Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : la journée du vendredi, premier couac et fin de soirée

La dernière fois, je te racontais comment s’était déroulée la journée du vendredi. Si tu veux relire tout ça, c’est par ici ! Je te laissais en te disant que nous avions vécu notre premier couac (spoiler : oui, il y en a eu d’autres !). Je vais maintenant te dire ce qu’il s’est passé.

Les préparatifs du mariage... et les changements du plan de table de dernière minute !

Crédits photo (creative commons) : Rovenimages.com

Merci belle-maman !

Oui vraiment merci belle-maman de m’avoir fait vivre mon premier couac, mon premier moment de grosse tension lors de cette soirée d’installation de notre déco. Encore aujourd’hui, je suis assez amère quand je pense à l’attitude de ma (chère) belle-mère. Je me rappelle encore de ce doux moment où la sonnerie de mon téléphone m’alerta d’un message reçu et la colère ressentie à la lecture dudit message.

Crédit image : Giphy

Mais avant ça, je reviens quelques heures en arrière. Si tu te rappelles bien, M. Grincheux était parti en tout début d’après-midi chez sa maman pour y déposer notre fils qui allait être gardé par sa mamie jusqu’à notre cérémonie civile. À cette occasion, il a discuté et annoncé notre plan de table à sa mère. Tu vois venir le problème ? Après discussion et explication, il repart en milieu d’après-midi et se charge des autres tâches de sa liste avant de rentrer à la maison pour finir de charger sa voiture et partir à la salle. Il ne laisse transparaître aucun souci et nous mettons donc en place notre salle avec famille et amis…

Quand soudain mon téléphone sonne. Il est 19h24, je viens de recevoir un message de ma belle-mère. Je te passe les détails. Elle me dit être déçue car elle espérait être à la table des mariés.

Toutefois, je ne souhaite pas changer, il est prévu que nous soyons avec nos témoins sur cette table. Mais Belle-Maman insiste. Et ça m’agace un peu (beaucoup). D’autant qu’elle menace maintenant de ne plus venir à la réception si elle n’est pas placée à la table d’honneur.

J’oscille entre grosse colère, dépit et appréhension de voir mon mari sans sa mère le jour de son mariage. J’avoue que c’est surtout la colère qui prédomine et je rêve de faire ça…

Crédit image : Giphy

Oui je sais c’est un peu extrême…

Donc je prend une décision que je regrette encore aujourd’hui ! Je cède et je lui dit que je la placerai à la table d’honneur. J’en veux énormément à ma belle-mère de m’avoir fait cette crise et aussi à M. Grincheux de ne pas s’être occupé de la situation.

En revenant dans la salle, j’annonce qu’il faut réorganiser les tables et j’explique la conversation. J’ai du mal à redescendre de ma colère mais il faut bien terminer l’installation de la salle. Du coup, quand tu regardes les photos de notre table d’honneur, tu pourras constater qu’il y a deux chaises en face des nôtres alors qu’au départ nous devions avoir la vue dégagée sur l’ensemble de nos convives. Bon, mes témoins de choc Madame Boucle d’or et Madame Wendy géreront autrement la situation le lendemain.

Les préparatifs du mariage... et les changements du plan de table de dernière minute !

Crédits photo : Photo personnelle

Pour que tu visualises les deux chaises au milieu…

Bon oublions ma belle-mère… La fin de soirée.

Après avoir terminé tant bien que mal la décoration de la salle en essayant de ravaler ma colère et de ne pas trop procrastiner, nous revenons chez nous vers 21 heures. Nous y rejoignons mon beau-frère et photographe attitré et mes deux neveux qui viennent d’arriver de la région parisienne. Puis c’est au tour de mon grand frère Monsieur Prof et Madame Blanche-Neige ma belle-sœur d’arriver quelques minutes plus tard.

C’est donc entourés de ma famille et d’une de nos plus proches amies Madame Ariel que nous passons notre soirée autour d’un repas simple. J’en retiens le bonheur d’être entourée de nos proches et de pouvoir me détendre et rire en leur compagnie. J’ai énormément apprécié ce moment. Il m’a permis de me détendre et de retrouver ma sérénité.

Crédit image : Giphy

On se quitte tous vers 23 heures, impatients d’être au lendemain. Bon je dois effectuer une dernière tâche avant de pouvoir me coucher… Je dois réimprimer les deux éléments du plan de table ayant subi des modifications… Merci belle-maman. Et après dodo…

Voilà comment j’ai vécu les dernières heures de cette veille de mariage… dans un tourbillon d’émotions… Et toi, as-tu dû changer ton plan de table au tout dernier moment ? As-tu dû subir une “crise” de ta belle-mère comme moi ? Raconte-moi !



4 commentaires sur “Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : la journée du vendredi, premier couac et fin de soirée”

  • En effet, pas sympa du tout l’attitude de ta belle-mère… et ces menaces, là pour le coup je pense qu’à ta place j’aurais tout envoyé baladé !

    Ici aussi nous avons prévu de n’avoir que nos témoins et leurs conjoints, ainsi que notre officiant et son épouse à notre table d’honneur le jour J
    Mais j’ai peur que Chéri insiste pour y installer ses parents également, surtout si sa mère le lui demande – même si je sais qu’elle n’exigera rien, contrairement à celle de ton mari.

  • J’adore le gif de la belle mère ahah ! J’aurais réagi comme toi, et j’en aurais voulu à Mr Claddagh de ne pas arranger ça lui même ! Pour nous aussi les parents n’étaient pas à la table des mariés, parce qu’avec les garcons d’honneur, demoiselles d’honneur (qui incluaient donc les témoins) et leurs conjoints, ça aurait fait une table beaucoup trop longue ! Mais il faut toujours quelques couacs de dernière minute, sinon c’est pas drôle :p

  • Ohh ma pauvre… je ne sais pas comment j’aurais réagi à ta place. Est-ce qu’on va savoir comment tes témoins ont géré pour la table d’honneur ?
    Nous n’avons pas prévu de mettre les parents à notre table non plus. Je ne pense pas que cela posera de problème, mais si soucis il y a, j’espère que Monsieur Triton m’aidera à gérer la situation.

  • Rahhhh comme ça m’aurait mis en rogne ce chantage et le changement de dernière minute. On n’enrage pas une mariée stressée, non mais!
    Ceci dit ça fait plusieurs fois que belle maman me demande qui sera à la table d’honneur alors qu’on n’a même pas encore envoyé les faire-part. Je sens venir le truc, elle devient insistante. Moi qui voulais avoir nos témoins et leur conjoint, je sens comment ça va se finir. Pour éviter une crise familiale, je vais prendre les devants et ça va être les mariés et leurs parents et voilà. Mais ça m’embête de sacrifier notre fun au repas de mariage juste pour belle maman.

Partager un commentaire...