Mon mariage plein d’humour et de tendresse : après une courte nuit, direction le salon de coiffure

Je t’ai laissée au pas de la porte de chez mes parents, alors que je venais de dire au revoir à Monsieur Monchéri.

Une nuit assez courte loin des bras de mon Chéri

Il était déjà quand même tard et je me suis dit que, si je ne voulais pas avoir une tête de zombie, ce serait bien que j’aille rejoindre mon lit !

Du coup, je suis montée. Et redescendue parce que j’avais oublié de vérifier un truc. Puis je suis montée. Et encore descendue parce que, tout de même, je voulais faire un panneau de bienvenue pour le bébé de ma témouine Miss Kathy qui, comme je te le rappelle, devait être en train de pointer le bout de son nez. Et je suis remontée avec mon panneau. Puis retournée à la salle de bain parce que je devais me lisser les cheveux pour le lendemain ! J’en ai profité pour repasser un petit coup d’épilateur sur mes jambes. Et je suis enfin allée au lit. Mais j’ai rallumé la lumière pour envoyer une photo de ma jolie vue aux chroniqueuses Dentelle.

Bref. Tu vois le manège, je n’ai retrouvé mes couvertures qu’une fois minuit passé. Pas grave, j’ai rendez-vous chez la coiffeuse vers 7h45-8h donc je pouvais facilement dormir 7 heures ! Pas si mal la veille de son mariage, tu ne trouves pas ?

Ma chambre la veille du jour J !

Crédits photo : Photo personnelle

The photo envoyée aux Dentelles. Ça ne pouvait pas attendre, bien sûr ! Et tu ne le vois pas sur la photo, mais mes parents sont tellement adorables qu’ils ont repeint entièrement ma chambre pour l’occasion… Et pas que ma chambre !

Mais ça c’était sans compter que mes yeux décident de s’ouvrir dans un complot honteux à 5 heures tapantes, après un sommeil assez chaotique. Combo gagnant pour de jolies cernes j’ai envie de dire ! J’avais bien dit à Monsieur Monchéri que je ne parviendrais pas à bien dormir sans lui ! Du coup, consciente que je ne me rendormirais pas tout de suite, je me connecte sur Internet. Et là, j’entame une conversation assez surnaturelle à 5h37 précises avec une amie qui m’est très chère et qui est, elle, en mode allaitement. Comme quoi, ça a parfois du bon de pouvoir communiquer à toute heure du jour et de la nuit parce que c’est chouette de se parler comme ça à une heure improbable, le matin de mon mariage !

Par contre, je n’envoie pas de message à mon futur mari, même pas pour lui dire bonjour et lui demander s’il a bien dormi. Nous n’en avions pas parlé, mais il semble que nos inconscients se soient mis d’accord pour que nous ne communiquions pas ce matin-là avant de nous découvrir.

Je n’ai pas non plus de nouvelles de Miss Kathy ou de son mari, mais je me dis que “Pas de nouvelle, bonne nouvelle !”. C’est facile de se dire ça. Mais, au fond, j’espère surtout avoir bientôt un message m’annonçant la naissance d’une jolie princesse parce que je ne me vois pas du tout partir pour la journée-marathon-du-bonheur sans m’être réjouie pour elle et, accessoirement (sic), être rassurée.

Je tente de retrouver le sommeil vers 6 heures mais ce n’est plus la peine. Du coup je me lève. Factuellement en manque de sommeil mais pas fatiguée. Et zen. Je me lave (Ouf ! Nous sommes sauvés ! La mariée est propre !), j’enfile mon pantalon beige, mon petit gilet corail acheté pour l’occasion (pour 15€ au Lidl ! Comme quoi, il ne faut pas chercher trop loin !) et je rejoins mes parents qui sont déjà opérationnels au rez-de-chaussée. Eh oui, ce n’est pas tous les jours que leur cadette se marie et ils organisent un petit brunch à cette occasion. Et puis il faut dire que c’est déjà, comme nous l’avions souhaité, la fête dans les esprits de tout le monde !

Les escaliers décorés pour le jour J // Photo : Twane Photographie

Crédits photo : Twane Photographe

Première fois de la journée que je descends le bel escalier en bois joliment décoré par ma Maman. Bientôt, j’y découvrirai mon futur époux !

C’est un moment que j’ai vécu en suspension. Un peu comme toute cette journée, en fait. Je mange tant bien que mal un demi pain au chocolat (ce qui n’est pas normal. D’habitude, j’en engouffre deux sans souci) et j’esquive le café sous le conseil de mon Papa. Le café a des vertus diurétiques vois-tu, et j’aime autant éviter de multiplier les pirouettes pour aller à la toilette avec ma robe ! J’attends donc que l’heure de partir chez la coiffeuse arrive. J’erre un peu dans la maison, j’arrange quelques détails de la décoration qui me tiennent à cœur et je refais mes ongles puisque, comme une douée, j’avais fait ma french juste avant de dormir. Et alors ? Et alors au réveil, j’avais les traces de mes cheveux imprimées dans mon vernis ! Pas terrible hein ? Tiens, j’en profite pour te glisser un petit conseil : après avoir essayé le vernis permanent et en avoir été insatisfaite (ça s’abîme aussi, ça coûte bonbon et, en plus, un de mes ongles a cassé alors que ça n’arrivait plus depuis des mois !), j’ai acheté le trio de vernis “French Manucure” de Bourjois. C’est super facile à faire soi-même et ça donne vraiment bien ! Je le fais souvent depuis Je l’ai déjà refait depuis.

Le début de ma préparation : en route pour la coiffeuse

Mais je reviens au matin du mariage ! Ça y est, il est l’heure de partir pour mon premier rendez-vous. Mes parents me pressent un peu pour que nous ne soyons pas en retard et nous voilà sur la route, Papa et moi, avec 15 minutes devant nous. C’est étrange. On roule, je vais me faire coiffer pour mon-mariage-purée-depuis-le-temps-que-j’attends-ce-jour mais je ne le réalise pas. Je vis cet instant comme s’il s’agissait d’une journée normale, tout en sachant bien au fond que ce n’est pas le cas. Mais l’information ne percute pas. Elle est là, je le sais. Mais elle n’a pas encore été traitée dans la petite sphère émotionnelle de mon cerveau (pourtant, quand elle va se réveiller celle-là, ça ne va pas être triste !).

Le sentiment de normalité est renforcé par le “cadre” du salon de coiffure, très loin du salon protocolaire. Le salon se situe au premier étage de la maison familiale, et ni la coiffeuse ni sa stagiaire ne se prennent la tête. On reprend les discussions entamées lors des essais (y compris donc celles sur l’adultère, super thématique le matin de ton mariage mais soit, moi j’y crois !). L’aîné de la coiffeuse déboule en pantalon de pyjama, réclamant son petit déjeuner. On entend le second qui se lève dans la chambre au dessus de nos tête. Un samedi matin normal, en somme ! Et, mine de rien, ma coiffure prend forme en même temps que les clientes habituelles arrivent. L’une ou l’autre petite chose me tracasse mais, à la fin, tout est parfait. Encore mieux que lors du dernier essai ! Et ma mèche est libre, de sorte que je pourrai l’attacher moi-même.

Les préparatifs du jour J : mise en beauté au salon de coiffure

Crédits photo : Photo personnelle

Comme tu le vois, il s’agit simplement des photos de contrôle que la coiffeuse a faites pour que je puisse approuver mon chignon. Pour plusieurs raisons, nous avions décidé que le photographe ne serait pas à mes côtés pour cette partie de la préparation. Mais, je te rassure, il était là dès la prochaine étape, ce qui veut dire que je vais te bombarder de photos canons !

Il est 8h40 et je suis coiffée. Le prochain rendez-vous est fixé à 9h45 et n’est qu’à 10 minutes de la maison. Nous rentrons donc mon père et moi et là, on craque… pour un délicieux café !

Et toi, as-tu prévu de faire maison à part la dernière nuit avant le mariage ? Quel est ton planning le matin du jour J ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



29 commentaires sur “Mon mariage plein d’humour et de tendresse : après une courte nuit, direction le salon de coiffure”

  • L’escalier décoré, c’est super !
    Eh oui, ce n’est pas évident de ressentir que c’est le jour J ! Mais comme tu dis, une fois que l’émotion est là, c’est parti !

  • Comme toi j’ai eu énormément de mal à dormir sans chéri et j’ai angoissé une bonne partie de la nuit à cause de la salle (j’avais peur qu’elle soit saccagée). Bref réveil à 6h du mat et impossible de se rendormir.
    Du coup comme toi, j’ai attendu patiemment et j’ai commencé à émergé de manière zen.

    • Oh pourquoi avais-tu peur qu’elle soit saccagée? C’est étrange comme frayeur! Mais bon, la veille de son mariage, on n’est pas à l’abri d’idées loufoques 😀

      • C’était une idée tout à fait censée. Mes parents m’avaient caché jusqu’à la semaine avant le mariage qu’il y avait eu des intrusions et des vols lors d’un mariage quleques temps avant. Quelqu’un a vendu la mèche deux jours avant le mariage. Du coup ça m’a angoissé 🙂

  • J’ai hâte de voir le rendu final dans une prochaine chronique 🙂
    Je peux te demander pourquoi vous n’avez pas souhaité que le photographe soit présent pendant tes préparatifs ? J’hésite pour le mien, pour ça que je demande.

    • C’est une conjonction de plusieurs éléments.
      1- Notre photographe travaille sur base d’un forfait d’heures. Le faire venir pour la coiffure aurait directement pris 1h50 de forfait juste pour la coiffure. Il serait donc parti plus tôt en soirée et nous préférions l’avoir à ce moment-là (studio photo, tout ça)
      2- En termes de préparation, je trouve que la coiffure n’est pas le plus passionnant ni intéressant niveau photographie (mais c’est personnel). En plus ça n’aurait encore été “que la mariée” et bon, on a assez de ça avec ce qui a suivi.
      3- La coiffeuse est super mais son petit salon n’est comment dire… Pas esthétique pour un sous 🙂
      4- Je tenais quand même à sa présence pour une partie de ma préparation. Le photographe nous a donc rejoint pour le maquillage d’où il nous a sorti de superbes photos! Et pour l’enfilage de ma robe évidemment 🙂
      C’était donc notre compromis (d’un commun accord).

  • Et moi ça fait plusieurs fois que je me demande : pourquoi un rdv si tôt chez la coiffeuse? 8h c’est pas un peu tôt? vous aviez rdv à quelle heure à la mairie?
    Merci ! ^^

    • Nous avions rdv à 13h à la mairie. Mais Monsieur Monchéri venait me rejoindre chez mes parents (ainsi que nos proches) à 11h. J’avais donc rdv chez la maquilleuse à 9h45. Le coiffeur aurait pu être un peu plus tard mais il fallait tenir compte des trajets et puis… La coiffeuse a simplement demandé pour que je passe avant ses clientes habituelles, ce qui ne m’a pas posé de problème 🙂 Je préfère avoir eu le temps, y compris entre chaque étape, plutôt que d’avoir dû courir et me stresser pour rien 🙂

  • Ta chambre est trop mimi, avec ce magnifique et géant miroir, et vos initiales, et bien sur avec la robe ! 🙂
    Je n’ose pas imaginer la fierté de tes parents, ils se sont donnés à coeur de te faire plaisir, je trouve cela super touchant (et bravo pour la déco de l’escalier aussi).
    Hâte de voir les photos suivantes !!!

    • Oui, le miroir <3 Celui devant lequel ma maman s'était elle-même préparée chez mes grands-parents pour son Grand Jour à elle! J'y tenais beaucoup beaucoup 🙂

  • Tes parents sont adorables d’avoir repeint ta chambre, décoré l’escalier… et ça me fait penser à mes parents qui ont repeint toute la façade de leur maison, démoli la cabane moche du fond du jardin pour la remplacer par une neuve et installé des stores sur la terrasse au lieu de la vieille pergola! Bon en vrai ils avaient en tête de faire tout ça mais le mariage a juste accéléré les choses. Vu qu’on mangeait le midi entre la mairie et l’église dans leur jardin, ils ont voulu que tout soit impeccable!

    J’aime beaucoup ta coiffure et j’ai hâte de voir les photos suivantes!!

    • Nous avons des parents formidables hein! Ici aussi, le mariage a été le déclencheur de projets qu’ils avaient… comme remettre en état les deux portes de garage, repeindre le porche, terminer les travaux de la pièce du rez-de-chaussée qui a servi pour le brunch du matin! Enfin, comme chez toi, ils ont mis le paquet! De quoi nous faire sentir encore un peu plus aimées, au cas où on en aurait douté 🙂

  • Olala, on est plongé dans ton grand jour, j’en ai le coeur qui bat la chamade !! Je me suis imaginée à ta place, et dans 4 mois tout pile j’y serai ! Olala, j’ai encore + le coeur qui bat la chamade !!! Vraiment magnifique cette déco d’escalier, j’adore !!!! Vivement la suite !

    • J’adore l’ambiance de ta chambre. Je m’imagine cette nuit sans mon Homme, impossible! Je dormirai avec lui mais je me volatiliserai en tout début de matinée vers 6h30 pour déjeuner avec mes parents.
      J’aimerai un moment qu’avec mon papa aussi !
      Pfiou, j’ai les larmes aux yeux, dans 4 mois c’est notre tour! Mlle salade de fruits, ça te fais quoi à toi J-4mois?

      • Hiiiii Mlle Naturelle, toi aussi ??? Olala, moi je suis en mode “connectée mariage” 24h sur 24h ! J’y pense tout le temps, même au travail. Du genre j’ai les faires parts sur mon bureau et comme c’est ma pause midi, je vais en replier une bonne 50aine. J’ai fais des listes, et j’ai pleins de choses entamées à droite et à gauche. Et puis je m’imagine en permanence le jour J. C’est drôle comme ça a changé depuis le début des préparatifs. Et toi Mlle Naturelle ? Comment tu t’en sors ??

    • Oooh vous êtes minouches! Allez, plus que/encore 4 mois les filles! Vous y serez vite et en même temps vous avez encore le temps de faire ce qu’il faut pour ne pas stresser cette nuit-là 🙂

  • Quel plaisir de lire ton récit, on s’y croirait et c’est vraiment touchant !

    J’adore la chambre, l’escalier, très attentionné tout ça 🙂

    Hâte de lire la suite, tu écris très bien en tout cas !

    • Merci Aleandra 🙂 Parfois je me dis que je ne suis pas assez “droit au but” et que je détaille de trop (et que ça doit être saoulant^^). Mais je suis comme ça, j’ai envie de vous faire partager mes émotions autant que les faits et les photos 🙂 Je suis contente si ça te plait!

  • Mlle Pep’s, j’aime toujours autant lire tes chroniques ! Et je crois que je suis rentrée dans une phase “émotions x 10000” à 6 mois du mariage, car dès que je lis des chroniques du jour J, ça me fait palpiter le coeur et je n’arrête pas de me dire “comment ça sera, notre jour J à nous ?”, comme Mlle salade de Fruits ! Alors merci, ça me donne un avant-goût et j’ai encore pluuuuuus hâte 😀

    Et la chambre décorée, j’ai prévu de le faire aussi, je trouve ça cool ! Et ton miroir, il est canon !!

    Et pour la courte nuit… j’ai bien peur que ça soit mon lot aussi, mais j’ai l’impression que le Jour J, plus rien ne peut nous atteindre, peu importe tout le reste, la nuit de 3h de sommeil, les couacs… c’est sûrement pour ça qu’on dit que c’est “le plus jour jour de notre vie” ! lol

    • Complètement! Je n’ai pas beaucoup dormi, mon sommeil n’était pas au top les jours avant, mais j’ai tenu sans aucun souci jusqu’aux petites heures sans être fatiguée^^ C’est magique hein?

      Et bon, si ça t’émeut déjà… Ne lis pas mes prochaines chroniques^^ (ou pas sans un mouchoir à côté de toi)

  • Décorer la chambre ! C’était vraiment une super bonne idée !
    Ton récit m’a mis la larme à l’oeil…
    Mais je m’interroge, suis-je la seule femme ingrate à dormir mieux toute seule ?

    • Si tu veux mon avis… Je n’aurais de toute façon pas très bien dormi^^ Le seul moment où je dors vraiment bien sans Monchéri, c’est lorsqu’il se lève pour aller bosser et que moi je dors encore une heure ou deux en m’étalant sur toute la diagonale du lit! Ahah^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *