Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : et là, c’est le drame !!!

Avant de dresser le bilan émotionnel, humain et financier de mon mariage, je viens te raconter comment s’est déroulée la fin de la soirée.

Petites précisions avant d’entrer dans le vif du sujet.

Je ne t’ai pas parlé véritablement de notre repas de mariage. Comme précisé dans l’une de mes chroniques consacrée aux prestataires en qui nous avons fait confiance, nous avons choisi de faire confiance à notre artisan boucher-traiteur.

Nous étions partis sur un buffet froid en plusieurs parties. Nous lui avons également demandé de gérer le service à la fois lors du vin d’honneur et lors du repas. Pour ce dernier, les serveuses devaient servir les invités qui venaient au buffet mais aussi gérer l’approvisionnement des boissons sur les tables. Si nous n’avons rien à reprocher en ce qui concerne le service du buffet, nous nous rendons compte que les serveuses peinent à suivre et à gérer convenablement l’apport des boissons. Bon en soi, rien de dramatique mais le patron m’avait assuré que ses équipes avaient l’habitude de ce genre de services et qu’il n’y avait rien à craindre de ce côté-là.

De plus, la gestion du timing ne semble pas être leur point fort non plus car nous prenons un peu de retard sur le déroulé du repas. Idéalement, nous voulions servir le dessert pour 1h du matin et à 1h30 il ne l’est toujours pas. Petite précision : nous avons fait le choix de lancer l’ouverture de bal après le buffet d’entrées et ensuite d’alterner donc les différentes parties du repas avec nos animations et la musique pour ne pas enchaîner l’ensemble des plats trop vite.

Il est donc 1h30 et certains de nos invités sont fatigués, notamment l’oncle de M. Grincheux qui s’était fait opéré du cœur à peine quelques semaines auparavant. Il nous prévient donc de son envie de partir assez rapidement ce que nous comprenons tout à fait. Nous le prévenons que le dessert ne devrait pas tarder et missionnons mes témoins, Mme Boucle d’Or et Madame Wendy, pour aller demander au traiteur d’activer le service. Dans le même temps, notre super-DJ lui fait la même demande car il tient à respecter le planning que nous avions fixé ensemble.

Au bout de quelques minutes, toujours en train de discuter dans un coin de la salle avec l’oncle et la tante de M. Grincheux, nous entendons enfin la musique choisie pour l’arrivée du gâteau : Barry White et sa voix grave nous appelle !

Quand ce qui devait être l’apothéose de notre repas se transforme en ta plus grosse déception !

Nous nous avançons vers le buffet de desserts dès les premières notes de musique mais nous sommes stoppés net dans notre élan par M. Flynn Rider, qui nous prévient qu’il y a un problème et qu’il va falloir attendre. Dans le même temps, quelqu’un prévient notre super-DJ du problème.

Alors je te vois venir maintenant, tu veux savoir quel est ce fameux problème ?

À mon sens c’est l’une des angoisses les plus fréquentes des mariées ou futures mariées : avec celles où il pleut lorsque tu sors de l’église ou de la mairie, que ta belle-mère (ou beau-père) soit ivre ou encore que le jour de ton mariage il y ait un concert de Johnny et qu’il y ait des bouchons monstres partout (bon avec celle-là nous sommes tranquilles maintenant) !

Trêve de suspense, point trop n’en faut : je te laisse découvrir en photo.

Le gâteau de mariage qui s'écroule

Crédits photo : Photo personnelle

Comme tu peux le voir ma structure qui devait accueillir mes gâteaux est vide et surtout un de ces derniers est renversé au sol (il y en a un autre qui est tombé mais pas au sol). Au passage, note la tête catastrophée de la serveuse à gauche qui se met la main devant la bouche et je ne peux qu’imaginer ce qu’elle doit se dire mais ça devait à un « Eh M…. » !

Alors personnellement avec M. Grincheux, nous n’avons pas vu comment c’est arrivé mais dans ma tête c’est une tempête qui s’agite. Je suis déçue, dégoûtée, triste, en colère : un maelstrom d’émotions me submerge. Je suis à deux doigts d’éclater en sanglots mais j’arrive à me contenir mais je n’en mène pas large. Je me demande comment c’est possible !

Jusqu’à ce moment-là notre journée et notre soirée se déroulaient très bien et là c’est un drame dans ma tête. À mes côtés, M. Grincheux essaye de dédramatiser et de relativiser en me répétant que ce n’était pas si grave et que ça allait aller. Mais je n’y arrive pas du tout. À ce moment-là, c’est tout mon mariage qui est gâché.

Mon super-DJ réagit vite et demande à nos invités de nous entourer sur la piste de danse et nous voilà partis pour un tour de piste mais clairement le cœur n’y est pas pour moi : je ne pense qu’à mes gâteaux renversés et je tire clairement la tête (pour rester polie). Je n’ai qu’une envie : aller m’asseoir et pleurer dans mon coin !

Pendant ce temps-là, ma témoin Madame Boucle d’Or prend les choses en main avec ma petite sœur adoptive, Mademoiselle Anna, et à deux elles drivent le traiteur sur une nouvelle organisation et présentation des gâteaux et des mignardises prévues. Tout ça prend du temps et tout est prêt pour 2h30 (soit 1h30 après l’horaire que nous avions prévu).

La musique de Barry White se lance à nouveau et avec M. Grincheux nous nous dirigeons à nouveau vers le buffet de dessert et là…

Non, je t’embête, aucun nouveau drame !

En revoyant les photos, je dois reconnaître que l’ensemble est plutôt joli, bien présenté. Mais sur le moment, j’ai beaucoup de mal à faire bonne figure : c’est vraiment extrêmement difficile. M. Grincheux m’encourage et est joyeux pour nous deux. Il me murmure d’essayer de profiter et me répète que finalement l’ensemble est joli. Et c’est parti pour les photos ! Je m’en serais bien passé mais je joue le jeu, certes difficilement, mais je joue le jeu puis on passe à la dégustation (ENFIN !!).

Le gâteau de mariage qui s'écroule

Crédits photo : Damien le Mellec photographe

Seulement, pour moi cette mésaventure en plus du fait d’avoir dû attendre aussi longtemps pour passer au dessert, a complètement « tué » l’ambiance de la fin de soirée. Celle-ci est retombée comme un soufflet : en effet, pas facile pour les invités de surmonter la fatigue après cet événement et personnellement je n’avais plus le cœur à faire la fête. Très vite, les premières grappes d’invités nous disent au revoir.

Après un petit moment, notre super-DJ voyant que l’ambiance est retombe nous demande si nous voulons fermer le bal avec une dernière danse. Je suis tellement triste que je refuse et c’est sur ce sentiment doux-amer que se termine notre soirée de mariage.

Et toi , as tu vécu ce genre de « couac » ? Es-tu parvenue à le surmonter ?

Bonjour, je suis madame Chat Potté. Je me suis mariée avec mon M. Grincheux le 23 juin 2018 dans le nord de la France. Nous sommes toujours aussi amoureux et bien entourés de nos deux enfants adorés. Nous avons organisé un mariage simple dans l'esprit champêtre et bohême avec du DIY, des couleurs pastels (rose, vert d'eau...) et beaucoup, beaucoup d'amour... Entourés de nos familles et de nos proches, nous avons vécu cette journée en toute simplicité et convivialité. Si tu souhaites échanger avec moi, n'hésite pas à me contacter sur madamechatpotte@gmail.com

Commentaires

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    6 mai 2020

    Olala trop triste pour toi Mme Chat Potté ! Quelle bande de quiches d’avoir fait tout tombé !! j’en reviens pas !! Après heureusement il en reste deux très beaux et tous les petits desserts indiv !! C’est vrai que ça rend quand même super bien !! C’était aussi ma frayeur que l’on commence la soirée trop tard et que du coup il reste peu de temps pour danser 🙁 Après vous avez eu une journée magnifique, juste dommage que cela finisse comme ça 🙁

    • Avatar
      Madame Chat Potté
      Répondre
      7 mai 2020

      Oui en effet nous avons eu une belle journée et la soirée avec les surprises de nos proches a été géniale. J’ai eu du mal à prendre du recul mais presque 2 ans après je suis réconciliée avec mon mariage avec ses imperfections.

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    6 mai 2020

    Si ça peut te rassurer, sur la photo la présentation des desserts rend super bien surtout le papillon géant de mignardises.
    Mais je ne peux que compatir à ta situation. La gâteau qui se casse la figure, ça doit être le truc le plus redouté de tous les mariés et de tous les traiteurs. Et je comprends que tu ne réussisses pas à oublier et en garder un souvenir amer. Je ressasse encore les couacs de mon mariage alors que les invités sont passés à autre chose depuis bien longtemps. Dommage que ça se soit terminé comme ça.

    • Avatar
      Madame Chat Potté
      Répondre
      7 mai 2020

      En effet, mes copines ont bien bossé… Aujourd’hui ce que je regrette le plus c’est de ne pas avoir pu profiter de la fin de soirée comme je l’aurais voulu. Pas de dernière danse sniff. Mais je n’en plus une amertume forte comme dans les quelques semaines qui suivirent..

  • Avatar
    Madame Presque Relax
    Répondre
    7 mai 2020

    Hooo je te comprends et je compatis totalement. Le genre de couacs qui gâche tout mais pour lequel tu n’es pas responsable. Mais je confirme que ça donne super bien sur la photo

    • Avatar
      Madame Chat Potté
      Répondre
      7 mai 2020

      Merci Madame Presque Relax ma témoin et ma petite soeur ont super bien bossé. C’est très joli en effet mais sur le moment je ne l’ai pas trop vu….

Poster une réponse