Mon mariage d’hiver-presque-à-la-montagne : mettons la main à la pâte ! – Partie 1

Mettre la main à la pâte pour la déco de son mariage, autrement connu sous l’acronyme DIY.

DIY, 3 petites lettres apparemment inoffensives et qui cachent pourtant beaucoup de choses. Do It Yourself. Ne pas comprendre simplement « fais le toi-même » mais bien « fais preuve  d’imagination, de savoir faire, et libère toi des heures à y passer ! ».

Les DIY c’est hyper hype de nos jours dans un mariage, pour ce petit style « mon mariage est hyper classe, mais je n’y ai pas mis beaucoup de sous » Des sous peut-être pas, mais des heures OUI !

Tu l’auras compris, je n’ai pas résisté à l’envie de faire pleins de choses de mes 10 doigts pour ce mariage. Déjà parce qu’il faut le reconnaître, avoir une jolie déco pour son mariage, ça peut vite te coûter la peau du cul, hors ce petit cul, tu as bien envie qu’il soit beau sous ta robe de princesse ! Ensuite, parce que même si mon métier n’est pas franchement artistique (quoique, on dit que la médecine est un art !), j’aime bien occuper mes 10 doigts. Petite, j’ai fais des tonnes de bijoux, plus tard, je m’y suis remise (avec assurément beaucoup plus de goût). Ado, j’ai pris des cours de couture, et ça aussi, je m’y suis remise récemment (souviens toi, j’ai même cousu ma cape pour le mariage). Donc je n’ai pas hésité longtemps à trouver des éléments de déco que je puisse faire moi-même, à coût moindre ou tout du moins modéré.

Allez viens, je t’emmène dans mon monde du DIY !

DIY

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Décorer mes tables

Premier atelier DIY pour Mlle Croisé : sa déco de table.

Après avoir flâné des heures sur la weddingsphère, j’avais déterminé que notre mariage serait sur le thème de la nature hivernale. Les « couleurs » qui en découlaient étaient le blanc, le bois, le vert sapin et la lumière (quoi, le bois et la lumière ne sont pas des couleurs ???!!!).

Pour nos centres de tables, j’ai donc acheté des rondins de bois sur Annonces Dentelle, première étape pas du tout DIY. J’ai bien envisagé de les tailler moi-même mes rondins, mais pas plus de 2 secondes montre en main, je te rassure. Et à ce stade-là de nos préparatifs, je n’avais pas encore appris à demander de l’aide à mon entourage. Hum, hum. Donc achat sur Annonces Dentelle, ce fût.

Après j’ai décidé que je voulais mettre dessus un petit vase pouvant recevoir quelques fleurs, genre soliflore, mais pas plus. C’est en buvant tranquillement une bière Edelweiss que m’est venue l’illumination : « Tiens ! Mais ! Ma bouteille de bière est fort jolie en fait ! Ces petites montagnes en relief sur le verre sont PAR-FAITES pour notre thème. » J’ai donc fait boire des litres de bière à mes copains (rassure-toi, c’est aller vite). Une fois mes 30 bouteilles en stock, je les ai délicatement bombées de blanc et VOI-LÀ ! Allez, je suis gentille, je te partage le tutoriel que j’ai utilisé. Le coup de passer les bouteilles au four pour en retirer les étiquette ça marche super bien. Pour info, il m’a fallu un peu plus de 2 bombes pour couvrir parfaitement (3 couches environ) mes quasi 30 bouteilles.

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Les préparatifs sur ma terrasse

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Les étiquettes se décollent tellement bien après leur passage au four

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Des bouchons de lièges taillés pour pouvoir tenir mes bouteilles sans toucher la peinture fraîchement apposée

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Le résultat après une première couche

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Laissons sécher l’ensemble !

L’étape suivante a été de trouver une idée de photophore pour placer à côté de mes sublimes vases de montagne. Ayant peur de ne pas pouvoir utiliser de vraies bougies dans la salle (une vieille grange), je m’étais mise en tête de trouver des photophores dont on ne voit pas la flamme directement, pour pouvoir utiliser des bougies à LED. Cette fois-ci, l’inspiration est venue de Pinterest : des petits pots de yaourt entourés d’un fil de laine. Non seulement ça cache ma fausse flamme de bougie en LED, mais en plus, ça diffuse une lumière très douce et tamisée, parfaite pour une lumière hivernale.

Pour faire les mêmes, il te faut :

  • des yaourts en verre type la laitière
  • des pelotes de laine de la couleur que tu souhaites,
  • du scotch double face transparent,
  • des ciseaux
  • Et c’est tout. Ouais, ça va pas chercher bien cher !

Après, c’est très simple :

    1. colle ton scotch sur tes pots
    2. applique ton premier brin de façon verticale en laissant un bout dépasser en haut (il te servira à la fin)
    3. applique scrupuleusement (ou pas) ta laine en l’entourant en serpentin progressivement autour du verre fais
    4. quelques tours de rhab’ autour du verre pour apporter un peu plus de relief noue
    5. ton extrémité avec celle que tu avais laissé dépasser au départ

Le tutoriel initial a été tiré de ce blog, mais je n’ai pas suivi exactement la façon de faire. D’une part, je n’ai mis qu’une épaisseur de fil de laine (plus quelques tours en plus pour faire joli) car mes bougies ne diffusaient pas énormément de lumières donc je ne voulais pas qu’elle soit trop tamisée. Du coup, il fallait vraiment que je m’applique pour que les fils de laine soient bien collés les uns aux autres. Si tu décides de mettre plusieurs épaisseurs, tu peux y aller beaucoup plus franco (et vite!). D’autre part, pour appliquer le scotch sur les verres, j’ai testé plusieurs techniques et finalement celle que j’ai préférée était de mettre 3 grosses bandes dans le sens de la hauteur répartie à équidistance et 2 petites bandes qui faisaient le tour en haut et en bas pour bien fixer les premiers et derniers tours.

Je n’ai malheureusement pas pensé à te faire des photos en cours de processus, sorry ! Voici le rendu final :

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Voici le premier que j’ai fini, avant de me dire que je pouvais mettre quelques tours en plus pour que ça ait plus de relief

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Le rendu tel que je les ai finalement tous faits

Enfin, j’ai voulu un autre modèle de photophore, toujours avec les mêmes critères, pour diversifier et multiplier les sources de lumière sur la table. La encore, c’est Pinterest qui m’a soufflé la bonne idée : des photophores en papier calque ! Simple comme bonjour ! Voici les étapes :

En matériel, il te faut :

  • des bougies. Soit tu en prends à LED, soit des vrai, mais à ce moment-là, il te faut aussi un petit verre pour que la flamme ne brûle pas le papier calque. Avec mes bougies en LED c’était parfait, pas de risque de brûlure.
  • Du papier calque tout bête
  • Une trouilloteuse de la forme que tu souhaites (ça a un autre nom hein ? Mais je le trouve plus… ah si ! Une perforatrice !)
  • Des ciseaux, de la colle, un crayon papier et une règle

Et voici les étapes à suivre :

  • Trace des rectangles sur ton papier calque. Pour mes petits photophores de la taille de mes bougies, j’ai tracé des rectangles de 7cm de haut sur 14,85cm de large (non je suis pas complètement timbrée, 14,85 c’est juste la moitié de 29,7 soit la largeur totale de ma feuille de papier calque).
  • Perce tes formes à l’aide de ta perforatrice sur la longueur qui sera le haut de ton photophore (à ce sujet, une forme sans « sens » rendra mieux, moi mes cœurs étaient à l’envers)
  • Colle les 2 côtés en les superposant sur quelques millimètres
  • Et le tour est joué !

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Le tout allait s’installer sur les rondins de bois (certains gros, d’autres plus petits), avec également des photophores Ikea blancs vus-et-revus sur les mariages, et des branches et pommes de pins.

DIY Mme Croisé

Crédits photo : Photo personnelle

Mon essai à la maison pour valider le rendu

DIY Mme Croisé - Margaux Vie - Studio huit

Crédits photo : Margaux Vie - Studio

Et le rendu du jour J !

Pour les DIY de centres de table, ça s’arrête là. Mais j’ai encore pleins de choses à te raconter à propos de mes autres DIY et de ma déco en général.

Et toi, tu as prévu de faire des DIY pour ton mariage ? Tu es aussi du genre « manuelle » ? Dis-moi tout ! 



14 commentaires sur “Mon mariage d’hiver-presque-à-la-montagne : mettons la main à la pâte ! – Partie 1”

  • très sympa tes centres de tables, les bouteilles ça rend vraiment bien! Merci pour l’astuce pour décoller les étiquettes au four!
    Vive le diy, j’en ai prévu pas mal aussi pour notre mariage (des boites à faire, des bougies, des baguettes rubans, des cornets pour la lavande…). Hâte de voir la suite!

  • C’est très beau, j’adore le rendu final avec le test que tu as fait ! Et l’astuce des étiquettes, trop bien ! Quand je pense au temps que j’ai perdu à les enlever à l’acétone… 😉

    • j’avoue que j’ai sauté de joie quand j’ai vu que ça marchait si bien haha Pour toutes les bouteilles et tous mes pots de yaourts en verre!

  • Super le truc pour enlever les étiquettes ! Si je l’avais connu plus tôt…
    Par contre je connaissais pas le coup des photophore en papier calque, je crois que je vais te piquer l’idée !
    Merci bien !

    • Les photophores en calque c’est vraiment un moyen facile et pas cher de faire des photophores. D’ailleurs je garde moi même l’idée en tête pour mes décos de Noël à venir 🙂

      • D’ailleurs question toute bête : ok tu as collé le calque sur lui-même en faisant un cylindre. Mais pour le socle comment as-tu fait ? Tu as mis du calque pour faire le socle, ou tu as directement collé les parois du cylindre sur le socle de la bougie ?

        • oups je ne vois ta question qu’aujourd’hui. Je n’ai pas fait de socle en fait… j’ai juste posé ma bougie sur la table à l’intérieur du photophore. Comme c’étaient des bougies led ça ne posait pas de soucis de chaleur.

  • La dernière photo traduit une atmosphère douce d’hiver, j’ai vraiment hâte que tu nous montres l’ensemble, parce que rien que ces quelques premiers DIY sont parfaits en situation !

    • Toutes mes chroniques de DIY seront parsemées de quelques photos en avant-première, mais pour la suite il faudra attendre encore un peu, mes chroniques jour J ne sont pas encore écrites (oupssss)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *