Mon mariage romantique franco-irlandais : notre cérémonie religieuse, et les premières photos !

Ça y est, me voici devant notre belle église… Mélange de traditions oblige, Monsieur Claddagh est déjà devant l’autel, ses garçons d’honneur / témoins sont assis au premier rang, avec ses parents. Ma maman rentre dans l’église pour aller s’installer, et me laisse avec mon papa, mes quatre demoiselles d’honneur / témoins, et mes petites demoiselles d’honneur, mes « flower girls ».

La musique commence, mais nous n’entendons presque rien de l’extérieur, et mes demoiselles d’honneur ne sont pas sûres de devoir commencer à entrer. Bon allez, zou, allez-y !

Derrière elles suivent mes trois nièces, avec leur corbeille de pétales de rose qu’elles jettent sur le sol.

Et moi, et bien, j’attends avec mon papa. Une bouffée de stress me prend d’un coup ! Ce n’est pas vraiment le stress de me marier, mais plutôt celui d’être au centre de l’attention : la nef me paraît si longue !

Là encore, j’ai bien du mal à entendre le début de ma musique. Mon papa me demande si on y va… on attend un peu… bon, allez, on y va !

Je rentre dans l’église, et dans une bulle en même temps : c’est presque comme si je ne me souvenais de rien ! Je fixe Monsieur Claddagh, qui me tourne le dos, pour éviter tous ces regards sur moi, mais il ne se retourne pas ! « Retourne-toi, retourne-toi !! ». Rien à faire, ce n’est que lorsque j’arrive à ses côtés et que mon papa lui donne ma main qu’il me voit enfin !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

(J’apprendrais plus tard qu’en Irlande, le futur marié n’est pas du tout censé se retourner, il doit attendre de dos !)

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Tu le vois le sourire crispé en mode « qu’elle est longue cette nef, heureusement que je ne me marie pas dans une cathédrale ! »

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Qu’il est beau, mon futur mari ! Nous nous asseyons, et c’est là que je réalise que… j’ai oublié mon bouquet !! À la maison !! (Ayant été témoin de ma sœur pour son mariage, je crois que j’ai simplement réalisé qu’à ce moment-là, ma témoin doit prendre mon bouquet, puisque c’est ce que j’avais fait pour elle quelques années plus tôt. Sauf que… je n’en ai pas dans les mains !). Je chuchote à Monsieur Claddagh que j’ai oublié mon bouquet, nous en rions, puis je le chuchote à mon papa, qui est le plus près de moi… et je rate au passage tout le début de la cérémonie : aucune idée de ce que notre prêtre a bien pu raconter !

Mon récit va se faire en photo, parce que, depuis ma petite bulle de bonheur, je ne me souviens en fait presque pas de la cérémonie ! Monsieur Claddagh me dit que c’est pareil pour lui alors… place aux photos !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

La cérémonie commence par le rite des bougies, une tradition irlandaise que je t’avais expliquée ici : chaque époux allume un cierge au début de la cérémonie, qui représente leur individualité.

Une fois les consentements échangés, les époux allument ensemble, avec leur cierge, le cierge du milieu, qui représente l’union de ces deux individus. Je trouvais cette tradition très belle, et nous l’avons donc intégrée à notre cérémonie, et expliquée dans les livrets de messe bilingues.

Crédit photo : Yoshi Power Shot

La cérémonie continue, et je t’invite à jeter un œil ici pour en trouver le détail, surtout si tu te demandes comment créer une cérémonie bilingue, en français et anglais.

Crédit photo : Yoshi Power Shot

L’échange des consentements, en français pour moi, et en anglais pour Monsieur Claddagh

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

« Ca passe paaaaas ! »

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

En Irlande, il est de coutume pour les mariés de sortir de l’église en premier, et de se tenir à la porte, puis que les invités sortent et félicitent les mariés, chacun leur tour. Ça dure trèès longtemps, et nous avions rapidement décidé de suivre la tradition française pour notre sortie ! Je l’avais donc précisé sur les livrets de messe : tous les invités sont sortis sur All you need is love, et nous sommes restés tous les deux, avec DJ Pipeau qui devait lancer notre musique de sortie : Prime Minister’s Love Theme, de Love Actually. Je ne regrette que le fait que les invités, dehors, ne l’ont pas entendue, mais sur le moment, peu m’importe, je suis mariée à mon amoureux, gniiii !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Après le lancer de brins de lavande, les échanges avec nos invités et les félicitations, nous marchons en direction du fort qui se trouve au bord de la mer pour quelques photos avec notre Team, avant de rejoindre l’abbaye. Nos invités quant à eux rejoignent leurs voitures.

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Tu ne rêves pas… Mon super papa s’est éclipsé à la sortie de l’église pour aller chercher mon bouquet à la maison en un temps record ! Je ne m’en suis même pas rendue compte, jusqu’à ce qu’on me le mette dans les mains ! Je n’ai plus osé le poser jusqu’au dîner !!

Crédit photo : Yoshi Power Shot

L’avantage d’une amie-maquilleuse ? Les retouches toute la journée si besoin !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Ces quelques photos terminées, nous retrouvons la voiture : pas question que nos invités ne nous attendent trop longtemps !

La prochaine fois je te raconterai notre vin d’honneur, ses surprises, et nos photos de couple !

Et toi ? Comment s’est passée votre cérémonie ? En gardes-tu un souvenir précis, ou plutôt vu de ton petit nuage, comme moi ? Raconte !

Hey ! Moi, c'est Madame Claddagh (et tu comprendras vite pourquoi), 29 ans, prof de français langue étrangère au pays des moutons. Lui, c'est Monsieur Claddagh, 31 ans, Irlandais pure souche, rencontré il y a presque 4 ans dans la petite ville irlandaise où je vis depuis 7 ans. Nous avons organisé notre mariage à distance pour août 2018, en Charente Maritime ! Au programme : un mariage civil la veille, une cérémonie religieuse bilingue, une belle salle et de vieilles pierres, des bougies, des fleurs et de la dentelle (of course) partout pour un mariage franco-irlandais qui mélange les traditions de chaque côté de la Mer Celtique ! Pour me contacter, c'est par ici : carolineandciaran2018@gmail.com !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Crapate
    Répondre
    10 mai 2020

    Vous êtes superbes et resplendissants de joie ! Ca me met le sourire aux lèvres de vous voir si heureux. J’adore la photo où Mr Claddagh se retourne pour te découvrir ! Ici aussi Mister Fox m’a attendu devant l’autel, mais lui était retourné ! Et pareil je ne me souviens de presque rien de ma cérémonie religieuse ! La tradition des bougies est super chouette ! Tres beau symbole !
    Et j’adore le choix de vos musiques de sortie ! Vous aimez Love Actually, non ? Parce qu’All you need is Love me rapelle bien la sortie des mariés au début du film ! ( et puis bon les Beatles, quoi ! Mais impossible pour nous car c’était la musique de sortie d’église des funérailles de la mamie de Mister Fox)

      • Avatar
        Madame Crapate
        Répondre
        10 mai 2020

        God Only Knows :p

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    10 mai 2020

    Vous êtes trop beaux !! Ah tu as du un peu stresser à te demander pourquoi il ne se retournait pas ! je comprends que ça a du te paraître long !! Comme Mme Crapate, j’aime beaucoup la photo où il se retourne. Le rituel de la bougie, je ne connaissais pas, c’est très joli ! Et cette robe te va décidément à ravir !! 🙂 <3

    • Avatar
      Madame Chaton
      Répondre
      10 mai 2020

      Et j’ai la chanson dans la tête « All you need is love » maintenant !! ça va que je l’aime bien 🙂 🙂

  • Avatar
    Abby
    Répondre
    10 mai 2020

    Très jolies photos, vous êtes magnifiques! Et je ne peux qu’approuver la robe de tes témoins, j’ai mis la même pour le mariage de mon cousin il y a deux ans!

      • Avatar
        Abby
        Répondre
        12 mai 2020

        Oui je suis bien d’accord pour les différentes manières de porter la robe! Et mon cousin et sa femme nous avaient demandé de porter du bordeaux si possible donc c’était même la même couleur! Le choix de couleur sur le site était sympa!

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    11 mai 2020

    Vous êtes magnifiques. Les cérémonies à l’église ont quand même ce petit quelque chose en plus quand tu remontes l’allée aux bras de ton papa et quand vous êtes tous les deux face au choeur monumental.
    Superbes les photos à la fin avec ton voile au vent.

Poster une réponse