Mon mariage green et romantique : J – 1, l’installation et l’averse de grêle

Le vendredi 12, à 8h45, on décolle de la maison en Kangoo, direction Chantilly pour récupérer les jeux en bois qu’on a loués. On est tout excités, il fait super beau, la météo pour demain n’indique plus que quelques averses, bref, c’est la folie.

La matinée est consacrée à la récupération des éléments de déco qu’il nous manque, avant de retrouver mes parents et de partir tous ensemble pour le domaine. Je n’ai jamais conduit un Kangoo de ma vie, mais tout se passe impeccablement.

Une fois les jeux en bois récupérés, direction Puteaux pour d’autres éléments qu’on avait loués, dont la fameuse guirlande guinguette à laquelle je tenais absolument et des transats. Tout rentre dans le camion, on se paye quelques bouchons, mais on finit par arriver chez nous pour finir de charger le Kangoo avec tous nos cartons. On a un peu l’impression de déménager. 

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

L’état du notre pièce “bureau”, ha ha !

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Mais tout est rentré dans le Kangoo ! Yeah !

On a donné rendez-vous à mes parents et Mlle Origami à la maison pour qu’ils prennent ce qu’on ne peut pas mettre dans notre voiture et hop, direction le domaine.

Avant cela, mes parents sont chargés de récupérer les pièces arméniennes du cocktail et quelques éléments pour le goûter. Miam. Il y a apparemment une petite incompréhension de la part de notre fournisseur, qui est en retard. Mes parents m’appellent un peu paniqués car ce n’est pas prêt quand ils arrivent chez le traiteur, mais je les rassure et leur dis qu’on a le temps.

On mange un cake que j’avais fait la veille en attendant qu’il arrivent et finalement, on décolle de chez nous vers 13h30, avec juste une heure de retard. 

Arrivée sur les lieux

À Segrez, quand on arrive, il fait très beau, mais les nuages arrivent. Le parc nous enchante comme d’habitude, mais on va essayer de ne pas traîner pour ne pas rentrer trop tard. Heureusement, Mlle Origami est super efficace et de notre côté, on avait bien défini les différentes tâches à effectuer.

On a notamment une tâche un peu fastidieuse mais essentielle à effectuer : depuis la veille, on sait qu’on a exceptionnellement le droit d’utiliser les chaises Napoléon dans la pelouse si et seulement si on ne les salit pas, donc on est allés acheter trois rouleaux de film alimentaire pour protéger les pieds. Par groupe de deux, en se relayant, on filme les quatre-vingt-dix chaises de la cérémonie.  

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

On aperçoit notre expo photo !

Avec ma maman, on installe la guirlande guinguette, pendant que Monsieur G et mon papa installent “l’expo photo” et que Mlle Origami s’occupe de mettre en place le plan de table, qui est en pièces détachées.

Petit à petit, on transforme toute la salle en accrochant nos grandes photos qu’on a encadrées, on prépare la déco des tables pour que ce soit facile pour le traiteur, on installe nos différents espaces, le coin livre d’or, le coin pour le voyage de noces avec notre belle carte du Kirghizstan, le bar à bonbons, etc.

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Le coin livre d’or. Celles qui suivent auront reconnu la carte qu’on avait fabriquée au fab lab

C’est vraiment un chouette moment, tout le monde s’occupe sans que ça ne soit la course, il y a des rires et moi, j’ai des accès de papillons dans le ventre et des montées de larmes. J’essaie de les contenir, un peu comme un entraînement à la journée du lendemain. 

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Notre photobooth DIY et naturel

Installation de l’extérieur : quand la grêle s’en mêle…

Ensuite, on commence à installer l’extérieur. Il nous reste notre super coin photobooth, la cérémonie laïque, le coin pour le goûter et les jeux.

Mais à ce moment-là, une énorme averse de grêle nous tombe dessus. C’est un très gros orage. Très beau et impressionnant. Sur le coup, je me dis juste : “Il vaut mieux que ça craque maintenant plutôt que demain.” Calme olympien, je te dis.  

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Il valait mieux que ce soit la veille… n’est-ce pas ?

Sauf que du coup, on ne peut rien laisser ou installer dehors. On décide alors de tout organiser avec des post-it et des petits dessins pour que nos wedding planners qui coordonnent la journée du samedi puissent tout installer le lendemain en arrivant. On a même le temps de répéter notre ouverture de bal dans l’espace et avec notre banc. Une seule fois suffira car tout roule – on s’impressionne –  et on repart sous la pluie rendre notre Kangoo.

Il faut aussi qu’on n’arrive pas trop tard pour récupérer notre voiture pour le lendemain, une Fiat 500 trop mignonne. Et rouge ! Comme c’est moi qui conduis et que le samedi matin sera bien occupé pour moi, on l’a prise dès le vendredi soir. Je voulais même conduire le samedi après la mairie, mais on m’en a dissuadée, sûrement à raison, et c’est donc notre maître de cérémonie qui nous emmènera sur le lieu de réception après la mairie.

Le ciel se dégage lentement et une magnifique lumière du soir nous enveloppe.

Installation de la décoration de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Tout bien rangé, ici la déco des tables

Ah, encore un détail ! Il nous reste nos vœux à rédiger… On arrive chez nous enfin vers 22h. Ma témoin et son copain qui ont fait la route de Grenoble viennent nous faire un coucou, on boit une tisane, on discute et… ils repartent finalement vers minuit.

Le temps file mais tout est prêt, il ne me reste plus qu’à prendre une douche, me laver les cheveux et écrire nos vœux. Ouais, faudrait quand même pas trop improviser non plus, hein ! Je suis complètement inspirée, j’écris au kilomètre et ça me semble bien. Pour le style, on s’est dit pas trop lyrique, juste nous-mêmes.

On se couche tous les deux vers 2h et je n’arrive pas à dormir. Mais je suis bien contente qu’on dorme tous les deux à la maison, avec le chat en boule au pied du lit.

La coiffeuse arrive demain à 8h, donc on a mis le réveil à 7h. On y est. Je ne suis pas du tout stressée, un peu comme sur un petit nuage. Hiiiiii.

Et toi ? Tu étais stressée la veille du jour J ? La météo t’a joué des tours lors de tes derniers préparatifs ? Raconte-moi…



5 commentaires sur “Mon mariage green et romantique : J – 1, l’installation et l’averse de grêle”

  • J’admire quand même ton calme olympien face à l’averse de grêle ! Je pense que j’aurais eu du mal à rester aussi zen !
    En tous cas, j’ai vraiment hâte de lire la suite 😉

  • Ah, les accès de papillons dans le ventre suivis des larmes, oui, je vois très bien ! J’ai cette sensation un peu étrange mais pas désagréable dès qu’un truc important se passe. Ca donne un peu l’impression de flotter je trouve !
    Vite la suite, tu as fait monter l’excitation, hiii ! 🙂

  • Je ne suis pas sûre de pouvoir être si calme avec un temps chargé la veille du grand jour ! Tu peux être fière de toi ! Mais ce teaser est fou, vite vite la suite ! 🙂

  • Ah mais je sui spas à la bourre pour mes voeux à J-68 alors !!! hihihi. Le coup de la grêle m’aurait fait flipper, quel sang froid ! Je suis toujours à la recherche de mon globe, il est trop beau le tiens, tu l’as chiné où ? Il est en plastique ou carton ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *