Mon mariage dino-chic : la suite du dîner, une véritable épreuve…

Si tu te souviens bien, le début du dîner a été vraiment cool, mais la suite l’est un peu moins…

Le moment où rien ne va plus

Je te disais que pendant le plat principal, j’avais un peu mal au ventre, mais là, je commence vraiment à ne pas me sentir bien. J’ai très chaud et j’ai la nausée… Monsieur Vegas m’accompagne dans notre chambre pour que je puisse respirer quelques instants tranquillement.

Je me sens de plus en plus mal, alors je lui demande d’aller chercher mon amie Mademoiselle Louis XIV, car je n’ai pas envie qu’il me voie dans cet état-là le jour de notre mariage. J’ai tellement envie de vomir, mais je n’ai pas envie d’avoir ce souvenir de moi en train de dégobiller à mon propre mariage, la honte… Mais ma copine dédramatise et me dit que je me sentirai sûrement mieux après.

Finalement, on en rigole, ça me fera une anecdote originale (qui restera secrète !). Après cet épisode pas très glamour, ça va un peu mieux mais ce n’est pas le top non plus…

Nous retournons tout de même dans la salle, car lorsque la mariée s’éclipse, ça ne passe pas longtemps inaperçu. Et les serveurs m’attendent pour amener les assiettes de fromage. Je n’y touche pas car je sens que rien ne passera. Je me sens toujours nauséeuse et après avoir eu tout à l’heure un gros coup de chaleur, j’ai maintenant très froid.

Le tirage de la loterie

C’est le moment de désigner le gagnant de la tombola, mais je suis incapable de me lever de ma chaise, alors je laisse Monsieur Vegas aux commandes, et j’essaye de garder un sourire de circonstance. Il appelle ma petite cousine à venir piocher un numéro dans le bocal, et c’est le mari de ma sœur qui est l’heureux gagnant d’un panier garni ! Il reçoit son lot sous les applaudissements et les cris des invités !

À l’intérieur de ce panier, j’ai voulu mettre tout plein de choses en rapport avec nos premières fois avec mon mari : des épices à mojito car c’est le premier cocktail que nous avons bu ensemble, des berlingots nantais car notre premier rendez-vous a eu lieu à Nantes, de la crème à l’argan car nous avons passé nos premières vacances à Marrakech, etc. etc.

Notre loterie de mariage // Photo : La Femme Gribouillage

Crédits photo : Photo personnelle

L’arrivée des gâteaux en fanfare !

Le traiteur vient nous chercher, car il est temps d’amener le dessert (composé de plein de mignardises). C’est le moment que nous voulions éviter à tout prix : nous retrouver comme des cloches derrière le présentoir à gâteaux (qui aura, cela dit, beaucoup de succès !!) avec tous les invités qui nous regardent. En fait, je pensais que comme nous n’avions pas choisi de wedding cake ou de pièce montée, le traiteur amènerait juste les mignardises sans trop nous mettre en valeur, mais apparemment, j’aurais dû préciser ce point…

De plus, lors de notre dernier rendez-vous avec le traiteur, nous avions convenu qu’ils amèneraient les gâteaux dans la salle du dîner, or ils ont fait se déplacer tous les invités dans la petite salle contiguë, ce que j’ai trouvé vraiment bizarre, d’autant plus que nous étions tous un peu tassés…

Enfin, nous avons pris sur nous, mis notre gêne de côté, et écourté rapidement ce moment.

Crédits photo : La Femme Gribouillage

On me donne une coupe pour que je trinque avec mon tout nouveau mari. Je fais semblant de boire car je suis incapable d’avaler la moindre goutte d’alcool.

Franchement, à ce moment-là, je suis assez angoissée car je me dis que dans cet état-là, je ne vais pas pouvoir tenir toute la soirée : j’ai juste envie d’aller me coucher… Quand je vois les photos, je suis fière de moi car j’ai réussi à garder le sourire, mais dans ma tête, je suis juste en train de me dire : « Ne vomis pas, ne vomis pas !! »

Je prends sur moi et je me force à manger quelques gâteaux pour reprendre des forces.

Mon repas de mariage // Photo : La Femme Gribouillage

Crédits photo : La Femme Gribouillage

Et environ une demi-heure plus tard, comme par magie, ça commence à aller mieux. Puis je me sens tout à fait bien, comme si rien ne s’était passé. C’est vraiment étrange. Peut être était-ce dû à la fatigue, au trop plein d’émotions, ou à l’alcool (pourtant, je n’ai pas bu beaucoup de champagne, et pas de vin du tout)…

On ne peut donc pas dire que j’ai profité du dîner, mais je te rassure, tu verras dans l’article suivant que la soirée était vraiment géniale !

Et toi, as-tu été malade pendant ton mariage ? Si oui, as-tu réussi à sauver les apparences et à faire comme si tout allait bien ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “Mon mariage dino-chic : la suite du dîner, une véritable épreuve…”

  • Quel soulagement de savoir que ta fin de soirée fut bonne ! Tout au long de la lecture j étais vraiment mal de te savoir pas bien durant le dîner au point de t éclipser… comme tu dis, ça fait une sacrée anecdote la mariée qui part aux toilettes avec son amie !
    J adore l idée de la loterie, je voulais faire un colis à gagner aussi mais sous forme de questions sur nous. Comme d habitude, le temps m à manque 😄
    En tout cas bravo car tu as super bien gérer je trouve, vos photos sont sublimes et on ne s imagine pas du tout que tu étais nauséeuse. Vos clichés sont si doux… c est trop beau !

    • Oui aujourd’hui on en rigole toutes les 2 😉 Merci beaucoup, je suis bonne actrice alors j’ai réussi à donner le change, et je crois que personne ne s’est rendu compte de rien !

  • Ma pauvre j’imagine comme ce moment n’a pas du être facile à gérer! Heureusement tu as repris des forces après! Cela ne se voit pas du tout en tout cas sur vos photos.

    • C’était dur sur le moment car je n’avais vraiment pas l’impression que ça allait aller mieux… Mais comme j’ai profité de la soirée par la suite, oui j’ai réussi à relativiser et oublier ces quelques heures désagréables dans une belle journée au total 🙂

  • Roh quel dommage, j’imagine que ça n’a pas été simple à gérer pour toi ! En tous cas, rien n’apparaît sur les photos, bravo !
    Heureusement que la fin de la soirée fut meilleure 😉

  • Arf pas de chance, heureusement que ça t’es passé et que tu as pu profité de la soirée !! Tu as dû être soulagée que ça ne dure pas trop 😉

    • Oui heureusement ! Là j’arrive à relativiser, mais si j’avais été malade toute la nuit ça m’aurait vraiment attristé !

  • Oh Mme Chihuahua, je suis tellement triste de lire que tu n’as pas pu profiter comme tu le souhaitais de ton dîner de mariage… 🙁
    Heureusement tout est revenu dans l’ordre, comme tu le soulignes en te lisant j’ai pensé immédiatement à une baisse de tension engendrée par un gros coup de fatigue. La pression qui retombe, très certainement.

    Hâte de découvrir ta soirée désormais ! 🙂

    • Ha oui je n’avais pas pensé à une baisse de tension, je ne suis pas sujette à ça d’habitude, mais ces moments sont tellement particuliers et éprouvants ! Comme quoi il faut vraiment essayer, les jours précédents, de rester le plus zen possible, se reposer un peu et prendre soin de soi, mais plus facile à dire qu’à faire on est d’accord 😉

  • Cela m’est aussi arrivé lors de mon mariage, au début du dîner ! Nausée, fatigue, tête qui tourne… Mais c’est assez vite passé. Je pense aussi que c’était dû à la fatigue de la journée, et le fait d’être restée un peu assise a aidé.
    En tout cas cela ne se voit pas du tout sur tes photos !

    • Heureusement que pour toi aussi ça a fini par passer…! C’est une journée tellement intense que finalement ça m’étonne qu’il n’y en ai pas plus comme nous qui s’effondrent un peu à la fin 😉

  • J’ai également été malade le jour J. Au milieu du vin d’honneur j’ai commencé à être mal. On a été faire les photos avec le photographe à ce moment-là et sur l’une d’elle on voit clairement à quel point je suis épuisée ! J’ai fait un malaise 10 minutes plus tard. Ce n’est pas inhabituel pour moi mais j’ai eu très peur car en général il me faut une journée pour récupérer. Je suis restée allongée 1h15. Et une des invitée qui travaille dans le domaine médical m’a donné un cachet pour faire passer le malaise. Je suis ensuite revenue et j’ai réussi à faire la fête jusqu’à 6h du matin sans aucune fatigue. Mais aujourd’hui encore je suis triste de ne pas avoir profité autant que je l’aurais pu…

    • Je suis désolée de lire ça… C’est clair que quand on imagine son mariage parfait on ne s’imagine pas étendue après un malaise ou en train de vomir en robe blanche… Même si tu as quelques regrets, j’espère quand même que tu arrives à concentrer tes souvenirs sur la première partie de la journée et sur la soirée ?

  • Oh là là, quel stress cela a dû être pour toi… Sans doute seulement la retombée de fatigue et peut-être une mini-insolation ? En tout cas, heureusement que tout est bien qui finit bien.
    Hâte de lire le récit de la soirée du coup, apparemment tu as bien rattrapé ce mauvais moment !

    • Oui carrément, le stress de ne pas savoir si ça allait passer ou non, car ça ne m’était jamais arrivé d’être dans cet état (à part lors d’une gueule de bois mais là ce n’était pas le cas 😉 ) , après coup je pense vraiment que c’est la fatigue qui est tombée d’un coup, et une diminution brutale de toutes les tensions accumulées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *