Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : notre joyeuse entrée

Après le départ de nos derniers invités quittant le vin d’honneur, c’est le moment de faire notre « entrée » en tant que jeunes mariés.

Une entrée simple et joyeuse, mais longue…

(… très longue dixit M. Grincheux dans l’oreillette !)

Simple. Notre super DJ a guidé nos invités à l’intérieur de notre salle et leur a demandé de dresser une sorte de haie d’honneur pour nous accueillir. Ils s’exécutent bien volontiers pendant que nous restons quelques minutes à l’extérieur en tête-à-tête avec mon mari tout neuf. Et c’est là qu’il me demande « mais bon on entre et on fait quoi du coup ? »… Ah, les hommes, jamais vraiment au courant de ce qu’il faut faire… Ce n’est pas comme si je lui avais expliqué plusieurs fois pendant les préparatifs… J’ai dû lui répondre en substance « on danse et on sourit jusqu’à la fin de la musique ».

Et c’est le moment où nous entendons les premières notes de la musique choisie pour faire nos premiers pas de danse de jeunes mariés. Et c’est parti pour notre entrée joyeuse. Joyeuse car nous entrons sur Happy de Pharell William. Nous voulions quelque chose de léger et de festif et clairement, pour nous, c’était la chanson parfaite pour commencer notre soirée sous les meilleurs auspices.

Notre entrée, simple et joyeuse, dans la salle du mariage

Crédits photo : Damien le Mellec photographe

Notre entrée, simple et joyeuse, dans la salle du mariage

Crédits photo : Damien le Mellec photographe

Longue, parce que comme d’autres chroniqueuses avant moi j’ai vécu cette entrée des mariés comme un long, long, trop long moment. Et, M. Grincheux me glisse doucement au-dessus de l’épaule qu’il a été encore plus long pour lui ! Le pauvre ! En soi, la musique n’est pas excessivement longue (environ 4 minutes) mais il est vrai que danser tous les deux en étant applaudis par nos invités, sans rien faire d’autre que danser, finalement c’est long, très long… Avec le recul, nous aurions dû demander à notre DJ de couper la musique à un moment donné pour éviter la lassitude de ce moment. Au fur et à mesure, je voyais mon mari tout neuf être ennuyé de ne faire que ça. Alors un petit conseil, si vous ne prévoyez rien de plus que d’entrer en musique, il serait peut être utile de voir si vous voulez la raccourcir.

Vous avez dansé et bien parlez maintenant !

Nous avions convenu ensemble qu’après notre entrée il serait temps pour nous de procéder à notre petit discours. M. Grincheux avait été clair : « Ma chérie, avec ton métier tu as l’habitude de t’exprimer donc, c’est toi qui vas prendre le micro et t’exprimer devant nos proches ».

Qu’à cela ne tienne, à peine essoufflée par mes petits pas de danse, je prends donc le micro que notre DJ me tend. Je n’ai rien préparé, tout mon discours s’est fait à l’improvisation. J’avais envie de me laisser guider par mes émotions et par l’instant. Je ne pourrais donc pas te rapporter exactement mes propos.

Évidemment, j’ai commencé par remercier toutes les personnes présentes et notamment toutes celles qui nous ont aidé dans la préparation de notre mariage. Ma grande sœur et témoin, Madame Wendy, qui m’a fait le joli cadeau de m’offrir ma robe. Madame Boucle d’or, mon autre témoin, mon amie depuis 22 ans maintenant qui connaît tout de ma vie, celle à qui je raconte mes plus vils secrets (je n’en ai pas beaucoup, je te rassure !). Mes amis qui nous ont aidé dans l’installation de la salle. J’ai une pensée émue pour les absents : ma maman, le papa de M. Grincheux et évidemment notre nièce et ses parents. Je termine en m’adressant à mon mari tout neuf en le remerciant de m’aimer et de m’accompagner si bien depuis plus de 16 ans et évidemment je lui déclare tout mon amour par la même occasion. Je dois avouer que je suis très émue en prononçant ses quelques mots et j’aperçois dans l’assistance quelques regards mouillés également.

Notre entrée, simple et joyeuse, dans la salle du mariage

Crédits photo : Damien le Mellec photographe

Et c’est là que M. Grincheux en profite pour me faire une petite surprise.

Lui qui d’habitude déteste prendre la parole en public, me prend le micro et remercie l’assemblée d’être présente. Il se retourne ensuite vers moi et il me dit tout simplement : « je t’aime, merci de me supporter et de t’occuper si bien de nos deux merveilleux enfants ». J’avoue que là je craque et que les larmes se mettent à couler, tellement je ne m’attendais pas à cette courte, mais tendre déclaration. Certains diront que ce n’est pas grand-chose mais vraiment pour bien connaître mon amoureux je sais que ces mots, prononcés devant tous nos proches, veulent dire beaucoup.

Et voilà pour notre « entrée des mariés » simple, joyeuse et à notre image. Et toi, comment imagines-tu ton entrée ?



3 commentaires sur “Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : notre joyeuse entrée”

  • C’est effectivement une entrée toute simple mais qui a vraiment l’air de bien vous ressembler et être joyeuse. Puis parfois, les choses simples sont les meilleures 😉 Et cette déclaration est toute mignonne

    Je n’ai pas encore imaginé l’entrée, mais cela sera probablement quelque chose de tout simple. Je retiens en tout cas le conseil de couper la musique si elle est longue

Commente ici !