Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : les jours qui suivent

Après t’avoir raconté ma journée de mariage et notre soirée qui se termine assez mal à mon sens, je reviens dans cette chronique sur les jours et quelques semaines qui suivent.

Le jour d’après…

Après la fin de notre soirée, nous avons donc dit au revoir à nos invités les plus proches qui nous ont aidé à ranger un peu la salle le temps que notre super-DJ désinstalle tout son matériel. Il est environ 5h30 lorsque nous fermons à clé la salle et que nous rentrons nous coucher.

Pour la nuit de noces nous avons fait original : pas de chambre d’hôtes ni une belle chambre d’hôtel. Non, nous avons décidé de rentrer dormir chez nous (rappel : nous habitons à 5 minutes en voiture de la salle) et donc dans nos propres draps ! Mais ceux-ci ne sont pas vides lorsque nous arrivons car notre fille y dort. En effet, nous avons hébergé, pour la nuit, ma belle-sœur et mon beau-frère, ainsi que leurs deux enfants. Et ils occupent la chambre de notre grande qui a donc pris ses quartiers dans notre lit. Rien de bien glamour pour cette nuit de noces donc !

Le réveil sonne tôt, trop tôt. À peine 3 heures après nous être couchés, nous sommes réveillés par notre fils qui lui a passé une bonne nuit de sommeil puisqu’il était rentré avec sa baby-sitter vers 20 heures. Un peu (beaucoup) fatigués, nous descendons prendre notre petit-déjeuner. C’est l’occasion de discuter et de faire un débriefing de notre journée de la veille de ses réussites et de ses couacs. Je ressasse encore énormément la fin de soirée…

Mais mon beau-frère, M. Flynn Rider, trouve les mots pour réussir à me faire rire et la matinée se déroule plutôt dans la bonne humeur. Cette matinée passe très vite entre croissants, discussions et douches (4 adultes et 4 enfants dans une seule salle de bains ça prend un peu de temps). Il est vite temps de repartir à la salle où nous avons conviés nos plus proches pour un « raccro » en toute simplicité.

Nous sommes une petite trentaine entre nos familles et nos plus proches amis. Nous n’avons rien prévu d’extraordinaire : nous nous contenterons de manger les « reliefs » du repas de la veille et ceux du vin d’honneur. Et il en reste beaucoup d’ailleurs. Mais avant de manger, nous faisons le ménage dans la salle et, avec mon équipe de choc, tout va très vite et tant mieux car on peut trinquer bien plus vite du coup.

Crédits photo : Photo personnelle

En plein service…

L’apéro et le repas se déroulent dans une super ambiance et il est l’heure de voir partir mon frère et ma sœur qui habitent à plusieurs heures de route. J’ai le cœur serré de les voir partir car cela insinue le début de la fin de notre weekend de mariage.

Nous finissons avec nos irréductibles amis qui nous aident à finir la vaisselle et le ménage. Les hommes ont même le temps de faire une petite partie de cartes pendant que l’on finit de ranger la cuisine (en l’écrivant ça fait un peu cliché quand même mais bon !). Il est 17 heures lorsque nous disons au revoir à nos amis et que nous fermons notre salle et regagnons nos pénates.

Dans les semaines qui suivent…

Pour ce qui est de clore ce qui concerne le mariage en lui-même, il me restait à réaliser nos cartes de remerciements.

J’ai pu récupérer assez rapidement les photos de notre photographe et ai donc pu me lancer dans cette tâche. J’avais en tête de réaliser un montage avec quelques photos dans un format assez grand : j’ai trouvé ce que je voulais sur le site photoweb. Une carte recto-verso d’un format de 21 cm sur 14,7 cm, pile-poil ce que je voulais. La livraison fut rapide et en l’espace de deux mois après le mariage quasiment toutes les cartes de remerciement avaient été distribuées.

Nous y avions joint une ou plusieurs photos. En effet, nous nous sommes servis des photos de groupe que nous avions réalisées pendant le vin d’honneur. Une manière pour nous de faire plaisir à nos invités et de leur laisser un souvenir du mariage. Chacun a donc pu recevoir la photo de groupe avec tous nos invités et une ou plusieurs photos du (ou des) groupes (s) auxquels il a pu participer.

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Autre tâche fastidieuse d’après-mariage : le tri de la décoration. J’ai quelques tous les « grands éléments » de notre décoration. Chacun trouvant sa place soit dans mon entrée, soit dans mon salon ou encore dans mon bureau. Pour le reste, j’ai essayé de vendre les éléments que je ne souhaitais pas garder, j’en ai même donné un peu. Entre les photos, les questions et les rendez-vous ça occupe encore un peu après le mariage.

Finalement, ce qui m’a pris le plus de temps après le mariage c’est de gérer mes sentiments et émotions. En effet, pendant quelques semaines je suis restée sur un sentiment doux-amer bien ancré en moi. J’ai eu beaucoup de mal à accepter cette fin de soirée gâchée et à en faire le deuil.

J’ai eu une discussion assez vive avec le traiteur car j’ai considéré qu’il m’avait menti en me présentant son équipe comme aguerrie au service en salle ce qui était loin d’être le cas, même sans cette histoire de gâteaux renversés. Néanmoins, il a de lui-même proposé un geste commercial en ne nous faisant pas payer le vin d’honneur (il s’occupait de toute la partie salée de celui-ci).

De plus, j’ai eu beaucoup de mal à accepter le comportement de ma belle-mère qui, après avoir exigé d’être placée à notre table pour ne pas être avec sa sœur, a passé tout le vin d’honneur et une partie de la soirée a discuté avec elle et sa famille. J’ai d’ailleurs eu une discussion avec elle une semaine après le mariage pour lui expliquer mon ressenti et elle a eu du mal à le comprendre. Je pense encore aujourd’hui qu’elle n’a pas forcément compris ce que je lui ai dit mais l’eau a coulé sous les ponts et beaucoup d’événements m’ont fait relativiser tout ça.

Aujourd’hui, je suis en paix avec mon mariage. La majeure partie de celui-ci s’est parfaitement bien déroulé. Nos invités se sont bien amusés et ont été ravis d’avoir partagé ces moments avec nous. Nous avons été gâtés avec les surprises imaginées par nos proches. Nous nous sommes éclatés avec l’ouverture de bal. Certes, il y a eu des couacs mais il faut avouer que peu de personnes peuvent se vanter d’avoir eu un gâteau renversé comme dessert de mariage hein ? Et puis surtout, j’ai épousé l’homme que j’aime et c’est bien là le plus important à retenir dans tout ça !

Je reviens vite te faire un bilan financier complet de mon mariage simple et convivial…



5 commentaires sur “Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : les jours qui suivent”

  • Une jolie clôture pour un joli mariage !! Il y a certes eu ce couac du dessert mais tout le reste était au top !! Vous avez assuré et c’est bien que tu aies réussi à voir le positif, même si je te l’accorde il est toujours plus facile de rester bloquer sur les petits aléas! Et c’est bien que le traiteur ait au moins fait ce geste commercial !!

    • Merci Madame Chaton. C’est vrai je pense avoir eu une joli mariage et suis très fière de l’avoir fait à notre image finalement. Oui le geste commercial du traiteur est appréciable mais par contre il a perdu une cliente par la suite car je ne supportais pas de voir sa tête ….

  • « en l’espace de deux mois après le mariage quasiment toutes les cartes de remerciement avaient été distribuées. » Je suis extrêmement envieuse ! Mon mariage était il y a 1 an et demi bientôt et nous n’avons toujours pas tout envoyé car mon mari traîne à les écrire ! En tout cas votre lendemain de mariage semblait sympathique avec vos proches. Je trouve votre carton de remerciements tres beau et suis admirative de votre efficacité ! Et surtout je suis ravie pour toi que tu ai pu faire la paix avec les couacs de ton mariage ! Ca aurait éte dommage de laisser le négatif prendre toute la place alors qu’il y a eu de si beaux moments !

    • Merci Madame Crapate, eh oui on a été efficace enfin surtout moi pour le coup car M. Grincheux m’a laissé tout géré… Il s’est contenté de faire le facteur pour certaines cartes de remerciement et c’est tout, lol !
      Cela m’a pris du temps d’être en paix notamment parce que je voulais revivre une autre fin de soirée mais c’est tout c’est la vie ! Et clairement il y a des choses bien plus graves !

      • Par contre, à presque 1 an et demi après ton mariage, effectivement ton mari n’est pas très pressé, lol !

Commente ici !