Mon mariage de fin d’été : et les jeunes mariés s’essayèrent au rock

« Tu crois qu’on va y arriver ? Oh la la, je ne me souviens plus de rien… ça va être la cata ! Et si on se plante royalement ? Et si je m’emmêle les pieds ? Et si… ? »

Roméo et moi nous sommes discrètement échappés juste avant la fin du cocktail pour répéter une dernière fois la surprise que nous réservons à nos invités. Cachés dans une petite salle à l’arrière des cuisines, nous n’en menons pas large. Pas large DU TOUT, même.

Il y a moins d’un mois, nous avons en effet eu envie de surprendre nos proches en préparant une chorégraphie pour notre entrée dans la salle du dîner. Mais si à cette époque-là, nous étions carrément emballés par cette idée, disons qu’aujourd’hui, à quelques minutes d’entrer en scène, nous sommes à deux doigts de tout laisser en plan et de partir en courant, main dans la main et cheveux au vent (façon happy ending des comédies hollywoodiennes), pour échapper à la foule… et au stress. Au secours, j’ai peur !

Une vingtaine de jours plus tôt

Dans l’une de mes précédentes chroniques, je te confiais notre envie d’ouvrir le bal sur un rock. Totalement inconscients Forts d’un optimisme débordant et occultant le fait que nous réunissions à nous deux tous les paramètres pour passer pour des truffes au milieu d’une piste de danse (à savoir : deux pieds gauches chacun, un sens du rythme approximatif et la grâce d’une équipe de hockey), nous avons donc décidé de prendre des cours particuliers.

Suivre quelques cours de danse pour scénariser son ouverture de bal, c’est plutôt courant, je te le concède. Ce qui l’est moins en revanche, c’est de s’y intéresser au tout dernier moment, d’apprendre que son prof de danse part en congés moins d’une semaine après qu’on ait pris contact avec lui puis de se retrouver à enchaîner la bagatelle de douze heures de cours en quatre jours (et consécutifs, les 4 jours, histoire de pimenter encore un peu le récit).

Bref.

Nous nous sommes quand même accrochés (à défaut d’être doués, nous étions au moins courageux), notre prof n’a rien lâché, et au bout du troisième jour, la chorégraphie a commencé à se mettre en place.

Ndlr : cette vidéo a été filmée alors que la future mariée était au bout de sa vie après 5 heures d’entraînement.
Ndlr – bis : Mais tu as le droit de te marrer, la future mariée n’est pas susceptible huhuhu !

De retour chez nous, seuls, sans plus personne pour nous corriger, il a fallu continuer à s’entraîner – tard le soir après le boulot, en mode ninjas dans notre jardin ou dans la buanderie des parents de Roméo pour ne pas risquer d’être découverts…

Ceux qui peaufinaient leur surprise

Récapitulons ! Deux amoureux, une chanson, une chorégraphie presque au point. Pas si mal après un départ un peu chaotique, non ? Il ne restait plus qu’à se mettre d’accord sur les derniers détails. D’ailleurs, tu t’en souviens peut-être, j’avais laissé quelques questions en suspens la dernière fois, alors voilà comment nous y avons finalement répondu !

Danser, oui mais… en robe longue de mariée ou pas ?

L’idée de ne pas porter ma robe de mariée jusqu’au bout de la nuit m’embêtait, mais ce qui m’inquiétait encore plus, c’était de me vautrer lamentablement en me prenant les pieds dans la jupe pendant notre rock (ou que Roméo me marche dessus… l’angoisse !). J’ai donc opté pour un compromis : je porterai bien ma robe longue all night long – après tout, je n’avais pas passé des semaines à la choisir pour l’abandonner dans un coin au bout de quelques heures ! – mais je la troquerai contre ma robe courte de la mairie juste le temps de notre première danse (et pour l’anecdote : j’ai quand même enfilé un mini short cycliste en-dessous pour éviter de montrer ma petite culotte à toute l’assemblée…). Affaire réglée !

Danser, oui mais… quand ?

Nous avons longuement hésité à ouvrir le bal avec notre rock ou à caser notre première danse au moment de notre entrée dans la salle, avant d’opter finalement pour cette seconde solution :

  • Parce qu’on appréhendait de réussir notre danse et on n’avait pas forcément envie de contenir ce stress jusqu’à l’heure du gâteau. Plus vite ce serait fait, mieux on profiterait de la suite !
  • Parce qu’on avait vraiment envie que la surprise soit totale : autant nos proches risquaient de nous attendre au tournant au moment de l’ouverture de bal, autant nous étions à peu près sûrs qu’ils ne se douteraient de rien au moment de notre entrée dans la salle.
  • Parce qu’on avait remarqué qu’ouvrir le bal après le dessert n’était pas forcément le moment le plus propice pour retenir toute l’attention de nos invités, particulièrement les soirs de plein été caniculaire lorsque les gens ne pensent qu’à aller prendre l’air (true story : j’ai déjà été cet invité boulet qui décide d’aller s’aérer au moment de la première danse des mariés…).
  • Parce que j’avais envie de partager un moment privilégié avec mon mari-tout-neuf, mais aussi avec mon papa : danser avec mon amoureux au tout début du dîner puis ouvrir le bal avec Papa Peach après le dessert me paraissait être la solution idéale !

Et voilà. Maintenant que tout était réglé, il n’y avait plus qu’à.

Ceux qui n’avaient plus le choix : quand faut y aller, faut y aller !

Revenons-en au jour J, donc !

Roméo m’a aidé à changer de robe et nous répétons fébrilement quelques passages de notre chorégraphie dans la petite salle jouxtant les cuisines. Depuis notre cachette, nous pouvons entendre nos invités découvrir la salle et s’installer à leurs tables respectives dans un joyeux brouhaha.

Dans ma tête, c’est le vide total. Mayday ! Mayday ! J’ai la désagréable sensation d’avoir tout oublié, exactement comme quand je m’apprêtais à rentrer dans la salle d’oral un jour d’examen alors que j’avais révisé comme une acharnée. Intérieurement, c’est la panique. Mon trouillomètre explose les compteurs. C’est idiot mais j’ai surtout peur de rater le moment où on devra démarrer notre chorégraphie et donc de danser à contretemps pendant trois minutes !

Notre DJ vient nous chercher. « Vous êtes prêts ? Je vais inviter tout le monde à gagner sa place et vous pourrez vous jeter à l’eau dès que je lancerai la musique d’intro. » Il est sympa notre DJ, même si je vois bien qu’il se marre un peu de me sentir aussi tendue. Roméo m’attrape par la main. « Allez, on va tout déchirer, on va s’amuser et ça va le faire ! ». Son optimisme me rassure et m’apaise. Et puis quand faut y aller, faut y aller !

Roméo me pousse à l’intérieur de la salle et nous rejoignons la piste de danse en nous dandinant sur les premières notes de musique. Voilà, nous y sommes ! Impossible de reculer maintenant. Tous les regards sont désormais fixés sur nous et je sens bien que nos invités se demandent ce qu’il va se passer. Une chose est sûre : ils ne s’attendent pas à ce qui va suivre !

Un rock pour l'entrée des mariés dans la salle

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Un rock pour l'entrée des mariés dans la salle

Crédits photo : Philippe Le Jeune

Un rock pour l'entrée des mariés dans la salle

Crédits photo : Capture d'écran issue du film réalisé par Entre Amy'Studio

« Et un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept et huit ! ». Je ne stresse plus du tout et je vis le moment présent. Je compte les pas sans relâche dans ma tête pour ne pas perdre le rythme mais nous enchaînons notre chorégraphie sans réfléchir et nos proches nous donnent une pêche d’enfer. Ils jouent le jeu à fond, tapent dans leurs mains, encouragent nos enchaînements par des sifflements et nous portent du début à la fin de notre danse.  Je m’amuse comme une dingue et malgré les couacs – qui seront à peu près tous de mon fait… oups ! -, nous prenons énormément de plaisir.

Et en vrai, eh bien… ça donne ça !

Désolée, il ne s’agit que de la fin de notre entrée mais c’est ce que j’ai de mieux à te proposer !

Lorsque la musique s’arrête, nous sommes pile dans les temps. Roméo m’embrasse sur le front et me serre contre lui avant de lever nos mains en signe de victoire. On l’a fait les enfants, comme on a pu mais on l’a fait !

Un rock pour l'entrée des mariés dans la salle

Crédits photo : Capture d'écran issue du film réalisé par Entre Amy'Studio

Un rock pour l'entrée des mariés dans la salle

Crédits photo : Capture d'écran issue du film réalisé par Entre Amy'Studio

Nos invités, qui forment décidément un très bon public, se lèvent pour nous acclamer comme si on venait de gagner une finale de patinage artistique. L’ambiance est à la joie et aux rires et pour être honnête, je ne pensais pas que notre chorégraphie de débutants pleine de petites boulettes provoquerait un tel engouement ! À croire que décidément, le jour J, tout prend une autre dimension…

Alors, à défaut de t’avoir éblouie avec une prestation digne de Danse avec les Stars, j’espère au moins t’avoir donné la pêche… en attendant, je reprends un peu mon souffle après ce rock endiablé et je te retrouve la prochaine fois pour la suite de la soirée !

Et toi, tu imagines faire quelque chose de particulier pour ta première danse ? Tu prévois des surprises pour tes invités ? Raconte-moi tout ça en commentaire !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Mon mariage de fin d’été : et les jeunes mariés s’essayèrent au rock”

  • Olala je vous trouve tellement mignons tous les 2, vous êtes un si joli couple. Franchement vous avez assuré bravo! Nous on s’entraine pour faire une valse car je veux garder ma robe de princesse et la faire tourner! Mais chéri est moyen pour attendre jusqu’au dessert pour la faire, il ne veut pas stresser avec ça tout le long. Votre solution est vraiment bien je vais lui proposer comme ça après on est débarrassé car ça rajoute du stress supplémentaire quand on ne sait pas danser! Encore bravo beau boulot, et vos invités avaient la pêche 😉

    • Merci Mlle Nefertiti 💕 oui, ce sera peut être une solution pour vous aussi, de danser votre valse pour l’entrée des mariés ! Nous ne regrettons pas de l’avoir fait comme ça car ça a vraiment bien lancé la soirée 🙂

  • Quelle motivation avec ces cours particuliers en mode intensif!! En tous cas bravo car j’imagine très bien à quel point ça a dû être terrifiant les quelques minutes précédant l’entrée en scène! Vous vous en êtes bien tirés et vous êtes adorables tous les deux.

    • Il a fallu de la motivation mais c’est l’un de nos meilleurs souvenirs des préparatifs, on s’est vraiment marrés (même si j’ai un peu souffert le 3ème jour surtout) ! Merci en tout cas 😘

  • Quelle ambiance, quel accueil de vos invités : ils sont top !! Et vous aussi : c’est superbe ce que vous avez fait ! Bravo ! On est justement en pleine réflexion à ce sujet : on partait sur une salsa, puis un tango, puis finalement on sait plus trop… Un tango me plairait bien, ça change et puis c’est la danse de l’amour ^^ En tout cas, il me tarde de commencer les cours pour préparer cette danse d’ouverture !!

    • Whouah, un tango, génial !! On en aurait été incapables, déjà que notre petit Rock de débutants… Mais c’est vrai que nos invités ont été top, ils ont mis l’ambiance et nous ont portés ! Ah c’était trop bien !

      En tout cas, je te souhaite de bons entraînements, ce ne sont que des super moments à venir 🙂

  • Vous avez assuré ! C’est très émouvant de vous voir danser. On a d’ailleurs un aperçu de votre complicité dans la « vraie vie » 😉
    Et je suis, qui plus est, complètement fan de ta robe de mariage civil.

    • Il m’a impressionnée par sa motivation pour ce rock du début des entraînements jusqu’à la fin, il était à fond et c’était tellement chouette !!

  • Bravo, c’est super chouette ! J’imagine bien le stress juste avant de se lancer ! Mais ça donne le ton de la soirée : très festive ! Super !

    • Oui, ce fichu stress, je ne m’y attendais pas ! C’est un peu à cause de lui que j’ai fait des bourdes que je ne faisais pas à l’entraînement d’ailleurs ! Mais c’était quand même vraiment amusant à faire… Même si on s’est trouvés très lents en se voyant en vidéo alors qu’on n’avait pas cette impression sur les vidéos de l’entraînement, c’est marrant 😉

    • Merci Luna c’est gentil ! On n’a pas fait du grand art mais enfin, on l’a fait ! Et c’est vrai que pour les 2 très grands débutants que nous sommes, finir parfaitement synchro sur la dernière note c’était déjà une victoire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *