Mon mariage romantique franco-irlandais : ma matinée de préparatifs

8h30 : fracas de casseroles dans la cuisine. J’émerge de mauvaise humeur : chez moi, le sommeil, c’est très sacré, et me réveiller avant que mon réveil ne sonne est la pire chose que tu puisses me faire (j’exagère à peine).

Impossible de me rendormir, et mon réveil était de toute façon réglé pour 9 heures. Tant pis, je me lève, non sans un petit message à Monsieur Claddagh (qui dort dans un hôtel pas très loin).

Oui, les stickers Messenger, c’est un peu une passion 😀

J’entre dans la cuisine, et j’y trouve ma maman, qui s’active déjà pour préparer le déjeuner pour tout le monde en avance, pour avoir le temps de se préparer ensuite. Je te rassure : ma mauvaise humeur s’envole après mon bol de granola ! C’est aujourd’hui, gniiiiiii !

Aucun stress à l’horizon : tout est sous contrôle, et j’ai du mal à réaliser que le jour que nous avons mis des mois à préparer, c’est aujourd’hui !

Je file sous la douche (je me suis lavée les cheveux la veille sur les conseils de la coiffeuse pour que le chignon tienne bien : surtout pas sur des cheveux propres !), j’enfile un short et un haut facile à retirer (conseil nº 2 : il est très probable que tu enfiles ta robe après l’étape coiffure / maquillage, donc pense à mettre un haut facile à enlever, avec des boutons par exemple, pour ne pas défaire ta coiffure ou abîmer ton joli teint !).

Première étape : l’esthéticienne pour mes ongles. Mon papa m’y dépose, et je passe un moment très calme, à discuter de tout et de rien, et surtout, sans pouvoir regarder mon téléphone : personne ne peut me poser de questions, ou me prendre pour Blablacar à la dernière minute !

Pendant ce temps, je sais que mes demoiselles d’honneur, mes témoins, et ma famille s’activent dans tous les sens. J’ai en effet prévu un email récapitulant le rôle de chacune pour cette journée, et notamment pour la matinée. Tu peux voir mon email complet ici : on ne sait jamais, ça peut te rappeler des postes auxquels tu n’aurais pas pensé (même avec une wedding-planner, on se rend compte à quelques jours du mariage que, mince, les pétales de fleurs ne vont pas se distribuer toutes seules, ou que ton bouquet de mariée ne va pas t’arriver dans les mains par magie !).

Crédits photo : Photo personnelle

Le début de mon email pour la Team Bride

Une fois mes ongles faits (avec un vernis nude qui s’appelle « Nuage », je trouve ça joli comme nom, pour une journée sur mon petit nuage !), je file chez la coiffeuse. Après de grosses frayeurs il y a quelques jours (je te racontais ici comment je me suis retrouvée sans coiffeuse à 4 jours du mariage), je suis vraiment ravie du résultat : c’est encore mieux que l’essai ! La coiffeuse est super gentille, on plaisante, on papote : un vrai moment de détente !

Il est midi, et je rentre chez mes parents pour le déjeuner. Mes demoiselles d’honneur m’ont rejointe, nous déjeunons rapidement, et le photographe arrive au beau milieu du repas pour prendre en photo mes préparatifs. Je lui propose de s’asseoir avec nous, le temps que les préparatifs reprennent, et hop, voilà l’heure de me faire maquiller. C’est mon amie Clémence qui s’en occupe, et je n’aurais pas pu espérer mieux !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Pendant ce temps, mes demoiselles d’honneur s’habillent, se préparent, et puis…

« Il est où le champagne ? » questionnai-je, tandis qu’un crayon me passe sur le sourcil (on voit tout de suite mon sens des priorités, n’est-ce pas ?) Et oui, j’avais prévu ce qu’il fallait dans le frigo ! Mais ma sœur arrive avec une grande boite, et me dit que c’est de la part de Monsieur Claddagh. Mais… mais ? Quand a-t-il laissé cette boîte sans que je ne vois rien ? Elle est accompagnée d’une bouteille de champagne (pas la mienne !), et nous trinquons toutes à cette belle journée !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Dans la boite, il y a aussi un message dans une bouteille… les vœux de Monsieur Claddagh, un flacon de mon parfum préféré, des chamallows (mes bonbons préférés !), un petit paquet de cartes de visite à mon nouveau nom, et une nouvelle adresse email (Monsieur Claddagh pense à tout !), une jolie carte, et un bracelet pour compléter le pendentif et les boucles d’oreille offertes par mes parents.

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Une fois la surprise passée, j’enfile ma robe de princesse, et là… je me sens vraiment future mariée ! L’heure approche, et mon cœur bat un peu plus fort…

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Entre temps, j’ai reçu un message de Monsieur Claddagh qui me dit de prendre mon temps : les invités ont du mal à trouver de la place pour se garer, et beaucoup ne sont pas encore là. Il me dit aussi que la musique ne marche pas dans l’église, mais que notre ami DJ Pipeau est sur le coup. Connaissant les mille et unes compétences de Pipeau, je ne m’inquiète pas vraiment : il trouvera une solution, c’est sûr ! En fait, à ce moment-là, je crois qu’absolument rien ne peut m’inquiéter !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Mes demoiselles d’honneur partent pour avoir elles aussi le temps de se garer, et j’attends patiemment… 14h55 : ça y est, c’est l’heure de partir ! Nous ne sommes qu’à 5 minutes de l’église, et nous avons une place réservée juste devant. Mon papa, ma maman et ma sœur Témoin S sont dans la voiture lorsque… « Merde, j’ai oublié mon portable ! ». Ce n’est pas moi, mais Témoin S, qui file à toute vitesse fouiller la maison de fond en comble pour le retrouver. Je m’impatiente un peu : je ne veux pas qu’on croit que la mariée est en retard, alors que j’étais pile poil à l’heure !

(Spoiler alerte : à ce jour, on m’a plusieurs fois fait remarquer que j’ai fait patienter tout le monde, et surtout le pauvre Monsieur Claddagh mais que « t’en fais pas, les mariées sont toujours en retard ». Mais euuh ! Puisque je te dis que moi, j’étais prête !!)

Allez, en route pour l’église ! En arrivant, je vois ma demoiselle d’honneur Coloc, un talkie walkie à la main : DJ Pipeau a VRAIMENT tout prévu ! Elle le prévient ainsi de mon arrivée, et il prévient Monsieur Claddagh qui, traditions irlandaises obligent, est déjà devant l’autel. Je vois une petite fille qui passe devant l’église et qui dit à sa maman « Elle est belle !! », et cela me rappelle moi, petite fille, les yeux écarquillés lorsque, par hasard, je croisais une mariée devant une église, rêvant d’une robe de princesse pour mon mariage… Aujourd’hui, c’est moi qui porte la robe de princesse, et qui m’apprête à retrouver mon prince… Mais ça, ce sera l’histoire d’une prochaine chronique !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Et toi ? Comment se sont passés tes préparatifs ? Tu étais stressée ? Ta team Bride était-elle avec toi ? Raconte-moi dans les commentaires !



9 commentaires sur “Mon mariage romantique franco-irlandais : ma matinée de préparatifs”

  • Tu es juste sublime !! Trop mignon M. Claddagh d’avoir prévu cette petite boîte !! j’adore ! sinon je vois que l’on a le même sens des priorités, ne pas être réveillée avant le réveil et boire un coup ! lol hâte de voir la suite !! 🙂

  • Oh mais c’est trop adorable cette boîte remplie d’attentions de Mr Claddagh, jusqu’aux cartes de visites et au nouvel email.
    Tu es ravissante. Trop contente d’enfin découvrir le mariage de Mme Claddagh.

    • Monsieur Claddagh est un (très) grand romantique, mais là pour le coup je ne m’y attendais pas du tout !! Le mieux c’est qu’avant de découvrir la boite, je lui ai envoyé un « I love you », il m’a répondu « Any particular reason? » pensant que j’avais ouvert la boite ahah ! La suite demain 🙂

  • Mais noooooooooon je veux la suite!!!!! Vite vite vite le Claddagh, je meure d’envie de connaître tous les détails! 😘

  • Tant de sérénité dans cette chronique ! Ca me rend un peu jalouse ! Mais qu’est ce que tu es jolie dans ta robe ! Ta coiffure est magnifique tu as bien fait de suivre ton feeling et de changer de coiffeuse ! Quant à la boite cadeau de Mr Claddagh je trouve ça tellement touchant et attentionné !

    • Merci Mme Crapate !! J’étais effectivement super zen (mais bon, je ne suis pas une stressée de nature !) et bien entourée 🙂 Tu étais stressée pour tes préparatifs ?
      Ouiii heureusement que j’ai trouvé une autre coiffeuse à la dernière minute (et heureusement que les Dentelles m’ont soutenue sur ce coup là !).

      • Je suis nouille, je viens de voir que j’ai raté tes dernières chroniques (trop de lecture sur MD ahah!), je file lire ça 🙂

Leave a Reply to Madame Crapate Cancel reply