Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : la sortie de la mairie

Comme promis dans ma chronique précédente, je reviens pour te raconter, ENFIN, la suite de mon mariage. Petit retour en arrière, nous venons de terminer la cérémonie civile avec un discours de mon frère et témoin de M. Grincheux qui m’avait fait passer du rire aux larmes. Quoi, tu me dis que les mariées sont émotives ? Tu as certainement raison… C’est l’heure pour nous de faire nos premiers pas en tant que mari et femme.

Qui dit sortie de la mairie, dit musique !

Nous avons décidé de faire notre sortie sous l’air de « A sky full of stars » de Coldplay pour plusieurs raisons. La première étant que je suis une fan inconditionnelle du groupe depuis longtemps et que je voulais absolument une de leurs chansons lors de mon mariage. J’ai longtemps hésité avec la chanson « Yellow » mais la deuxième raison a fait pencher la balance vers « A sky full of stars ».

Alors la deuxième raison était qu’on voulait tous les deux une chanson gaie, entraînante pour notre sortie et celle-ci correspondait parfaitement. La troisième raison était la signification des paroles, l’idée pour moi (parce que là clairement M. Grincheux s’en fichait) était encore une fois de faire une déclaration d’amour à mon mari… Allez je te pose le clip là pour que tu puisses te trémousser en lisant ma chronique !

Qui dit sortie de la mairie, dit accessoires !

Dans toute la décoration de mon mariage que j’ai pu te montrer à plusieurs reprises dans mes chroniques précédentes, c’est le point qui m’a demandé le plus de réflexion et qui m’a fait le plus hésité.

Clairement, jusqu’aux derniers jours avant le mariage je ne savais pas du tout ce que j’allais proposer à mes invités pour la sortie de la mairie. Les bulles, j’avais peur que ça fasse des tâches sur ma robe ou sur le costume de M. Grincheux… Même chose pour les pétales de rose… Les confettis ou le riz, je ne voulais pas en avoir partout dans les cheveux ou le décolleté et ma conscience écologique ne voulait pas polluer ni gâcher de la nourriture. De plus, j’avais oublié de demander si on devait balayer le trottoir de la mairie… Le lâcher de colombes ? Trop vieux-jeu à mon goût et surtout j’ai peur des oiseaux. Une vraie phobie ! Et m’imaginer sur les photos ou les vidéos en train de hurler ou de me cacher n’était même pas envisageable ! Des petits rubans associant mes couleurs pastels pourquoi pas ! Finalement, c’est la solution que nous avons choisie.

Bon entre choisir et faire, il y a un pas, enfin plusieurs… En soi, c’est très facile à faire : des pailles en carton bleues ou rose pastels sur lesquelles j’ai collé deux morceaux de ruban assortis. J’ai pensé y ajouter des petits grelots mais, par manque de temps, je ne les ai pas achetés finalement. Je les ai réalisés l’avant-veille du mariage. Bon, heureusement que j’en avais seulement une petite cinquantaine à faire… La fabrication a été rapide, en quelques heures c’était fait. Bon, par contre, je n’ai pas échappé à la brûlure avec le pistolet à colle… Ouille ça fait mal !

La sortie de la mairie

Crédits photo : Damien le Mellec photographe

Sincèrement, avec le recul et en regardant les photos, je me dis que finalement ces rubans n’étaient pas indispensables. Je ne trouve pas qu’il apportent une énorme plus-value et que j’aurais peut-être pu m’épargner du temps et quelques brûlures dans cette histoire.

Après les félicitations, les « vive les mariés », les embrassades et les photos, il est temps de nous diriger vers la salle du vin d’honneur. C’est pratique, il n’y a qu’à traverser la rue…

La sortie de la mairie

Crédits photo : Photo personnelle

Je reviens vite te raconter comment s’est déroulé notre vin d’honneur…

Et toi, tu as mis du temps à te décider pour ta sortie de la mairie ? Quelle musique a rythmé celle-ci ? Raconte-moi !



3 commentaires sur “Mon mariage simple et convivial en couleurs pastels : la sortie de la mairie”

  • C’est chouette cette sortie, tu as bien fait de ne pas t’embêter. J’ai eu à peu près les mêmes questionnements concernant la sortie de l’église, pour la mairie, on n’a rien fait. c’était plus simple. Et les pistolets à colle, c’est traitre je suis bien d’accord, je me suis encore brûlée cet après-midi 🙂

Commente ici !