Mon mariage franco-chinois coloré : le repas et ses surprises

Après nos photos de couple, il est enfin temps de rejoindre la salle…

L’absence de notre photographe

Nous remercions Paméla, qui nous quitte avant le repas… et c’est un regret. Nous avions hésité des jours entiers pour savoir si ça valait le coup de l’avoir jusqu’à la fin de soirée et j’avais soudainement décrété que voir des gens transpirants sur le dancefloor en photo, ça ne me disait rien.

Sauf qu’avec le recul que j’ai maintenant, j’aurais aimé avoir des souvenirs de cette jolie soirée… Au-delà du dancefloor, j’aurais voulu avoir des photos :

  • de nos invités dans la salle,
  • de toutes nos tables (surtout après avoir géré le plan de table !),
  • des belles assiettes de notre traiteur et de l’ensemble du repas,
  • des belles surprises que nous avons eues.

C’est la raison pour laquelle, à partir de maintenant, je n’ai – pour illustrer ma chronique – que des photos de proches récupérées par-ci, par-là.

En tout cas, si comme moi, tu hésites sur l’heure de fin de ton photographe… n’hésite plus !

L’arrivée des mariés improvisée

Notre DJ nous demande d’attendre devant les rideaux fermés de la salle afin qu’il puisse annoncer notre arrivée. Panique. Nous n’avons absolument pas pensé une seconde à notre arrivée… il faut improviser, viiiiiiite.

“On saute en musique ?
– Allez, vendu !”

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Et c’est comme ça qu’on se retrouve à sautiller entre nos tables sur une musique que j’ai choisie il y a six mois (et que j’avais oubliée !), Best day of my life d’American Authors. Personne n’a rien remarqué. Ouf.

Après un discours riche en émotions pour leur dire sincèrement : “Merci d’être tous présents avec nous, d’avoir parfois fait plus de 1000km pour être ici ce soir”, le repas démarre.

***Tataki de thon, edamame et crème d’avocat au wasabi***

Crédits photo : Photo personnelle

Nous savourons notre entrée jusqu’à la dernière miette. Moi qui déteste le poisson cru, je me régale. Afin de laisser le traiteur finir de préparer la suite, nos témoins démarrent une première animation très connue des mariages…

Le jeu des points communs

Nos témoins nous mettent dos à l’écran de projection et passent derrière nous des points communs. Par exemple : “Comme les mariés, vous avez rencontré votre moitié à l’école” ou “Comme le marié, vous êtes d’origine chinoise”. Quand le point commun passe sur l’écran, les personnes concernées se lèvent et nous devons deviner le point commun entre nous et tous ces invités levés.

Chéri patauge un peu, mais je déchire tout… jusqu’au dernier point commun. Seul un couple se lève – le cousin de Chéri et sa femme, fraîchement mariés deux semaines auparavant. Je tente la seule réponse possible : “Les mariés de juillet 2017 ?” Tout le monde se marre. Comme seul indice, nous avons droit à : “Visiblement, vous êtes les deux seuls couples au monde…” Gné. C’est pire comme indice… Quand j’ai finalement un éclair de génie : “Ceux qui ne se disputent jamais ?”

Un tonnerre d’applaudissements retentit, les gens crient, hurlent, se marrent, ça devient la folie ! Ma belle-sœur fait une plaisanterie à ce sujet parce que c’est vrai que ça en surprend toujours plus d’un. Je fais un clin d’œil à l’autre couple comme pour leur dire : “On n’est pas des OVNI !”

***Trou champenois framboise***

Le jeu du Elle ou Lui

Ensuite, nos témoins nous installent pour faire un nouveau jeu – lui aussi très connu – le jeu du “Elle ou Lui”. Ma sœur nous pose des questions auxquelles il faut répondre dos à dos. Nous faisons un sans-faute… c’est qu’on connaît bien nos petits défauts et travers qui amusent également la salle :

  • JE suis la plus bordélique
  • IL fait le plus souvent la cuisine
  • JE m’énerve le plus en voiture
  • IL prend plus de temps dans la salle de bain
  • Et surtout, c’est MOI qui ai fait le premier pas

C’est sur le dernier que les invités ont tiqué… Alors je prends le micro : “Si j’avais dû attendre qu’il m’embrasse, on y serait encore !” Eh oui, je ne suis pas Princesse Patience… ce qui fait à nouveau rire l’assemblée !

***Pièce de bœuf, sauce aux morilles avec purée de pomme de terre au foie gras et rosace de légumes caramélisés***

Quand l’émotion est présente

Et puis a lieu LE moment d’émotion de la soirée : ma cousine à la guitare et au chant pour nous dédier une chanson.

Sans rentrer dans les détails, une histoire nous a tous séparés quand j’avais 10 ans. Je n’ai plus jamais revu trois de mes cousins, et c’était un manque au quotidien car nous étions très proches. Quand ma sœur a accouché, trois ans auparavant, elle a fait un premier pas pour renouer et le contact a repris doucement.

Puis, avec le mariage qui se préparait, j’ai pris mon courage à deux mains et je les ai invités – en espérant sincèrement qu’ils viendraient… Et ils m’ont fait la jolie surprise d’être là. Tous les trois. Et ce, dès la cérémonie du thé.

Crédits photo : Photo personnelle

Alors quand je vois ma cousine monter sur scène et prendre la guitare, les larmes me montent aux yeux immédiatement.

Crédits photo : Photo personnelle

Je prends ma petite nièce de 5 ans avec moi sur les genoux – comme pour me donner le courage de ne pas craquer pendant la chanson, High Hopes de Kodaline.

But I’ve got high hopes, it takes me back to when we started
High hopes, when you let it go, go out and start again
High hopes, when it all comes to an end
But the world keeps spinning around

Après une ovation, ma cousine se lance sur d’autres chansons : c’est qu’elle est douée !

***Assortiment de fromages affinés et locaux***

Après le buffet de fromages, comme il fait maintenant suffisamment sombre, ma belle-sœur lance une vidéo retraçant notre vie de notre naissance jusqu’au début de notre relation, en passant par tous les amis rencontrés sur la route. Ils ont également ajouté des photos/vidéos loufoques de nous deux – majoritairement avec nos neveux : nous sommes de vrais tonton/tata gagas et surtout, de vrais clowns !

***Pièce montée de choux et buffet de desserts***

Il est maintenant l’heure du dessert et de notre second moment d’improvisation : absolument aucune idée de quoi faire pendant la musique du dessert, couteau à la main.  Le temps me semble interminable.

Crédits photo : Photo personnelle

On tape dans nos mains, on coupe leeeeeentement la pièce montée, on sautille…. on boit nos deux coupes de champagne… Mon dieu, pourquoi on n’y a pas réfléchi avant ?! Finalement, la chanson se termine, et pendant que le traiteur s’occupe de couper les gâteaux, nous faisons la première danse.

Les premières danses

Depuis le début des préparatifs, je voulais danser avec mon père puis avec mon mari pour la première danse. Mais je n’ai jamais eu le courage d’en parler à mon père. Nous sommes tous les deux très pudiques sur nos sentiments ou nos envies et ce, depuis toujours.

C’est donc en plein milieu du plat que j’ai annoncé à mon père : “Euuuuuh, dis… après le dessert, il y aura la première danse….et euh… j’ai prévu qu’on danse ensemble… genre deux minutes et ensuite tu me donnes à Chéri… euh… c’est bon pour toi ?”

J’ai vu mon père se liquéfier sur place. Alors quand est venu LE moment, j’avais peur qu’il me fasse faux bond, mais c’est bien lui qui est venu de lui-même quand le DJ a annoncé la danse. Je profite de l’avoir près de moi pour lui dire que j’ai choisi particulièrement cette chanson.

Crédits photo : Photo personnelle

I loved her first – Heartland :

But I loved her first and I held her first
And a place in my heart will always be hers
From the first breath she breathed
When she first smiled at me
I knew the love of a father runs deep
And I prayed that she’d find you someday
But it still hard to give her away
I loved her first

Puis vient le moment où mon papa doit me “donner” à Chéri pour la danse. Chéri m’embrasse timidement… et un de nos amis l’embête : “On t’a déjà vu plus démonstratif à l’école…”

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

La danse se termine et j’avais peur que l’ambiance ne prenne pas immédiatement après un slow. Quand soudain, d’une manière hyper rythmée, mes cousins nous installent sur deux chaises… et la famille de Chéri (petits comme grands !) se met à faire une chorégraphie sur Sugar de Maroon 5. Puis tout le monde se met à danser avec eux et la soirée démarre vraiment !

Crédits photo : Photo personnelle

En exclusivité pour toi, une photo de leur dernier entraînement dans la salle pendant nos photos de couple !

Je tente de danser avec ma robe, mais elle est lourde, volumineuse, et tout le monde marche sur la traîne. En plus, je commence vraiment à avoir chaud… Il faut que je l’enlève. Ma sœur se propose de m’accompagner pour m’aider à la retirer et j’enfile… la robe fluide La Redoute dont je t’avais parlé. Je voulais la mettre pour le brunch, mais là, vraiment, je n’ai pas d’autre choix.

La soirée se poursuit jusqu’à 3h du matin jusqu’au dernier départ des invités ne dormant pas sur place. Nous restons refaire le monde avec quelques uns de nos amis dans le jardin, où j’assiste d’ailleurs à une conversation surréaliste entre Chéri et ses amis. Ils nous avaient beaucoup taquinés sur notre mariage – “Baaaah les vieuuuuux !” – et là, je les entends parler de la future demande en mariage de l’un, du mariage prévu l’an prochain de l’autre, de PACS et même des futurs prénoms de leurs enfants !

Crédits photo : Photo personnelle

Décidément, nous avons fait un sacré bout de chemin, tous ensemble…

Nos amis finissent par nous aider à ranger au maximum pour que tout soit prêt pour le brunch du lendemain. Et sentant le sommeil nous gagner, nous nous dirigeons vers notre jolie chambre et Chéri m’aide à enlever mes dizaines d’épingles à cheveux !

Puis – j’espère ne pas te choquer ! – je prends une douche avant de m’allonger près de mon mari chéri, déjà à moitié gagné par Morphée, et je ferme les yeux en repensant à ces précieux souvenirs…

Et toi ? Regrettes-tu de ne pas avoir de photos professionnelles de ta soirée ? As-tu prévu d’ouvrir le bal avec ton papa ? Quelle a été sa réaction quand tu lui as annoncé ? Raconte-moi !



6 commentaires sur “Mon mariage franco-chinois coloré : le repas et ses surprises”

  • Une belle fin de soirée, toute en douceur !! 🙂 J’adore la photo avec ton papa, je trouve que ces photos sont de bonne qualité pour des photos amateurs !!
    Et, euh… pourquoi serait-on choqué que tu prennes une douche ? ^^

  • Waouh !! Votre soirée de mariage fait rêver ! 😍 Vous avez eu de belles surprises, des animations au top, votre menu met l’eau à la bouche… Vos proches se sont vraiment investis, c’est touchant.
    Je comprends ton regret par rapport aux photos (nous hésitons encore, pour des raisons essentiellement budgétaires), mais les photos de votre soirée que tu as pu récupérer sont chouettes !

  • Encore un bien joli récit que tu nous contes là Mme Teochew, tout en émotion ☺
    Tu n’as pas à rougir de tes photos amateurs qui sont très jolies je trouve…

  • Une très très belle soirée de mariage, vous avez été gâtés ! Tes photos sont très chouettes, vraiment ! Nous avons hésité et avons penché du côté “on prend la totale”, et du coup nous avons les photos jusqu’au gâteau, et nous ne regrettons pas 😉
    Pour la nuit de noces… Je te rejoins, on s’est écroulés en 2 secondes trentes (Après avoir retirer la coiffure et ses 12000 pinces Hum hum!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *