Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée

Voilà enfin le moment de parler de ma robe ! C’est un peu un passage obligé, une chronique que tu attends avec impatience (enfin moi avant de devenir chroniqueuse je les attendais avec impatience en tout cas !). Mais bon, je ne vais pas te mentir, plus que de TE faire plaisir c’est à MOI que je fais plaisir en te racontant l’histoire de ma recherche de robe. Je me délecte de me replonger dans ces souvenirs, dans les photos prises, dans ce monde de douceur.

Définir mes souhaits

Ah la robe ! Cet habit de fête qui peut revêtir tellement de formes, de silhouettes, se parer de mille feux de paillettes ou être sobre et discret. On peut la choisir imposante, avec une traîne, l’agrémenter de gilet ou boléro, de beaux bijoux, l’accompagner d’un voile. Dans le domaine, les possibilités sont vastes, voire infinies. Mais bien évidemment, ces possibilités sont limitées par un budget. Pas folle la guêpe, j’avais suivi les conseils avisés des brides Dentelle, et fixé un budget à l’avance. Bon au final, je dois t’avouer que ma mère m’a coupé l’herbe sous le pied en me disant qu’elle m’offrait ma robe (en plus de leur participation au mariage) et nous avons fini par exploser le budget que je m’étais fixée au départ. Hum, hum. Voici comment j’en suis arrivée là !

Même si le mariage a toujours été une évidence pour moi, je n’ai jamais particulièrement idéalisé ma future robe jusqu’au moment où je me suis projetée dans mon mariage pour de vrai.

J’ai très vite passé des heures sur Internet à découvrir différents créateurs, soit en voyant une de leur création sur des blogs, soit en cherchant directement sur l’ami Internet. Je trouvais beaucoup de choses très très jolies, mais sans pouvoir m’imaginer moi même dedans, en hiver de qui plus est. J’avais conscience de ne pas avoir besoin d’une robe « chaude », que je pourrais l’agrémenter d’accessoires pour me tenir chaud. Cependant je voulais quand même une petite touche qui fasse robe d’hiver et pas robe de plein été.

J’ai fini par avoir une certaine idée de ce que je voulais et ne voulais pas.

Je ne voulais pas :

  • Une robe bustier : dans la « vraie » vie, j’en porte souvent quand il faut que je sois bien habillée. En effet, comme je suis courte de buste, les robes standard me vont rarement en prêt à porter. Donc là je voulais changer, et M. Rigolo m’avait dit qu’il préfèrerait que je change aussi.
  • Une robe avec beaucoup de volume : je n’ai jamais aimé ça, et ça ne me correspond pas
  • Du strass, des paillettes, du brillant
  • Du tulle et du satin
  • Un dos qui se ferme avec un lacet
  • Une traîne
  • De la couleur

Mais par contre, je voulais :

  • De la dentelle, et que celle-ci soit plutôt un peu « géométrique » ou en tout cas pas ultra-forale trop délicate
  • Des matières fluides pour la jupe
  • Un décolleté, pas trop plongeant, mais pas une robe qui remonte jusqu’au cou
  • Un joli travail dans le dos, même si la non plus je n’imaginais pas un décolleté trop profond : j’avais trop peur d’avoir froid en hiver !
  • Si possible soit des petits boutons, soit un beau nœud à l’arrière de la jupe

Mais en fait, ma difficulté c’est que j’avais du mal à vraiment définir « l’esprit » de la robe que je cherchais. Dans ma tête et dans mon cœur je savais, mais les retranscrire en mots, ça a été très dur.

Mes inspirations

Parmi les différents créateurs, certains m’avaient tapé dans l’œil. Notamment Maison Floret. Ils font des robes très originales, aux lignes assez épurées avec une petite touche so winter que j’adorais ! J’aimais beaucoup aussi les créations de Marie Laporte, fluides et délicates sans être « gnangnan » non plus (désolée pour ce terme aux accents péjoratifs). Mais glurps, c’est cher, très cher.

Voici une sélection de ce qui me plaisait tout particulièrement :

Robe Lorafolk

Crédits photo : Lorafolk

robe Marie Laporte

Crédits photo : Marie Laporte

robe Marie Laporte

Crédits photo : Marie Laporte

Robe Maison Floret

Crédits photo : Maison Floret

Robe Maison Floret

Crédits photo : Maison Floret

Mes recherches de robes sur Pinterest capture-decran-2016-10-04-07-38-20

Crédits photo : Copie écran Pinterest

Mes envies en tête, j’ai commencé à regarder les magasins de robes à Annecy. Ah. Stupeur et déception. Les robes de créateurs on les trouve… à Paris. Enfin, de temps en temps, dans des « showroom » en « Province » aussi. Mais pas à Annecy. J’ai beau passer en revue les modèles Cymbeline, Pronovias et ceux des magasins de robe standard, je suis loin de trouver le style que je cherche.

Faire des aller-retours à Paris ? Entre ceux des essayages, de la prise de mesure, des essayages-avant-retouches et de la livraison, ça rajoutait plusieurs centaines d’euros au budget de la robe. Alors quand on sait qu’en plus il me faut 3h50 de train pour atteindre Paris, j’ai laissé tomber. Trop loin, trop cher.

Où suis-je allée faire mes essayages du coup à ton avis ?

Et toi, as-tu déjà défini les critères de ta robe ? Tu as fait tes essayages ? Comment se sont-ils passés ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée”

  • Moi moi je sais Mademoiselle je sais !
    Tu es allée à Lausanne?? Ou autre part en suisse?
    Tu as bcp de chance d’habiter Annecy en tous cas… Tellement beau….

    • Bonne idée! Mais non, j’avoue que traverser la frontière ne m’a même pas traversé l’esprit ^^ J’aurais peut être dû 😉
      Et oui, j’adooooore habiter ici (même si au final je ne vais pas souvent dans Annecy même, mais le cadre global est tellement agréable)

  • J’adore toutes les robes que tu as mises en photo ! C’est tout ce qui me plaît ! Et je trouve ça trop mignon les petits pulls laineux sur les robes de maison Floret !
    J’ai hâte d’en voir plus ! 🙂

  • C’est rigolo, quand j’ai commencé mes recherches je n’aimais pas du tout la dentelle « géométrique » et puis ce type de dentelle s’est beaucoup démocratisée cette année et puis j’ai vu la robe magnifique de Mme Maîcresse et j’ai carrément changé d’avis. J’adoooooooore ça. Alors j’ai vraiment hâte de voir la suite 🙂

  • Ah oui où es-tu allée ? Pas Genève si pas outre frontière… alors… Lyon ? Chambéry ? Grenoble ?
    Moi, j’ai sans problème fait des essayages originaux à Annecy et j’ai plus galéré à trouver des boutiques à Lausanne (mais j’avoue que j’avais du coup aussi déjà fait le tour des options Pronovias-Cymbeline-Pronuptia à Annecy… et donc ça a d’office éliminé la majorité des boutiques de Lausanne !)…
    Hâte de voir aussi ton choix final !

  • Oh j’aurais pu écrire le même article tellement je me reconnais sur plein de points ! Tes inspirations sont superbes ❤️ j’ai beau être amoureuse de ma robe, et d’avoir que si je remontaient le temps pour tout refaire j’aurais fait exactement le même choix, maintenant que j’ai l’expérience en plus, si je devais me remarier une deuxième fois (avec le même chéri bien sûr ^^) je sais exactement ce que je choisirais comme robe, je pense que je craquerais pour les Dentelles géométriques et des choses encore plus bohèmes 😉

    • Cette année c’est hyper « à la mode » la dentelle géométrique, mais ça l’était un peu moins quand j’ai cherché mes robes, et je n’en ai pas trouvé si facilement que ça dans des boutiques accessibles.

  • Ces inspirations sont à tomber ! Je n’étais jamais allée sur le site de la maison floret et je viens (pour la énième fois) de remettre en question mes choix de robe haha (je commence à avoir l’habitude), les petits pulls sont trop beauuuuux ! Je ne connais pas les tarifs, peut-être dis moi que c’est beaucoup trop cher comme ça je n’hésiterai pas plus longtemps haha. J’ai vraiment hâte de lire la suite, ça s’annonce biiiiiiiien !

  • Slt,
    Je me Marie également en Haute Savoie en février. Est ce que tu as trouvé les accessoires pour te tenir chaud à l’extérieur? Pour moi c’est vraiment compliqué j’hésite (châle j’ai peur d’avoir froid, gilet, cape ? ) bref si tu as des idées et des adresses je suis à l’écoute!

    • Bonjour Marie,

      je ferai une chroniques sur mes accessoires « chaleur ».
      Il y a effectivement pleins de possibilités! Perso, je me suis cousue une cape en laine bouillie, j’ai un chale à manches que j’ai trouvé par hasard en soldes cet été dans une boutique d’Annecy et je me suis commandé des mitaines sur etsy. Parée pour le froid!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *