Mon mariage geek montagnard : ce que je referais…

Après t’avoir tout raconté en long, en large et en travers, l’heure est venue de tirer ma révérence…

J’ai adoré passer presque une année de ma vie (et quelle année !) en ta compagnie, j’ai ri, pleuré, partagé plein d’émotions avec toi, j’ai fait des rencontres virtuelles et réelles formidables… Mais maintenant, chère lectrice, il est temps pour moi de passer à autre chose. Pour ça, quoi de mieux qu’un petit bilan ? Si c’était à refaire, petit padawan…

mariée dans la neige

Ce que je referais :

  • Me marier avec une raclette, sans hésitation (enfin, me marier avec IronMan en mangeant une raclette, hein, car même à l’ère du mariage pour tous, je crois qu’un mariage entre une personne et un fromage serait un peu trop avant-gardiste).
  • Rester fidèle à nous-mêmes : pas plus de cérémonie laïque que de cérémonie religieuse, pas plus de fanions que de guirlande de ballons… Nous n’avons écouté que nos goûts, sans céder aux diktats traditionnels ou contemporains.
  • Entrer en musique à la mairie en surfant sur une déferlante d’amour : c’était LE moment de la journée !
  • Inviter uniquement des proches : 50 personnes, c’était parfait pour nous.
  • Financer l’immense majorité de la fête : la liberté d’action a un prix, mais à 28 ans, il nous était impensable de laisser payer le mariage par quelqu’un d’autre.
  • Engager un photographe professionnel : si les photos de nos proches sont émouvantes, leur qualité n’a vraiment rien à voir avec celle des photos prises par notre photographe.
  • Réfléchir au voyage de noces et l’organiser après la fête, quand l’agitation est retombée et qu’il fait bon se lancer dans un nouveau projet.

Ce que je ne referais pas :

  • Une forme classique : cérémonie, vin d’honneur, dîner et soirée dansante, nous avons suivi à la lettre le schéma traditionnel.
    Tout décomplexés que nous étions sur les détails, à aucun moment, nous n’avons pensé qu’on pouvait se passer de vin d’honneur ou de soirée dansante. Je crois que je ne garderais que la cérémonie suivie de la raclette, pour un mariage vraiment décontracté.
  • Être dans la tourmente le jour J : je laisserais des directives aux personnes importantes, pour me préparer au calme et n’apparaître qu’au moment de la cérémonie.

Merci à toi de m’avoir suivie, chère lectrice, et bons préparatifs ! Fais de la déco avec tes petits doigts ou délègue tout, fais un grand mariage ou un mariage en petit comité, à la montagne ou à la plage…

Mais amuse-toi ! Et n’oublie pas : à quoi ça sert d’organiser un mariage si on peut rien faire dedans ?!

mariée saut de joie dans la neige

Psst ! Tu es encore là ? Si le féminisme, l’écologie et les recettes improbables te plaisent, tu pourras me retrouver sur Madame Dentelle très prochainement !

Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Mon mariage geek montagnard : ce que je referais…”

  • Woulala j’adore ces photos ! Et je serai là sur Madame Dentelle, les thèmes annoncées m’intéressent particulièrement. Bon vent ! Au plaisir de te lire encore alors ! Et surtout encore et toujours de l’amour avec Ironman.

  • Argh… Encore une super chroniqueuse qui va me manquer ! Merci pour tous les éclats de rire à la lecture de tes aventures, le dernier vient d’avoir raison de mon masque à l’argile verte, mais je te pardonne de bon coeur 😀

    • Snif, et oui, au bout d’un moment il faut savoir s’arrêter… Mais je reste encore ici un petit moment pour commenter les articles des copines et les voir se marier 🙂

      Oh et désolée pour ton masque :p

  • Bon ben ça me rassure de lire ça. Nous avons certes prévu une mairie, un déjeuner, une cérémonie et un vin d’honneur avec notre entourage proche (80 personnes tout de même) mais aucune soirée : pas de bal, pas de banquet, pas de pièce montée. Tout le monde rentre chez soi vers 18h00 . Et on se fait tout de même un bon resto à 12 personnes ! Même mon père n’y sera pas 🙂 Pour moi le mariage c’était une fête en journée, je ne me sentais pas de continuer toute la soirée et une partie de la nuit. Cela vient en majorité de mon caractère plutôt solitaire qui doit déjà se faire violence pour affronter toute une journée autant de personnes, et celui de Chéri qui est plutôt réservé et à qui ça a parfaitement convenu aussi de casser les codes pour faire quelque chose qui nous convient davantage.

    Bonne continuation Mme Nya.

  • Chère Mme Nya, ct sympa de te lire, vraiment, et de plus le féminisme, l’écologie et la cuisine faisant parti de mon crédo j’attendrai ton retour !!!!!
    Pour le vin d’honneur je te comprends mais Sonorien connaissant à peu prêt tout le Finistère, je sens qu’on ne va pas pouvoir y couper ….
    à bientôt

  • J’adore ta devise finale 😉 Je crois que tu auras vraiment montrer la voie d’un mariage moderne, où les mariés organisent un mariage qui leur ressemble à 100%, sans aucune restriction.

  • Merci Mme NYA pour ta fraîcheur et tes bonnes idées qui ont décomplexées les futures brides, comme moi qui ai épousé mon mari en mangeant non pas une raclette mais une paella !!
    Beaucoup de bonheur à vous deux et encore plus à toi en tant que Chroniqueuse chez Mme Dentelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *