Mon mariage « Game of Thrones” au cœur de l’Auvergne : le tic-tac des derniers jours

Voilà quelques mois que je ne t’avais pas écrit. Mais c’est fou ce que le temps est passé vite depuis que j’ai épousé ma – désormais – Madame Clyde.

Nous nous sommes mariées le 1er septembre dernier avec pour thème la série Game of Thrones, et ce mariage à dépassé toutes nos espérances, malgré quelques petits couacs (un mariage sans couac n’existe pas n’est-ce pas ?).

Promis, je vais tout te raconter, et tu n’auras pas à attendre encore quelques mois pour tout savoir ! 😊

Mais tout d’abord, laisse-moi te replonger dans ma tête de future mariée, une semaine avant notre grande journée.

Nous sommes arrivées à Vichy le 25 août, soit une semaine tout pile avant notre mariage. Ma maman était venue à Grenoble quelques jours avant récupérer toute notre décoration (je t’en ferais la liste et les tutos après le récit de notre mariage) ainsi que ma robe, tandis que Mademoiselle Clyde avait pris son costume avec elle dans le train. Difficile alors de réaliser que nous allions nous marier quelques jours plus tard.

Nous avons profité de la semaine pour flâner et fixer les derniers préparatifs. Souviens-toi : la famille de Mademoiselle Clyde est de confession juive, il nous fallait donc assurer une partie casher pour le vin d’honneur et nous avions décidé dès le départ de faire ces préparations nous-mêmes. J’ai donc passé 3 jours avec la famille de ma chérie à préparer environ 400 pièces de hors d’œuvres : toasts, mini burgers, mini hot-dogs au poulet, quiches, tartes, cigares au miel (mes préférés !) et autres gourmandises sucrées et salées. (Le plus compliqué ayant été de ne pas tout manger au fur et à mesure !)

Les derniers préparatifs du mariage

Crédits photo (creative commons) : Difotolite

Les jours suivants ont été dédiés aux derniers essais coiffures, ongles et make-up avec la sœur de Mademoiselle Clyde.

 Mais jusqu’à l’avant-veille, impossible de se rendre compte que nous allions nous marier. Nous marchions main dans la main au bord de l’allier. 

« Eh, tu sais qu’on se marie après demain ?

– Il parait. »

Ce n’est que le vendredi après-midi, lorsque nous sommes arrivées à l’Aletti Palace, que nous avons commencé à nous dire « Eh, il se passe quelque chose là ». 

Frédéric, le maître d’hôtel ainsi que Sarah qui s’est occupée de réaliser les moindres de nos envies depuis le début, sont venus nous accueillir, nous faisant ainsi visiter les installations déjà prêtes : les tables alignées pour le vin d’honneur dans la salle Napoléon, ouverte sur la piscine, notre salle de réception (la salle Eugénie) avec les tables préparées et dressées selon notre plan de table et même la salle Hortense destinée à accueillir notre brunch le lendemain matin. Je me suis ensuite installée dans ma chambre. Oui : tradition oblige, Mademoiselle Clyde et moi-même n’avons pas passé cette dernière nuit ensemble. J’ai donc dormi à l’Aletti la veille du mariage, tandis que ma chérie passait sa dernière soirée de jeune femme non mariée chez sa mère.

Les derniers préparatifs du mariage

Crédits photo : Aletti Palace

Notre salle de réception – Salle Eugénie

Les derniers préparatifs du mariage

Crédits photo : Aletti Palace

La terrasse et la piscine

Lorsque ma famille est arrivée (la majeure partie habitant loin, ils sont arrivés la veille du mariage) j’ai commencé à comprendre. Tant de sourire, tant d’amour déjà alors que le mariage n’aurait lieu que le lendemain. Ma mère est arrivée avec la décoration vers 12 heures, tandis que mon père est arrivé vers 16 heures avec le champagne, suivi des amis proches et du reste de la famille.

Nous avons terminé de préparer la salle avec ma maman et sa meilleure amie, puis Mademoiselle Clyde est repartie.

« Eh, quand on se reverra, ce sera pour se marier. Tu t’rends compte ?

– Ah non, absolument pas ! »

Obligation de famille séparée, j’ai dîné à l’Aletti avec ma mère et ma famille maternelle tandis que mon père et le reste de ma famille sont partis dîner dans un autre restaurant dans la rue d’en face. Mais impossible de ne pas me couper en deux ! Dès la fin du repas, je suis partie rejoindre les autres qui se sont appliqués à me « déstresser » en allant boire un verre dans un bar de vichy et nous avons terminé par danser un rock endiablé. (Un groupe jouait dans le bar ce soir-là).

Je suis rentrée à l’hôtel vers 23 heures, juste à temps pour accueillir ma nourrice d’enfance, arrivée d’Alsace à ce moment-là, les yeux pleins de larmes de joie d’être conviée à notre mariage. Des retrouvailles fortes en émotions, en douceur et en tendresse.

Je me suis endormie vers minuit et demi, pour ne me réveiller que le lendemain un peu avant 9 heures. Pas stressée la future mariée… mais ça n’allait pas durer !

Et toi, comment t’es-tu sentie à la veille de ton mariage ?



1 commentaire sur “Mon mariage « Game of Thrones” au cœur de l’Auvergne : le tic-tac des derniers jours”

  • La salle est juste trop belle. Excellent, là tu peux faire une déco terrible. Quand la base (salle, terrasse) le reste de la déco c’est juste de la broderie.

Leave a Reply to Romantica Lingerie Cancel reply