (ou il aurait fallu tout recommencer), mes beaux-parents arrivent. Ils apportent une partie des boissons (softs) qu’on avait mis dans leur frigo. Et l’Amoureux n’est toujours pas rentré du supermarché… La pression monte !

Heureusement, les choses s’enchaînent bien. Rapidement, les boissons, la viande, nos deux vélos, mon bouquet et nous-mêmes sommes dans la camionnette. C’est parti pour un passage éclair au lac.

J’aperçois mon papa qui vient garer sa voiture sur notre parking gratuit avant d’aller à la mairie. Il est maintenant temps de nous séparer de notre fine équipe, on retrouvera tout le monde juste avant de dire « ja ». Il est 8 h 50, il faut qu’on aille garer la camionnette au lac (10/15 minutes suivant la circulation), qu’on sorte nos vélos de dedans, qu’on aille à la mairie (environ 20 minutes), on est un poil en retard sur le timing et ça va être juste.

Mais, je me sens plus fébrile que vraiment stressée et ça me fait plaisir de me retrouver seule avec l’Amoureux si peu de temps avant le grand moment…

Sur nos vélos, nous pédalons d’un bon train et, pourtant, je me sens heureuse, on est main dans la main, on ne peut même pas vérifier l’heure qui tourne, on rit un peu, on discute, on va se marier !!!

Et les nuages gris au-dessus de nous, à ce moment là, ne m’inquiètent pas. On va se marier !!! (Quoi, je me répète ?)

Mon mariage civil aux Pays-Bas : les préparatifs du matin…

Et la suite, je te la raconterai la prochaine fois ! (Oui, je sais, je suis cruelle…)

Et toi, penses-tu faire faire ta coiffure par un proche ? Et ton bouquet, où va tu l’acheter ? Le choisis-tu toi-même ou quelqu’un d’autre choisira pour toi ? Dis-moi tout !

On est un peu fous : on a organisé un mariage trilingue pour l'été 2014, en 2 temps mais pas 3 mouvements (y a quand même plus de 18 mois de préparatifs !) : un mariage civil le lundi 14 juillet aux Pays-Bas avec cortège de vélos et barbecue au bord du lac, puis un mariage religieux en Normandie avec goûter d'honneur au jardin, grand banquet sans traiteur et une grosse fête entre amis. Tout cela en mode participatif ! Joie, questionnements, pleurs, rires, partage, j'essaie de tout te raconter de cette belle aventure ! Et si tu veux me retrouver maintenant, ça se passe sur : https://www.claire-schepers.com/

Commentaires

  • Avatar
    Cécile
    Répondre
    18 septembre 2014

    J’aime toujours autant tes chroniques. Juste de la simplicité, de la bonne humeur.
    Ma coiffure c’est ma coiffeuse habituelle (j’y vais 2 fois par an).
    Le matin du mariage, on est parti avec ma témoin et mon futur mari chez le coiffeur et là avec les bigoudis et la coque chauffante, je me suis endormie 10 min sous le casque.
    Une copine nous a rejoint parce c’est elle qui m’avait fait des fleurs au crochet pour mettre dans mes cheveux. Apparemment il y a des photos quand je dors sous le casque et avec les bigoudis et le filet bleu de mamie.
    C’est ma nièce esthéticienne qui m’a maquillée au retour du coiffeur et mon bouquet, je voulais juste des pivoines mais celles du jardin de ma maman commençaient de faner donc c’est une fleuriste qui m’a préparé mon bouquet, juste 7 pivoines sans verdure et le ruban en soie lilas de ma robe.
    En lisant tes chroniques je revis tous les petits moments de notre mariage. C’est super.

  • Avatar
    Pauline
    Répondre
    18 septembre 2014

    Félicitations ! J’adore ta coiffure et la dernière photo, elle respire l’amour.
    Pour mon bouquet et toute la déco florale c’est diy en papier et ça commence a devenir joli 😉
    Pour la coiffure c’est à la fois un proche et un pro. C’est le seul proche qu’on fera bosser d’ailleurs (pour tout le reste on aurait pu faire appel a des amis pour presque tous les prestataires mais on veut qu’ils profitent a fond)

  • Avatar
    Véronique
    Répondre
    18 septembre 2014

    Super le « chignon-coeur » ! Et… j’adore les chaussures de couleur, ça apporte un + à la tenue.

  • Avatar
    Mayo
    Répondre
    18 septembre 2014

    Gniiiiih.
    Je me rendais pas compte que j’étais autant formidable, de ma vision c’était surtout : « arrête de stresser, tu vas pourrir leurs jours ! » mais tu écris si bien que tout devient formidable <3

  • Avatar
    Répondre
    19 septembre 2014

    Je n’ai pas eu beaucoup le temps pour commenter tes précédents articles (tu sais pourquoi :p), mais je les ai tous lus, et j’aime avoir le récit après avoir vu les jolies photos (et la jolie vidéo) ! Ton mariage civil me semble le summum du cool 😉 (le chignon coeur, je me demandais si c’était un joli hasard, un cercle un peu tarabiscoté, ou s’il y avait une volonté derrière… j’ai la réponse !)

  • Avatar
    Jojo
    Répondre
    22 septembre 2014

    Tu étais magnifique, même avec les petits cheveux qui se sont libérés !
    Vous en aviez des choses à faire le matin. Je ne peux pas prévoir autant, je ne pense pas survivre à autant de stress… notre vendredi sera bien assez compliqué ^^

Poster une réponse