Mon mariage enneigé en bordeaux et doré : fous rires à la mairie

Après la séance photo first-look au cloître, il est temps de rejoindre nos invités à la mairie. Rappelle-toi, il avait énormément neigé les 24 heures précédant le mariage. J’avais peur d’avoir des annulations de dernière minute ou que des invités se retrouvent bloqués sur les routes. Et bien figure-toi que tous nos invités étaient présents à la mairie et à l’heure en plus. Personne n’est arrivé en retard et ça c’est un point qui mérite d’être soulevé. Vu les circonstances météo, j’ai été agréablement surprise par la ponctualité de nos invités.

Comme nous faisons un petit mariage (50 invités), nous avons le temps de faire la bise à tout le monde avant d’entrer dans la mairie et même de papoter avec certains. Moi qui avait peur de courir après le temps pendant toute la journée, jusqu’à maintenant tout se goupille plutôt bien. Mon planning détaillé sur Excel est suivi à la lettre.

Nous rentrons aux bras de notre mère/père respectif et nous nous asseyons derrière la table. Petite originalité : la Maire de notre village préfère que les mariés se mettent face à leurs invités et donc derrière la table.

Mariés et témoins avec la maire

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Les chaussures des mariés en baskets

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Zoom sur nos baskets

Maire de village en campagne politique

La Maire commence par faire connaissance avec nous, les mariés. En effet, nous habitons le village depuis plus de trois ans mais nous n’avons jamais eu l’occasion de rencontrer Madame la Maire. Puis elle se tourne à l’assemblée et se lance dans une campagne de recrutement de nouveaux propriétaires en vantant les mérites du village (commerces, école, maison médicale, associations, etc.). Elle tape la discussion avec le mari de ma témoin, assis au premier rang, qui est bon public et acquiesce tout ce qu’elle dit.

Echarpe française du maire

Crédit photo : Guillaume Tranquard

On m’avait dit que les cérémonies civiles à la mairie étaient expédiées en 10 minutes chrono. Ce n’est pas du tout le cas dans les villages de campagne. La Maire n’a pas l’air très pressée en ce samedi enneigé de novembre puisqu’après la mission recrutement de nouveaux habitants, elle entame une campagne de promotion touristique de la communauté de communes des Balcons du Dauphiné (en Nord Isère, au sud de Lyon si jamais ça t’intéresse). Je suis morte de rire. Ce n’est pas comme si à l’origine nous étions venu pour un mariage… mais un peu quand même.

Elle nous parle également des récents travaux de rénovation de la salle des mariages et nous explique que tous les portraits affichés au mur sont tous les anciens présidents de France. Ils sont nombreux et beaucoup ont des noms inconnus. C’est la seule mairie de France qui a fait ça. Nous aurons appris des choses aujourd’hui décidément. Nos invités vont repartir avec plein d’infos.

Portraits de tous les présidents français

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Le mur des portraits de tous les présidents français

La célébration du mariage

Vient enfin le moment sérieux où la Maire fait la lecture des articles du Code Civil. Je ne m’attendais pas du tout à avoir des émotions pendant la cérémonie civile. Je la considérais comme une formalité, nous concentrant d’avantage sur notre cérémonie laïque pour la partie émotions.

D’ailleurs, depuis le début de la cérémonie civile, je ne fais que rigoler car la Maire parle de tout sauf du mariage. Mais au moment où elle a prononcé « Au nom de la loi… » j’ai eu des frissons. Cette phrase m’a tout d’un coup semblé très forte, très puissante. Je prends l’ampleur de l’engagement qu’on vient de prendre. Au même moment, le beau-père et témoin de M. Rider lui serre la main sous la table. Il est très ému et c’est touchant de voir ça car son beau-père est une personne très fermée avec une énorme carapace. Je n’avais jamais vu d’émotions de sa part avant le jour de notre mariage.

Cérémonie civile à la mairie

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Après avoir dit « Oui », on doit signer les registres. Là, la Maire se retrouve à faire la paperasse toute seule. Elle nous informe que normalement c’est l’adjoint au maire qui s’occupe de cette partie mais que ce dernier a complètement oublié notre mariage et est parti en weekend (sympa l’adjoint !). Ça fait encore rire l’assemblée.

En me tendant le stylo, la Maire me dit « J’espère que vous vous êtes entraînée à faire votre nouvelle signature ». Euh… comment ça ? Pas du tout. Même si j’avais l’intention de prendre son nom, la féministe en moi a quand même envie de dire que ce n’est pas obligatoire et que M. Rider peut aussi prendre mon nom. Mais je me retiens. Je signe de mon nom de jeune fille une dernière fois et c’est officiel nous sommes mari et femme. Je suis liée à M. Rider pour la vie.

Signature du registre civil

Crédit photo : Guillaume Tranquard

La vraie tête que j’ai fait quand elle m’a demandée ma « nouvelle signature ». Complètement prise au dépourvu.

Signature du reggistre civil à la mairie

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Le baiser des mariés à la mairie

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Je n’avais rien prévu pour la sortie de la mairie (pas de confettis, haie d’honneur ou autre). Mais nos invités nous attendent dehors en arc de cercle pour nous applaudir. Nous ne nous attardons pas. Nous prenons rapidement la route avec notre photographe. Nous avons prévu de faire des photos de couple au domaine avant que la nuit ne tombe.

Les mariés au balcon de la mairie

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Nous avons quand même pris le temps de jouer les stars et de faire un coucou depuis le balcon de la mairie.

Sortie des mariés de la mairie

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Au final, je suis satisfaite de notre cérémonie civile. Je n’y accordais pas beaucoup d’importance avant le mariage mais aujourd’hui, je peux dire que la nôtre a été très rigolote. On s’en souviendra et nos invités aussi. D’ailleurs, la prestation de la Maire du village a fait l’objet de plusieurs anecdotes dans notre livre d’or. Comme quoi, elle a marqué les esprits de tout le monde et ça nous fait de beaux souvenirs à raconter.

Comment s’est déroulée ta cérémonie civile ? Plutôt sous le signe du rire ou de l’émotion ? Ton élu a t-il personnalisé la cérémonie ?



8 commentaires sur “Mon mariage enneigé en bordeaux et doré : fous rires à la mairie”

  • Effectivement c’est pas banal le petit speech de votre maire ! Mais si ca vous a fait rire c’est l’essentiel. Vous etes tres beaux tous les deux ! Perso moi aussi je n accordais pas granse importance a la mairie mais c etait super chouette

    • C’est bien quand on a une surprise dans ce sens (ne pas avoir d’attentes et être agréablement surpris).

  • Ah trop chouette votre cérémonie civile. C’est clair que ce n’est pas commun et que ça vous fait une jolie anecdote à raconter ! 😅 du coup elle a réussi à rallier des électeurs ou pas ? 😅
    Trop jolies encore vos photos, j’aime beaucoup celle au balcon, ça fait très princier 😉

    • Je ne pense pas qu’elle a rallié de nouveaux electeurs, on est les seuls à habiter dans ce département. Mais nos invités ne risquent pas d’oublier le village et sa maire au moins.

  • Ooh une photo sur le balcon c’est chouette (moi, fan des familles royales ? nooon !). Je me suis demandée aussi si je devais changer de signature, et finalement, j’ai gardé la même (qui est illisible de toutes façons, donc on ne peut pas dire si j’y écris mon nom de jeune fille ou mon nom de femme mariée ahah!) !

Commente ici !