Mon mariage romantique franco-irlandais : notre première danse, le repas, la soirée et quelques surprises !

Ça y est, nos photos sont terminées, les invités rentrent doucement dans la salle, et moi, je dois filer me changer ni vue ni connue…

Depuis plusieurs mois, Monsieur Claddagh et moi prenons des cours de danse pour notre première danse. Sauf qu’après réflexion, nous avons décidé de faire notre première danse pour notre entrée dans la salle, plutôt qu’après le dîner : nous voulions être « frais », l’estomac léger, et surtout, nous ne voulions pas stresser pendant tout le repas (enfin, surtout moi !).

Le pourquoi du comment de notre première danse

Nous savions dès le début de nos préparatifs que nous souhaitions apprendre une chorégraphie pour notre première danse, et crois-le ou non, Monsieur Claddagh était tout aussi convaincu que moi !

C’est d’ailleurs lui qui s’est occupé de faire le montage de notre musique : étant fans de La La Land, nous n’avons pas hésité longtemps, et il a créé un montage de plusieurs chansons, d’une durée de 4 minutes. Lorsque nous avons envoyé la musique à notre prof, elle a commencé par nous dire que 4 minutes pour une première danse, c’était vraiment très long, et que la plupart des couples dansaient 1 minute 30, ou 2 minutes maximum. Elle nous a dit que nous pouvions commencer à créer à la chorégraphie, et que nous pourrions toujours couper le montage si ça nous paraissait trop long…

Finalement, après 6 mois de dur labeur (et de répétitions dans notre mini-cuisine), nous sommes arrivés au bout des 4 minutes ! Nous avons vraiment adoré prendre des cours de danse : c’était notre petit moment ensemble chaque semaine, et nous pensons d’ailleurs continuer !

Après les premiers cours, j’ai décidé de chercher une autre robe pour la chorégraphie, car j’avais peur que ce ne soit trop difficile avec ma robe de mariée, et qu’on ne voit pas du tout mes pieds, ce qui serait un peu dommage ! Notre prof de danse nous a aussi raconté l’histoire d’une mariée qui avait pris des cours avec elle, et qui s’est complètement pris les pieds dans sa robe et s’est étalée de tout son long devant tous les invités : autant te dire que ça a fini de me convaincre !

La robe était donc trouvée et commandée quelques jours plus tard !

La première danse ou le moment où nous avons failli perdre la mariée

Me voici donc avant notre entrée dans la salle, avec ma témoin Plume, pour enfiler ma deuxième robe ! Je viendrai remettre ma robe de mariée après, parce que je l’aime tellement que je ne veux surtout pas ne l’avoir portée que quelques heures !

Je retrouve Monsieur Claddagh derrière la grande porte qui s’ouvrira sur la salle. J’entends les invités s’installer à leurs tables… Et le stress monte, monte, monte… Je suis complètement pétrifiée : j’ai l’impression que je vais passer mon oral de bac (et quiconque me connait sait que passer un oral s’apparente pour moi à la pire chose qui puisse exister !)

La wedding-planner vient nous demander si nous sommes prêts : « Noooon !! », ce qui fait beaucoup rire Monsieur Claddagh. Notre ami DJ attend aussi le signal de la wedding-planner pour lancer notre musique. Finalement je l’entends qui lui lance : « Mets la musique, sinon ils n’y iront jamais ! ». Ahahah ! À mon avis, elle n’avait pas tort : je serais sûrement toujours derrière cette porte à l’heure qu’il est, si la musique n’avait pas commencé !

Une fois sur scène, j’oublie complètement nos invités : je ne vois que Monsieur Claddagh, je suis concentrée sur nos pas, et les 4 minutes passent à toute vitesse ! Je te montre notre vidéo :

Crédit vidéo : Yoshi Power Shot

Je ne regrette pas du tout ce moment, et encore moins de l’avoir fait avant le repas : je n’aurais rien pu avaler si ça avait été prévu après !

Nos invités n’en finissent plus d’applaudir : nous avions gardé le secret, seules quelques amies étaient au courant que nous prenions des cours, mais ne s’attendaient pas je pense à une aussi longue chorégraphie ! Nous rejoignons la table des mariés sous les applaudissements et les félicitations : le festin peut commencer !

Nous avions dégusté notre repas deux fois chez notre traiteur, et nous avons vraiment hâte de le manger une troisième fois ! Je t’avais d’ailleurs parlé du choix de notre menu ici. Entre deux plats, j’essaie de me lever pour discuter à chaque table, mais comme les premières tables m’arrêtent toujours en chemin, je ne réussis pas à atteindre les dernières tables avant la fin du repas !

Après l’entrée, les discours commencent. En Irlande, c’est un passage très important, et il n’est pas rare que l’ensemble des discours durent plus de 45 minutes ! D’ailleurs, il y a souvent des petits paris organisés à chaque table : chacun donne son estimation du temps des discours, ou bien le nombre de « thank you » qu’on entendra, met une pièce dans un verre, et la personne dont le résultat est le plus proche de la réalité gagne toutes les mises !

Nous ne voulions surtout pas que les discours durent aussi longtemps ! Nous avons donc mélangé traditions françaises et irlandaises : le témoin de Monsieur Claddagh a fait un discours, ainsi que ma témoin, et Monsieur Claddagh. Connaissant maintenant ma hantise des oraux, tu imagines bien que j’ai laissé ce rôle à Monsieur Claddagh avec grand plaisir !

Quand y en a plus… y en a encore !

Le flashmob durant notre vin d’honneur m’avait vraiment surprise, et je ne m’attends pas à d’autres surprises pendant la soirée. Nous n’avions pas voulu organiser de jeux non plus, notamment parce qu’il n’était pas facile de trouver des jeux qui fonctionnaient en deux langues : j’adore par exemple le jeu des 12 mois, mais impossible de donner l’objet à aller chercher dans deux langues en même temps ! Toujours dans l’idée que les Irlandais dînent habituellement beaucoup plus tôt, et que les mariages irlandais finissent en général vers 2 heures du matin, nous ne voulions pas non plus que la soirée dansante ne commence après minuit, de peur que certains invités n’en profitent pas assez.

Mais c’était sans compter nos supers amis, qui lancent tout à coup un Blind test ! C’était une très bonne idée, malheureusement il y a quelques problèmes de son, et seules les tables les plus près du DJ parviennent à entendre les chansons. Le jeu se termine donc rapidement, mais qu’importe !

Un peu plus tard, avant le fromage, notre wedding-planner nous demande à Monsieur Claddagh et moi de venir nous asseoir devant la scène. Je vois un écran blanc qui descend… mais… mais… nous aurait-on préparé un diaporama de photos compromettantes ?? Pas vraiment le genre de nos amis : il s’agit en fait d’un diaporama qu’a préparé ma sœur, depuis ma naissance jusqu’à mon déménagement en Irlande, et la rencontre de Monsieur Claddagh : je ne sais pas du tout d’où viennent toutes ces photos que je ne connais même pas, elle a du bien chercher, et ça me touche beaucoup !

À la fin du diaporama, notre amie M., qui était présente lorsque j’ai rencontré Monsieur Claddagh, arrive avec deux verres de… Chouchen ! Les Bretonnes parmi vous connaissent bien cette liqueur au miel… Pour la petite histoire, Monsieur Claddagh et moi nous sommes rencontrés dans un bar. Son ami (nous l’appellerons R.) draguait mon amie M, et nous attendions tous les deux de pouvoir rentrer chez nous, puisque le bar était en train de fermer. Une fois dehors, et mon amie étant assez intéressée par R., je propose à Monsieur Claddagh et à R. de venir boire un verre chez moi (il faut savoir que les bars ferment vers 2 heures en Irlande, et qu’il est donc plutôt courant de continuer la soirée chez quelqu’un !). R. est partant, mais Monsieur Claddagh est plutôt mal luné, et déclare qu’il préfère rentrer chez lui. J’insiste un peu, et je lui dis que nous avons à la maison un alcool qu’il n’a jamais goûté ! (Je ne le savais pas encore, mais Monsieur Claddagh est un grand fan de whiskeys, et adore découvrir de nouveaux alcools). Il se laisse donc convaincre, et nous sortons une bouteille de Chouchen en arrivant à la maison… La suite, vous la connaissez, et cette petite histoire est racontée à nos invités qui, pour la plupart, ne la connaissait pas !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Comme tu peux le voir, Monsieur Claddagh n’a jamais aimé le chouchen : ni le soir de notre rencontre, ni aujourd’hui !

À bas les wedding-cakes, vive les pièces montées !

Je te l’avais raconté ici : les wedding-cakes, ce n’est pas du tout mon truc. Pour notre mariage, pas de débat possible : j’aurai une pièce montée digne de ce nom ! Monsieur Claddagh lui est fan de fondant au chocolat, et notre traiteur a donc accepté de proposer une assiette de dessert avec 2 ou 3 choix, et un fondant au chocolat. Il nous avait proposé de servir le fondant à table, et de mettre une petite montagne de choux pâtissiers au milieu de chaque table, pour que chaque invité se serve. Un très bon compromis !

Du coup, je n’avais pas du tout pensé que nous aurions une « vraie » pièce montée : c’est lorsque les lumières se sont éteintes et que je l’ai vue arriver que j’ai réalisé ! Nous n’avions de ce fait pas du tout choisi de musique, mais notre super DJ improvise (et je n’ai aucun souvenir de la chanson qui passe à ce moment-là !). Nous sommes absolument ravis, et d’autant plus que nous ne nous y attendions pas ! Et c’est parti pour le moment « awkward » des mariés derrière leur pièce montée, un couteau à la main, et 70 flashs dans la figure (toi aussi, tu sais…).

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Nous filons déguster nos desserts, et vient l’heure de notre « deuxième-première » danse : avec mon papa, sur « Wonderful tonight », puis avec Monsieur Claddagh sur « Perfect ». Et ça y est, la fête peut commencer !

Crédit photo : Yoshi Power Shot

Le bar à alcool est mis en place, notre super DJ enchaîne les musiques qui plaisent tout autant aux français qu’aux irlandais. Puis vient l’heure du traditionnel « Les Lacs du Connemara » (Monsieur Claddagh y a été converti il y a des années, pas le choix !), et nous sommes ravis de voir que tous les invités, irlandais y compris (qui ne connaissent donc pas du tout la chanson !), se joignent à nous pour former un graaand cercle autour de nous ! Nous tournons comme des fous, et ce moment reste un des plus beaux moments de notre journée !

L’abbaye ferme ses portes à 5 heures « au plus tard », nous avait prévenu le propriétaire. Il a finalement du venir nous demander gentiment de rejoindre notre gite à presque 6 heures… Oups !

Nous retrouvons le gite, et sombrons dans les bras de Morphée en quelques secondes ! Demain, rangement et brunch dans le gite de ma belle-famille au programme !

Et toi ? Comment s’est passé la soirée de ton mariage ? Vos amis ont-ils prévu des surprises ? Aviez-vous prévu une première danse ? Raconte !



13 commentaires sur “Mon mariage romantique franco-irlandais : notre première danse, le repas, la soirée et quelques surprises !”

  • C’est trop beau et si romantique… Bravo pour votre ouverture de bal ! J’adore cette musique en plus. Tu as bien fait de surmonter ton appréhension : ça vous fait un formidable souvenir. Waou effect garanti !

    • Merciii Noémie ! Je ne regrette pas du tout, et au final, nous l’avons même refaite le lendemain car nos familles la réclamaient ahah, beaucoup moins stressée !

  • Superbe!
    Maaaais c’est trop bon le Chouchen!
    Finalement tu n’as pas remis ta robe de mariée? 🙂
    Est-ce que tu vas faire un article sur ta décoration de salle? Je suis curieuse de voir la vue d’ensemble et le détail des tables… 🙂

    • Merci Anais 🙂 Mais oui c’est trop bon !! Oui, un article sur la déco arrive dimanche, tu sauras tout 🙂
      Non… j’en parlerai dans ma chronique bilan, c’est un des seuls regrets que j’ai de mon mariage : prise dans le tourbillon de la soirée, j’ai eu la flemme de retourner me changer, et même si j’adore ma deuxième robe, je le regrette vraiment 🙁 Plus qu’à renouveler nos voeux pour la reporter ahah !

  • Aaaah j’adore aussi Lalaland et ça m’a traversé l’esprit aussi pour notre première danse !! J’ai ri à l’image de la mariée se prenant les pieds dans sa robe et s’étalant de tout son long au moment sensé être le plus romantique ! la pauvre !!
    Bravo pour votre chorée, tenir 4min c’est chaud !! vous etiez trop mignons et cette petite robe de danse te va aussi super bien ! Je pense que c’est une bonne idée de la faire avant le repas, j’avoue que nous on était un peu stressé du coup à la fin du repas! lol
    Trop drôle cette tradition irlandaise pour les discours, je ne connaissais pas ! mais c’est vrai que 45min c’est long !
    Trop mignon votre histoire de chouchen !! Je vois que l’on est pas les seuls à être de bons buveurs avec M. Chaton ! lol
    (j’adore la tête de M. Claddagh après avoir bu son verre!)
    Hum mais dis moi du coup tu n’as pas réenfiler ta robe après votre première danse ? 😉
    Oooooh déjà le début de la fin de tes chroniques çà veut dire ?!

    • Merci Mme Chaton 🙂 Mais oui la pauvre mariée !! J’ai commandé ma robe quelques jours après pour le coup ahah ! (Et effectivement vu la choré ca aurait été impossible en robe de mariée !).
      Ahah non je te rassure, vous n’êtes pas les seuls (en même temps en Irlande, le pub, c’est la vie !) ! On en rigole souvent : « Comment vous vous êtes rencontrés ? – Grace à une bouteille d’alcool! ».
      Et non, tu as l’oeil, j’étais tellement prise par la fête que je n’ai pas voulu m’éclipser pour me rechanger, et je le regrette beaucoup 🙁 J’en parlerai dans ma chronique bilan ! C’est presque le début de la fin, mais tu devrais en avoir encore 6 ou 7 à te mettre sous la dent 😀

  • Bravo pour vore ouverture de bal. Je comprends ton niveau de stress (on a fait un slow on ne peut plus basique et j’avais la boule au ventre). Du coup oui il vaut mieux le faire avant le repas. Ta petite robe est trop belle mais tu dois regretter de ne pas avoir remis ta robe de princesse et de l’avoir si peu portée.

    • Merci Mme Pomme de pin ! Ah tu me rassures je ne suis pas la seule stressée de l’ouverture de bal ahah ! Oui… mais je m’en suis (un peu) remise depuis, je me dis que j’ai pu danser à mon aise, et profiter de la soirée à fond ! En plus je l’adore aussi, cette petite robe 🙂

  • Votre danse est tellement chouette ! Et je confirme : les cours de danse l’année avant le mariage ca fait une activité à 2 vraiment sympa ! J’adore ta petite robe d’ailleurs !
    Le diap’hommage et le chouchen en clin d’oeil à votre rencontre <3
    En tout cas vous étiez très beau et vous avez eu l'air de bien vous être amuser ( et de bien avoir mangé !) et d'avoir eu un sacré mariage !

    • Merciii 🙂 Ouii, les cours de danse étaient chouettes ! On voulait vraiment continuer mais on n’a pas encore pris le temps… Il faut qu’on regarde ca après le confinement ! C’était une vraie belle journée, on s’est dit le lendemain qu’on remettait ça dans 10 ans 😀 (Fingers crossed !)

  • Une chronique trop mignonne, pleine de petits bonheurs 🙂 Vous rayonnez sur vos photos, et bravo pour cette superbe 1ère danse ! On sent les répétitions pour arriver à un tel niveau ! C’est une excellente idée de le faire au début, en mode « ça, c’est fait, y’a plus qu’à profiter ! ». Quand le DJ est venu nous chercher, je me serais cru à un passage d’exam ahahah Et puis finalement, j’avais tellement dit à mon chéri : « souviens toi, on est dans notre salon ! », et en faisant abstraction de tout le reste, eh ben ça nous a bien détendu ! ça m’a fait sourire l’anecdote du Chouchen 🙂 En tous cas, ta petite robe t’allait super bien 😉 Il ne faut pas avoir de regrets, surtout si vous avez terminé à 6h du mat ahah (tu aurais préféré reporter ta robe et que l’ambiance s’essouffle pour terminer à 2h ou bien ne rien changer à ce qui s’est passé ?) ! Et comme tu dis, ce sera l’occasion de refaire une séance photos, ou bien de renouveler les voeux pour porter de nouveau ta robe de cérémonie !

    • Merci Aurélie !! Aaah je ne suis pas la seule à avoir été en mode passage d’examen ahah ! Ça me rassure ! Mais tu as raison, une fois lancés, on ne voit plus personne, c’est presque comme dans le salon (en plus grand ahah). Vous avez fait votre première danse sur quelle musique ?
      Merci beaucoup pour ton petit mot sur le changement de robe, tu as tout à fait raison, mais c’est toujours bien de se l’entendre dire 🙂 (ou de le lire, enfin, tu as compris !)

      • Après je te comprends, quand on a envie d’un truc et que ça ne se passe pas comme on voudrait, je sais bien qu’il faut un peu de temps pour passer au-dessus. Tant qu’on a pas de regrets, parce qu’il ne faut pas vivre avec ! Je suis contente de savoir que ça te fait du bien de te « l’entendre lire » (je peux te le réécrire d’ailleurs si tu veux XD). Notre ouverture de bal c’était sur Next to me, d’Imagine Dragons. Une choré montée de toutes pièces inspirées par des vidéos youtube, donc qq heures d’entraînement aussi sur le mois juste avant ^^ mais nous sommes arrivés au bout et c’était top ! Quand j’entends résonner les premières notes ça me donne des frissons maintenant !

Commente ici !