Mon mariage d’hiver presque à la montagne : nos faire-part

Ah les faire-part. Rien de très original pour une chronique dentelle. Nous ne parlons toutes à un moment donné. Oui, mais ce n’est pas tout à fait pour rien. Choisir ton faire-part c’est l’un des premiers choix que tu feras pour cristalliser l’ambiance que tu souhaites pour ton mariage. C’est la première image que tu donneras à tes invités. Dis comme ça, ça met un peu la pression. Mais en fait moi je me suis plutôt éclatée sur cette étape, mon mariage devenait vraiment concret !

Avec en tête notre thème « nature en hiver », j’ai donc… écumé Internet. Et oui, encore une fois. Les sites de faire-part ne m’ont rien offert qui me plaise. Il y a énormément de choix pour tout ce qui est « champêtre, guinguette, rétro » (et à juste titre, ça donne des ambiances de mariage que je trouve très sympa), pas mal aussi dans une style plus « urbain, design », mais vraiment pas grand chose quand on s’approche de l’hiver. Ou alors tout ce que je ne voulais pas : du bleu et de l’argenté, de la décoration de Noël.

En revanche, sur des sites américains, j’ai trouvé des modèles très inspirants ! Mais soit ils venaient d’un reportage photo de mariage, soit d’une boutique pratiquant des prix exorbitants. J’ai donc cherché sur des sites de création sur-mesure en France. Là j’étais à peu près sure de pouvoir aboutir à un faire-part qui nous conviendraient. Cependant, je m’étais fixée un certain budget pour ces faire-part, et je souhaitais vraiment ne pas en sortir. Exit donc les faire-part sur mesure trop onéreux.

J’en profite pour te donner un conseil : en faisant ton budget, pense qu’au prix du faire-part lui même il faut ajouter celui de l’enveloppe et surtout celui du TIMBRE (actuellement c’est 70 centimes un timbre pour 20g. Oui, oui.)

Tu le vois venir, je me suis donc mise en tête de faire nos propres faire-part.

Inspirations

Avec mes inspirations en tête et un logiciel de dessin gratuit (pourri soit-dit-en-passant) que j’avais utilisé pour ma thèse, j’ai donc fait quelques esquisses. Les premiers essais étaient, autant être franche, vraiment monstrueux. Niveau dessin j’ai arrêté ma formation en grande section de maternelle, ça se voit :

Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Image personnelle

Donc je me suis dit que j’allais viser plus simple, créer un logo (c’est hyper hype d’utiliser un logo en plus) et tourner le faire-part autour.

Là déjà, ça commençait à ressembler à quelque chose.

Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Image personnelle

Réalisation

J’étais tout de même loin d’être conquise. J’ai alors eu une idée brillante : faire appel à mon petit frère, architecte, pour m’aider. En tant qu’architecte il est habitué à manier des logiciels de dessin, d’édition, etc. Et surtout il a un regard graphique/design beaucoup plus évolué que le mien. Je lui ai donc présenté mes inspirations Pinterest et mes essais personnels. On lui a dressé une liste des nos critères et des informations que l’on voulaient voir paraître sur nos faire-part :

  • plutôt un format carré recto-verso qui aille à l’essentiel : qui, pourquoi, où et quand
  • accompagné de cartons pour les réponses, l’invitation au diner, les informations complémentaires, etc.
  • noir de base, et nous verrions pour ajouter une ou deux couleurs, pas plus, que ça reste sobre

Il s’est approprié le projet avec plaisir, et nous a rendu quelques propositions de débrouillage pour commencer. Nous n’étions pas à un résultat abouti, mais ça nous a permis d’avoir une base de travail pour l’orienter plus concrètement :

  • nous aimions bien le tracé de « montagnes » en haut, mais celui là faisait un peu trop géométrique, pas assez dessin
  • nous voulions garder le logo, mais en l’améliorant là aussi
  • nous adorions les télécabines, mais nous avions du mal avec tout le « tracé » que ça représentait sur la page
Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Image personnelle

Nous avons fait ainsi plusieurs allers retours entre lui et nous, de petites corrections dans un sens, des propositions dans l’autre. Nous avons vu notre faire-part évoluer au fur et à mesure !

Et voilà le résultat final :

Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Quand nous avons approché le rendu final, j’ai fait le tour des imprimeurs autour de chez nous pour avoir des devis d’impression. Nous avons fait faire un tampon à notre logo et des étiquettes personnalisées qui reprenaient le design des faire-part. Enfin, nous avons acheté des enveloppes en kraft au bon format, du baker-twine vert sapin et doré pour relier notre carton principal aux cartons accessoires et des feutres vert et doré pour les adresses.

Les faire-part ont été assemblés en quelques soirées et les enveloppes adressées/tamponnées/étiquetées en quelques autres. Je suis alors passée à La Poste avec quelques enveloppes et en croisant fort les doigts, pour les peser. Ouf ! Elles faisaient moins de 20g ! Une fois les timbres achetés il a fallu consacrer encore quelques heures au timbrage (ils n’étaient pas autocollants et même avec une petite éponge c’est un peu galère).

Pour la petite histoire, M. Rigolo avait promis de m’aider pour la réalisation pratique (c’était notre « deal préparatifs » je gère la conception, lui la réalisation). En fait, cet été a été particulièrement chargé pour lui sur le plan professionnel et il n’a pas eu beaucoup de temps à y consacrer. Je ne lui en tiens absolument pas rigueur. Mais alors que j’étais dans l’étape timbrage, un matin je m’apprête à me remettre à l’œuvre quand je réalise qu’il ne me reste plus qu’une planche de timbre. Je commence à m’affoler, à m’énerver même (du style « cette conne à La Poste m’a fait payer 90 timbres mais ne m’en a mis que 60 »…). Je remarque alors que la dernière enveloppe remplie dans la boîte n’est pas la dernière que j’ai faite la veille. Et pour cause, M. Rigolo s’était volontairement levé plus tôt pour pouvoir avancer un peu le travail pendant que je dormais encore tranquillement. Un amour mon homme, un amour !

Un faire-part sur le thème de notre mariage en hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Bilan

Nos faire-part ont été envoyés il y a presque 1 mois maintenant, et nous avons eu le grand plaisir d’avoir pleins de retour positif. Un retour récurrent ? Que nos faire-part nous ressemblent ! Mission accomplie !

Et sur le plan financier, sont-ils finalement vraiment moins chers que si nous les avions fait faire sur-mesure ?

  • Impression : 156 €
  • Baker-twine (il nous en reste pour faire d’autres éléments déco) : 18,75 €
  • Enveloppes : 29,74 €
  • Étiquettes personnalisées à notre adresse : 28,97 €
  • Tampon personnalisé : 24,76 €
  • Timbres : 85 €

Un total de 343,22 € pour 110 faire-parts, soit 3,11 € par faire-part enveloppe et timbre compris. Donc oui, ils nous ont clairement coûté moins cher comme ça, et je n’hésiterai pas une seconde pour recommencer !

Alors une dernière petite chose : merci mon petit frère adoré M. Archi pour ton implication, toutes tes retouches, ta bonne volonté, ton travail, ton imagination. Merci, merci, merci !

Et toi, es-tu passée par un graphiste pour réaliser ton faire-part ? Ou t’es-tu lancée également dans le DIY ? Un membre de ta famille t’as aidé ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



25 commentaires sur “Mon mariage d’hiver presque à la montagne : nos faire-part”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *