Le mariage au Japon et la tradition des 1 000 grues (avec tutoriel)

Grâce aux émissions de Dorothée et de la Cinq que je regardais quand j’étais petite, j’ai depuis longtemps cultivé une passion pour le Japon. J’ai même été jusqu’à étudier le japonais à la fac pendant quatre ans (dont une année sur place, à Kyoto).

T’es-tu déjà demandée comment se déroulait un mariage au pays du soleil levant ? Laisse-moi t’emmener en voyage…

Les traditions du mariage japonais

Crédits photo (creative commons) : Nicholas Wang

Le mariage au Japon

Comme en France, on sépare le mariage religieux du mariage civil. Mais le mariage civil est encore plus simple et encore moins cérémonieux que sous notre longitude. En effet, il consiste simplement, pour la femme, à se faire inscrire sur le livret de famille de son mari. Voilà, c’est tout ! Pas besoin de témoins, ni de bans… en dix minutes, c’est fini.

Oui, je suis d’accord avec toi, ça manque un peu de glamour. Et si tu te posais la question : oui, on peut demander une femme en mariage en lui demandant si elle veut figurer sur notre livret de famille. Cette formule n’est cependant pas la moins élégante : la demande en mariage traditionnelle est « tais-toi et suis-moi. » ! Je parie que toi aussi tu rêves d’une demande aussi romantique !

Quant au mariage religieux, il en existe principalement deux types : catholique et shinto.

Le mariage catholique, tu connais déjà je pense. Note qu’au Japon son caractère relève plus du folklore. Le mariage shinto, lui, est LE mariage traditionnel japonais.

Pour la cérémonie, les deux familles se rendent au sanctuaire, habillées de kimonos aux couleurs sombres des armes de la famille. La mariée est en blanc, mais cette couleur ne fait pas référence à la virginité de la mariée (bien que beaucoup de jeunes mariés japonais soient vierges au moment de leur union) mais à sa pureté : elle quitte sa famille et arrive pure de son blason familial pour prendre celui de son époux après le mariage. Elle porte aussi une coiffe blanche, destinée à dissimuler les cornes de sa jalousie (au Japon, les femmes jalouses ont la réputation de se réincarner en serpent. Sympa, hein ?).

Le shinto est une religion polythéiste basée sur la pureté et la purification. Pendant la cérémonie, le prêtre et ses assistantes vont effectuer des rites de purification des mariés, faire des offrandes aux dieux et bénir du saké, que les époux vont boire en trois fois trois gorgées. On appelle ce rite du saké le san san ku do.

Après le mariage religieux ou civil, qui a lieu le matin, le cortège se rend dans la salle de réception d’un hôtel pour le repas. Entre temps, la mariée aura changé de tenue et arborera une belle robe de soirée. Lorsque tout le monde est assis, ceux qui le désirent vont faire un petit discours, au micro et devant tout le monde (il ne faut pas avoir le trac), discours que tous les invités vont écouter religieusement, sans manger et en silence. Il serait très incorrect de commencer son repas avant que le dernier discours soit fini. Les tables sont généralement disposées en U (je ne me souviens pas d’avoir vu une exception à cette règle). Vers 15 h, le mariage est terminé et les invités rentrent chez eux après avoir salué les mariés et leurs familles respectives. Ils reçoivent en partant des petits cadeaux traditionnels soigneusement emballés, souvent une sucrerie et un petit objet. Ma professeur de civilisation nous avait cependant expliqué qu’on retrouvait souvent ces cadeaux non déballés dans les poubelles.

Il n’y a pas de liste de mariage. Au Japon, on fait un don monétaire dans une enveloppe spécifique. Les dons d’argent sont courants pour les grands événements de la vie (mariage, diplôme, deuil, etc.) et il existe une enveloppe pour chaque situation. Les invités inscrivent leurs noms sur un registre et la somme qu’ils donnent au jeune couple.

Les parents du marié proposeront une dot supérieure à un mois de salaire au minimum à la famille de la mariée pour les dédommager de la perte de leur fille. Mais ces derniers la refuseront au motif que leur fille n’en vaut pas tant. La somme sera de fait versée aux nouveaux époux, pour les aider à démarrer leur vie à deux.

Tutoriel pour réaliser des grues en origami

Crédits photo (creative commons) : Ryan Albrey

La tradition des 1 000 grues en origami

Pour un clin d’œil à ma passion, j’ai désiré inclure certains éléments de la culture japonaise dans notre mariage, et ce avec l’aval enthousiaste de Monsieur Nounours.

Il existe une jolie tradition japonaise qui consiste à plier 1 000 grues pour se porter chance ou faire un vœu. Je suis assez folle et inconsciente pour avoir pensé que ce serait une bonne idée !

Donc, si toi aussi, tu veux noyer ta salle sous les origamis, je vais t’apprendre à plier une grue en papier :

J’espère que ce tutoriel est assez clair. Mais si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à m’envoyer un petit message ou à laisser un commentaire ci-dessous.

Bon courage pour la réalisation de tes grues !

Et toi, penses-tu à inclure certains éléments d’une autre culture dans ton mariage ? Laquelle ? Serais-tu prête à réaliser 1 000 grues (ou autres) pour coller aux traditions que tu aimes et avoir une belle décoration le jour J ?

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



36 commentaires sur “Le mariage au Japon et la tradition des 1 000 grues (avec tutoriel)”

  • Super article 🙂 Je suis aussi en plein mode “pliage de grues”, malheureusement je m’y suis prise trop tard et je n’arriverais malheureusement pas à en faire 1000, même en mettant mon futur’ à contribution (il a deux mains gauches).

  • Ahhhh tu n’as pas dit que pendant la réception hommes et femmes sont séparés et que seuls les hommes boivent de l’alcool !

  • Merci Kaya ^^
    mademoiselle marmotte, tellement de choses que j’aurais voulu ajouter, notamment des détails sur la cérémonie, mais je dois rester relativement concise, donc quelques éléments sont passés à la trappe ^^;

  • Je connaissais cette tradition pour le mariage au Japon, l’une de mes amies a fait un mariage traditionnelle japonais (son mari est japonais) et j’avais pu voir les photos et elle était superbe dans son kimono traditionnel. Pour mon mariage, ma belle-mère et ma belle-soeur avaient fait des origamis (moi je n’avais pas le temps d’en faire donc j’ai déléguer) pour la décoration de la salle et c’était bien sympa.

  • Merci Mademoiselle Poupée pour ce joli article, j’adore découvrir de nouvelles choses sur les traditions de mariage à travers le monde. C’est tellement joli ! (Bon par contre je vais éviter de me rajouter des pliages dans mon timing déjà limité, mais c’est une super idée 😉 )

  • 1000 Grues! Waouh!
    Je connaissais la tradition de la grue porte bonheur à un mariage, et j’en ai donc plié 1 par invité, mais ça reste modeste avec 65 invité! Ahahaha!
    Déjà beaucoup de temps, mais aussi une grande détente dans le pliage!
    Félicitation à toi!

    • Bonjour,
      Avec mon cher et tendre, ne ns sommes lancés ds une déco grues en origami! Mais j ai une question, quand avez vous montez les guirlandes? Le jour j ou au fur et à mesure? Parce que j ai essayé de les monter en avance et avec le fil de pêche, tous s emmêle! Votre aide et astuce sera la bienvenue! Merci d avance

  • j’ai justement intégré des grues à des créations et une future mariée m’a du coup demandé de décliner le principe pour ses faire-part et ses remerciements….(bon du coup, pour ces derniers, on a opté pour un autre origami)…tout un art !! bravo pour cet article passionnant !

  • Je vais aussi faire les 100 grues! En en faisant 2 par jours TOUS les jours, je serai au compte pour notre mariage!…
    Et je ne connaissais pas la tradition du mariage shinto, c’est vraiment super intéressant!

  • Salut!!
    Mon fiancé est japonais (du vrai de la vrai!^^) donc ton article me parle beaucoup!!! J’ai, moi aussi, souhaité plié 1000 grues pour notre mariage mais la réaction de mon homme a été des plus expéditives: “Mais on ne va pas mourir!” XD

    Oui, au Japon, la “vraie” tradition des 1000 grues se rapporte à l’histoire de cette petite fille, après la Seconde Guerre Mondiale, qui a gardé espoir en se donnant pour objectif de plier ses 1000 grues. Mais elle est décédée avant et ses camarades de classe qui ont fini son projet! Maintenant, c’est un symbole d’espoir en général mais malheureusement, dans la tête des japonais, c’est plus un symbole d’espoir pour les malades, ceux qui sont condamnés.

    Bref, moi aussi, je trouvais ça symbolique et parfait pour rappeler le pays de mon homme (enfin le notre maintenant!) mais depuis qu’il m’a dit ça, j’avoue que j’ai laissé tomber l’idée des 1000 et de me rabattre sur moins ou sur d’autres origamis! Les coeurs par exemple!^^

    Bonne chance dans ce projet, tu vas plus pouvoir voir des feuilles d’origami au bout d’un moment!^^

    • Oui, l’histoire de Sadako est très touchante ^^ mais j’ignorais que la légende des mille grues lui était aussi indéfectiblement liée.

      • Oui, moi aussi! Je pensais qu’on pouvait interpréter ça comme un message d’espoir, de paix et d’amour! Mais faut croire que dans la tête des japonais, non! ^^

    • coucou, j’ai un copain japonais, j’ai besoin de cconseils svp j’aimerais un contact par mail car j’ai pleins de questions et il veut que je le rejoigne donc si tu peux me donner des conseils j’en serais ravie!

  • 1200 grues faites pour notre mariage mais aucun regret ! C’était superbe et les grues ont été distribuées avec les remerciements et le reste sera aussi envoyé avec les FP de naissance de notre 1er enfant qui est prévu pour nos noces de coton. inon moi j’avais aussi fait toutes les fleurs du mariage en origami, tous les centres de table, l’allée de la cérémonie, les bouquets des demoiselles d’honneur… Comment dire à la fin j’avais des ampoules aux doigts ! mdr

  • Très belle tradition et très bel article ! Est-ce que tu as pris du papier exprès pour origami ? Car je pense que cela représente un certain budget non ?
    ça me plaît beaucoup en tout cas 🙂

  • Très sympa ton article ! – merci pour cette découverte du mariage japonais, je trouve ça très intéressant 🙂

    Je connaissais déjà les 1000 grues, j’aime bien l’idée mais je n’ai pas eu le courage de rajouter ça à ma liste de diy, déjà bien bien longue. Et je n’ai pas eu assez d’inspiration pour les présenter joliment dans la salle aussi.

  • Mademoiselle poupée, ton article déchire grave. Ayant pu “assister” (de loin) à un mariage traditionnel au Japon, ta chronique me rappelle de très chouettes souvenirs ! Merci, merci encore !

  • Heureux mariage vu que c’est aujourd’hui, tout plein de bonheur !
    J’adorais déjà l’idée des guirlandes de grues en origami , merci de m’y avoir fait repenser, du coup on va être une petite dizaine entre nous et certains invités à les faire 😀

  • Nous aussi nous avons décidé de nous lancer dans le pliage de 1000 grues !! On en avait déjà mises par faire-part (156FP), et là on continue de plier pour faire une ciel plein de grues suspendues ! C’est devenu “réflex” de les faire en regardant des séries.. 🙂
    Par contre je me demande vraiment comment stocker les guirlandes de grue pour ne pas qu’elles s’emmêlent ??? J’avais fait un essais mais avec le transport une fois arrivé sur le lieu de réception pour voir ce que ça donnerai c’était plein de nœuds et un véritable casse-tête à démêler… J’avais utilisé du fil de nylon (fil de pèche), je ne sais pas si c’est le mieux ?
    Merci d’avance !

    • J’ai utilisé du simple fil blanc pour les guirlandes, qui réunissait dix grues chacune, et ensuite moi et mes supers assistantes avons emballé chaque guirlande dans de l’aluminium, afin qu’elles ne se mélangent pas. J’espère que ça t’aidera ^^

      • Ah ok, donc tu as emballé chaque guirlande en “long”ou “à plat”, sans les enrouler? et l’aluminium permet de garder un peu rigide.. pas bête ! Mais alors si tu as fait 1000 grues ça fait 100 guirlandes ! Tu as du utiliser bcp de rouleau d’alu nan ??! Et le transport/stockage dans des cartons assez longs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *