Mon mariage franco-chinois coloré : le capharnaüm des préparatifs en famille

Nous sommes le matin du jour J dans la grande maison que ma maman a louée pour l’occasion. Je suis encore dans les bras de Morphée car après tirage au sort, c’est ma maman qui devra être prête à 6h pour accueillir la maquilleuse/coiffeuse, Claire Blet, puis moi à 6h30 et ma sœur vers 8h30.

Un réveil mouvementé

Grâce au sirop, j’ai dormi comme un bébé loir toute la nuit. J’ouvre un semblant d’œil vers 5h45 sans raison apparente. C’est aujourd’hui le grand jour et pourtant, je ne réalise pas. Je ne suis ni excitée ni stressée… je suis heureuse, simplement heureuse.

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je ferme les yeux pour me laisser jusqu’à la sonnerie de mon réveil – à 6h puisque j’ai prévu trente minutes pour me doucher et petit-déjeuner – mais mon téléphone sonne à 5h50. C’est Claire qui est arrivée et elle n’ose pas sonner de peur de réveiller toute ma famille encore endormie.

À moitié réveillée, je me lève en trombe, en pyjama/lunettes, je descends les trois escaliers et je lui ouvre la porte. Je lui explique que je vais chercher ma maman qui passe la première et qui doit déjà être prête, et que pendant ce temps, je vais me préparer.

Je pars à l’étage de la chambre de mes parents… et trouve ma mère endormie. “Mais ? Maman, il est 6h ! Tu devrais déjà être douchée, là !” Ma mère ouvre les yeux et je la vois complètement KO… “Bon, laisse tomber, on va commencer par moi !”

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je repars en courant au salon où j’ai laissé Claire pour lui expliquer la situation : que je dois me doucher en quatrième vitesse, me laver le visage, me brosser les dents… bref, me préparer. Vu le timing, OUT le petit-déjeuner dont je rêvais tant. OUT aussi mes jolies photos en kimono : il est trop tôt et sous la pression, j’ai complètement oublié de le mettre. Je serai donc maquillée en pyjama.

À ce moment précis, je me sens contrariée. Je suis le jour de mon mariage et je n’ai le temps de rien. Heureusement que Claire me détend et me permet de récupérer quelques minutes de sommeil grâce à ses doux coups de pinceau. Et finalement, je deviens une future mariée incroyablement détendue malgré le petit couac du matin.

Des préparatifs compliqués

Il est 8h30 quand je suis maquillée et coiffée, et c’est maintenant au tour de ma maman, qui s’est enfin réveillée. Tout le reste de la maison dort encore… tout est calme et je profite de ma maman qui se fait maquiller pour la première fois de sa vie par une professionnelle.

Quand tout à coup, en moins de cinq minutes, c’est l’agitation : mon père doit aller chercher mes bouquets et les fleurs pour les cheveux chez la fleuriste, mon oncle doit aller chercher une de mes cousines à la gare et mes cousins et ma tante commencent à faire la queue pour la salle de bain.

Moi, je suis toujours en pyjama car je veux attendre l’arrivée de la photographe et du vidéaste pour mettre ma robe rouge. Chéri aussi doit attendre pour s’habiller… mais aussi pour prendre une douche. Il n’y a qu’une salle de bain et personne n’est douché à part ma mère et moi. Je sens Chéri monter en pression, et sachant qu’il s’agit de ma propre famille, je leur glisse un petit mot : “Est-ce que vous pouvez laisser Chéri se doucher avant… ?”

Il est maintenant 9h45 et la photographe et le vidéaste sont arrivés. Nous allons pouvoir nous habiller… sauf que ma sœur est en train de se faire maquiller et que mon beau-frère n’est toujours pas douché : il faut que quelqu’un surveille mes neveux encore endormis. Personne n’est disponible, donc je me propose pour rester avec eux. Le temps que mon beau-frère finisse, il est maintenant 10h et la course contre la montre démarre.

Quand le maître du temps est en congé

La cérémonie du thé doit idéalement commencer à 10h30. Sachant qu’il faut compter quinze minutes de trajet entre la maison louée et la maison de mes beaux-parents, il faudrait partir à 10h15, soit dans un quart d’heure.

Je descends en bas pour que Claire me pose les fleurs tout juste récupérées par mon papa… quand je me fais appeler en haut pour les photos de mon habillage. J’appelle ma maman et je monte dans la chambre pour mettre ma robe rouge. Je préviens la photographe et la vidéaste : j’en ai pour trente secondes à l’enfiler… et je fais rire tout le monde !

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je suis prête à repartir en bas quand on me demande de rester pour aider Chéri à s’habiller. Par amour pour moi, il est resté dans ma famille et se retrouve sans la sienne pour l’habillage.

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Même si ce sont des moments moins spontanés, je suis heureuse de l’aider, et surtout de le voir avec son beau costume. Il est beau, il est souriant et impatient de se marier avec moi. C’est un moment calme entre nous et je profite de ces quelques minutes avant que le tourbillon du planning ne revienne nous frapper en pleine figure.

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je dois maintenant redescendre – il ne reste plus qu’à me mettre les fleurs dans les cheveux. Tout le monde est déjà plus ou moins prêt et je sens qu’on n’attend plus que moi. Sauf que moi, j’ai oublié de préparer mes affaires pour la journée. Je cours partout quand le beau-frère de Chéri (le mari de sa sœur), qui fait office de “chauffeur” pour la matinée, arrive et nous demande si on peut partir. Pas vraiment.

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je ne sais plus ce que je dois prendre (le bouquet, mes accessoires pour la robe blanche, etc.), ni à qui je dois confier quoi (mon téléphone notamment) et à ce moment-là, je sens le stress monter : on n’y arrivera jamais. Claire le sent et me rassure : elle a posé presque toutes les fleurs, il ne reste que la succulente.

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Pendant ce temps, je vois Chéri faire les cent pas avec son beau-frère en répétant qu’il faut y aller, il faut y aller. Stressée et un poil agacée, je finis par lui demander de préparer mes affaires pour la journée :

  • le sac SOS,
  • ma robe blanche,
  • les accessoires de la robe blanche,
  • mes chaussures pour la robe blanche,
  • mon sac (avec téléphone, trousse de maquillage, mouchoirs, etc.),
  • etc.

Ma famille est maintenant prête et les premiers commencent à décoller pour arriver avant nous chez mes beaux-parents. Il ne reste plus que ma sœur et sa famille, ainsi que Chéri et moi. Je me regarde une dernière fois dans le miroir et je me dis : “C’est parti, j’épouse (une deuxième fois) l’homme de ma vie.”

Nos préparatifs en famille : retard et stress // Photo : Pamela est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Et toi ? Y a-t-il eu des imprévus dans ta mise en beauté ? Comment se sont déroulés tes préparatifs ? Y avait-il aussi beaucoup de stress dans l’air ? Raconte-moi tout ça…



6 commentaires sur “Mon mariage franco-chinois coloré : le capharnaüm des préparatifs en famille”

  • Les photos sont juste superbes ! Ta coiffure est parfaite, & cette robe rouge…. Canon 🙂

    Je comprends ton stress…. J’espère que tu as quand même pu profiter à fond 😀

  • Ta coiffure est magnifique !! Effectivement, cette matinée semble avoir été chaotique, mais finalement, tout s’est bien passé !

  • Oh ce stress ! Entre la maman pas prête, les bouchons dans la salle de bain et les affaires à rassembler à la dernière minute, le tout à une heure très matinale : j’aurais pété mon câble 😂
    Tu es splendide en rouge, ton maquillage et ta coiffure sont particulièrement réussis !

  • Les photos sont magnifiques et toi tu es splendide – la robe, la coiffure… j’aime tout !!! 🙂

    J’admire ta gestion du stress ce matin-là, j’avoue que j’aurais certainement perdu de ma patience légendaire dans la même situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *