rituel du sable

Mon mariage, 3 jours en Lorraine aux airs marins : « first-look » et cérémonie civile personnalisée

Je t’ai laissée sur ce stress insoutenable : allons-nous arriver en retard à la mairie ? Je peux te rassurer : non ! Alors certes, nous avons pris du retard sur le planning… Nous sommes attendus à la mairie à 12 heures. Il est 11h50 quand nous nous garons. Mon père et ma belle-mère sont là.

J’avais demandé à arriver sur le parvis de la mairie accompagnée de mes parents ainsi que de leurs conjoints respectifs. Mes « 4 parents » ou « parents au sens large » comme je l’ai répété plusieurs fois. Et oui… Être dans une famille recomposée change quelque peu la donne et j’ai dû réfléchir à comment je voulais concilier tout ce petit monde pour le mariage.

Je crois que papa est très ému en me voyant sortir de la voiture. Et nous avançons tous ensemble, avec ma témoin, vers la Place Stanislas où les invités nous attendent. Je crois que je marche vite… Je n’ai qu’une hâte, voir tous mes invités, et surtout retrouver mon mari. Nous nous sommes quittés il y a quelques heures, et je n’ai qu’une envie : le voir.

De loin, je vois les premiers regards se tourner vers nous : des invités que j’avais vu le matin même lors du petit déjeuner, mais aussi des invités qui venaient d’arriver. J’ai envie de saluer tout le monde, mais je ne peux pas. Je cherche mon futur mari du regard…

marié dos

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Les mariés se découvrent

Nous aurions pu nous découvrir seuls, au château. Mais nous avons souhaité vivre ce moment entouré de nos proches. À aucun moment nous n’avions évoqué comment allait se passer ce « first-look » entouré de tout le monde. Je m’attendais alors à retrouver Monsieur Triton en train de parler à son cousin, ses sœurs, ses tantes…. Mais non, je le vois, là, dos à moi.

Sa grand-mère et une de mes demoiselles d’honneur lui font quelques recommandations (ou lui disent de ne pas se retourner tout de suite). Puis Monsieur Grand le rejoint. Je n’ai qu’une envie : que Monsieur Triton se retourne ! Je veux voir son costume, je veux le voir… j’ai hâte aussi qu’il découvre (enfin) ma robe !

Je sais que Monsieur Triton est ému. Je le ressens. Il ne s’est pas encore retourné que les larmes me montent déjà aux yeux.

émotion

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Je fais quelques pas vers lui et m’éloigne de mes parents….

arrivé mariée

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Et là, il se retourne, m’offre mon magnifique bouquet (que je découvre au passage). Personne ne dit « vous pouvez embrasser la mariée », mais pas besoin…

découverte

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Il n’y a plus personne autour de nous. Cette place, dont nous avons foulé le sol plus d’une fois, semble se dérober.

Nous sommes dans notre bulle. Cette découverte était au-delà de mes espérances. Certains me diront par la suite que c’est le moment qu’ils ont préféré dans notre mariage. Pour moi, c’était la plus forte émotion de la journée. Tout devenait vrai, j’allais me marier gniiiii !

Et paf ! la bulle éclate (un peu). Je ne sais comment, ni pourquoi, nous nous rappelons qu’il y a du monde autour de nous.

Parenthèse anti-romantique : à peine avons-nous pris le temps de nous remettre de ces premières émotions, et toujours sur notre petit nuage, un journaliste du journal de la ville nous a demandé de poser pour la photo. Il s’y est repris 3 fois pour avoir la photo qui lui convient. Non seulement il est venu nous parler à un moment que je ne trouve pas opportun, mais en plus le voir en arrière-plan sur certaines photos lors de notre découverte me gêne par-dessus tout.

Libérés de ce photographe, mon futur mari et moi prenons le temps d’essuyer nos larmes de joies (psssiiit : le mouchoir à la menthe, ce n’est pas une bonne idée). Puis nous nous séparons le temps de saluer nos proches et les invités surprises (notre voisine a désiré venir nous saluer, c’était très touchant).

Je n’ai pas eu le temps de voir tout le monde, que déjà nous sommes appelés pour entrer dans l’Hôtel de ville. Nous entrons les premiers, avec nos témoins. Suivis de nos invités.

Une cérémonie civile personnalisée

Le OUI de la mairie

Nous ne savions pas du tout comment serait la salle de la mairie, comment les chaises seraient disposées. Et avec l’émotion, je ne fais même pas attention à qui s’installe où. (Petit aparté : en voyant les photos, je me suis aperçue que la Maman de Monsieur Triton n’était pas installée derrière. En effet, il n’y avait que 4 chaises, et chez moi, ils sont déjà 4. Je suis un peu déçue, car sur les photos de la mairie on ne la voit presque pas. Un cinquième siège aurait été nécessaire. Si c’était à refaire, je prêterai plus attention à ce point).

Je profite de cet instant où tout le monde s’installe pour faire des petits signes autour de moi, pour chercher du regard ma wedding team, et je serre fort la main de celui qui dans très peu de temps sera mon mari.

Le temps de la lecture du code civil, j’écoute, mais je me sens distraite. Sûrement les émotions, l’envie de regarder tout ce qui se passe autour de moi… Je dois me libérer aussi du mouchoir que j’ai dans la main depuis quelques minutes pour essuyer mes yeux tout embués d’émotion… allez hop, dans le bustier ! (On fait comme on peut sur le moment.)

mairie

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Il est temps de dire OUI !
Je m’attends à une petite plaisanterie de Monsieur Triton, mais à croire que le mariage l’a rendu très sérieux d’un coup.

Les gens autour de nous applaudissent, crient sûrement… mais tu sais quoi, je ne sais même plus. Je ne suis qu’avec mon nouveau mari à ce moment-là, c’est tout ce qui importe.

Notre rituel d’union non religieux

Flash back : pourquoi et comment personnaliser la cérémonie civile

Dans les grandes villes, les cérémonies civiles sont généralement vite expédiées, 15 minutes, 20 tout au plus. Surtout quand la remise des alliances se fait à l’église. C’est pour cette raison que certains couples choisissent d’échanger deux fois les alliances. Mais pas nous. Nous préférions garder ce moment unique.

Mais nous ne voulions pas non plus que la mairie se limite à une signature. Nos différences de croyances font que le mariage à la mairie a autant d’importance que celui à l’église pour nous. Il nous fallait un rite, un symbole de notre union, qui ne soit pas qu’un bout de papier.

Nous avons fait la demande, lors de l’inscription en mairie, s’il était possible d’inclure un rituel supplémentaire : le rituel du sable. Nous aimons la symbolique de ce rituel, et il est en harmonie avec notre thème. Mais la personne qui nous a répondu à l’époque nous a fait comprendre que ce genre de rituel était à faire lors d’une cérémonie laïque. Nous avions donc compris qu’il y avait peu de chance que notre demande aboutisse.

Trois semaines avant le mariage, l’autorisation inespérée arrivait. Trois semaines pour préparer un rituel que nous avions mis de côté, pensant que cela serait impossible, trois semaines pour trouver le sable, les contenants, les textes et les lecteurs.

D’un commun accord, nous avons demandé à nos garçons et demoiselles d’honneur de présenter ce rituel. Ça nous permet de les mettre encore plus à l’honneur, de renforcer leur présence à nos côtés. Compte tenu du temps qu’il reste, nous leur proposons deux façon de procéder : soit nous écrivons le texte pour présenter le rituel du sable et ils n’ont plus qu’à lire (à deux voix, en prenant le garçon d’honneur et une demoiselle d’honneur), ou ils créent le texte eux-même. Autant te dire qu’ils ont choisi la première solution. Ne sachant pas par où commencer, je me suis inspirée du guide de Mademoiselle Dentelle « Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble ».

Nous demandons par ailleurs à Madame Scrap si elle accepte de lire un texte pendant que nous versons le sable. Car à la mairie, nous n’avons pas de possibilité simple et rapide pour mettre de la musique, et nous souhaitons que nos gestes ne se fassent pas en silence. Parmi les textes proposés dans le guide de Mademoiselle Dentelle, nous en sélectionnons 6 qui représentent nos valeurs, notre vision du couple… Afin de garder une part de surprise, nous laissons Madame Scrap choisir le texte qu’elle lira à la mairie.

Retour au mariage : notre rituel du sable

Nous en étions donc au OUI, que nous venions de dire à la mairie. L’officiant de l’Etat civil invite ensuite nos amis à s’avancer. Le rituel du sable va commencer.

Mademoiselle Lindy avance les contenants sur la table.

Monsieur Grand commence :

« Chaque célébration de mariage se finit par un rite symbolique. Parmi le symbole le plus connu de l’union, il y a bien sûr l’échange des alliances, qui peut se faire à la mairie ou, comme ça sera le cas aujourd’hui, à l’église.
Mais la cérémonie républicaine et laïque a également beaucoup d’importance pour Mademoiselle Sirène et Monsieur Triton, et ils ont souhaité conclure cette cérémonie par un rite d’engagement
.
Monsieur Triton, le contenant et le sable qui sont face à toi, d’une couleur différente, symbolisent tout ce que tu étais, tout ce que tu es, et tout ce que tu seras« 

Et Mademoiselle Lindy enchaîne.

« Mademoiselle Sirène, le contenant et le sable qui sont face à toi symbolisent tout ce que tu étais, tout ce que tu es, et tout ce que tu seras »

Hein ?! Attends, j’ai râté un épisode. Je croyais que Mademoiselle Lindy ne voulait pas parler en public ??! Voilà, je fonds en larme de cette merveilleuse surprise que j’aurais mis 5 bonnes minutes à réaliser (mon nuage encore, je n’ai pas réussi à le lâcher). Je souffle un mot à l’oreille de mon (presque) mari. On nous invite à verser le sable.

rituel du sable

Crédits photo : Jean-Marc Duges

 » En versant le contenu de ces deux contenant dans un troisième, vous composerez une unité unique, unique comme vous et unique comme votre mariage. Ce mélange des deux sables, qui ne pourront plus être séparés sans emporter une partie de l’autre, représenteront l’union de vos deux cœurs, de vos deux vies, à présent liées. Mais chaque grain de sable gardera sa couleur, tout comme chacun de vous gardera sa personnalité. Cette union des deux couleurs différentes symbolise le respect des différences de chacun. » 

C’est à cet instant que nous apprenons que dans le fond du contenant dans lequel nous allons mélanger nos sables se trouve du sable de l’île de Ré (merci à la chérie de Monsieur Diable Rouge), en symbole de la demande en mariage.

Lorsque nous versons nos sables, je prête une oreille attentive au texte lu par Madame Scrap… je reconnais des bribes, mais pas tout. Impossible de reconnaître le texte. En effet, ma témoin a choisi de mélanger les 6 textes pour en faire un unique, un qui nous ressemble, et qui se lit comme un conseil pour notre vie de couple marié qui commence.

En voici un extrait :

« L’amour (…) Il n’est pas solide ancrage au port du bonheur, mais levée d’ancre et voyage en pleine mer dans la brise ou la tempête. Soyez conscients que cette union ne vous mettra pas à l’abri des difficultés, Mais elle sera la boussole qui pourra vous permettre de ne pas vous égarer en chemin. Désormais vous êtes deux. Mais une seule vie s’offre à vous…« 

rituel sable

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Je crois que j’ai versé un peu plus vite que mon mari (mari… gniiii!)

Un dernier mot de l’adjoint au maire, la remise du livret de famille et du cadeau de la ville (des entrées pour les musées de la ville que nous n’avons toujours pas utilisé) ; et nous sortons de la mairie pour faire quelques photos avec nos invités.

Sortie mairie

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Et toi, as-tu prévu un « first-look » avec tous vos proches ou uniquement que tous les deux ? As-tu déjà songé à personnaliser ta cérémonie civile ?

Bonjour, Je suis Madame Sirène et j'ai épousé Monsieur Triton le 20 juillet 2019. Un mariage de trois jours (rien que ça!) en Lorraine, dans un lieu magnifique auquel nous avons ajouté notre touche de décoration pour entrer dans le thème : un mariage marin (sans la mer). Ce qui semblait simple au départ sur le papier nous a réservé quelques surprises lors des préparatifs. Mais le tout pour notre plus grand plaisir et celui de nos convives, avec qui nous avons passé un week-end mémorable. N'hésite pas à me contacter par mail, je me ferai une joie de te répondre ;) mllesirene.chroniqueuse@gmail.com (cette adresse reste valide après la fermeture du blog le 31 mai 2020)

Commentaires

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    11 mai 2020

    Trop mignons tous les deux lors de votre first look ! Très belles émotions que tu nous as partagé ! Je ne connaissais pas le rituel du sable c’est une belle symbolique surtout avec le texte qui va avec ! Bravo d’avoir réussi à personnaliser autant votre mariage à la mairie ! Très sympa à eux d’avoir accepté ! 😊

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    11 mai 2020

    Oh vous êtes trop touchants à votre first look. Et le rituel du sable était parfait pour votre thème marin.
    Nous aussi le journaliste du Dauphiné nous a sauté dessus à notre arrivée à la mairie pour nous prendre en photo. Personne ne nous avait prévenu de ça et j’ai trouvé ça bizarre la façon de se fondre parmi les invités sur le parvis de la mairie puis de nous aborder alors qu’on est en pleines retrouvailles familiales.

  • Avatar
    Madame Presque Relax
    Répondre
    12 mai 2020

    Vous êtes magnifiques, que d’émotion, c’est très touchant. Vous avez eu une super idée pour le rituel du sable, j’ai regretté que notre cérémonie civile soit si vite expédiée. C’est super d’avoir réussi de les convaincre

  • Avatar
    Madame Claddagh
    Répondre
    13 mai 2020

    C’est trop chouette que la mairie vous ait autorisé à faire un rituel ! Comme toi, je pensais tous les mariages civils expédiés en quelques minutes ! Le rituel du sable est un rituel que j’aime beaucoup, et compte tenu de vos pseudos, et de la demande en mariage, c’était juste parfait pour vous deux 🙂

  • Avatar
    Madame Crapate
    Répondre
    15 mai 2020

    Quel soulagement que vous soyez arrivés à l’heure ! Et que d’émotions dans ce billet entre votre first look, les larmes de Mr Triton, le joli texte pendant votre mélange de sable ! Et vous êtes superbes ce qui ne gache rien ! Tres jolie chronique ! (Et tres sympa le cadeau de la mairie!)

  • Avatar
    Madame Wait
    Répondre
    26 mai 2020

    Je suis trop émue. Déjà avec votre découverte, vous êtes trop mignons, et ensuite avec le rituel, j’en ai eu des frissons en lisant. Les textes sont parfaits et celui de Mme scrap une surprise parfaite qui ajoute de l’émotion à la cérémonie.
    Mais que dis-tu à monsieur triton juste avant de verser le sable d’ailleurs ? Juste que tu es trop émue par ta demoiselle d’honneur ?

Poster une réponse