Mon mariage en Guinée : le matin du premier jour de fête

Je m’étais couchée vers 23 heures. À ma grande surprise, je me lève fraîche et reposée vers 7 heures. Je suis calme et détendue. Quoiqu’il arrive, ce soir, je serai mariée à l’homme que j’aime. Je prend mon temps dans la salle de bains puis je sors avaler un petit quelque chose. À table, l’ambiance est chaleureuse, je suis heureuse, entourée des femmes de ma famille.

Dès que je termine, ma belle-sœur vient me chercher pour qu’on aille chez elle. J’ai finalement décidé de me maquiller par mes propres moyens et, ne voulant ni photographe ni vidéaste pour immortaliser le moment, j’ai choisi de m’isoler chez elle qui habite la maison juste à côté. J’embarque mon nécessaire à maquillage et on décolle. Mon autre belle-sœur s’occupe de mes cheveux puis je commence à me maquiller. Il est 10 heures, heure à laquelle la cérémonie doit commencer. Ma sœur vient aux nouvelles car le Nounours et sa famille (sauf mes belles-sœurs donc) sont en train d’arriver chez moi.

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

La cérémonie ne va plus tarder à commencer…

Je continue à me faire belle sans me presser puis je rentre chez moi me changer. La cour est pleine de monde. Je me faufile discrètement, avec un foulard, pour ne pas être reconnue. Je m’habille rapidement, met mes chaussures, mon voile et mes bijoux. Ah j’oublie le parfum. Ça y est. Je suis prête ! Il est 10h45. Je ne suis presque pas en retard.

Je peux enfin sortir de ma chambre rejoindre les femmes de ma famille. Je reçois les félicitations de mes tantes, cousines et grand-tantes. Une fois n’est pas coutume, j’accepte de poser pour les photos. Je suis le centre de l’attention mais, ce ne sont que des personnes que je connais bien. Aussi, je ne suis pas intimidée et je profite simplement du moment.

Pendant ce temps, au rez-de-chaussée, c’est la cérémonie religieuse qui est une affaire d’hommes. Nos deux familles sont installées.

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

Mon oncle, plus âgé que mon père, le représente. Mon père lui a cédé le premier rôle en signe de respect, c’est le tedougal. Les griots commencent avec les salutations d’usage. C’est long ! Entre les bénédictions, les louanges et les différentes procédures, le tout dans nos deux langues, la cérémonie dure près de 2 heures. Les 99 noix de colas (artistiquement ficelées) et la dot changent de mains devant les témoins. Le Nounours et moi sommes désormais mariés devant Dieu !

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

D’autres paquets de colas moins imposants ainsi que des petites sommes d’argent sont distribués pour la famille qui n’a pu être là mais aussi pour les imams qui ont accepté de faire le déplacement jusqu’à notre domicile. Le côté solennel est terminé. Je peux désormais descendre. La maison est pleine de monde. Je ne reconnais pas tous les visages. On me félicite, on veut me serrer la main. L’émotion me submerge. Je n’ai toujours pas vu le Nounours. Il est encore à l’intérieur de la maison quand je m’installe à nos places. Une fois assise, je réalise que tous ces gens sont là pour moi, pour nous, pour nos parents. Les larmes montent. Mes belles-sœurs me rejoignent. Elles arrivent à me faire sourire. Je me détends et nous prenons quelques photos.

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

Le Nounours sort enfin !

On se serre très fort puis on s’assoit un moment. Nos amis viennent nous féliciter.

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

Très vite, les invités prennent congé. J’en profite pour remplir l’arbre à empreintes sous la surveillance du Nounours.

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

Je tenais à ce que nous prenions quelques photos dans la rue qui a vu nos débuts afin que notre dernière promenade de “célibataires” soit immortalisée. On marche un peu mais les gens tiennent à tout prix à faire des photos avec nous. Je décide alors d’abandonner mon idée sinon nous aurions bien mis 2 heures.

Matin du premier jour de fête et traditions du mariage en Guinée

Crédits photo : Photo personnelle

On se sépare après un dernier câlin puis je rentre me reposer. Il est déjà 14 heures et les cérémonies traditionnelles débutent à 16 heures. Je me démaquille rapidement, mange un excellent plat de riz puis m’enferme dans ma chambre. Je réussis à faire le vide et, peu à peu, je prends conscience de ce que je suis en train de vivre. Le temps passe à une vitesse folle. J’ai à peine fermé l’œil qu’il est déjà 15h30. Vite, vite, je suis en retard !

Et toi, comment va se passer ta dernière soirée et matinée de future mariée ? Raconte !



19 commentaires sur “Mon mariage en Guinée : le matin du premier jour de fête”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *