Mon mariage aux couleurs de l’hiver : la cérémonie religieuse

Après la mairie, nous nous dirigeons tous en cortège vers l’église, située à 10 km de notre petite ville.

Petite précision : non je ne commets pas d’impair en parlant d’église protestante, on peut parler de temple, d’église luthérienne ou d’église protestante. Tous ces termes sont admis et notre pasteure elle-même employait le terme d’ église. 

En arrivant, nous constatons qu’il y a déjà énormément de voitures garées ! Ohlala, me dis-je, les gens vont devoir rester debout, car l’église est petite. (Il y a environ 150 personnes pour une possibilité de 100 maximum…) En fait, les invités sont montés tout en haut, il y a deux étages pouvant accueillir beaucoup de monde, s’ils restent debout.

Tout d’un coup, encore dans la voiture, je réalise que j’ai oublié la feuille avec mes vœux ! Oui, celle que j’ai imprimée tard la veille, et posée avec amour sur ma table de nuit… Oh non ! Chéri sort de la voiture et va s’annoncer à la pasteure, et en même temps lui demander si elle emmené la copie de mes vœux (nous lui avions envoyés à l’avance). OUI ! OUF !

En tout cas, la décoration est exceptionnelle. Le fleuriste m’avait dit nous avoir fait une « surprise », et avoir fait « plus que ce qu’on avait demandé ». C’est peu dire !

Regarde un peu :

déco d'église hivernale

Crédits photo : AntoineB

déco d'église hivernale

Crédits photo : AntoineB

Nous attendons ensuite devant l’église que chaque invité entre. Ce qui n’est pas évident, car tous les invités doivent passer devant la voiture pour entrer dans l’église, et s’arrêtent pour me faire des coucous. C’est très gentil mais ça retarde considérablement notre entrée.

Bon, moi je suis bien installée sur mon canapé dans la voiture, donnant des ordres à tout va. Non je plaisante, je suis en train de demander si la machine à bulles avait été emportée, quand cette photo a été prise.

mariée dans la voiture

Crédits photo : AntoineB

Enfin, c’est notre tour. La musique retentit. L’organiste est un ami de la pasteure, c’est un virtuose ! Nous sommes épatés par son talent. Il commence à jouer « notre » musique : le canon de Pachelbel.

Mon amoureux entre au bras de sa maman, précédé de la pasteure.

entrée de la pasteure et du marié

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Ensuite, les petites filles d’honneur, charmantes et adorables. Elles ne se connaissent pas et se prennent spontanément par la main ! Heureusement que j’ai vu les photos, car je ne l’ai pas vu en vrai !

cortège fillettes

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Et puis vient mon tour. J’entre au bras de mon papa. Là, j’aimerais bien te décrire ce que j’ai ressenti. Mais ce n’est pas possible, tu ne le sauras que lorsque tu le vivras toi-même.

C’est unique, tous ces gens, tes proches, qui sont là pour toi. Tu connais chaque visage qui se tourne vers toi. Tu regardes partout, tu as envie de saluer tout le monde, et tu sais que si tu dis un mot, tu vas te mettre à pleurer.

Et au bout, là-bas, tu vois ton futur mari qui t’observe, et c’est une émotion très forte. La musique est si belle. Je commence à pleurer… C’est plus beau que tous les rêves de petite fille que j’avais (et j’en avais des tonnes!), plus fort que tout ce que j’aurais pu imaginer.

Et pourtant, ce n’est pas le moment le plus intense, celui-ci reste encore à venir…

entrée de la mariée au bras de son père

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Nous nous installons, la cérémonie commence. Nous avons eu de nombreuses rencontres avec notre pasteure pour organiser notre culte minute par minute, cette cérémonie était très importante à nos yeux.

Elle nous a écrit une prédication mémorable, basée sur la métaphore de la musique (nous sommes tous les deux musiciens). Nous avons énormément aimé ce qu’elle nous a dit, c’était beau et très touchant.

_MG_3633

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Je vais maintenant te parler du moment de l’échange des vœux et des alliances. Nous les avons écrits chacun de son côté, sans que l’autre ne les lise. Mon amoureux avait même fini bien avant moi et je stressais d’être en retard ! Je savais qu’il y avait mis tout son cœur et j’avais hâte de l’entendre.

À nouveau, je te décris aussi bien que je le peux ce que j’ai ressenti, mais c’est impossible à imaginer avant de l’avoir vécu.

Rien que d’écrire ces mots me donne les larmes aux yeux. Je ne peux pas repenser à ce moment sans avoir envie de pleurer d’émotion.

Il prend le micro et lit ce qu’il a écrit pour moi.

Au quotidien j’ai beaucoup de chance, mon mari n’est pas avare en mots doux, au contraire. Mais jamais, jamais encore, il ne m’a fait une aussi belle déclaration. Il l’a écrite sous forme de rimes, retraçant un peu notre rencontre, et disant pourquoi il m’aime et pourquoi il est si heureux de m’épouser. C’estt si beau !

Les larmes ruissellent sur mes joues, mais ça m’est totalement égal. À ce stade, plus de possibilité de « tapoter légèrement avec un mouchoir », comme me l’a conseillé la maquilleuse : c’est les grandes eaux ! Eh bien il n’empêche que j’adore ces photos sur lesquelles je pleure, ça me rappelle ce moment.

cérémonie religieuse mariée émue aux larmes

Crédits photo : AntoineB

cérémonie religieuse mariée émue aux larmes

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Beaucoup d’invités pleurent dans l’assemblée. Ma témoin s’éponge discrètement le coin des yeux. Je l’ai vue sur les photos et les vidéos car sur le moment, je ne vis que mon mari. Il estt lui-même très ému, et je me souviendrai toute ma vie du son de sa voix et de l’émotion dans ses yeux.

Ensuite est venu mon tour, très difficile après tout cela ! Ma déclaration est plus simple dans sa forme, mais tout aussi profonde et sincère, et lui aussi est ému aux larmes. La femme de son témoin pleure derrière lui, je suis au comble de l’émotion.

Pour moi, c’est sans aucune hésitation le moment de mon mariage que j’ai préféré et qui a été le plus intense. Rien que pour ce moment-là, ça valait le coup de préparer pendant 18 mois.

Nous échangeons ensuite nos alliances, apportées par l’adorable fille d’un des témoins de Chéri.

fillette amenant les alliances

Crédits photo : AntoineB

_MG_5014

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Le deuxième moment fort en émotion est la lecture de la prière des époux, rédigée par nos soins. Nous lisons en alternance, mais face à l’assemblée. Je vois mon papa et suis très émue.

Je sanglote pendant presque tout le reste de la cérémonie, les chants, les textes, tout est émouvant.

Un moment assez drôle est un des interludes musicaux, que l’organiste improvise à chaque fois. Sur celui-ci en particulier, il part en « free style » pendant plus d’une minute. Je crois reconnaître une danse hongroise de Brahms, c’est vraiment beau et drôle, car inattendu. La pasteure nous dit à voix basse « oh c’est normal, il fait ça souvent ». On adore.

Peu avant la fin de la cérémonie, je réalisé aussi que j’ai oublié mon bouquet dans la voiture ! Une mariée sans bouquet ! Finalement, ça n’est pas grave. On m’aurait dit ça 2 jours avant le mariage, j’aurais stressé. Mais là, ce n’était vraiment pas l’essentiel. Je l’avais à la mairie et sur toutes les photos de couple de toute façon, c’est suffisant !

À la fin de la cérémonie, nous sortons sur la marche nuptiale de Mendelssohn, toujours jouée par l’organiste. Nos frères et sœurs ont distribués les confettis en papier de soie, les pétales de roses offerts par le fleuriste, et la machine à bulles est en place. Des bulles, d’ailleurs, il y en a !

sortie de l'église des mariés

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

sortie de l'église des mariés bulles

Crédits photo : Studio Virginie Kirsch Photographe

Les petites filles prenent toujours leur rôle très à cœur et sont toutes contentes.

C’est féérique ! Ça y est, nous sommes unis pour la vie ! Quelle joie, quel bonheur! Encore une fois, je pourrais essayer de tout te décrire, mais je préfère te laisser la surprise pour ton jour J. Et surtout, je n’arriverais pas à mettre des mots sur tout ce qui t’envahit à ce moment.

Nous nous réfugions ensuite dans la voiture chauffée, et nous démarrons en direction de la salle.

Et toi ? Tu pleures lors des cérémonies de mariage ? Tu as peur de pleurer au tien ? Tu serais stressée à l’idée d’oublier ton bouquet ? Raconte !

J'ai 27 ans et je me suis mariée en février 2013, en Alsace. 90 invités étaient prévus au repas et 250 au vin d'honneur, ce qui représentait une sacrée organisation ! Surtout quand on est nulle en travaux manuels... Nous adorons tous deux la neige et le froid et donc notre mariage fut sur le thème de l'hiver (évidemment !) en bleu, blanc et argent. Nous aimons les chats, la musique, la moto et surtout, la bonne gastronomie. En clair, un mariage de bons vivants !

Commentaires

  • Avatar
    Aourell
    Répondre
    11 avril 2013

    J’ai pleuré en lisant ce texte :’)

      • Avatar
        Aourell
        Répondre
        12 avril 2013

        Oui, faut que je pense à me maquiller avec du waterproof 🙂 Hâte d’y être, je me marie dans 1 mois et une semaine!

  • Avatar
    virginie
    Répondre
    11 avril 2013

    mes yeux sont bien humide !
    j ‘attends moi aussi ce moment avec beaucoup d’impatience ….

      • Avatar
        virginie
        Répondre
        11 avril 2013

        Merci ….. encore 5 mois à attendre !

  • Avatar
    Mademoiselle Mel
    Répondre
    11 avril 2013

    oh, c’est super chouette, merci d’avoir partagé tout ca avec nous… on ressent l’émotion.. (même si je veux bien te croire que c’est rien par rapport à ce qu’on ressent quand on y est) Ca fait du bien de lire ca, ca remotive pour les dernières semaines de préparatifs!

    Question pratique: la machine a bulle a l’air d’avoir tres bien marchée, qu’en as-tu pensé? ou l’as tu trouvée?

  • Avatar
    Madame Stilettos
    Répondre
    11 avril 2013

    Même en pleurant tu rayonnes de bonheur!!!! on sent tout votre amour à ce moment là!!!
    La déco était magnifique!
    Pour répondre à ta question je suis une vraie madeleine aux mariages des autres!
    Pour le mien j’ai bcp pleuré avant, en me préparant.
    A l’instant T j’ai pensé à mon maquillage, ce qui ne m’a pas empêché malgré tout, en plein milieu de mes voeux de dire « quelqu’un aurait un mouchoir?? loooool

  • Avatar
    Mademoiselle Fushia
    Répondre
    11 avril 2013

    oooh je pleure, quel magnifique texte. vous rayonnez de bonheur et de joie. Moi en tous cas je sais que je vais également pleurer à mon mariage et j’avaoue que ça me stress un peu mais l’émotion ça ne se contrôle pas!

    Merci de nous avoir raconté ce magnifique moment!

  • Avatar
    Myrabelle
    Répondre
    11 avril 2013

    la photo où tu ruisselle m’a fait pleurer!! !c’est du prop’, au boulot… ^^
    la déco de l’église fait très « marché de noel », c’est très beau ^^

    en tous cas, bravo, tout est beau et émouvant, c’était un beau mariage!!!

  • Avatar
    Mademoiselle...mais plus pour longtemps
    Répondre
    11 avril 2013

    C’est tellement beau ! Bon je sais je suis une madeleine. Mais quand j’ai vu ta photo avec les larmes au yeux j’ai versé ma larme aussi!

  • Avatar
    Mademoiselle Godille
    Répondre
    11 avril 2013

    Quelle émotion!
    Je suis une vraie « pleureuse » comme pas mal de femmes de ma famille, chez nous ça n’a jamais été tabou!
    Alors ce jour là je crois qu’il va falloir prévoir le stock de mouchoir!
    Très beau récit et félicitations, ça respire l’amour et c’est bien l’essentiel

  • Avatar
    Marie Obrigada
    Répondre
    11 avril 2013

    Je ne me souviens plus très bien mais je pense que j’ai effectivement versé une petite larme à chacun des mariages auxquels j’ai assisté, soit une bonne dizaine.
    Donc je pense que je pleurerai au mien aussi. 😉

  • Avatar
    Marie Obrigada
    Répondre
    11 avril 2013

    J’oubliais, j’aime aussi beaucoup les photos où tu pleures : ton regard et l’émotion qui en ressort sont hyper intenses.

  • Avatar
    Mademoiselle Zen
    Répondre
    11 avril 2013

    Ton récit est juste sublime. On voit que tu as vraiment vécu le moment seconde par seconde. C’est beau de voir que chacun de ces instants sont gravés à jamais dans ta mémoire. Hâte de vivre ce moment magique à mon tour… Merci de m’avoir fait rêver en tout cas!

  • Avatar
    Lucie
    Répondre
    11 avril 2013

    Wahou… J’attendais la suite du récit avec impatience, je n’ai pas été déçue! C’est si bien raconté, ça donne envie d’y être !!

      • Avatar
        Lucie
        Répondre
        12 avril 2013

        Oui nous ferons une cérémonie religieuse 😉
        Pour les voeux je ne sais pas comment ça se passe, on rencontre le prêtre le week-end prochain, je pense qu’on en saura plus après ça 🙂

  • Avatar
    Fifi
    Répondre
    11 avril 2013

    J’ai déjà pleuré rien qu’à cette lecture, et pour mon mariage dans 3 semaines, je commence à redouter les grandes eaux. Mon amoureux est comme celui décrit: tendre, jamais avare de mots doux et de compliments, je suis sa princesse même si j’ai 40 ans passés. Il écrit très bien (amoureux de la langue française) il a écrit son discours depuis plusieurs semaines (et pas moi). Je redoute le raz de marée émotif.

  • Avatar
    Répondre
    12 avril 2013

    Rho lala, je n’ai pas pu retenir mes larmes. Que d’émotions.
    Et puis ces photos où l’on voit tes larmes couler, c’est très prenant.
    J’ai hâte de découvrir la suite 🙂

  • Avatar
    Car0gez
    Répondre
    14 décembre 2013

    J’ai également était très émue en lisant ce joli texte. Que d’émotions !!! Je compte me marier en Décembre 2014 et du coup je fais le tour des blogs pour m’inspirer et j’ai bien aimer l’idée du sapin de noël avec les boules pour les places ainsi que la chanson de l’ouverture de bal « once upon a December » Merci beaucoup d’avoir partagé ton expérience!

  • Avatar
    Mademoiselle virginie
    Répondre
    24 avril 2014

    J’ai pleuré en lisant ton article alors tu imagine au mariage

  • Avatar
    Mademoiselle Disney
    Répondre
    1 août 2015

    que dire si ce n est que merci por ta contribution, Grâce à toi , j’ai craqué sur cette Jolie cape, je l ai recu , testé avec ma précieuse au dernier essai , et wahooo , merci

Poster une réponse