Mon mariage ludique et romantique : la cérémonie civile

Après notre séance de photos de couple réalisée montre en main, Monsieur Glenn, sa témoin, le photographe et moi n’étions pas en avance pour la cérémonie à la mairie… Or, bizarrement, il était compliqué de commencer sans nous !

C’est donc aussi rapidement que possible que nous avons pris le chemin du retour.

Pendant ce temps, les invités patientaient… La plupart avait trouvé refuge dans la maison de ma mère, mais certains attendaient seuls sur le parking de la mairie, un peu perplexes de ne voir personne arriver. Il faut dire que j’avais eu la prudence de prévoir de l’avance sur le faire-part… Mais tout le monde était à l’heure, sauf nous !

Quand nous sommes enfin arrivés, tous les invités s’étaient donc déjà installés dans la petite salle de la mairie. Ma sœur, qui nous attendait à l’extérieur, a brandi la boutonnière qui lui avait valu tant de recherches et tant de stress. J’ai pu enfin l’accrocher à la veste de mon fiancé. Je m’étais appliquée pour la faire, il aurait été dommage qu’elle passe le mariage dans une boîte !

Puis il a été temps de faire notre entrée. Nous nous étions déjà faits suffisamment attendre…

La musique que nous avions choisie s’est donc déversée depuis des enceintes apportées exprès : The Return of the King, de la BO du Seigneur des Anneaux…

À ce moment, tous les regards se tournent vers nous. Je distingue des sourires. Le stress causé par notre retard s’évanouit, submergé par une bouffée d’émotion, et je sens mes yeux s’embuer.

Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont

Pour retrouver ma contenance, je me concentre sur le discours de l’adjointe qui nous marie. Cela marche plutôt bien, mais je te rassure : à l’heure actuelle, et malgré toute mon attention, je serais bien en peine de te répéter ce qu’elle nous a dit…

Vient enfin le moment de dire « oui ». Je commence, le regard fixé sur l’adjointe (ben oui, c’est elle qui m’avait posé la question, non ?), si bien que je ne vois pas l’émotion submerger Monsieur Glenn. Ce sont nos témoins qui m’ont ensuite raconté qu’il avait failli fondre en larmes…
Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont

Et voilà : nous sommes mariés !

Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont
Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont

Il ne restait plus qu’à signer. La photo qui suit te prouvera que j’avais alors totalement oublié la présence d’un photographe dans la salle… En fait, je me demandais même pourquoi on ne nous donnait qu’un stylo : si on en avait eu plusieurs, cela aurait été beaucoup plus vite réglé ! Et le photographe aurait eu encore moins la possibilité d’immortaliser l’instant. Excellente idée, Madame Lumi…

Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont

Quelques embrassades et quelques félicitations plus tard, nous sommes sortis de la mairie. Dans l’émotion du moment, la musique que nous avions prévue pour cet instant est malheureusement passée à la trappe, mais je te la mets quand même car j’aimais la symbolique : c’est en effet une musique qui vient d’un jeu vidéo et qui retentit quand il ne reste plus qu’un adversaire à affronter, d’où son titre de Winning Road. Tu noteras justement l’air victorieux avec lequel je brandis mon bouquet !

Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont

Ma mère s’était chargée de distribuer aux invités les petits tubes de savon à bulles que j’avais décorés au masking tape, et chacun y est allé de bon cœur, avec toutefois plus ou moins de réussite. Certains ont même fini par détourner le truc : figure-toi que quand on donne un grand coup avec le bâtonnet, cela fonctionne presque aussi bien que lorsqu’on souffle…

Mariage Mlle Lumi - photo Freddy Frémont

Nous avions décidé de faire les photos de groupe devant la mairie. Cela a été assez rapide, car nous ne voulions pas multiplier les poses : nous avons fait une photo avec la famille proche, une photo avec les témoins, une photo avec la famille au sens large, une photo avec tous les amis, et une photo avec tous les invités.

Une fois cela fait, nous nous sommes répartis dans les voitures afin de partir pour la salle de réception, où allait également avoir lieu notre cérémonie laïque… que je te raconterai la prochaine fois !

Crédits toutes photos : Freddy Fremond

Et toi ? Tu es arrivée en retard à ton propre mariage ? Tu as écouté attentivement les articles de loi, ou tu ne leur as accordé qu’une oreille distraite ? Tu avais prévu des bulles/des confettis/une haie d’honneur pour la sortie ? Raconte !

J'ai 24 ans et mon mari en a 31. Nous nous sommes dit oui en février 2014 devant une trentaine de convives. Notre recette : du turquoise, du bleu clair, du vert d'eau et du rose pâle ; pleeeein de déco DIY ; des clins d'œil à nos univers de prédilection ; et surtout du rire, de l'émotion et beaucoup, beaucoup d'amour.

Commentaires

  • Avatar
    Madame Gezillig
    Répondre
    15 janvier 2015

    vous êtes superbes ! Et que d´émotions… vite la suite 🙂

  • Avatar
    Madame Loulou
    Répondre
    15 janvier 2015

    Quand j’ai qu’il y avait un nouvel article en ligne sur facebook. Je me suis dis mais on nous ressort un ancien article puis j’ai regarder de plus prêt et lu l’article et j’ai compris que j’avais vu les photos sur le site du photographe de notre mariage…
    Hâte de connaitre la suite !

  • Avatar
    Pauline Boubals
    Répondre
    16 janvier 2015

    Rhooo la photo avec les bulles est juste sublissime !!

  • Avatar
    Mademoiselle Pattern
    Répondre
    16 janvier 2015

    Décidément, j’adore le rendu de ton gilet avec la robe, ce bleu est wouaaah !
    Vous êtes magnifiques 🙂

  • Avatar
    Choupichette
    Répondre
    16 janvier 2015

    L’amour qui se lit dans vos yeux : c’est beau !

  • Avatar
    Ptitange30
    Répondre
    20 février 2015

    Très belles photos !!
    J’aime aussi beaucoup l’idée du gilet de couleur, mais je sais que je n’en aurai pas besoin, et je n’aurai pas réussi à convaincre ma mère, déjà que les chaussures de couleur la font tiquer !!!
    J’ai bien ri en lisant que tu voulais avoir ton aussi ton stylo, histoire d’abréger les formalités !!

Poster une réponse