Mon mariage au coeur de la forêt enchantée de Zelda : et la princesse fut…

Il est maintenant 15h. Nous avons donné rendez-vous à nos invités à 16h à l’église, il est donc temps pour moi d’enfiler ma merveilleuse, que Maman Mounette a terminé de repasser.

Je suis toujours aussi heureuse, et aucune ombre de stress ne vient gâcher ma préparation. Il fait beau, je suis coiffée et maquillée comme une nymphe grâce à Claire, je vais porter une robe à couper le souffle, et un peu plus loin dans le château se trouve l’homme merveilleux que je vais épouser.

Je pense à lui à chaque instant, en me demandant où il en est dans sa préparation et à quel point il sera beau lorsque je le retrouverai.

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Mais pour l’heure, c’est le grand moment.

J’enfile d’abord ma magnifique crinoline, et je ne peux m’empêcher de faire la folle avec car je l’adore ! C’est le résultat physique d’une collaboration à trois, et c’est un merveilleux cadeau. Elle est comme je la voulais, et pour montrer ma joie, je sautille avec partout dans la suite, comme une enfant, ce qui fait râler ma maman qui tente désespérément de l’attacher.

Mademoiselle Émeraude vient ensuite calmer mes ardeurs en m’aidant à enfiler le premier jupon, réalisé également par ma belle-maman.

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Madame Pitchounette nous rejoint à son tour, habillée dans sa robe de demoiselle d’honneur couleur parme. Il est temps d’enfiler la jupe de ma robe. Cet enfilage-là donne lieu à un véritable fou rire entre nous car Maman Mounette est contrainte de passer sous la jupe pour replacer correctement les deux « jupes » inférieures, avant l’enfilage du bustier.

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Et c’est à ce moment-là qu’arrive ma sœur, elle aussi dans sa tenue de cortège. C’est magique de se dire que chaque élément de ma tenue correspond à l’arrivée de quelqu’un… Et je peux te dire qu’elles n’étaient pas trop de quatre pour ajuster mon bustier…

Claire profite de ce moment pour une petite retouche maquillage.

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Papa Vador arrive à son tour, une fois ma robe ajustée.

Il ne manque que mes accessoires, et c’est Maman Mounette qui tient à mettre mes boucles d’oreilles et mon collier, alors que Mademoiselle Émeraude se charge de m’enfiler les bracelets elfiques.

Puis, comme nous l’a conseillé Agnès durant les essayages, nous resserrons le bustier après dix minutes pour qu’il soit ajusté au mieux.

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Entre-temps, nous avons été rejoints par mon oncle et ma tante, le meilleur ami de ma sœur (et tout aussi proche pour moi) et Monsieur Pitchou, plus qu’ému de me voir en mariée… Ils semblent tous bien silencieux tout à coup. Je décide de me regarder dans le miroir.

Je suis émue : après tous ces choix, ces décisions et cette préparation, me voici en mariée. Et je dois dire que j’en suis toute retournée. Je n’arrivais pas à m’imaginer ainsi, c’est pourquoi j’appréhendais beaucoup cet instant… Mais ce que je vois dans le miroir me fait monter les larmes aux yeux de bonheur : c’est tout ce que j’ai voulu, et le résultat dépasse mes espérances… Je suis prête à épouser l’homme de ma vie.

Après ce coup d’œil, il est temps pour Claire de fixer mes derniers accessoires : mon peigne ainsi que mon voile.

Les derniers préparatifs avant de partir // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Coiffure : Claire Blet Maquilleuse

Un dernière retouche, et je suis fin prête. Alors… après tout ce suspense, et cette longue attente depuis l’article de mes essayages, veux-tu voir ma robe ?

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Je jette un dernier coup d’œil au miroir, juste pour être sûre de ne pas rêver, et quitte la chambre, suivie de près par tout mon petit monde, dont Philippe et Sophie. Nous faisons quelques photos dans les escaliers, ce qui me permet de m’habituer à ma robe et de me familiariser aux déplacements avec elle.

L'enfilage de ma robe de mariée de princesse // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Nous arrivons sur les marches du château, lorsque je découvre le magnifique attelage que Monsieur Flow et moi avons choisi. Paré des compositions fleuries préparées par Séverine, le landau est magnifique et ses deux cochers superbes. Je me sens comme une vraie princesse.

Je m’installe (non sans peine, avouons-le) sur la banquette, accompagnée de Papa Vador. Je ne cesse de sourire : quelle belle journée ! Je dis au revoir à Claire qui est venue devant le château, et nous partons en direction de l’église, entourés de mon petit cortège improvisé.

Les derniers préparatifs avant de partir // Photo : La vie en HD

Crédits photo : La vie en HD

Landau : Les calèches de Versailles

Nous nous arrêtons devant la grille du château, qui refuse de s’ouvrir en détectant la calèche. Il nous aura fallu un petit quart d’heure et beaucoup d’ingéniosité de mes accompagnants pour qu’enfin nous puissions quitter la propriété.

Sur la route, je profite des rayons du soleil et du calme de la campagne. J’ai pris avec moi mon ombrelle, ce qui, avec ma robe, donne un côté ancien au tableau que nous formons. Sur le chemin, beaucoup d’habitants du village me font signe et klaxonnent, et je les salue volontiers en retour.

Nous discutons tranquillement, avec Papa Vador et les gentils cochers. Je suis sereine et ne ressens pas le moindre stress. Je profite au maximum de cette journée, qui est pour le moment parfaite.

Enfin, je vois au loin se dessiner l’église, j’ai hâte de retrouver Monsieur Flow dans son beau costume ainsi que nos invités, pour continuer à profiter de ce beau moment…

Et toi ? Qu’as-tu ressenti en enfilant ta robe ? Étais-tu bien entourée ? Raconte-moi vite !



10 commentaires sur “Mon mariage au coeur de la forêt enchantée de Zelda : et la princesse fut…”

  • Mais quelle beauté, une véritable princesse! Et cette calèche… digne d’un mariage princier des contes de fées…
    Vos photos sont très belles également et la préparation a eu l’air riche en émotions, c’est super, passer du rire aux larmes avec tes proches juste avant le tourbillon du reste de la journée… les préparatifs sont vraiment un moment important de la journée je trouve.
    Coup de coeur pour la photo de toi dans les escaliers où ton voile est bien mis en valeur, j’aurais adoré avoir une telle photo.

    • Merci beaucoup! Effectivement les preparatifs ont été l’un de mes moments préférés car remplis de fous rires dans une ambiance détendue. Je les souhaite aussi joyeux a toutes les futures mariées !

  • Olala comme tu es belle Mme Solène ! J’avais hâte de te découvrir dans ta Précieuse, je ne suis pas déçue 🙂
    Je plussoie Mme Cerise pour la photo dans l’escalier, vraiment sublime !! Le voile est juste magnifique et la robe te met tellement en valeur…

    J’adore l’idée de la calèche, une vraie princesse 😉

    Vite vite vite, la suite !!!!!!!

    • Merci Nala! Eh oui enfin la précieuse révélée je n’avais pas menti sur l’effet princesse… la calèche est aussi magnifique, même si ce n’est pas celle dont je rêvais à la base, mais la question budget on l’aurait explosé ! À très vite pour la suite!

  • oh la la quelle robe, j’adore ! Tu es magnifique. J’adore l’ambiance qui se dégage de ces photos avec ta famille et tes témoins et je suis d’accord avec mme Cerise et Nala pour la photo de l’escalier…

    • Merci beaucoup ! Ambiance décontractée assurée sous l’oeil Pro de nos supers pros de l’image … j’ai hâte de vous montrer les autres photos qu’ils ont faites!

  • Wahou quelle robe majestueuse ! Je plussoie les filles, la photo dans l’escalier est magnifique !!
    Elle n’était pas trop lourde ? Quand je vois le poids de la mienne qui est beaucoup moins volumineuse, j’ai peur pour toi ^^

    • Merci beaucoup! Voluuuuume! Alors trop lourde non, le taffetas est super léger et le plus gros du poids était supporté par la crinoline, qui a cette fonction en plus de donner du volume. Je la recommande plutôt qu’un jupon d’ailleurs! Elle était surtout encombrante niveau amplitude mais c’était surtout une question de « prise en main », et c’est « l’inconvénient » des robes volumineuses…. mais une fois le coup de main (enfin de jambe) pris, c’était juste un bonheur !

  • Si je t’avais croisé sur la route, toi, ta robe magnifique, ton ombrelle, ta calèche, j’aurais pensé avoir imaginé une princesse qui allait à son premier bal….
    Félicitations Mme Solene, tu m’as fait rêver dès le petit déjeuner!

    • Merci beaucoup pour ce joli compliment Marine! J’espere que tu m’aurais fait signe … c’était vraiment cette impression de se rendre au bal… pour retrouver mon prince?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *