Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : la soirée

J’en arrive à un moment qu’il va être assez difficile de te raconter… Tout simplement parce que j’ai beaucoup de mal à m’en souvenir. Et aussi parce que je vais devoir aborder les passages les moins “rigolos” de cette journée, qui jusque-là était plutôt réussie…

Je n’ai pas profité de la soirée

Pourtant, quand je regarde les vidéos, je vois bien que je suis sur la piste, je danse, je souris, je discute… Mais on ne voit pas tout ce qui se passe dans ma tête.

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Photo personnelle

D’abord, j’étais épuisée. Je ne sais pas si c’était dû à ma petite nuit de la veille, l’énergie que j’ai dépensée dans toute cette journée, la quantité énorme d’émotions reçues… En tout cas, dès le début du repas, je flottais hors de mon corps. C’est une sensation que plein de jeunes mariées décrivent sur les blogs, et je l’avais associée à une émotion positive. En réalité, je vivais tellement les choses “par-dessus”, comme dans un rêve, que je ne les réalisais pas vraiment, et que ça me mettait mal à l’aise. Ce “shoot de bonheur” m’a assommée, et je n’ai pas réussi à me relever véritablement.

Et puis surtout, juste avant l’ouverture de bal, il s’est passé quelque chose qui m’a juste pourri la soirée. Je t’en reparlerai plus dans une prochaine chronique, mais pour résumer ça très rapidement, ma mère a eu un geste très déplacé vis-à-vis de la wedding-planner, qui est donc partie plus tôt, après nous avoir dit que notre mariage devenait vraiment trop difficile à gérer.

J’ai donc passé la soirée entre gêne, culpabilité, stress… Je me suis montée la tête en me disant que notre mariage était une plaie pour les prestataires, ce qui a empiré quand je me suis aperçue que notre photographe était partie sans nous dire au revoir. L’Ours et moi avons essayé de nous rassurer en nous disant qu’elle ne nous avait peut-être pas trouvés (c’est vrai que nous étions tout le temps occupés partout où nous passions). Pourtant, nous avons bel et bien entendu, ce reproche de sa part quelques mois plus tard : notre mariage avait été “difficile” pour elle.

Aujourd’hui, je relativise. Sur neuf prestataires présents à notre mariage, deux nous ont fait ressentir des soucis. Pour l’une, c’était en partie fondé, et nous nous sommes expliquées calmement et poliment quelques temps après le mariage. Pour l’autre, je ne comprends toujours pas, et je pense que c’est plus en “soutien” de la première, et non parce qu’elle aurait véritablement eu un problème quelconque avec nous. Aucun autre prestataire ne nous a laissé entendre que nous étions des mariés pénibles. Aussi, je me dis qu’en dépit de réels soucis dont je reparlerai plus en détails, certaines sensibilités mal placées sont aussi responsables de mon état de malaise du soir.

Enfin, quand je parlais des “avantages et inconvénients” d’un mariage en hiver, il y en a un auquel je n’avais pas pensé, mais qui s’est vérifié ce soir-là… En hiver, et surtout après un repas copieux, les gens sont plus vite fatigués (surtout qu’il y avait beaucoup de malades, rhumes, grippes, pharyngites et compagnie…). Et du fait que nous avions permis à tout le monde de dormir sur place, les gens fatigués n’ont pas hésité à partir se coucher quand ils n’en pouvaient plus, ce qui fait que dès deux heures du matin, nous n’étions plus qu’une trentaine à être encore sur place. Sur le coup, ça m’a un peu déçue. Les gens étaient-ils partis parce que la fête était nulle ? Je relativise avec le recul, mais sur le coup, je me suis vraiment pourri l’esprit… En revanche, la petite trentaine qui était restée danser est restée jusqu’à cinq heures, sans faiblir ! Et comme tu peux le voir, nous avons quand même pu passer de bons moments.

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Photo personnelle

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Capture vidéo MP System

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Photo personnelle

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Capture vidéo MP System

Quand vers cinq heures du matin, j’ai commencé à vraiment tomber de sommeil, l’Ours et moi avons annoncé notre dernière danse, et sommes partis nous coucher (lui était tellement dans le mood qu’il aurait pu rester encore longtemps, mais il a bien vu que ce que je faisais s’apparentait plus à du somnambulisme qu’autre chose !).

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Capture vidéo MP System

Soirée de mariage Mme Origan

Crédits photo : Photo personnelle

Après avoir enlevé toutes les épingles de mes cheveux, et demandé à l’Ours de m’aider à retirer ma robe, je suis tombée sur le lit en pensant m’endormir comme une masse… Mais j’ai finalement tourné, et retourné, en me remémorant chaque détail de cette journée, et j’ai fini par m’endormir vers six ou sept heures, en entendant encore des gens rire dans les chambres d’à côté, pour me lever à neuf heures, toujours épuisée, mais contente de pouvoir profiter un petit peu plus de nos invités.

Et toi, appréhendes-tu ta soirée de mariage ? Est-ce que tu t’entends bien avec tous tes prestataires  ou est-ce que tu sens déjà quelques tensions ? Dis-moi tout !



9 commentaires sur “Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : la soirée”

  • Ah, c est bien dommage!
    Après, je pense qu il est assez habituel qu a deux heures du matin, il ne reste que 30 personnes. Ça me paraît même plutôt pas mal. Déjà faut pas compter sur la génération des parents, ni sur les jeunes parents, ni sur les marmottes habituelles. J ai l impression que les mariages où ça finit vraiment tard sont les mariages avec une moyennne d âge assez basse et sans brunch le lendemain.
    Mon mari et moi, on est des couches tôt. Notre mariage d hiver s est fini vers 2h30 avec 15 personnes sur 130! Et on avait tout calé pour que la soiree commence à 23h00, avec gâteau déjà servi. 3 heures pour danser, c est pas mal!!! Ça m a plutôt soulagée! J avais peur de devoir rester jusque 5 h. Presque 24h sans dormir, très peu pour moi. En plus, je sais pas si je suis la seule, mais si je dors pas, je me mets à broyer du noir….. et avec l alcool, c est pire!!!
    Le lendemain, on était plutôt frais pour le brunch! Et ça aussi c est cool.
    Bref, tout ça pour dire aux futurs mariées de pas trop se prendre la tête sur l horaire de fin de soiree. Ce n est pas ça qui valide si le mariage a été réussi ou pas!
    Très dommage pour tes professionnels. Y a des gens susceptibles…

    • Tu as tout à fait raison sur tous les points. Je pense simplement que ça m’a un peu déçue surtout parce qu’avec nos amis, on a “l’habitude” de faire soirée même pour rien jusqu’à quatre/cinq heures du matin, donc j’avais envie que notre mariage soit THE occasion de faire la fête, et je m’attendais même à ce que certains n’aillent pas du tout se coucher ! Sauf qu’en fait préparer un mariage, c’est épuisant pour les mariés, pour les proches qui les aident, pour un peu tout le monde finalement ^^ !

  • Dommage que tu ais des souvenirs en demi-teinte de ta soirée mais j’ai quand même l’impression que tu en as profité 😉 allez tu verras dans 3 ans tu ne te rappellera que du bon! Par contre je voulais faire une petite réflexion admirative (que je me fais souvent dans les chroniques des mariées qui ont prévu un brunch le lendemain) : comment vous arrivez à dormir DEUX HEURES et à être en état de parler à des gens après :-O !!??? J’essaye de m’imaginer comment, je me creuse la tête, mais im-pos-sible de comprendre. Nous nous étions aussi couchés aux aurores (littéralement) et avons du coup forcément eu une petite nuit, mais heureusement elle a duré au moins 5h (yey) et le brunch d’après n’était qu’entre moi et mon tout nouveau mari. Je suis certaine que je n’aurais mais alors pas du tout réussi à profiter que quelque invité!.. Bref bravo à toute pour faire de ce qui ressemble à de la torture (oui oui j’ai besoin de sommeil, voilà!) un beau moment 🙂

    • Je pense que pour le brunch, je me suis mise en mode “ok t’es fatiguée mais c’est une fois dans ta vie donc tiens le coup !”, haha ! Mais je dois t’avouer que quand je suis revenue chez mes parents après, j’étais tellement épuisée que je n’arrivais même plus à me déplacer, le seul fait de porter mon corps me semblait insurmontable ! Du coup le côté torture n’est arrivé que bien plus tard, et j’ai pu profiter des derniers moments avec les invités 🙂 !

  • Je crois comprendre ce que tu as ressenti car je suis aussi du genre à me monter très rapidement la tête quand quelque chose ne se passe pas très bien. Je partage aussi ton ressenti pour notre soirée dansante, avec le recul je crois que c’est difficilement réalisable mais j’avais un petit pincement de voir que la plupart des gens sont partis rapidement (dans notre cas c’était le contraire de vous, parce qu’ils ne dormaient pas sur place, qu’ils avaient à rentrer en voiture, et c’était donc compliqué de les faire rester tard car par exemple quand un couple avait envie de partir, il entraînait avec lui des gens qu’il avait ramené en covoiturage… mais du coup en te lisant je vois qu’il y a aussi une attraction du lit quand les gens sont sur place ^^ du coup je me demande s’il y a une solution idéale haha !). Finalement, en y repensant, nous étions une petite vingtaine et les personnes a qui j’ai demandé m’ont dit beaucoup de bien de la musique. C’est vrai que sur les photos tu as l’air vraiment épuisée, incroyable que tu ais tenue si tard !

    • Ha oui, c’est à se demander ce qu’il faut faire pour que les gens restent plus ^^ !
      Nous aussi les gens nous ont beaucoup complimenté sur le choix du DJ et les musiques qu’il a passé donc on a de quoi être plutôt satisfaits !
      Je crois sincèrement que j’ai réussi à tenir parce que mon Ours s’éclatait comme un dingue et que je ne voulais pas le couper dans son élan, et que je ne voulais pas non plus partir me coucher sans mon tout nouveau mari ^^ !

  • Je suis désolée de lire que tu n’as pas profité de ta soirée… En même temps je crois qu’il y a toujours un moment ou on ne profite pas bien (moi ce fut pendant le diner)… Avec ce qu’il s’est passé avec ta WP c’est normal que tu aie ressassé dans la soirée, j’aurai réagi pareil… Et c’est vrai que sur les photos tu dors debout !! (mais tu es jolie quand même !)

    • Haha, merci Mme Chihuahua 🙂 !
      Oui, je n’arrivais pas à décrocher de cette histoire, ça me faisait comme un grand creux dans le ventre à chaque fois que j’y repensais, et ça m’a un peu terni la soirée. Mais j’ai bien digéré tout ça maintenant, heureusement ! Je pense pouvoir dire que ça n’a quand même pas gâché mon mariage (ouf !) :).

  • Moi aussi, il y a un truc qui m’est resté en travers de la gorge. Mais l’essentiel, c’est que toi aussi tu sembles avoir profité de beaux moments quand même. Votre mariage a l’air vraiment super chouette malgré tout ! De notre côté, on avait commencé la fête dès 15H, mais à minuit 30 plus personne (on est vraiment pas des couche-tard et on n’a pas dérogé à cela le jour J !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *