Mon mariage d’hiver-presque-à-la-montagne : le vin d’honneur

Je t’ai laissée il y a quelques mois à la fin de notre célébration. Tu te dis qu’il s’est passé bien du temps depuis cette dernière chronique, moi qui avais pourtant promis de ne plus en laisser autant quand j’ai débuté mon récit. Oui, mais j’ai une bonne excuse, tu l’apprendras au moment voulu !

À la sortie de l’église, le soleil est toujours au rendez-vous. Il est 15h, et je ne ressens pas le froid le moins du monde. Personne n’a l’air de s’en plaindre, d’ailleurs (ce n’est donc pas que moi et mes émotions qui annihilent la température hivernale !).

La photographe capture quelques photos avec nos parents, nos grands-parents, nos témoins. Cependant, le soleil étant droit devant nous et encore bien blanc, il y a presque trop de luminosité pour elle.

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Après quelques photos et délicieuses accolades avec nos invités, mon mari tout neuf me pousse bien vite vers la voiture ! Ce sera d’ailleurs un de mes seuls regrets : ne pas avoir profité plus longtemps de l’effervescence de la sortie de l’église sous ce soleil radieux.

M. Rigolo monte donc à l’arrière de la voiture et moi à l’avant. Il rentre à peine sur la banquette arrière, qui est disons… petite ! C’est à nouveau mon frère qui nous conduit (très particulière à conduire, la vieille voiture de mon papa).

En route pour le vin d'honneur // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Du coup, avec tout cet empressement, nous arrivons au domaine presque trop tôt pour le traiteur ! Celui-ci s’adapte volontiers, les serveurs passent la vitesse grand V et je pense que personne n’a finalement remarqué qu’ils n’étaient pas prêts initialement !

À côté du portique de l’entrée, nous avons installé sous un petit porche le bar à vin chaud. Nos invités s’y pressent pour se réchauffer les mains (le cœur, lui, n’en a pas besoin !). Ils rentrent cependant vite à l’intérieur tout de même parce que le soleil est déjà absent dans la cour du domaine et qu’il fait donc bien froid.

Vin d'honneur à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Je papillonne de groupe en groupe, un peu dehors, un peu dedans. Il y a tellement de monde et tous veulent nous parler ! À l’intérieur, je laisse même tomber la cape, tout ce monde dans les petites salles a eu vite fait de réchauffer l’air. J’essaye quand même de picorer un peu et je prends le temps de goûter le vin chaud et du chocolat chaud.

Vin d'honneur à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Vin d'honneur à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Le temps file, la photographe nous rappelle qu’il faut faire les photos de groupe. C’est un peu un moment difficile puisqu’il fait froid et que rameuter tout le monde prend du temps. J’avais fait une petite liste de photos de groupe, mais c’était sans compter mes parents qui veulent en faire bien plus… mais comment leur reprocher !

J’avais également installé dans une salle un photobooth avec la télécabine de ski. Celui-ci n’aura malheureusement eu aucun succès. Pas une seule photo sur la carte mémoire… Je pense que les invités n’ont tout simplement pas vu qu’il y en avait un, malgré le panneau que j’avais pris soin d’installer ! Ou alors, les invités en ont fait avec leur propre appareil, mais je n’en ai jamais eu en retour. C’est l’inconvénient d’avoir eu plusieurs salles pour le vin d’honneur, mêmes si elles étaient communicantes et indiquées. Moi qui m’étais tellement imaginé les chouettes photos dans la télécabine, j’ai vraiment été déçue de ne pas en avoir…

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Avec mes frères et cousins/cousines

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Il fallait bien toutes ces femmes pour soulever M. Rigolo !

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Nos témoins et demoiselles d’honneur

Nos photos de groupe à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Tout le monde réuni dans la cour !

Nous passons alors quelques moments à deux dans la salle du repas. C’est un moment un peu hors du temps, nos invités sont tous là, pas loin, mais à part un oncle de M. Rigolo venu chercher du calme, il n’y a que nous dans cette salle. La photographe et la vidéaste nous font danser. Nous virevoltons tranquillement, dans le silence, dans notre petite bulle.

Valse des mariés à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Valse des mariés à la montagne // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

À la fin de cette séance photo, j’attire la gente féminine dans la grande pièce : c’est l’heure du jeter de bouquet ! Le temps qu’elles arrivent, nous faisons quelques essais avec des copains qui sont là, pour que je ressente bien quelle impulsion donner pour que le bouquet tombe au milieu de ces dames, ni trop loin, ni trop près !

C’est une copine de fac qui attrape le bouquet et crie : « Je l’ai eu, je l’ai eu ! », visiblement ravie ! En revanche, on entend quelques sanglots… C’est la fille de 6 ans d’amis à nous, qui s’était placée bien au centre et rêvait vraiment d’attraper ce bouquet. Elle a donc fondu en larmes quand elle ne l’a pas attrapé.

Mon amie accepte volontiers de ne pas garder le bouquet, et je relance donc ce dernier exprès pour la jeune demoiselle, qui le ramène fièrement à sa maman. L’histoire raconte, MMS à l’appui, qu’elle s’est endormie avec le bouquet sur son oreiller ce soir-là.

Lancer de bouquet // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Lancer de bouquet // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Lancer de bouquet // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Vers 18h, nos témoins nous installent pour le jeu du « Elle et Lui ». Certaines questions sont vraiment bien trouvées et nous avons parfois du mal à départager. C’est l’occasion de franches rigolades, entre nous, mais aussi avec l’assemblée. Nous en profitons alors pour dire un petit mot au micro, en anglais également pour mon amie des États-Unis venue spécialement.

Mon frère me fait alors signe qu’il faut doucement diriger nos invités vers la salle principale : le temps est passé bien vite, mais il nous faut passer à l’étape suivante !

Jeu du elle et lui // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Jeu du elle et lui // Photo : Margaux Vié - Studiohuit

Crédits photo : Margaux Vié - Studiohuit

Et toi ? Comment s’est passé ton vin d’honneur ? As-tu pu assez profiter de tes invités ? Ont-ils utilisé le photobooth ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mon mariage d’hiver-presque-à-la-montagne : le vin d’honneur”

  • Contente de te retrouver pour la suite de ton récit. J’adore les photos de vous deux entre danser seuls au monde dans votre salle elles sont belles. Les photos prises avec vos proches sont très marrantes. Je suis tellement déçue pour ton Photo Booth …

  • Enfin la suite! 🙂 non je ne voudrais pas me montrer impatiente (même si je le suis, mais à vrai dire je prépare pour cet hiver mon mariage et donc je guette avec impatience les posts sur le mariage d’hiver…)
    Je trouve que c’est vraiment une super idée de se retrouver à 2 dans la salle du mariage, ça fait de très belles photos de couples sans vous transformer en glaçons!
    A part le vin chaud et le chocolat chaud il y avait des boissons froides ou chaudes au cocktail? Vous avez essayé de faire des toast chaud aussi?

    • alors au bar à boissons chaudes il y avait le vin chaud, du chocolat chaud à agrémenter (divers sucres, du chocolat à disperser, des cannes à la menthe, de la vanille, de la cannelle… et du thé.
      Il y avait un bar plus classique avec des boissons type jus de fruit, eau et sodas, ainsi que du crémant d’Alsace « la cuvée des hospitaliers » des Hospices de Strasbourg.
      Et à manger, nous avions d’abord un goûter, avec des gaufres, des crêpes, des gâteaux… puis un buffet salé avec du chaud (soupe de potimarron, mini-croziflettes…) et froid.
      C’était super!

      • Merci!
        Comme notre cérémonie laïque est tard (17h30) pour se marier au crépuscule à la lumière des bougies, on a un peu peur de faire un trop gros cocktail mais en même temps on a vraiment envie de proposer plein de gourmandises sucrées et salées pour réchauffer les corps (les cœurs seront déjà à température idéale, j’espère). J’avais surtout un doute sur le mélange « sucré salé » mais visiblement ça l’a fait pour vous, à moins que le gouter était avant la cérémonie et le cocktail après? je suis pas sure de me souvenir de toute tes chroniques.
        En tous cas merci de la réponse.

        J’espère que tu nous montrera quand même le photobooth parce que l’idée de la cabine est géniale!

  • Ouiiiii, la suite du récit de Madame Croisé !!!!

    Votre vin d’honneur avait vraiment l’air très chaleureux!! Je suis vraiment déçue pour vous pour votre Photo Booth…. En tous cas, votre salle avait l’air magnifique, & les photos de vous sont carrément canons !

  • Non mais ces photos et ce récit ♥!!

    Tout est sublime, magnifique.

    Ici je ne peux pas encore dire comment s’est passé notre VH car nous nous marions que le 8 septembre prochain mais un photobooth sera installé également et j’espère de tout mon coeur que le maximum jouera le jeu, je suis déçue pour toi…

  • Pour tout t’avouer Mme Croisé, ton article est une découverte pour moi… Shame on me ! Du coup pour me faire pardonner, j’ai repris l’intégralité de tes chroniques ce week-end (oui oui, je suis comme ça d’abord ^^) et je vais te suivre assidûment désormais 🙂 J’ai une petite (grosse) faiblesse pour les mariages d’hiver.

    Votre salle semble magnifique (j’adore les photos où vous dansez, seuls au monde… bon pas tout à fait hein, n’est-ce pas le tonton ? 😉 ) et le bar à boissons chaudes met l’eau à la bouche ! Vite la suite à présent !!!!! 🙂

    • c’est le risque quand on a du mal à être assidue dans l’écriture de nos chroniques, on devient inconnue des lectrices! c’est moi qui devrait avoir honte!

  • Que vous êtes beaux tous les deux! Les photos sont superbes! Et on ressent bien l’ambiance votre vin d’honneur. Quand j’imagine un mariage d’hiver je pense à ton mariage désormais, en plus avec de la neige <3

  • Heureuse de te retrouver Madame Croisé !!!! Le vin d’honneur devait vraiment être super chaleureux avec le vin chaud et le chocolat chaud (comme je ne suis pas objective !!)… Qu’est-ce que je suis déçue pour toi que personne n’ait remarqué le photobooth télécabine de ski, j’aurai rêvé en pouvoir le faire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *