Mon mariage dino-chic : la dernière ligne droite – Partie 1

Nous sommes le lundi 8 mai. C’est ce lundi où, tout à coup, je me rends compte qu’il ne reste qu’une semaine avant le jour J. Quoi, déjà !? Mais comment en est-on arrivés là ? Ces derniers moments sont passés à la vitesse de la lumière !

Et encore, quand je dis “une semaine”, je suis gentille, car en réalité, il me reste quatre jours avant le BIG day. Oui, seulement quatre tout petits jours ! Autant te dire que ça m’a donné une grosse bouffée de stress et que ces derniers jours ont été teintés d’angoisse. Pourtant, il ne nous restait pas tant de choses que ça à finir, mais c’était plutôt un gros flip général.

Lundi, J – 4

Mon enterrement de vie de jeune fille a eu lieu le weekend précédent. Ce furent des moments vraiment merveilleux, et je suis contente d’en avoir bien profité, même une semaine avant le mariage. Seules deux petites choses me stressaient durant ce weekend : j’avais mal à la gorge et peur de tomber malade (je me suis gavée de médicaments), et je culpabilisais des cochonneries qu’on mangeait car j’avais peur de ne pas rentrer dans ma robe.

Bref, à peine un pied mis dans ma maison, je regarde la météo et là, c’est le drame : de la pluie annoncée tout le weekend… Enfin, ça dépend des sites Internet, et ça dépend aussi des moments, ça change d’une heure à l’autre, on ne sait plus quoi penser.

Le truc, c’est que nous n’avons pas de plan B en cas de pluie. “Booooouh ! Quoi, tu n’as pas prévu de solution de repli !!! C’est paaaaas bien !” Oui, je sais, nous aimons vivre dangereusement, mais ça va mettre nos nerfs à rude épreuve tout au long de cette dernière semaine.

Nous passons notre temps à regarder encore et encore les prévisions, et à nous demander ce que nous allons faire s’il pleut, tout en refusant d’envisager cette possibilité. Même si je sais que c’est faux et que les mariages pluvieux peuvent être super, pour moi, la fête serait gâchée en cas de mauvais temps, d’autant que toute l’après-midi (cérémonie comprise) est prévue en extérieur.

Crédits photo (creative commons) : Cassiazuquetto

Bon, tout en gardant cette histoire de météo dans un coin de la tête, je dois m’atteler au pliage des serviettes, que nous avons récupérées chez le traiteur quelques jours plus tôt. J’ai préparé des ronds de serviette avec des rubans de satin, et je compte en mettre deux par serviette. Mais au moment de les mettre, le résultat n’est pas joli du tout : exit ces deux cents rubans patiemment noués, et tant pis : les serviettes seront simplement pliées en deux à côté de l’assiette…

Nous passons le reste de l’après-midi avec Monsieur Vegas et des amis à mettre au point la surprise que nous réservons à nos invités, je ne t’en dis pas plus pour le moment !

Mardi, J – 3

Une journée bien remplie et fatigante psychologiquement…

Le taxi que nous avions contacté quelques semaines auparavant nous avait demandé de le rappeler la dernière semaine, ce que nous faisons. Mais il a changé d’avis et ce n’est plus possible pour lui de ramener nos invités. On se dit que c’est vraiment un gros c**… Tant pis, on laisse tomber, pas de taxi…

C’est drôle, ce genre de chose m’aurait mise dans des états pas possibles il y a quelque temps, mais là, ça me passe totalement au-dessus de la tête ! Et heureusement, le jour J, nous avons réussi à regrouper tous les invités dans des voitures et tout le monde a pu rentrer sans problème à son hôtel.

Nous allons faire imprimer les cartons pour les équipes de la chasse au trésor que nous avons organisée. Mais là, ça se passe mal aussi, car la couleur à l’impression n’est pas du tout la même que sur mon ordinateur, ce qui est embêtant car les couleurs sur les cartons doivent correspondre à celles des croix en bois qui seront disséminées dans le jardin.

Je sais que c’est bête, mais la fatigue aidant, je m’écroule en pleurs dans le magasin… Et du coup, le soir, je repeins deux des croix en bois pour que leur couleur soit la même que celle des cartons : comment passer une heure à faire de la peinture deux jours avant ton mariage…

Nous allons ensuite acheter une ceinture pour Monsieur Vegas, car malgré nos recherches les deux semaines précédentes, nous n’avons toujours pas trouvé son bonheur. On finit par en acheter une très jolie, et beaucoup plus chère que prévue.

Seulement, il ne l’essaye pas, et de retour à la maison, il s’avère qu’elle est trop grande. Or le ticket de caisse a disparu. Nous allons donc nous amuser, en vain, à chercher ce maudit bout de papier partout dans la maison. Par bonheur, le lendemain, quand il retourne au magasin, la vendeuse se souvient de lui et accepte de faire l’échange.

Après l’achat de la ceinture et le craquage dans l’imprimerie, nous allons boire un petit verre en terrasse, histoire de souffler un peu et de nous détendre !

Enfin, je vais à la boutique de robes de mariée faire mon dernier essayage. Je suis soulagée car il n’y a pas de retouche de dernière minute à effectuer : je peux la récupérer ! J’ai tellement peur de l’abîmer en rentrant chez moi que je la manipule comme si c’était de la nitroglycérine !

Le soir, je me fais un bon soin des pieds afin qu’ils soient nickels pour la pose du vernis vendredi.

Ma dernière semaine avant le mariage

Crédits photo (creative commons) : Michael Gaida

Mercredi, J – 2

Aujourd’hui, pas le temps de lézarder au soleil, on a du pain sur la planche :

  • Je vais me faire épiler le maillot, et pendant ce temps, Monsieur Vegas va chez le coiffeur et se fait tailler la barbe.
  • Je démêle les nœuds de mon petit chien : elle aussi a le droit d’être la plus belle pour ce grand jour !
  • Je commence à remplir les enveloppes que nos invités se verront remettre le jour J – je t’en reparlerai !
  • Nous commençons notre valise pour partir vendredi.
  • Avec mon papa, nous allons chercher l’utilitaire que nous avons loué jusqu’au lundi suivant, et qui nous permettra de tout amener sur place le lendemain.
  • Nous allons faire les courses : il faut acheter de quoi nourrir tout le monde pour le brunch, ainsi que les boissons non alcoolisées.
  • Il était prévu que nous commencions à charger le camion le mercredi soir, mais mon papa nous fait justement remarquer qu’il serait imprudent de laisser nos affaires toute la nuit à l’intérieur, car des cambriolages et vols de voitures ont régulièrement lieu dans le quartier. Du coup, pour avoir moins de travail le jeudi, nous descendons tout ce qu’il y a à prendre devant la porte pour le lendemain.
  • De la pluie est toujours annoncée. Nous demandons un devis pour des barnums : ça coûterait plus de 1000€. On se laisse la journée pour réfléchir. Le soir, la météo prévue est un peu meilleure, juste quelques averses, alors on renonce à la location de chapiteaux et on tente le tout pour le tout !
  • Je finis d’écrire mes vœux, et je les apprends par cœur, ainsi que tout ce que je dirai lors de la cérémonie.
  • Avant d’aller au lit, je fais un gommage des lèvres et du corps, et je m’enduis de crème pour avoir la peau douce !

Et voilà, demain, c’est la dernière journée de préparatifs : une journée marathon nous attend ! Nous devrons tout installer sur le lieu de réception !

Et toi, comment as-tu vécu ta dernière semaine ? Avais-tu beaucoup de choses à faire ? Étais-tu zen, ou très stressée comme moi ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



4 commentaires sur “Mon mariage dino-chic : la dernière ligne droite – Partie 1”

  • Que de stress vous avez eu, et puis ces changements de plans de dernière minute ça ne doit pas aider sur ce coup là. Mais qu’est-ce que c’est que ces enveloppes pour les invités ?

  • Mais que de stress, j’avoue que ne pas avoir de plan B cela vous a procuré bien du stress ma pauvre. Hâte de savoir pour les surprises…

  • Chouette plein de petites surprises mystérieuses à découvrir les prochaines fois 🙂
    Je crois que je vais arrêter de lire les chroniques des semaines précédents le jour J pour les prochaines semaines : ça me fout un coup de stress (ah mon dieu, plus qu’un mois !!!) à chaque fois 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *