Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : la découverte et le départ vers la mairie

L’Ours et moi avions décidé de nous découvrir en tenues de mariés juste tous les deux, avant de partir à la mairie, lors d’une séance photo en extérieur. Nous n’avions pas spécialement déterminé de mise en scène, aussi avons-nous suivi les instructions de notre photographe.

Planquée derrière un mur, je devais attendre que l’Ours soit placé dehors, en bas des escaliers, dos à moi. Puis, je devais sortir, et il se retournerait quand il en aurait envie.

Pour l’anecdote, la photographe m’avait bien dit de me cacher pour ne pas qu’il me voie, mais elle n’avait pas précisé que je devais moi aussi éviter de le regarder. Du coup, quand il est passé, je me suis dévissé le cou et j’ai laissé échapper un « OH IL EST TROP BEAU ! ».

J’aurai donc découvert son dos avec un peu d’avance mais… ça n’a pas gâché mon plaisir ! Il était VRAIMENT trop beau. Lui qui avait si peur que je n’aime pas son costume, qu’il ait l’air trop gros dedans, que la couleur ne me plaise pas… il ne pouvait pas mieux faire. Et d’ailleurs, dès qu’il s’est enfin tourné vers moi, j’ai fondu en larmes… et lui aussi. Nous avions oublié la photographe, nous avions oublié tout le monde, c’était notre mariage et, à ce moment-là, chacun de nous trouvait que l’autre était la plus belle chose qui puisse exister.

Évidemment, les photos de ce moment font partie de celles que je ne peux pas publier ici… J’ai hésité à te parler de la découverte, puisque c’est finalement un moment sur lequel il est difficile de mettre des mots, et pour lequel ce sont les images qui parlent le mieux. Je conçois que t’en parler sans rien montrer soit assez frustrant, mais je ne pouvais pas ne pas mentionner un des moments les plus forts de notre journée, avec la cérémonie laïque.

Si la curiosité te dévore (ha ha !) et que tu as envie de voir ces photos, n’hésite pas à m’envoyer un petit mail sur mlleorigan@mademoiselle-dentelle.fr. En attendant, je te montre la photo la plus proche de ce moment que j’aie à ma disposition, lorsque nos témoins nous ont rejoints juste après !

Crédits photo : Photo personnelle

Juste pour le petit détail qui tue : l’Ours avait beaucoup hésité pour le parfum qu’il allait mettre. Quand je lui disais que ça n’avait pas beaucoup d’importance, il s’est moqué de moi en disant que j’allais sûrement passer trois heures à choisir le mien. Sauf que finalement, j’ai décidé de ne pas en mettre : ça ne me ressemblait pas du tout. Résultat ? Pendant cette séance, lorsqu’on se serrait dans nos bras, il m’a dit que je sentais le miel, et qu’il adorait. Comme quoi, je pense que les produits de maquillage utilisés suffisent largement à parfumer une mariée toute neuve !

Petit passage chez mes parents

Après notre série de photos, cette fois ça y est, on est partis pour de vrai ! Nos amis sont montés dans leurs voitures, ils commencent déjà à klaxonner (mais pourquoi faire ?), et l’Ours et moi profitons de ce moment juste tous les deux avant le début de l’effervescence. À la radio, il n’y a que des chansons d’amour, pas de pubs : on se dit que c’est un signe et je n’arrête pas de chanter. L’Ours a le sourire jusqu’aux oreilles : on se répète encore et encore à quel point on est beaux, et à quel point on est contents de se marier !

Juste avant d’arriver à D. (car oui, j’ai finalement RÉUSSI à vaincre les difficultés administratives et me marier là où je le voulais, victoire !), nous sommes passés par la maison de mes parents pour y récupérer la BMW qui devait être notre voiture « officielle » du jour. La fleuriste nous a confié une guirlande de fleurs à accrocher sur le pare-brise, et nous avions aussi prévu une banderole « Mr & Mrs » à mettre à l’arrière. Mon père et l’Ours s’y mettent tous les deux (et tu vas peut-être me trouver nunuche, mais les voir le faire ensemble m’a beaucoup touchée !).

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Je n’arrête pas de sourire et j’ai hâte de dire : “Oui !” à mon futur mari. Lui est en train d’avoir une ÉNORME montée de stress au fur et à mesure que la voiture avance… Dans cinq minutes, tout le monde sera là pour nous…

Et toi, à quel moment as-tu découvert ton mari dans sa tenue ? Comment as-tu géré l’émotion de ce moment ? Raconte-moi tout !



12 commentaires sur “Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : la découverte et le départ vers la mairie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *