Mon mariage de fin d’été : and we said “Yes” !

Maintenant que tu en sais un peu plus sur les coulisses de notre cérémonie de mariage, je reprends le fil de mon histoire et je te raconte tout de suite son déroulement… côté émotions.

Un dernier bisou à mon futur-mari-tout-beau et nous prenons place au sein de notre petit cortège qui patiente à l’entrée de l’église. Nos invités sont installés et n’attendent plus que nous !

De l’art de fondre en larmes en moins de dix secondes

Nous avons choisi d’entrer sur une version au piano de « All of me » de John Legend, que notre ami pianiste a apprise en moins de quatre jours (et juste après une opération des dents de sagesse… oui je trouvais important que tu le saches huhuhu).

Les premières notes retentissent et mes poils se dressent illico. J’en frissonne d’émotion ! Il faut dire que je me suis imaginé remonter l’allée sur cette chanson des centaines et des centaines de fois. Au début de l’été, je me suis même fait un CD que j’ai écouté en boucle dans la voiture en partant au boulot, et tu peux être sûre que les larmes me montaient aux yeux à tous les coups (non je ne suis pas shootée aux paillettes, ce n’est même pas vrai). Tu imagines donc bien que là, en vrai, c’était mille fois plus intense !

Nos enfants d’honneur ouvrent la marche. J’ai laissé carte blanche à leurs parents pour choisir leurs tenues… et bon sang ce qu’ils sont craquants ! Les petits bonhommes portent des nœuds pap’ et des bretelles et les louloutes se pavanent dans leurs petites robes blanches avec de superbes coiffures folk… la surprise est trop chouette ! Mon filleul et l’une des nièces de Roméo, en tête de cortège, brandissent fièrement la pancarte que je leur ai fabriquée et prennent leur rôle très au sérieux.

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Roméo et sa maman prennent leur suite. Ils sont un peu impressionnés, je crois (et loin d’être les seuls !). Tu sais que, six mois après, je me marre encore toute seule à chaque fois que je regarde notre vidéo de mariage et que je fais remarquer à Roméo qu’il remonte l’allée en saluant la foule avec plein de petits signes de tête à droite et à gauche pour saluer nos proches… Mon mari, ce Ministre !

Ma maman au bras de Beau-papa, mes témouines au bras des témoins de Roméo, et puis c’est à notre tour. Pour la dixième fois de la journée (au moins), je sens mon rythme cardiaque battre fort la mesure. Je me cramponne à mon papa qui semble aussi un peu tendu par tant de solennité. Pour preuve : il ne tente même pas de faire une de ces petites blagues dont il a le secret.

Et nous nous mettons doucement en marche. Doucement, mais en vrac tellement l’émotion est vive. Je me rappelle avoir remercié intérieurement ma créatrice d’avoir prévu une longueur de robe qui me permette de me déplacer sans me prendre les pieds dedans (pragmatisme, quand tu nous tiens !), mais le reste est un peu vague. Aussi flou que mes yeux embués de larmes ! Je n’ai pas encore fait trois pas dans l’allée que les sanglots m’étranglent et que je fais un effort surhumain pour les contenir. Je n’avais pas du tout prévu d’être à fleur de peau à ce point, mais la vue de tous ces visages que j’aime, cette musique, ce soleil qui perce à travers les vitraux, ces sourires, pouf !… C’en est bien trop pour mon petit cœur.

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Je me souviens aussi avoir entendu une amie proche de mes parents me lancer : « respire ma belle ! », et Beau-papa chantonner « Elle va pleurer ! Elle va pleurer ! » pour me taquiner.

Au bout de l’allée, j’en connais un qui n’est pas beaucoup plus fier que moi et qui a les yeux bien humides lui aussi…

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

J’embrasse mon amoureux et nous nous installons. Notre prêtre, adorable, vient nous accueillir et nous glisse qu’il va nous guider discrètement tout au long de la célébration et qu’on n’a pas de souci à se faire.

La cérémonie va pouvoir commencer !

Notre cérémonie ou comment nous avons été transportés dans un autre espace-temps

Avant de commencer, j’aimerais bien rétablir une vérité. Combien de fois ai-je pu entendre que quel que soit le temps qu’il fait dehors, la mariée ne le ressent pas parce qu’elle est transportée par l’émotion. Que cette même mariée n’aura jamais chaud ou froid et qu’elle sera parfaitement bien toute la journée. Que nenni ! FAUX ! C’est une légende urbaine, la même que celle qui dit que les princesses ne font jamais caca. À peine me suis-je assise dans le fauteuil de l’église que j’ai senti une goutte perler dans mon dos (amis de la poésie, bonsoir !), et je me suis demandée si j’allais résister aux bouffées de chaleur qui me prenaient d’assaut (j’ai aussi eu peur que notre prêtre tombe dans les pommes tellement il était rouge, mais ça, c’est une autre histoire). Alors voilà, jolie lectrice, je voulais te prévenir !

Mais bref, revenons-en à notre récit.

Notre petite chorale entonne le chant d’entrée après un discours d’accueil très chaleureux de notre officiant dans lequel il invite tous nos proches, croyants et non croyants, à se rassembler autour de nous pour fêter l’amour et le partage. Parce que ça sert à quoi de se marier si on ne célèbre pas l’Amour, celui de tous les jours ?

Les discours et les chants s’enchaînent, repris par l’assemblée qui joue le jeu pour notre plus grand plaisir. Nos témoins prennent tour à tour la parole pour lire les textes que nous avons choisis et que nous avons volontairement centrés sur l’amour et l’amitié.

« Car l’amour est fort comme la mort,
La passion est implacable comme l’abîme.
Ses flammes sont des flammes brûlantes,
C’est un feu divin !
Les torrents ne peuvent éteindre l’amour,
Les fleuves ne l’emporteront pas. »

Extrait du Cantique des cantiques

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Je perds la notion du temps, je laisse mes pensées vagabonder librement et je suis toujours très bien installée sur mon petit nuage. Difficile de te décrire la sensation de bonheur qui m’étreint à ce moment-là ! J’ai l’impression que l’église est chargée d’émotions très fortes et je nous sens entourés de beaucoup, beaucoup d’amour.

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Je suis tellement reconnaissante de tout ce que nos proches font pour nous afin de rendre cette cérémonie vivante et joyeuse : les amis qui chantent en canon, le piano qui égaye l’ambiance, la décoration verdoyante et un peu sauvage que la voisine de mes parents nous a fait la surprise de mettre en place avec tout le goût qu’on lui connait… Et puis ces sourires, tous ces sourires bienveillants qu’on nous adresse ! Je suis touchée au plus profond de mon cœur et, tu t’en doutes, extrêmement émue.

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Nos livrets, qui ont aussi tenu lieu de parfaits éventails pendant la cérémonie !  

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Capture d’un regard complice entre mon frère et moi

Des p’tits couacs et de l’émotion en pagaille

Ca y est, il va être temps de nous dire « Oui ! » une seconde fois ! Notre fébrilité monte d’un cran et comme à chaque fois que je suis un peu tendue, je ris pour évacuer ma nervosité.

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Nous échangeons nos consentements avec des trémolos dans la voix et la filleule de Roméo nous apporte nos alliances. Oh la la, ça y est, on va se passer la bague au doigt !!

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Je tends la main gauche à Roméo et… un brin stressé, il n’ose pas forcer de peur de me faire mal et il reste bloqué un moment à tenter de me passer l’alliance au doigt très délicatement. Les rires montent dans l’assemblée et bien sûr, moi aussi je pouffe, attendrie par la maladresse de mon Amoureux !

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Je décide de venir à sa rescousse en l’aidant à me glisser la bague au doigt et hop ! Je tends la main vers nos invités en signe de victoire pour dire « c’est bon les gars, c’est passé ! ».

À mon tour, je manque de vouloir saisir la main droite de Roméo mais je me rattrape ni vu ni connu. Comme je suis un peu émue, j’ai du mal à retenir les quelques mots que le prêtre me souffle très discrètement pour que je les répète, ce qui donne : « Roméo, je te donne mon… cette alliance, signe de ton… mon amour et de ma fidélité ». Je n’ai pas gagné la palme de l’éloquence mais ouf, j’y suis arrivée.

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Capture d’écran issue du film réalisé par Entre Amy’Studio

Gniiiiiiiii ! Nous sommes mariés !

Nous nous embrassons une fois, deux fois, oh et puis encore une fois sous les applaudissements de nos invités. Et même une quatrième fois à la demande du photographe !

Les lectures et les chants continuent, et nous partageons la prière des époux que nous avons écrite à quatre mains. Nous avons également choisi de déposer un bouquet à la Vierge pendant que notre pianiste jouerait l’Ave Maria de Schubert pour nous accompagner. Cette version me tient particulièrement à cœur parce qu’elle me renvoie à mes souvenirs d’enfant, lorsque ma grand-mère maternelle, que je chérissais très fort et qui est aujourd’hui disparue, la fredonnait. Elle chantait souvent, beaucoup, partout, et cette chanson est pour moi associée à des moments tendres et heureux.

Oui mais voilà, même dans un moment aussi calme et chargé d’émotion, j’ai réussi à faire la miss boulette. Je t’explique : je n’avais pas repéré où se trouvait la Vierge Marie dans l’église et j’ai demandé à notre prêtre où elle était au tout début de la cérémonie. Il m’a désigné une statue mais je n’ai pas compris laquelle il me montrait vraiment, et j’ai déposé le bouquet… au mauvais endroit ! Heureusement, on m’a soufflé que l’autel était un peu plus loin et je me suis rectifiée. Mais comme je suis perfectionniste et que j’aime aller au bout de mes couacs, j’ai demandé à Roméo ce que nous étions censés faire et devant sa mine aussi peu renseignée que la mienne, nous sommes retournés à nos places sans prendre le temps de nous recueillir devant la Vierge…  On mettra ça sur le coup de l’émotion !

Déroulé de notre cérémonie à l'église

Crédits photo : Philippe Le Jeune

En cadeau, ma tête au moment de déposer le bouquet ou quand le naturel revient au galop.
« Vous êtes sûrs que c’est bien là que je le pose cette fois ? »

Une mélodie entraînante au piano accompagne la signature des registres et tout le monde se détend. L’assemblée se met à papoter et à rigoler dans un brouhaha plaisant, et la cérémonie touche bientôt à sa fin.

Cette cérémonie, nous l’avions rêvée joyeuse et touchante. Vivante, surtout. À travers les textes choisis et ceux que nous avions écrits, nous voulions dire à nos proches combien nous les aimions et combien leur présence comptait pour nous. J’ai un mal fou à mettre des mots sur ce qu’on a ressenti et à te décrire toute l’affection qu’on a reçue parce que c’est un sentiment très personnel et très subjectif, mais nous avons vécu ce moment dans un espace un peu hors du temps, à l’image de cette journée. Il y a eu des couacs, des rires nerveux, nous nous sommes parfois trompés et nous avons pleuré de joie… c’était un improbable mélange d’émotions et nous en garderons longtemps un sacré souvenir !

Le mieux dans tout ça, c’est que nous étions loin d’être au bout de nos (bonnes) surprises… je t’en dis plus très vite !

Et toi, comment imagines-tu ta cérémonie, qu’elle soit civile, laïque ou religieuse ? La musique donnera-t-elle le ton de votre engagement ? Tes proches vont-ils participer à ce temps fort de ta journée ? Dis-moi tout !



30 commentaires sur “Mon mariage de fin d’été : and we said “Yes” !”

  • C’est tellement émouvant….<3 Mme Peach tu es si belle quand tu pleures ! (dixit la mariée qui pleure sur TOUTES les photos de la mairie et qui a une tête horrible :D) Tout était magnifique dans votre mariage !

    • <3 Et je réponds quoi à tant de jolies choses moi ? Mais c'est quand même la 1ère fois qu'on me dit que je suis belle quand je pleure hihihi

  • J’adore particulièrement vos têtes sur les photos où tout ne se passe pas comme prévu, et comment vous avez réussi à le prendre à la rigolade.
    J’aimerais relativiser autant que vous les couacs qui se produiront lors de mon propre mariage !

    • J’espérais aussi être très zen le jour J, mais j’appréhendais d’arriver à lâcher du lest à vrai dire car je ne suis pas réellement une control freak mais je sais bien me mettre la pression… Et puis en fait, ça s’est fait tout seul, on a accepté bien avant le jour J de se laisser porter et donc je pense que ça aide d’être déjà dans cet état d’esprit avant le mariage !

      Ne t’inquiète pas trop, je suis sûre que ça va bien aller 💕

  • Oooo trop émouvant !!! J’espère avoir un aussi beau mariage que tout ce que tu nous décris dans chacune de tes chroniques. Je pense que je partagerais au moins les larmes en entrant dans l’église (je pleure déjà en voyant mes copines à l’EVJF ahaha), mais comme disent les filles, je serai certainement moins élégante que toi !!! bellissima Mme Peach !

    • Arrête je suis sûre que tu seras très élégante, et que vous aurez un superbe mariage ! Vis-le à fond, parce que ce sont les belles émotions de ce jour-là qui resteront à jamais ❤️❤️

  • C’est magnifique! Votre photographe a su capter toutes vos émotions, c’est très beau! Dis tu nous diras les autres lectures et les chants que vous avez choisi ou bien c’est secret? 🙂

    • Ce n’est pas secret du tout mais je les avais partagés dans ma chronique précédente qui parlait de notre cérémonie coté coulisses (enfin, j’avais mis un lien vers le document PDF de notre livret de cérémonie, dans lequel tu pourras trouver les textes et les chants 😀), du coup c’est vrai que je n’en ai pas reparlé en détail ici pour me concentrer un peu plus sur l’émotion du moment 😊 J’espère que ça pourra t’aider un peu 😉

  • Que d’émotions!!!
    C’est une belle cérémonie que tu as eu pour ton mariage.
    Ma plus grande crainte est de trop pleurer a mon mariage.
    J’aime bien l’humour que tu as mis en valeur dans ton article, c’est super mignon.

    • Merci Sylvie !

      Alors comme ça tu aurais la larme facile ? Un petit coup de maquillage waterproof et ça ne sera que du bonheur ! 😉

      On est de nature à rire beaucoup avec Roméo, du coup je n’arrive pas trop à écrire sans une petite touche d’humour, c’est plus fort que moi… Alors je suis franchement ravie que ça te plaise comme ça 😀

  • Quel joli panel d’émotions tu partages avec nous. Comme d’habitude tes chroniques m’émeuvent beaucoup. Merci pour ce beau récit 🙂 Et merci pour ta dernière photo qui m’a bien fait rire.

    • Merci Madame Myrtille ❤️❤️

      (Ndlr : ce commentaire a été écrit par une fille pudique et tout d’un coup à court de mots, mais très émue par tes compliments 😘)

  • Ton mariage me fait rêver, c’est toujours avec impatience que j’attends la suite du récit! Vous êtes magnifiques, l’émotion sur vos visages c’est superbe, ça m’a émue 🙂

    • Ohlala, que dire… tes mots me font vraiment plaisir, merci Mlle Piglou 😘 (et moi j’ai très hâte de lire tes chroniques à venir !)

  • Excellent ! On s’y croirait ! 😀
    Mon mari a fait la même entrée que le tien : saluer tout le monde de la tête en remontant l’allée 😀
    Les invités avaient bcp apprécié ! !
    En revanche, nous on a savouré le frais de l’église ce samedi 27 août comparé à l’extérieur 😀
    J’adore la petite bourde… nous on a aussi bafouillé un peu et notre prêtre croyait nous montrer les textes avec son porte vue transparent (même discours que le tien au debut pour nous rassurer) mais non il avait notre livret en main qui cachait! Euhhhh blanc… en bonne élève que je suis, j’avais appris par coeur mon texte mais pour monsieur ce fut plus compliqué 😀

    • Hihi toi aussi tu as un mari un peu Ministre sur les bords alors ! 😉

      Oups, petite bourde avec votre prêtre qui croyait bien faire, j’aurais probablement été dans la même situation que ton mari pour le coup, heureusement que de ton côté tu connaissais ton texte ! Tu sais que je t’envie sincèrement d’avoir profité de la fraîcheur dans votre église… Je ne savais pas jusqu’au jour J qu’on pouvait avoir si chaud dans un lieu comme celui-là, en fait ! 😅

  • Oooh madame Peach <3 Que d'émotions ! C'est beau et touchant et rien que de lire, j'ai les larmes aux yeux ! C'est malin. En même temps, ça me rassure de voir la mariée pleurer, j'appréhende de pleurer toute la journée moi 😂

    • Oh non il ne faut pas appréhender, moi je trouve ça mignon une mariée qui pleure de joie ! Et puis tu verras bien comment ça se passera, laisse faire, les choses viendront comme elles viendront et c’est sûrement ça qui sera intense ! 🙂 A vrai dire je me suis moi-même surprise car je ne pensais pas DU TOUT pleurer le jour J, mais ça a été incontrôlable, j’ai eu mon petit moment à la mairie, puis à l’entrée dans l’église, puis… ah non, je ne te raconte pas sinon c’est du spoil ! 😀

  • Magnifique chronique ! J’adore ! Pleine d’émotions, d’amour et d’humour…Et les photos <3 J'adore celle du regard avec ton frère, tellement complice…et la dernière qui est magique ^^
    Bref, je suis fan !

  • De l’amour, de l’emotion, du bonheur… piouf des bouffées d’amour par dizaine, ton mariage me fait rêver ❤️ Vous êtes magnifiques !!!!
    J’adore ta manière de raconter, pleine d’humour, et on ressent tout plein d’émotions ^^
    La dernière photos m’a fait mourir de rire 😂 C’est bien un truc dont je serai capable le jour J tiens !

    • Merci Mzlle Ponygraphe 😀

      Et dis donc, je viens de voir dans ta description, en faisant la curieuse, que tu te mariais l’année prochaine, alors ça y est c’est lancé ! Félicitations !! Vous vous mariez à quelle période de l’année du coup ?

      • Merci !!!!! 😘
        Et ouiiiii 😍 Monsieur a fait sa demande en février dernier et on a enfin eu la confirmation de la salle et de la date !
        J’aurai rêvé d’un mariage d’été mais c’est pas possible donc on fera ça fin avril 2018 😊

        • Mais c’est super !! Un mariage de printemps c’est super chouette aussi ! Du coup vous faites ça vers Toulouse ou pas du tout ? (Tu peux me répondre en privé d’ailleurs, je comprendrai que tu ne veuilles pas t’étaler ici 😉). Tu n’auras plus qu’à postuler ici en tant que chroniqueuse hihi ^^

  • Je croise les doigts pour qu’il ne pleuve pas (haha grosse hantise pour le jour J) !! A Toulouse oui pour la mairie mais plutôt vers le 81 du coup pour la réception ^^
    Haha 😂 C’est vrai qu’avec mes 80 salles/domaines/châteaux contactés et nos 8 visites, ça ferait un paquet de chroniques !!!

    • Mes ondes/incantations au soleil ayant plutôt pas mal marché jusqu’ici pour mes copines qui se sont mariées après moi, promis je t’en garde un peu pour ton jour J, ça va le faire ! 😉

  • Ca y est! j’ai enfin le temps de lire ton super récit et mon dieu, j’ai les larmes aux yeux de lire votre cérémonie religieuse!
    Le mythe de la mariée qui recent ni le froid ni le chaud, je confirme lol!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *