Mon mariage gourmand en hiver : la question des cadeaux

“Alors, pour votre mariage, vous avez fait une liste ?”

Une liste ? Pas qu’une seule, des dizaines ! La liste des invités, la liste des adresses des invités, la liste des choses à faire, la liste des objets à transporter, la liste des courses…

Aaaaaah mais tu parles de LA liste ! La liste de mariage, celle des cadeaux !

Eh bien, euh, non.

“AAAAAaaaaargh ! Mais vous êtes fous ! Vous allez vous retrouver avec un horrible vase faux Ming criard et même un perroquet empaillé si vous ne faites pas de liste !”

Ah bon ? Vraiment ? Mais en fait, c’est toujours non.

Alors pourquoi n’avons nous pas voulu faire de liste ?

Gâteau multicolore en forme de cadeau

Crédits photo : Ken's Oven

Un équipement déjà bien complet

M. Salé et moi, nous vivons ensemble depuis huit ans. En huit années, nous avons eu le temps de nous constituer, comme on dit, “un trousseau” bien complet. Nos familles et amis connaissent notre amour pour la bonne chère et nous sommes très bien pourvus en ustensiles de cuisine entre autres (nous avons même dû les restreindre dans leurs cadeaux !).

Par ailleurs, nous ne sommes pas du genre à inviter des personnes autour de verres en cristal de Baccarat et avec de l’argenterie et, qui plus est, nous habitons un appartement qui n’est pas extensible (ouiii, toi aussi, derrière ton écran, tu aimerais trouver la formule magique qui permet de pousser les murs et de créer des placards partout… j’ai essayé aussi).

Qui plus est, nous avons confiance en nos invités. Nous avons confiance en leurs goûts, et également en la connaissance qu’ils ont de nos goûts et de nos besoins. Nous nous sommes donc dit que si certains avaient envie de nous offrir un petit cadeau, ils creuseraient leurs méninges pour trouver quelque chose qui nous plaise !

… et une participation non obligatoire

M. Salé et moi avons également décidé de mettre une urne pour les invités qui souhaitaient nous apporter une petite contribution financière. Ça n’a rien d’obligatoire, et nous savons que certaines personnes n’ont pas les moyens de nous faire des cadeaux, ou de nous donner de l’argent. C’était juste une possibilité, pour nous aider à financer notre voyage de noces, mais également nos projets, tel qu’un achat immobilier…

Urne de mariage avec des bonhommes Playmobil

Crédits photo : Photo personnelle

Nos invités ont été très généreux, et nous avons été très touchés de tous leurs présents. La gourmandise en a inspiré plus d’un et nous avons reçu des choses utiles (comme un plat à gâteau, des assiettes à dessert, un service à thé, etc.), des choses succulentes (du chocolat, des produits bourguignons dans une belle boîte en fer Banania, des spécialités lyonnaises, etc.) ou des choses drôles (des jeux de société, un cadre avec une représentation de nous deux à Rome, un testeur de cuisson de gâteau, un album de George Michael, etc.).

Ce qui nous a le plus ému, ce sont tous les petits mots, les cartes, les messages laissés à notre attention, et qui nous ont montré à quel point nous sommes aimés par nos proches !

Bien entendu, nous avons souhaité remercier chacun individuellement, avec un petit mot manuscrit dans nos cartes de remerciements car vraiment, nos invités ont été inventifs, surprenants, amusants et formidablement émouvants.

Nous avons aussi décidé, parce que leur générosité nous a surpris et a dépassé toutes nos attentes, de partager ces gains avec des personnes qui n’ont pas notre chance.

Pour rester dans notre “thème” et parce que la gourmandise est avant tout une affaire de partage, nous avons décidé de reverser une partie de l’argent que nous avons reçu aux Restos du Cœur. Une façon pour mon mari et moi de redonner un peu du bonheur que nous avons reçu le jour de notre mariage !!!

Et toi, as-tu fais une liste de mariage ? Mettras-tu une urne le jour J ? As-tu également décidé de reverser une partie de la somme à une association ? Raconte-moi…


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



17 commentaires sur “Mon mariage gourmand en hiver : la question des cadeaux”

  • Très beau geste de votre part.
    Ça fait du bien de lire ce genre de témoignage.
    J’avoue que nous n’avons pas partagé ce que nous avons reçu… Ceci dit, on fait des dons régulièrement.
    Bises

    • ça nous a paru normal de redonner un peu de ce qu’on a reçu. Je crois que l’important n’est ni la somme ni le geste, mais le sourire de ceux qui sont à l’autre bout de la chaîne !
      J’encourage tout le monde à faire comme toi, et à donner régulièrement à ceux qui sont dans le besoin quand on en a les moyens !

  • Belle initiative. je dois avouer qu’on y avait penser fut un temps mais en parlant à nos familles eux n’étaient pas du tout d’accord pour nous donner de l’argent pour qu’on le donne à notre tour … ils nous ont fait comprendre que ce n’était pas respectueux de leur cadeau, un peu comme ceux qui revendent leurs cadeaux de Noel… je n’étais pas complètement convaincu mais bon pour éviter une guerre familiale nous n’avons rien fait 🙂

    • Arf, je comprends, pas facile de s’opposer aux critiques familiales… Il n’y a pas eu de commentaires chez nous, sauf quelques personnes qui ont salué l’initiative mais pas de remarque désagréable en tous cas.

  • C’est une très bonne idée de donner une partie du cadeau !
    Nous avons cédé en partie à la pression de la liste de mariage, ça fait très plaisir aux plus anciens de nous offrir quelque chose pour la maison (et je n’ai pas totalement confiance en leur connaissance de nos goûts contrairement à toi). Par contre on a vraiment limité le contenu, car comme vous, on commence à manquer de place et à être bien équipés !

    • C’est vrai que, parmi les “plus âgés”, souvent, les invités préfèrent donner un cadeau “en dur”, réel, qui servira au quotidien (ou dans les occasions exceptionnelles). Certaines personnes de la famille nous ont posé la question de la liste, mais personne ne s’est offusqué de son absence.
      Toi non plus, alors, tu n’as pas trouvé la formule magique du placard extensible???

  • Je prends à nouveau la plume/clavier : en y repensant, je me suis imaginée à la place d’une invitée… et je crois que j’aurais été déçue de savoir que mon don aux mariés aurait été reversé à une association, aussi noble soit la démarche. Il me semble que j’aurais envie de donner de l’argent aux mariés, que ce serait un plaisir, et que cela n’a rien à voir avec les dons que je fais chaque mois à tel organisme humanitaire. Peut-être que la solution serait de dire aux invités “nous souhaitons donner une partie de la somme à telle association. Ceux qui sont partants le signalent” (enfin, mieux dit que ça !!!). Du coup, ceux qui tiennent à ne donner qu’aux mariés peuvent le faire, ceux qui disent ok pour tout donner à un organisme le font, et d’autres peuvent laisser deux billets/chèques : un pour les mariés, l’autre pour l’association (j’aurais choisi cette dernière solution).
    Je ne dis pas ça pour polémiquer mais juste parce que cet article m’a fait réfléchir !

  • Je trouve que c’est une super initiative si pour vous cela vous tenait à coeur. Je pense que c’est aux mariés de décider ce qu’ils font ou pas de leurs argent ou cadeaux. Et quand on donne, on ne sait pas trop à quoi cela va servir, donc à mes yeux, pour moi c’est pour les mariés et qu’ils en fassent ce que bon leur semble (enfin à condition que ce soit quelque chose de bien hein, pas des achats d’armes ou du financement de trafic lol). Du coup le dire sur les remerciements c’est une bonne idée.

    • Ce que dit madame Yéti est vrai aussi ! Les mariés font ce qu’ils veulent des dons !
      Mais il n’est pas tout à fait vrai que les invités ne savent pas pourquoi ils donnent : quand il n’y a pas de liste, sans connaître les détails, on sait si on donne pour aider à financer un voyage par exemple. En général les gens demandent justement (même de façon indirecte) : “vous avez une liste ? vous comptez faire un voyage ?” Et j’ai déjà vu des mariés faire une liste… pour un voyage (il y avait indiqué “10 € pour s’offrir un verre au bar” / 50 € pour une promenade à cheval” etc…). Bon, là, il s’agit d’un voyage organisé, ce qui n’est pas du tout notre style, mais chacun son truc. Bref tout est possible ! Même si je trouve mieux d’annoncer la couleur avant (“votre argent servira à un voyage”, ou “nous donnerons une partie de l’argent reçu à telle association”) c’est de toute façon une belle démarche que madame Sucrée et son mari ont faite.

  • Bonjour,
    nous avons opté pour un don à une association caritative dans le cadre du mariage civil et procéderons à une collecte au profit de l’école primaire du village pour la fête de mariage qui aura lieu sur notre propriété la semaine prochaine. Famille et amis ont été étonnés, voire décontenancés, au départ, nous avons pris du temps pour expliciter notre démarche : en lieu et place des fleurs pour le mariage civil car je suis allergique et que nous souhaitions apporter un soutien à une campagne de vaccination contre la poliomyélite, en lieu et place des présents pour la fête de mariage car nous désirons financer une sortie culturelle pour les enfants scolarisés dans l’école du village. Nous avons indiqué que nous, les mariés, abonderions les collectes à hauteur de 25% des sommes recueillies. A ce jour, l’adhésion à ces deux projets est acquise.

  • Bonjour Madame Sucrée,

    Je trouve plutôt sympathique l’idée de reverser une partie de l’argent reçue comme un don à une association, surtout si celle si vous tient à coeur !

    Par contre, nous avions décidé de faire une liste, et nous ne l’avons absolument pas regretté ! Au contraire, tous les cadeaux que nous avons reçus et qui n’étaient pas présents sur notre liste nous ont encombré et n’étaient globalement pas des bonnes idées…

    À te lire, on a l’impression qu’une liste est forcément traditionnelle, pour de la vaisselle ou des objets de cuisine. Mais il existe beaucoup de solutions de listes moins traditionnelles aujourd’hui, et nous avions choisi de personnaliser la notre pour y mettre des choses dont on sait qu’on voudrait se les acheter, mais pour lesquelles on n’a pas encore les moyens. Par exemple, il y avait sur notre liste le permis moto (partagé en “parts” pour qu’il puisse être raisonnable), des draps “geek”, un serveur, des valises, un tour en hélicoptère pendant notre voyage de noces… Des cadeaux bien différents, parfois qu’on possédait déjà (les draps), mais qui étaient des modèles que l’on ne se seraient pas offerts sinon !

    Je trouve que justement, pour éviter de se retrouver avec des bibelots qui encombrent, rien de mieux que demander des choses dont on sait qu’elles vont nous servir !

    Par contre, créer la liste a été une étape difficile : il faut trouver des bonnes idées et cela donne l’impression de faire sa liste au père Noël ou de “forcer les cadeaux”. Mais franchement, post-mariage, j’aurais vraiment regretté de ne pas l’avoir fait. De nombreuses personnes ont été contentes de vraiment nous offrir “quelque chose” et pas uniquement de l’argent, et nous avons pu avoir des cadeaux qui nous correspondaient (sauf ceux hors liste…)

  • Aujourd’hui, on peut effectivement mettre ce qu’on veut sur une liste de mariage : j’ai une cousine qui n’avait mis qu’un chien et un piano (pour le moment, ils n’ont acheté que le chien, ça tombe bien, j’avais payé les oreilles). Bon, je reconnais que ça a choqué pas mal d’invités, surement plus que s’ils n’avaient pas fait de liste du tout, mais je pense que c’est à chacun de faire le choix qui lui correspond. Nous, nous avions une liste assez traditionnelle avec de la vaisselle, mais aussi notre voyage de noce découpé en petits morceaux (et ça marche même si on organise son voyage soi-même suivant le type de liste choisi). A chacun de trouver sa solution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *