Mon mariage franco-chinois coloré : et la mariée fut !

Après un super déjeuner chinois où nos deux familles se sont mélangées, il est maintenant l’heure de revêtir LA robe, MA robe.

La malédiction du bracelet rouge

Mais avant de te montrer mon habillage, je veux te raconter la mystérieuse histoire du bracelet rouge.

Il faut savoir que dans la culture chinoise, l’année de ton signe chinois n’est pas signe de bonne année. C’est une année où il faut faire plus attention que d’habitude. Du coup, l’année de mes 24 ans, ma belle-mère m’a ramené d’un temple un bracelet rouge car il faut porter du rouge tous les jours de “ton” année pour contrer le mauvais œil.

J’ai porté ce bracelet rouge pendant un an et le premier jour du signe suivant, je l’ai retiré, pensant être sortie d’affaire. Sauf que la semaine où j’ai retiré ce bracelet, j’ai eu deux gros malheurs :

  • ma sœur – enceinte – a risqué de perdre ses bébés, ce qui a été détecté à une écho,
  • ma maman a eu des problèmes de santé qui nécessitaient une opération.

J’ai pleuré à n’en plus finir car j’avais la sensation que c’était “de ma faute”. J’ai remis le bracelet sans attendre et après un mois, les mauvaises nouvelles se sont transformées en nouvelles plus réjouissantes : tout le monde allait beaucoup mieux. Et depuis cette histoire, je n’avais plus jamais retiré le bracelet rouge.

Sauf que, le matin du mariage, le bracelet s’est cassé. En plus de me remémorer les mauvais souvenirs, il faut savoir que dans la culture asiatique, c’est un mauvais présage s’il se passe un malheur – même minime – un jour de fête (comme la mort d’un animal de compagnie ou de la vaisselle cassée). J’ai eu très peur qu’il arrive quelque chose en particulier ce jour-là et je l’ai remplacé par un bracelet acheté dans un temple coréen et qui possède une perle rouge.

Là où je veux t’emmener, c’est à la jolie phrase que ma belle-sœur – mise au courant – m’a dite à ce sujet : “Peut-être que le bracelet s’est cassé aujourd’hui particulièrement car tu n’en auras plus besoin à partir de maintenant. C’est Chéri qui devient ton roc sur lequel t’appuyer.

Des moments complices

Revenons maintenant à nos moutons….

Je grimpe à l’étage de la maison de mes beaux-parents pour aller dans l’ancienne chambre de Chéri et m’habiller. Sauf que la chambre est occupée par mes neveu et nièce qui font la sieste. Zut. Je n’ai pas ma belle-mère à portée de main, mais je décide d’aller dans leur chambre qui est de toute façon plus neutre en termes de déco et plus lumineuse, car tout est blanc !

Mes préparatifs du matin du mariage // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

La photographe prend des photos de mes accessoires pendant que je continue de courir partout pour expliquer à ma famille qu’il ne faut pas m’attendre car ils me découvriront en robe blanche seulement à l’église.

Car oui, c’était mon gros caprice de bride. Le rêve de ma vie : que Chéri (et le reste du monde) me découvre en blanc à l’entrée de l’église. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que j’ai fait la cérémonie chinoise en rouge. Et entre nous, c’était également pour ne pas tacher la robe blanche avec une sauce à nems, hé hé.

Mes préparatifs du matin du mariage // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je réussis à rassembler ma mère et ma sœur dans la même pièce… sauf que la chambre est minuscule et le lit prend toute la place. Il reste donc environ 1m² pour enfiler ma robe.

Je commence par enfiler la robe… puis ma maman se rend compte qu’elle a oublié de me donner le jupon. Et s’en suit un moment de fous rires pour essayer tant bien que mal de viser le “trou de la jupe” alors que je ne vois rien à cause de l’épaisseur de la robe.

Ma soeur m’aide ensuite à mettre les boucles d’oreilles… qui sont en réalité les deux paires de boucles d’oreilles que portaient mes belles-sœurs le jour de leur mariage. J’ai adoré avoir ce symbole de partage de bonnes ondes en ce jour si spécial.

Mes préparatifs du matin du mariage // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Mes préparatifs du matin du mariage // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je suis maintenant presque prête et ma soeur et ma maman doivent déjà repartir. En effet, toute la maison s’est vidée pour rejoindre l’église et me permettre de descendre sans que personne ne me voie. À ce moment, j’ai un petit coup de blues :

  • le moment de l’habillage n’a pris que dix minutes,
  • je n’ai pas mes amies autour de moi (car il n’y avait que la famille le matin),
  • je suis maintenant toute seule dans la maison – il ne reste que mon papa et mon beau-frère, qui fait toujours le chauffeur.
Mes préparatifs du matin du mariage // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Le départ en voiture

Je descends au rez-de-chaussée de la maison pour les retrouver. Mon papa, très émotif, balbutie un : “Tu es très belle…” et mon beau-frère, génialissime, ne cesse de me dire que je suis vraiment jolie et que la robe est vraiment à mon image.

Il est maintenant l’heure de fermer la maison et de monter en voiture. Je rigole toute seule car je suis nerveuse : bientôt, cent trente yeux vont être rivés sur moi ! À côté, il y a mon père qui est complètement stressé. J’essaye de le détendre avec un selfie… sans succès comme tu peux le voir !

Mes préparatifs du matin du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi ? Comment s’est passé ton habillage ? Tenais-tu aussi à ce que tout le monde te découvre au moment de la cérémonie ? Et tes proches, ils ont vécu ça comment ? Raconte-moi tout !



11 commentaires sur “Mon mariage franco-chinois coloré : et la mariée fut !”

  • Wahou, mais quelle robe de folie !! Tu es tout simplement sublime ! J’adore comme ta belle-soeur a su te rassurer en ce qui concerne le bracelet rouge ! 🙂

    Vite la suite !!!

  • C’est toujours un moment un peu émouvant l’habillage je trouve, donc je comprends ton petit coup de blues !

    Et je trouve ça fou comme idée que même un tout petit malheur à un mariage soit mauvais signe, parce que j’imagine même pas comment on peut réunir 150 personnes et que jamais un seul verre ne soit cassé, du coup je me dis qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de mariages qui démarrent avec un bon présage dans ces conditions !

  • Waouh ta robe est ton bouquet sont canons ! Et j’ai beaucoup aimé l’histoire du bracelet et la phrase de ta belle-sœur. Je trouve que c’est une très belle interprétation.
    De mon côté, j’ai le même caprice / rêve de bride. Que mon futur époux me découvre en robe blanche au dernier moment avec les autres.

  • Mais tu es MAGINFAIQUUUE ma chérie….
    J’adore la jolie phrase de ta belle soeur et le clin d’oeil des boucles d’oreilles. Trop mignon ton papa tout stressé!

  • J’aime beaucoup ce que t’a dit ta belle-soeur à propos du bracelet rouge. J’espère que tout s’est bien passé du coup !
    On sent que ton papa est bien stressé en effet !!!
    Moi pour mon habillage, j’étais avec mes 2 soeurs et mon frère, avec une robe plutôt volumineuse et avec peu de place, c’était assez drôle. La première remarque de mon frère (qui s’habillait en même temps que moi) a d’ailleurs été “tu prends beaucoup de place” oui bon bah … hahaha

  • Ta robe est magnifique, mais tu la sublimes encore davantage !!!
    La phrase de ta belle-soeur est chargée en émotion je trouve, de quoi finir de te rassurer effectivement… 🙂

  • Whaou !!! Magnifique. Tu es très belle dans cette robe. C’est vrai que l’habillage est un moment particulier et je pense que c’est très fort d’avoir ce moment avec ta maman et ta soeur. Bon on veut voir la découverte maintenant ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *