Mon mariage en Guinée : le retour de noces

Tu peux lire le début de mon récit ici, ici et .

Le matin arrive très vite. On se sourit bêtement en prenant notre petit-déjeuner. Mais, ce n’est pas le moment de traîner. Il est 10h30 et ma famille nous attend à 11h pour la dernière étape du mariage coutumier. C’est lors de cette cérémonie que les cadeaux sont distribués. En peul on l’appelle artirgol djomba, littéralement le retour de la mariée.

Le Nounours descend chercher ma tenue. J’enfile le t-shirt rouge, attache le pagne du mieux que je peux puis essaie de nouer le foulard. Le foulard et le pagne sont en leppi (tissu traditionnel peul). Des billets ont été cousus sur chacun des vêtements. Je ne sais pas vraiment s’ils sont purement décoratifs ou si la présence de cet argent a une signification particulière.

leppi

Crédits photo : Arts224.com

Pagne en leppi

Comme la veille au soir, je dois être portée. Cette fois, je tiens un parapluie rouge sur lequel de l’argent a aussi été cousu. Lorsqu’on se rapproche de chez mes parents, ma belle-mère me met une noix de cola rouge entre les lèvres. Je ne dois ni la mordre ni la faire tomber tout en continuant à faire danser mon parapluie au rythme des tam-tams. Le tout perchée sur les épaules d’un griot. Contrairement à ce qu’on m’a raconté, je n’ai pas peur de tomber. Je profite juste du moment. Quand on arrive, ma mère m’accueille avec les 3 cuillerées de lait caillé réglementaire. Tout le monde danse un peu puis s’installe. L’ambiance est bon enfant : le stress de la veille est retombé. La cérémonie peut commencer.

Les griottes ouvrent la valise que ma belle-famille a apportée et en sortent des pagnes pour ma famille. Mes parents, mes sœurs et cousines, mes oncles et tantes, mes grands-mères et même les belles-sœurs de ma mère ! Ma belle-mère n’a oublié personne. En dernier lieu, la griotte remet  à ma mère une enveloppe d’argent à mon intention. Cette somme doit me permettre d’acheter tout ce dont j’ai besoin pour ma nouvelle vie de femme mariée. C’est au tour de ma mère d’offrir (toujours via les griottes) ses cadeaux. Le Nounours ainsi que toute sa famille reçoivent un ou plusieurs pagnes. Comme la veille, tout ce qui se dit dans une langue est traduit dans l’autre. À ce moment de la cérémonie, je commence à fatiguer car les griottes ont le verbe facile. Je le fais discrètement comprendre à ma mère. Elle prend alors la décision de juste présenter mes 3 valises ainsi que mes boîtes à bijoux sans les ouvrir clôturant ainsi la cérémonie et nous permettant de gagner plusieurs heures.

Mariage Mme Mo

Crédits photo : Photo personnelle

La fatigue se faisait sentir…

Ma belle-famille s’en va. La tradition veut que je passe la journée dans ma famille et que le soir je retourne chez mon mari. Mais, il est hors de question que je passe cette journée loin du Nounours à me tourner les pouces. À peine un quart d’heure après la fin de la cérémonie, il vient me chercher. Nous avons quelques détails à régler pour le cocktail qui a lieu le lendemain et nous voulons profiter de notre première journée de jeunes mariés. L’après-midi passe très vite mais nous prenons quand même le temps de déjeuner dans l’un des meilleurs restaurants de la ville. Nous faisons un dernier point avec nos prestataires et c’est l’heure de rentrer à la maison. On s’arrête chez mes parents prendre mes valises. Mon père est devant le portail. C’est une scène un peu surréaliste. Il fait nuit, je suis en train de charger mes affaires dans la voiture du Nounours et je pars en disant juste “salut !”. Le truc impensable… Cette journée tire à sa fin et j’ai hâte d’être au lendemain pour enfin enfiler ma robe de princesse !

Et toi, tu prévois aussi une fête sur plusieurs jours ? Tu comptes profiter de tous ces instants avec ton chéri ou profiter aussi de ta famille ? Dis-moi tout ! 



3 commentaires sur “Mon mariage en Guinée : le retour de noces”

  • Hé bé, au moins vous avez fait durer le plaisir ! 3 jours de fête sans discontinuer ! Et j’adore le concept des billets cousus sur ta tenue hihi 🙂

  • C’est toujours un plaisir de découvrir toutes ces coutumes, c’est vraiment super que ta maman ait pu te comprendre à demi mot et réussi à accélérer un peu la cérémonie 😉
    Hâte de lire la suite !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *