Mon mariage d’hiver, entre émotions et folies !

Nous y sommes ! Le 29 février 2020. 1 an et 19 jours de préparation intensive pour réaliser nos rêves, nos envies, mes caprices (oui oui !) et partager ce moment avec l’ensemble des personnes qui nous sont chères, amis et famille.

Je te l’avais dit en intro, c’est le premier vrai mariage dans la famille (les autres mariages n’étaient fait qu’en tout petit comité et/ou sans réelle fête). Mademoiselle Glagla et Chéri d’amour changent la donne en 2020 et on espère que ça va en inspirer plus d’un !

Crédit photo : photo personnelle

Il faut savoir que la veille du mariage nous étions au Château pour commencer à tout installer. Il m’a fallu faire le pliage de 120 serviettes, installer les nappes laissées par le traiteur, mettre en place les housses d’assises de chaises et la décoration que j’avais prévu. Mine de rien sans l’aide de ma demoiselle d’honneur et BFF Toutoune, je pense qu’on aurai pu y passer 2 heures de plus facile.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Le plan de table

Crédit photo : Mélanie Tuero

Le livre d’or et la boîte des mariés

Le 28 février au soir, nous dormons à la maison ensemble. À bas les traditions, Mademoiselle Glagla ne fait rien comme tout le monde. Il est hors de question que je me sépare de mon futur mari même pour une nuit.

8 heures du matin, préparation de la mariée

Le réveil sonne et je me mets en condition pour partir au Château afin de me préparer. Mon sac est prêt, il ne me reste plus qu’à passer à la boulangerie récupérer jus de fruits et viennoiserie pour mes demoiselles d’honneur.

9 h 30

Je gare ma voiture au château. Juste un petit tour dans la salle pour voir si tout va bien avant l’arrivée des prestataires et là c’est le drame, il n’ y a pas de chauffage ! Je me dépêche de solliciter le régisseur des lieux qui m’affirme que son réparateur est en route et qu’il est au courant du problème. Ça risque de prendre un peu de temps mais il me garantit qu’à midi tout sera rétabli ! Je vais donc me préparer dans une chambre nuptiale où il fait froid !

À peine le temps de régler le problème que mes demoiselles d’honneur et ma photographe Mélanie arrivent plus motivées que jamais pour ma préparation.

10 heures

Sœurette est en charge de la coiffure et du maquillage, Titine gère la mise en place et la décoration de la salle, Toutoune s’occupe de gérer l’arrivée des prestataires et de leur donner les directives, Galou doit m’aider a enfiler ma robe, Sara et Elo sont là pour me soutenir et me déstresser ! Une équipe de choc, je les aime tellement.

Crédit photo : Mélanie Tuero

En pleine préparation malgré le froid

Crédit photo : Mélanie Tuero

Midi

Une violente vague de pluie accompagnée de vent s’abat sur le château. Le stress monte, je suis coiffée, maquillée, sur le point d’enfiler ma robe et une pluie digne des giboulées de mars commence ! Et si ça ne s’arrêtait pas ? Et si ça recommence au moment où je sors de la voiture ? Et si mes invités attendent sous la pluie ?

Mes demoiselles d’honneur en pleine préparation de leur côté me rassurent et elles ont raison. Trente minutes plus tard, le soleil revient éclairer les fenêtres du château.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Demoiselles d’honneur en pleine préparation

Crédit photo : Mélanie Tuero

Retrouvailles avant l’heure H

Il est 13 heures et Chéri d’amour vient d’arriver au château avec Gregzounet l’un de ses garçons d’honneur. Le stress monte, j’espère qu’il me trouvera jolie, et qu’il ressentira la même émotion que moi.

Nous mettons en place un petit scénario avec la photographe avant d’entamer notre séance photo à deux. Gregzounet est le premier à me voir descendre les escaliers. Sa réaction me rassure ! Je sors ensuite et me rapproche de Chéri d’amour, l’émotion est au rendez-vous et mes demoiselles d’honneur au balcon, ne loupent rien de la scène !

Crédit photo : Mélanie Tuero

Crédit photo : Mélanie Tuero

Nous poursuivons ensuite notre petite séance photo avant de se diriger ensemble tranquillement vers la mairie. Julie la femme de Gregzounet déjà sur place à la mairie devient mon informatrice. Elle me confirme que tout le monde est là et qu’ils attendent l’ouverture de la mairie. Il est 14h30, la cérémonie est à 15 heures, je ne comprend pas pourquoi les portes restent closes.

Nous nous garons avec Chéri d’amour à proximité de la mairie, là ou personne ne pourra nous voir, en attendant que les invités puissent entrer dans la mairie. Il est en effet prévu que nous fassions notre entrée lorsque tous les invités seront déjà installés dans la salle.

15 heures, cérémonie civile

Notre arrivée à la mairie

Sur le parvis nous attendent nos garçons d’honneur, demoiselle d’honneur, mon papa et la maman de Chéri d’amour qui sont aussi nos témoins.

La pression monte, on me confirme que tout le monde est à l’intérieur et attend. Dernières instructions aux garçons et demoiselles d’honneur pour notre entrée en salle.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Entrée des garçons et demoiselles d’honneur

Crédit photo : Mélanie Tuero

Entrée du marié

Dès les premières notes de la musique que nous avons choisies, Daydream, l’émotion me prend, elle s’intensifie lorsque je commence mon entrée au bras de mon papa accompagnée de l’ensemble des applaudissements de nos invités. L’apothéose a lieu lorsque je retrouve ma maman devant l’autel, elle aussi témoin, et que je la sers dans mes bras.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Au bras de mon papa

Crédit photo : Mélanie Tuero

Avec ma maman

Je n’arrête pas de me retourner pour voir nos invités, mes amis, la famille, j’ai chaud, je suis heureuse et remplie d’émotion mais tellement surexcitée. Difficile de contrôler tout cela.

La cérémonie

Le maire nous fait part et nous lis les textes de lois. En toute honnêteté, j’avoue ne pas avoir retenu l’ensemble des éléments. Je l’entends évoquer les enfants, et le regard se porte sur ma Nenette assise sur les genoux de mon frère.

On signe le registre, et on nous remet les documents officiels, le livret de famille mais je m’interroge. Et les alliances c’est pour quand ? Le maire doit lire dans mes pensées car il propose a ce moment-là que nous puissions échanger nos alliances.

Nenette nous apporte notre petite boite à une vitesse folle, que l’on a même pas le temps d’immortaliser la scène !

S’installe maladresse et fou rire quand je fais signe à Chéri d’amour de lire ses vœux. Nous sommes un couple discret et n’avons pas pour habitude d’évoquer nos sentiments en public. Mais bon là c’est notre mariage tout de même ! Chéri d’amour me fait part de ses écrits, l’émotion le submerge lorsqu’il évoque Nenette, et sa petite sœur qui doit naître à l’été. Surprise pour tout le monde à l’écoute de cette annonce car nous l’avions jusqu’à présent caché. Encouragé par ses amis, il arrive tout de même à finir son récit et me passe la bague au doigt.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Crédit photo : Mélanie Tuero

De mon côté, moins d’originalité, j’ai repris un extrait de Hernani, écrit par Victor Hugo, mais qui exprime tellement tout ce que je ressens pour lui.

Sous les applaudissements et l’émotion, je lui passe la bague au doigt, on s’embrasse et nous voilà mariés !

Crédit photo : Mélanie Tuero

Crédit photo : Mélanie Tuero

Place à la fête, bienvenue au château!

Arrivée des invités

Il est déjà 16 heures, et l’ensemble des invités se dirigent vers le château pour attaquer un goûter hivernal. De notre côté avec Chéri d’amour, nous y serons aussi mais ne les rejoindront qu’un peu plus tard lors du vin d’honneur. Nous avons en effet, une petite séance photo à faire avec nos garçons et demoiselles d’honneur.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Black team d’honneur

S’ensuit ensuite les traditionnelles photos de groupe avec les invités. Je ne voulais pas les faire, mais malheureusement je me suis rendue compte que c’était une étape obligatoire. Heureusement, je connais ma liste d’invités par cœur et n’ai même pas besoin de papier pour savoir quelle famille ou quel groupe appeler au bon moment. L’improvisation ça a du bon au final !

Cependant, ça nous prend tout de même beaucoup de temps. De retour dans la salle du repas, je vérifie que tout est bien à sa place. Nous avons décidé d’utiliser les lettres de nos prénoms en guise de noms de table, je m’assure donc que la cohérence est respectée pour que visuellement on arrive bien à lire.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Les centres de tables sont en place et les porte-noms aussi (merci Toutoune). Le traiteur me rassure en me disant qu’ils sont là aussi et que tout se passera bien. J’en profite aussi pour lui indiquer où se situera la personne ayant un repas végétarien.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Il est déjà 18 heures et les baby sitter viennent d’arriver. Je charge Toutoune de leur donner les instructions et de les guider vers les parents, et l’annexe où les enfants passeront la soirée.

L’entrée des mariés au vin d’honneur

Encore une fois l’organisatrice d’événement que je suis a laissé place à l’improvisation. Avec l’aide de Maks notre DJ, nous avons choisi notre musique d’entrée pour le vin d’honneur et c’est avec ambiance que nous avons rejoint nos invités pour attaquer avec eux les festivités.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Etant enceinte, et Chéri d’amour ne buvant pas d’alcool c’est au Champomy que nous avons trinqué accompagné de la musique Pop Champagne qui ne pouvait faire plus plaisir à Chéri d’amour. S’en est suivi le lancer du bouquet, qu’une de mes amies d’enfance a attrapé !

Crédit photo : Mélanie Tuero

L’entrée des mariées, tous prêts pour le dîner !

Après 2 heures d’échanges et de discussion avec nos invités qui sont passées à une vitesse folle, le traiteur me signale qu’il est l’heure de passer à table. C’est le signal de notre entrée de folie que l’on improvise totalement.

Je charge Julie de distribuer à chaque invité un bâton lumineux et de donner le signal au DJ afin qu’il puisse de lancer le son quand nous serons prêts.

Nos garçons et demoiselles d’honneur n’ont qu’une consigne, entrer avant nous et mettre une ambiance de malade sur la piste.

Mission réussie, quand nous entrons, les gens sont à fond ! Ça danse, applaudit, crie, chante, je n’en reviens pas. Les générations se mélangent et s’ambiancent sur du RAP US ! C’est un truc de malade, nous sommes aux anges. L’instant nous semble durer trop peu de temps mais en réalité il est grand temps de passer à table !

Crédit vidéo : vidéo personnelle

Repas animé et savoureux

Là encore, Chéri d’amour et Mademoiselle Glagla cassent les codes. Nous n’avons pas de table d’honneur. À chaque plat, nous changeons de table. C’est ainsi que nous avons mangé l’entrée avec les parents de Chéri d’amour, le plat principal à la table de mon papa et de mon frère, le fromage à la table de ma maman et le dessert avec mes demoiselles d’honneur. Chéri d’amour lui était avec ses garçons d’honneur.

Tout le monde a adoré ce concept et les invités étaient ravis que nous puissions échanger et partager avec eux directement à leur table.

Crédit photo : Mélanie Tuero

Ma deuxième crainte, c’était que notre repas tel que testé quelques mois plus tôt, ne correspond pas a ce que les invités auront dans l’assiette. Dès l’entrée, elles se sont envolées, c’était parfait ! En faisant le tour des invités nous nous sommes rendus compte que toutes les assiettes étaient vides et quelle satisfaction ! Les vins et le champagne ont fait sensation également et l’accord était parfait.

Crédit photo : photo personnelle

Entrée : médaillon de lotte sauce champagne
Plat : Brillat Savrin de veau

Nous avions prévu entre chaque plat une animation, à commencer par un discours qui n’oubliait personne de nos invités. Inutile de vous dire à quel point nous avons touché et été touchés ! Les larmes sont une fois de plus venues facilement.

Crédit photo : photo personnelle

Nous avons aussi enchaîné avec un blind test entre l’entrée et le plat, qui a mis une ambiance de folie (encore !). Les invités participaient pour leur table. Ça a crée une très bonne cohésion et leur a laissé un excellent souvenir.

S’en est suivi quelques surprises, un discours de mes parents et une chanson écrite par mon oncle et Titine sur notre histoire et que tout le monde a chanté. C’était sur l’air de Quand je vois tes yeux de Dany Brillant.

Et une autre chanson interprétée par Sara et Toutoune qui m’a valu un torrent d’émotion.

Crédit photo : photo personnelle

Mon caprice de mariée

Tu commences à le savoir, Mademoiselle Glagla ne fait rien comme tout le monde ! Mon plus gros caprice concernait la pièce montée.

J’ai en horreur les pièces montées de choux ou de wedding cake. À la fin d’un repas, je n’ai clairement plus assez faim pour apprécier ces mets pleins de crèmes.

Ma pièce montée, ce sera donc du fromage ! Nous avons une famille qui en raffole, c’est l’occasion. Oui mais voilà, comment l’intégrer aussi festivement qu’un dessert ?

Pas de soucis, pommes de pain en guise de topper, petits scintillants, musique, et rassemblement des invités, c’est parti il n’ y a plus qu’à couper !

Crédit photo : photo personnelle

Crédit photo : photo personnelle

Inutile de te dire qu’une fois de plus, nous avons bluffé l’assemblée qui a validé le concept à l’unanimité !

Ouverture de bal

Une fois n’est pas coutume, Mademoiselle Glagla a décidé de casser une nouvelle fois les codes ! Une ouverture de bal oui, mais pas n’importe comment. Place à l’improvisation car les différents protagonistes ont été informés la veille du mariage. Rien n’a donc été chorégraphié, même pas notre danse en amoureux. J’ai en effet prévu des petites sessions de danse avec les 5 hommes importants dans ma vie.

C’est donc avec mon papa que débute mon ouverture de bal sur un rythme antillais.

Crédit photo : photo personnelle

Viens au tour de la danse avec le papa de Chéri d’amour, avec un rock endiablé

Crédit photo : photo personnelle

On ne lache rien, et le DJ enchaine avec une musique latine dans les bras de mon beau père.

Crédit photo : photo personnelle

C’est au son des Blues Brother que mon frère et moi poursuivons ce marathon de danse.

Crédit photo : photo personnelle

Avant de finir celui-ci dans les bras de mon mari.

Crédit photo : photo personnelle

Fin de soirée

On ne cesse de le répéter, cette journée passe à une vitesse folle ! Et le temps que les desserts sortent (mignardises et gâteau poire caramel), l’ambiance avait déjà repris sur la piste de danse. Il est 2 heures du matin, les invités partent au compte-goutte avec leur petit cadeau personnalisé, un cactus à nos noms dans un petit sac sur lequel il est écrit : « Si tu prends soin d’une plante, elle grandit… Si tu prends soin des personnes que tu aimes l’amour grandit »

Crédit photo : photo personnelle

Crédit photo : photo personnelle

Petit cactus en cadeau invité

Quelques-uns de nos invités resteront sur la piste jusqu’à 4 heures, jusqu’au bout et c’est une satisfaction de voir que personne n’a vraiment envie de partir.

La dernière surprise

Nous nous apprêtons à nous coucher, mari et femme, épuisés et heureux, lorsque nous recevons un message de Julie. Elle a interviewé un panel de nos invités en mode « 4 mariages pour une lune de miel » !

Fou rire en écoutant les commentaires et regardant les vidéos, et très belle surprise qui clos cette magnifique journée !

Une chose est sûre, je referai cette idée à d’autres mariages !

3 mois après, nos noces de plume

Voilà déjà 3 mois, que notre journée de rêve s’est déroulée. Il y a eu peu de couacs et s’il y en a eu d’autres je ne les ai pas vu. Peu importe, ce n’est pas ce qui va nous rester.

Avec le recul, nous nous rendons compte que la chance nous a sourit ! 15 jours après cette merveilleuse journée, le confinement commençait, et avec, la terreur du Covid 19. Fini l’insouciance que nous avions le 29 février, les embrassades et la proximité sociale.

Aujourd’hui encore, notre famille et nos amis ne cessent de nous reparler de notre mariage, en se souvenant de l’ambiance de folie, de l’émotion et de la joie qui en découlait. Ça nous fait chaud au cœur, et on réalise qu’un an de travail et le budget nécessaire nous ont permis de réaliser cette journée pour nous, mais aussi pour eux.

Nous avons pu profiter de nos proches une dernière fois comme nous le voulions, comme nous les aimons. Je ne peux pas m’empêcher de penser que les choses ne seront plus jamais pareilles et j’ai une pensée très forte pour mon cousin qui devait se marier le 20 juin et toutes les autres Dentelles qui ont dû reporter leur mariage en fin d’année ou en 2021 !

À toi future mariée d’hiver, par souhait ou par obligation, j’espère que ce récit pourra t’inspirer et te confortera dans un mariage au froid. Il y a beaucoup d’avantage a se marier l’hiver et tu peux réaliser de très belles choses. Fais-toi confiance !

Ma chronique se termine. Merci à l’ensemble de mes prestataires sans qui rien n’aurait été possible, merci à nos parents témoins, nos garçons et demoiselles d’honneur, notre famille et nos invités.

Merci à toi qui a suivi notre aventure.

Merci à Mademoiselle Dentelle sans qui tout cela n’existerai pas!

Crédit photo : Mélanie Tuero

Notre faire-part de remerciement

Pour connaître l’ensemble de nos prestataires :



6 commentaires sur “Mon mariage d’hiver, entre émotions et folies !”

  • Vous êtes magnifiques sur vos photos, on sent l’émotion de vos invités aussi (et j’adore ta robe !!). C’est vraiment chouette d’avoir passé un si beau moment en famille avant d’être obligés de rester éloignées d’elles 🙂

    • Merci beaucoup! En effet ça nous a fait un bien fou et on est tellement heureux d’avoir pu prendre cette bouffée d’amour avant cette crise !

  • Vous formez un magnifique couple de mariés d’hiver !! J’aime beaucoup le tombé de ta robe Atelier Emelia et la déco socre et chaleureuse. Vous avez l’air d’avoir passé une super journée ! Et évidemment, mention spéciale pour ta pièce montée de fromages 😉 Cheese team <3

    • C’est adorable merci beaucoup!!! J’avoue que pour la pièce montée, je n’avais aucune idée des fromages qui allaient être proposés! Aucune déception, mais tu m’as aussi inspirée!

  • Un très beau mariage plein d’émotions ! J’aime beaucoup la décoration de votre salle et vos centres de table !! Je retiens aussi l’idée de la vidéo façon 4 mariages pour une lune de miel ça doit être un super souvenir pour vous de regarder ça après. Et comme je vais être témoin l’année prochaine je garde l’idée dans un coin de ma tête !!
    Bravo pour votre pièce montée, j’aime beaucoup l’idée de mettre des fromages de couleur, ça donne vraiment l’illusion, elle était magnifique, mais vous aviez quand même prévu un petit dessert en plus pour les becs sucrés ?
    Merci pour ce joli récit et je vous souhaite beaucoup de bonheur !!

    • Ooooooh merci beaucoup Madame Chaton!
      Ces vidéos… je n’ai malheureusement pas pu les poster mais ca nous as fait tellement rire! Julie a eu une super idée et les personnes interviewées ont vraiment joué le jeu avec elle! Elle interrogeait les personnes sur 3 thématiques aléatoirement comme l’entrée des mariés dans la salle, le repas, l’ambiance, le discours a la mairie… On a vraiment ADORE!
      On avait tout de même prévu des mignardises en dessert et un gateau classique poire caramel, mais sur les 10 de prévus, il y en a eu que 3 qui ont été mangés!

Commente ici !