Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : pluie de douceurs et danse sous la tempête

Je jette un petit coup d’œil à l’horloge, il est déjà minuit et demi ! Comme le temps passe vite, et nous sommes bien en retard sur le programme… Bizarrement, ça n’entame en rien ma bonne humeur ! Je profite toujours autant de ma journée de rêve, même si elle file à vitesse grand V.

Michaël nous annonce qu’il est à présent l’heure de passer au dessert, il fait donc un appel général pour que nos invités se déplacent jusqu’au hall où a été dressé le buffet sucré. Nous sommes accueillis par Paul, qui nous explique brièvement le déroulement, puis nous prenons place derrière la pièce montée de macarons (miam miam), au sommet de laquelle trônent déjà nos magnifiques cake topers.

Nous montons sur un petit marche-pied pour surplomber la pyramide gourmande. Les lumières se tamisent et Paul fait signe à Michaël. Les premières notes magiques du thème de Zelda version vingt-cinquième anniversaire retentissent alors que l’équipe du traiteur allume les feux de Bengale et verse l’eau sur la neige carbonique. Le rendu est majestueux et je suis sur un petit nuage. Nos invités, pris par la musique, applaudissent en rythme et nous commençons à tous fredonner (à l’aide du très connu « taaaatatatatatataaaaa ») cet air si particulier.

M. Flow et moi nous balançons avec énergie, même si je vois déjà ce petit gourmand n’avoir d’yeux que pour les mets qui se trouvent devant lui. Intérieurement, je remercie M. Pitchou de nous avoir proposé cette musique, en totale harmonie avec la majestueuse présentation.

N’ayant pas choisi de cascade de champagne à remplir, ni de wedding cake à découper, nous ne savons pas trop quoi faire, alors nous chantons et échangeons des regards pleins d’amour, avant un long baiser final, sous les applaudissements de nos invités.

L'arrivé du buffet de desserts et notre ouverture de bal // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Vois-tu nos jolis cake topers

La musique se fond alors sur un air funky et rythmé, et en attendant la dégustation, nous échangeons avec M. Flow quelques pas de danse, petit spectacle improvisé, accompagnés de quelques courageux, en attendant que les gâteaux soient découpés.

L'arrivé du buffet de desserts et notre ouverture de bal // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Notre petite danse improvisée devant le buffet pour faire patienter nos convives, John Travolta n’a qu’à bien se tenir !

Nous demandons a échanger deux petits macarons par tradition et Paul nous a gentiment préparé une assiette composée de plusieurs sortes de gâteaux. Je suis repue de mon repas, et ne réussis à avaler que le gâteau/macaron framboise-litchi qui m’avait tant séduite durant la dégustation.

L'arrivé du buffet de desserts et notre ouverture de bal // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Tu le vois, le petit sourire coquin et le regard gourmand de mon petit mari ?

Alors que nous terminons notre assiette sucrée, Michaël vient nous chercher comme nous lui avions demandé pour répéter notre ouverture de bal dans la salle de danse. Je suis très embêtée car l’attache de ma jupe s’est déchirée lorsque l’un des serveurs a marché dessus. Et comble de malchance, j’ai oublié ma trousse de secours à la maison. Le poids du tissu fait que les épingles à nourrice sont inefficaces.

Nous répétons une première fois, mais M. Flow manque de tomber à plusieurs reprises. Je suis très triste car la chorégraphie a été faite en fonction du rendu de la robe, mais je ne veux pas non plus que mon tout nouveau mari trébuche et finisse hospitalisé.

Ma belle-maman me suggère alors de danser en jupon. En effet, entre la jupe et la crinoline, nous avons ajouté une couche supplémentaire (le jupon) afin d’éviter la démarcation des baleines. Ce qui est embêtant, c’est que la couleur du tissu est plus ivoire que blanc cassé. Après un test sous les spots, il s’avère qu’on ne voit pas la différence de ton. Je danserai donc en jupon, car pour qu’il soit invisible, il est également plus court, ce qui le rend moins dangereux pour M. Flow.

Un dernier essai pour nous convaincre et nous sommes prêts. Le trac nous gagne petit à petit. Va-t-on y arriver ? J’ai l’impression d’être Bébé dans Dirty Dancing en me répétant tout ce à quoi je dois penser. M. Flow aussi est stressé. Je lui souris : bien sûr que ça ira ! Au pire, ce sera une franche rigolade, voilà tout !

Nous entendons les premières notes et je m’avance au bras de Papa Vador. Nous avons décidé de mixer tradition et modernité en commençant par une danse avec nos parents respectifs. Je vois M. Flow valser avec sa maman, et Papa Vador me sourire.

L'arrivé du buffet de desserts et notre ouverture de bal // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

La danse traditionnelle avec nos parents, où tu peux voir le fameux jupon. À la lumière du flash, la différence de couleur est plus flagrante…

Et puis la musique ralentit. Il est temps de nous retrouver et d’entamer la partie plus complexe. Et là…

Plus rien. Non, enfin, en tout cas dans ma mémoire. Je pense être totalement passée en pilote automatique à ce moment. Je ne reprends conscience qu’à la fin de la musique. C’est vraiment fou cette sensation… Je suis pourtant essoufflée et dans les bras de M. Flow : j’ai donc bien dansé !

Il me faudra attendre la vidéo pour que les souvenirs me reviennent. Je pense que ce black out est dû à l’adrénaline et au trac… Avec les images, j’ai pu me rappeler que j’avais évité la chute de justesse et que tout le monde avait pu voir mon joli short noir (heureusement que j’en avais un, me diras-tu !).

Et toi, veux-tu aussi voir le résultat de tous ces cours de danse ? Allez, je te montre…

Crédit vidéo : Vidéo personnelle

Qu’en penses-tu ? Pari réussi ?

Nous sommes applaudis très chaleureusement par notre public, et nous lançons la soirée. Le jupon étant plus court et moins confortable, je décide de le changer pour ma jupe courte, réalisée par Agnès et offerte par Mlle Émeraude, afin d’être plus à mon aise et de pouvoir danser jusqu’au bout de la nuit.

L'arrivé du buffet de desserts et notre ouverture de bal // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Saturday night feveeeeer !

Malheureusement, il est déjà 1h30 du matin, et certains invités nous quittent, provoquant le départ d’autres. Avec M. Flow, nous tenons à remercier et à dire au revoir à chaque invité, et nous leur remettons les fioles de fée, souvenirs de notre joli jour.

Je ne profite de la piste de danse qu’au compte-goutte jusqu’à 3h du matin, où restent encore quelques intrépides avec qui nous embrasons le dancefloor. Nous rions, nous dansons, nous partageons énormément de  bonheur et de joie avec les derniers danseurs…

Lors du dernier quart d’heure, Michaël nous offre la possibilité de choisir les titres, ce qui donne lieu à d’étranges écoutes (Nirvana a côtoyé Les Sardines qui, pour ma défense, faisaient suite à un pari avec M. Pitchou et Mme Pitchounette. Cette demande a d’ailleurs beaucoup surpris notre DJ vu que Patrick Sébastien était sur notre liste noire des musiques de mariage… et nous a causé un gros fou rire !)…

Arrive alors la dernière chanson, demande de Mlle SaSœur, et s’élèvent les premières notes de Roulette, ma chanson favorite. J’enlace M. Flow et nous nous balançons au rythme de la voix grave de Serj Tankian.

Alors, tout contre mon oreille, il me fait le plus beau des cadeaux en me fredonnant les paroles. Il faut que tu saches que M. Flow ne chante jamais, car il ne trouve pas sa voix jolie et je ne l’ai jamais entendu chanter, malgré de nombreuses demandes. Alors ce chuchotement, c’est comme une mise à nu, une façon de me dire qu’il est prêt à tout pour moi, un merveilleux cadeau qui me touche au plus haut point, et qui termine de façon douce mais magistrale cette belle journée.

Les larmes me montent alors que la chanson se termine. Quelle merveilleuse journée ! Je ne pouvais rêver plus ou mieux… J’ai aimé chaque instant, chaque présence, chaque surprise. Tout était magique. J’embrasse M. Flow tendrement, et nous applaudissons notre maître d’orchestre du jour.

À présent, il est temps de regagner notre suite, en tant que mari et femme, des souvenirs plein la tête, à partager lors du brunch du lendemain matin.

Et toi ? Qu’as-tu fait pour ton ouverture de bal ? As-tu étonné tes invités ? As-tu respecté les traditions ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage au cœur de la forêt enchantée de Zelda : pluie de douceurs et danse sous la tempête”

  • Excellente votre ouverture de bal, j’ai adoré !!! Limite on en veut encore 😉
    Bon j’avoue aux premières notes j’ai cru reconnaître Yan Tiersen et là je me suis dit « mais que fabrique une musique d’Amélie Poulain dans leur ouverture de bal ??? » 😅 N’importe quoi – même si à ma décharge il n’est pas encore 8h00… Bref !
    Vous êtes trop beaux avec ton mari et vous vous débrouillez vraiment bien en danse ☺

    Et rhaaaaaa une pièce montée de macarons !!!!!!! Miam miam miam 😊

    • Ohhhh merci Nala! Je suis contente que ça te plaise! Nous étions assez fiers de nous je dois dire et nos invités ont apprécié… c’est vrai que les premières notes y ressemblent je n’y avais jamais fait attention… et les macarons je recommande… personnellement pas fan des pièces montées et grande amatrice de macarons le choix été déjà fait!

  • Ah mais vous avez carrément assuré pour votre ouverture de bal !!! Franchement, BRAVO !

    La présentation du dessert était parfaite ! Par contre je te rejoins sur le fait qu’on ne sait pas quoi faire… C’était un long moment de solitude pour nous 😛

    En tous cas, bravo pour cette jolie réussite !

    • Merci beaucoup! C’est vraiment la question sans réponse… que faire ? A part se dandiner en rythme…. je pense qu’on est toutes comme ça!

  • Décidément j’adore ta robe !! Qu’est-ce qu’elle est belle. Petite question : elle n’était pas trop lourde ? En tout cas elle est parfaite pour votre ouverture. J’avais gardé la robe jusqu’au bout de la nuit, j’ai adoré la sentir bouger et virevolter.

    Pour notre ouverture on a fait un slow sur une des chansons préférées de mon chéri (il a eu la surprise le jour j). Très simple mais visiblement émouvant car certains ont pleuré.

    • Merci pour tes jolis compliments! Non, je n’ai pas trouvé ma robe trop lourde. Le poids était réparti grâce à la crinoline…
      L’ouverture de bal est très personnelle, l’essentiel est qu’elle vous ait correspondu! D’ailleurs, vous avez dû transmettre du bonheur et de l’emotion à vos invités, en partageant ce moment de douceur. C’est toujours un joli partage!

  • Votre ouverture de bal est une vraie réussite. On sent la concentration et le plaisir de vous y prenez tous les deux. On croyrait presque qu’il pleut vraiment…! Et ces douces paroles prononcées à ton oreille par ton mari comme un cadeau.. <3 merci d'avoir partagé ce moment intime avec nous

    • Merci pour tes jolis compliments! On a beaucoup travaillé, et on est assez heureux du résultat… je suis contente que ça vous plaise!

  • Quel bel et doux article sur la fin… ça donne envie de recommencer encore et encore !
    Vous avez assuré comme des chefs pour la danse et si tu ne l avais pa spécifié j avoue que je n aurais pas prêté attention au fait que tu portais le jupon seulement !
    Vous avez eu un magnifique mariage et tu étais une très belLe mariée 😊

    • Merci beaucoup ! Tes compliments me touchent énormément… nous n’avons pas eu un mariage parfait mais il était à notre image et même s’il y a eu quelques couacs, nous en sommes assez fiers… nous avons passé une très belle journée et nos invités étaient heureux de la partager avec nous…

  • Je ne me suis pas exprimée depuis le début de tes chroniques que je lis évidemment assidûment. J’ai pleuré comme une madeleine devant cette ouverture de bal qui vous ressemblait parfaitement (et je pleure encore de bonheur a chaque visionnage). C’était une merveilleuse journée pour nous aussi, nous, ta famille.
    Pour moi cette ouverture de bal, c’est le parfait résumé de cette journée intense en émotion, c’est le parfait résumé de votre histoire.
    Et la grande sœur que je suis n’aurait bien sur pas imaginé une seule seconde qu’il n’y ai pas Roulette en point final.
    Je t’aime fort SaSœur, ma + que petite sœur.

    • Merci SaSoeur pour ce joli commentaire. Merci surtout pour avoir participé à ce joli jour et d’en avoir fait un moment unique. Merci d’être ma sœur tout simplement ! Je t’aime fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *