Mon mariage, 3 jours en Lorraine aux airs marins : occuper ses invités entre deux cérémonies et photos de couple

Ça y est, nous sommes officiellement mariés… Enfin, pour ce qui est de la mairie. Nous ne portons pas encore nos alliances et il faudra patienter jusqu’à 16 heures pour la cérémonie religieuse. En attendant, nous avons prévu de quoi occuper nos invités.

Une sortie de mairie non préparée

La mairie se trouve sur une des plus belles places d’Europe : la place Stanislas. Nous trouvions dommage de ne pas y faire quelques photos avec nos témoins et nos parents. Et nos invités pouvaient ainsi profiter de cette belle place (beaucoup n’étaient jamais venus à Nancy). Mais à aucun moment nous n’avons pensé à dire à notre wedding team ou à nos parents ce que nous avions prévu. D’ailleurs, nous n’avions rien prévu… et nous avons improvisé le jour J.

Nous avançons donc, avec Jean-Marc, notre photographe, espérant que nos invités suivent. Nous faisons même une photo « clichée », celle que tous les touristes font : nous devant la statut de Stanislas.

mariés place Stanislas

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Nous appelons les témoins… les parents….les frères et sœurs…

photo place Stan

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Et là, je me dis : « mais tout le monde va vouloir des photos, tout le monde va penser que nous faisons toutes les photos de groupe maintenant ». Alors que ce n’était pas du tout prévu au programme. Nous sommes attendus au château pour le goûter dans 1 heure. Il va falloir penser à quitter la place Stanislas. Et là, je ne sais pas comment gérer cette situation. Me voilà, à dire bien fort : « On fera les autres photos au château ! On vous invite à rejoindre le point de départ du cortège !  »

Avec du recul, je me dis que nous aurions dû mieux anticiper cette sortie de mairie et que nous aurions pu prendre le temps de faire plus de photos avec nos invités à ce moment-là.

De la mairie au château : le cortège de voiture

Nous faisons partis de ceux qui voulaient absolument un cortège de voiture. Mais quand la mairie a lieu en centre-ville, ce n’est pas toujours facile à organiser. Quand le château est à plus de 40 minutes de route de la mairie via autoroute, ça se complique : un cortège sur l’autoroute, ce n’est pas idéal. Et en passant par les petites routes, le cortège risque de s’éterniser…. Nous avons donc cherché un lieu à mi-chemin, qui puisse accueillir toutes les voitures, et qui soit agréable (exit les parkings poids-lourds et autres joyeusetés).

Nous avons pris soin de mettre les coordonnées GPS du point de départ du cortège ainsi que l’itinéraire pour s’y rendre dans les sacs invités. Mais en quittant le parvis de la mairie, rien ne s’est passé comme prévu.

Point de rendez-vous et quiproquos

Au moment de quitter la Place Stanislas, certains invités, qui sont arrivés en retard à la mairie et qui n’ont pas eu leurs sacs, nous demandent où a lieu le point de départ du cortège. Les questions fusent de toute part et ça m’agace un peu, car nous avions tout organisé pour éviter ce genre de situation.

Un couple, assis à une terrasse, nous interpelle pour nous féliciter. C’est adorable. En nous retournant, nous nous rendons compte que TOUS nos invités sont partis. Je ne vois pas ma mère et mon beau-père, qui sont pourtant censés nous véhiculer. Nous avons vécu un moment de solitude. Nous traversons la place, tous les deux, pensant les retrouver à la voiture. Mais ils ne sont pas là.

Deux voitures, déjà décorées des nœuds que nous avions donnés, sont garées derrière la voiture des mariés. Je demande donc aux conducteurs ce qu’ils font ici : « bah tu nous as dit qu’on partait en cortège, donc on attend ta mère, c’est bien d’ici qu’on part ? ». Et là, je me suis demandée pourquoi nous nous sommes enquiquinés à faire un itinéraire pour le cortège !

J’apprendrai plus tard que la conductrice de notre seconde voiture balai (nous en avions prévu deux) a entendu ces personnes parler de ce point de rendez-vous inattendu. Elle en a conclu que nous avions changé l’organisation au dernier moment et elle n’est jamais arrivée au départ du cortège (pourtant, je le répète, tout était indiqué dans les sacs invités !). Voilà comment trois personnes sont capables en peu de temps de déjouer ce que tu avais minutieusement préparé.

Je me retrouve donc en robe blanche, entre deux voitures, sous la chaleur écrasante du centre-ville, à expliquer où est le départ du cortège et à me demander où ma mère et mon beau-père sont passés.

OUF ! les voilà. Nous allons pouvoir prendre la route.

En voiture, je cherche mon éventail car j’ai très chaud. De nature anxieuse, je sens que mon cœur s’est un peu emballé avec les deniers événements.
Mais je ne l’ai pas… ma pochette, avec toutes mes affaires, est avec Mme Scrap et mes demoiselles d’honneur. Je ne peux même pas faire de retouche de maquillage.

Attention, le cortège va partir

Normalement, nous devions arriver au lieu du rendez-vous avant les invités. Mais lorsque nous arrivons, plusieurs voitures sont déjà garées. Famille et amis attachent les nœuds aux voitures, profitent d’un coin d’ombre, discutent, remplissent les mots croisés donnés dans les sacs invités…

cortège voiture

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Nous attendons la seconde voiture balai pour partir (mais tu l’auras compris, elle n’arrivera jamais). De mon côté, je cache mon inquiétude de ne pas la voir arriver en allant de groupe en groupe pour papoter… Il ne faudrait pas que les invités s’ennuient et que le temps paraisse trop long.

Mes demoiselles d’honneur arrivent à joindre la conductrice de la voiture balai. Pensant que le cortège avait été déplacé, elle est toujours en centre-ville de Nancy. Nous prenons la décision de partir sans elle, elle nous rejoindra sur la route.

Monsieur Triton et moi montons en voiture. Nous sommes prêts à ouvrir le cortège de 25 voitures qui s’apprête à traverser la campagne lorraine.

cortège voiture

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Tu remarqueras que, pour des mariés qui souhaitaient un cortège, nous n’avons ni voiture de collection ni composition florale sur le capot. La raison est en bonne partie financière, mais aussi d’ordre pratique :

  • Cette voiture m’a conduit jusqu’à la mairie, en passant par l’autoroute… une composition florale n’aurait jamais tenu le coup. Et nous préférions mettre le budget fleur dans des pièces plus importantes pour nous (bouquet, centres de tables, bracelets, boutonnières, composition d’autel),
  • Les frais de location de voiture avec chauffeur ne rentrait pas dans notre budget,
  • Mon beau-père a accepté bien volontiers de nous servir de chauffeur, et vu la voiture, on ne va pas se plaindre !!
  • Ma mère a proposé de la décorer avec des petites fleurs ivoires (synthétiques) dans lesquelles elle a cousu du ruban bleu marine.
voiture mariés

Crédits photo : Photo personnelle

Monsieur Triton et moi avons passé une partie du temps la tête hors de la voiture pour saluer le cortège ou les voitures que nous croisions. Si bien qu’en arrivant au château, le vent a déjà eu raison de mes cheveux. Mais ce n’est pas grave, l’effet cheveux au vent rajoute du naturel, après tout, qui a déjà réussi à faire tenir un brushing en bord de mer ?

voiture

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Nous avons le droit à une haie d’honneur, puis nous ouvrons la marche pour conduire nos invités dans le parc du château.

arrivée au chateauv

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Goûter et activités pour tous

Si tu as bien suivi, nos invités étaient à la mairie à midi, ils ont assisté à la cérémonie civile, nous venons de faire le cortège et… personne n’a mangé depuis le matin. Et oui… C’est ça le souci quand on ne choisit pas les horaires des cérémonies.

Pour faire patienter nos invités, nous leur proposons un goûter : madeleines, fruits frais, jus de fruits et nectars de fruits locaux. Le tout est servi par notre traiteur.

gouter mariage

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Nous voulions proposer de la bière également, mais notre traiteur nous l’a déconseillé. Sans avoir mangé, avec le soleil, un peu de fatigue… il ne faudrait pas que nos invités piquent du nez à l’église.

Afin de divertir nos invités, nous avons mis des jeux à leur disposition.

Le mémory géant

DIY de dernière minute, mais qui a beaucoup plu. J’avais été admirative par les talents de dessinatrice de Madame Chihuahua et de son mémory géant sur le thème des films d’horreur. Mais je n’ai pas son talent et un mémory sur le thème de la mer ne m’inspirait pas. Par contre, j’avais envie de faire une surprise à nos invités.

Nous avons remonté le temps avec Monsieur Triton et parcouru l’ensemble de nos photos afin de sélectionner 17 photos nous représentant avec un ou plusieurs de nos invités.

Nous avons imprimé ces photos au format 21x21cm sur un papier assez épais (en double exemplaire, ce qui faisait un jeu de 34 cartes). Pour le verso, afin de nous assurer qu’on ne puisse pas reconnaître les photos par transparence, nous avons doublé ce papier avec un autre, de couleur, sur lequel nous avons imprimé le nom du mémory « Quelques souvenirs ». Nous avons plastifié le jeu, pour le rendre plus résistant, et plus agréable à manipuler.

jeu mariage memory

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Ce jeu a eu un succès fou !! Ni Monsieur Triton ni moi n’avons vraiment pris le temps de jouer, mais nos invités ont passé beaucoup de temps non seulement à trouver des paires de photos, mais surtout à commenter les photos ! « C’est qui ?  » « Mais elle a été prise quand cette photo? » « Et Madame Bidule il faut que tu vois ça »… le jeu a été « volé » par certains qui voulaient juste se remémorer les bons souvenirs en regardant les photos (rassure-toi, il a vite regagné sa place).

Malheureusement, il y avait du vent, et nous avons dû trouver une solution pour ranger les cartes du mémory lorsqu’elles n’étaient pas utilisées. Moyen de dernière minute : un sac en papier d’une grande enseigne de magasin de chaussures. Pas très classe, et ça se voit sur nos photos. Nous aurions dû penser à mieux. Mais tant pis. Je crois que tout le monde se rappelle de l’ambiance, du jeu, et pas du sac.

Un tic tac toe

Tic tac toe, kesako ? c’est ni plus ni moins le jeu du morpion. Mais je trouvais que la polysémie du « morpion » ne se prêtait pas au mariage.

jeu mariage tic tac toe

Crédits photo : Jean-Marc Duges

La grille (faite par Maman Triton et Monsieur Triton) a été réalisée avec du cordage : un cordage pour faire le tour, 4 morceaux de corde pour créer les cases et de la ficelle twin à chaque intersection pour attacher le tout. Les cases font 60x60cm…. le tic tac toe mesure donc 1m80 de côté !!!

Nous avons découpé dans du carton des ronds et des croix que nous avons ensuite peint en bleu clair et bleu foncé.

Un terrain de mölkky

Ce jeu de quilles finlandaises à le vent en poupe ! Sœur Triton nous a offert un jeu il y a quelques années et nous avons depuis initié une partie de la famille. Certains de nos amis jouent aussi… L’idée de mettre ce jeu à disposition de nos invités pendant le goûter nous a semblé évident. Nous avions même deux jeux !!

Bon, ok, c’est bien sympa ça… Mais le mölkky, ça prend de la place. Et nous ne voulions pas des quilles partout au milieu de nos invités lors du goûter.

Par chance, la disposition du parc nous a permis de créer un terrain de mölkky (un espace d’herbe suffisamment grand et délimité par des haies). Nous avions l’assurance que les quilles seraient circonscrites dans cet espace.

jeu mariage_mollky

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Le terrain de mölkky a été pris d’assaut dès le vendredi et jusqu’au dimanche. Nous, les jeunes mariés, n’en avons pas profité. Bien sûr, nous avons eu des invitations à jouer, mais une partie à 6 joueurs, ça peut prendre du temps. Et nous ne souhaitions pas nous « bloquer » avec un groupe d’invités au détriment des autres… Sans compter que nous étions souvent demandés et nous n’aurions jamais pu finir une partie.

Nous avons également mis un jeu de raquettes pour agrémenter notre coin plage et un jeu de mikado géant.

Nos photos de couple

Pendant que nos invités s’amusent, discutent, s’installent dans leurs chambres… nous nous éclipsons avec notre photographe pour les photos de couple.

Nous voilà loin du tumulte général. Je me trouve enfin seule avec mon mari (et Jean-Marc) pour les photos. Au début, je suis moyennement à l’aise et nos poses sont un peu statiques et guidées par Jean-Marc. Mais très vite nous prenons de l’assurance. Jean-Marc nous met vraiment à l’aise.

Avec Monsieur Triton, nous voulons vérifier que certains mouvements de notre ouverture de bal sont possibles avec la robe. Alors nous exécutons quelques pas de danse et notre photographe capture ces instants.

photo couple danse

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Nous essayons des photos originales.

photo couple originale

Crédits photo : Jean-Marc Duges

photo couple originale

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Et nous profitons des beaux espaces que nous offre le château.

photo couple

Crédits photo : Jean-Marc Duges

photo couple bisou

Crédits photo : Jean-Marc Duges

photo couple

Crédits photo : Jean-Marc Duges

photo couple

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Avec mes chaussures bleues, il était inimaginable de ne pas faire LA photo, celle que tu as dû voir sur Pinterest, Instagram et tout le tralala : la photo des pieds des mariés. Et j’adooooooore !

chaussures bleues

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Pendant tout ce temps, je ne pense ni à mes invités ni à l’heure qu’il est. J’en oublie même qu’il reste une cérémonie à venir… Monsieur Triton et Jean-Marc me le rappellent.

Nous retrouvons nos invités. Ils se dirigent vers l’église. Je pense que nos mamans, ou notre wedding team, leur ont fait passer le message… ou qu’ils ont fait attention à l’heure. À vrai dire, je n’en sais rien, ça fait plus d’une heure que nous n’avons parlé à personne à part Jean-Marc. C’était l’objectif souhaité : que nos invités ne nous retrouvent qu’au moment de la cérémonie religieuse.

Je reste en arrière. Une retouche de rouge à lèvres, Madame Scrap me tend mon étole afin que je me couvre les épaules pour la suite, puis elle part à son tour.

Je reste avec mon papa. Bientôt, je vais entrer dans l’église et dire OUI une seconde fois.

mariee et papa

Crédits photo : Jean-Marc Duges

Et toi, quelle importance accordes-tu au cortège de voiture et à la voiture des mariés ? As-tu fait un goûter avec tes invités ? Quand as-tu fais tes photos de couple ?



19 commentaires sur “Mon mariage, 3 jours en Lorraine aux airs marins : occuper ses invités entre deux cérémonies et photos de couple”

  • Trop bien ces jeux !!! Ca donne une ambiance vraiment convivial et chaleureuse à un mariage je trouve 🙂

    Vos photos de couple sont superbes ! J’aime beaucoup celle où votre mouvement est décomposé ^^ Et celle au milieu des lavandes… <3

    • Merci Madame Parenthèse.
      C’est jeu ont vraiment été appréciés. C’était super pour occuper nos invités entre les deux cérémonies.
      La photo avec le mouvement décomposée, je ne me tentais pas trop au départ, mais je n’ai pas résisté à la demande insistante de Monsieur Triton qui voulait absolument cette photo. Le plus difficile a été de la faire, on a dû s’y reprendre 3 fois 😅

  • Coucou,

    Ah j’avais bien reconnu la place Stan’ ! C’est vrai que la mairie est superbe !
    Nous nous sommes mariés en 2011 à la mairie de Toul qui est également très belle avec ses jolis jardins ! C’était plus pratique pour nous, pour rejoindre notre salle ensuite !

    Pour des raisons de budgets, nous n’avons pas fait tout ce que nous voulions, mais c’était très bien !

    Belle journée,
    Laura – Happy Lobster

    • Bonjour Laura,
      Je ne connais pas beaucoup Toul…. Seulement les alentours. Ce n’est pourtant pas loin de chez moi.
      Nous n’avons pas choisi notre mairie, mais avons pris celle dont nous dépendons directement (ouais , on va pas se plaindre^^), même si cela compliquait les trajets.

      Le budget devient vite limitant pour un tel événement, et chacun fait avec son budget et ses goûts.
      Je suis persuadée que vous avez eu un magnifique mariage qui vous ressemble !!
      Vous avez fait tout votre mariage à Toul ?

  • J’aurais adoré avoir un cortège, mais l’abbaye se trouvant à presque une heure de route (autoroute aussi), on s’est dit que ça ne fonctionnerait jamais, d’autant plus que ca ne se fait pas en Irlande, donc pour que tout le monde comprenne ce qu’il fallait faire… c’était peine perdue ! Et en lisant votre galère, je pense qu’on a bien fait ! En tout cas, vous avez finalement réussi !! J’imagine trop le moment de solitude en ne voyant pas ta mère et ton beau père ! Vous êtes beaux, et le cadre est vraiment magnifique pour vos photos de couple !

    • Dans l’ensemble, tout le monde avait bien compris pour le cortège, et nous avions vraiment bien organisé. Seulement 3 personnes qui n’ont pas compris et ont mis la zizanie…. Et c’était bien sympa ce cortège quand même !! On a eu ce qu’on voulait coute que coute !
      J’imagine bien qu’en Irlande c’était plus difficile si ce n’est pas habituel. Mais peut-être que les gens sont plus habitués à faire de la route entre le lieu de cérémonie et le lieu de réception ?

      • En général l’église est tout près de l’hôtel où se passe la réception, et les Irlandais ne prennent JAMAIS leur voiture pour aller à un mariage (j’en avais parlé dans une chronique, ils ne conduisent pas du tout s’ils boivent un peu). Si le lieu de réception est un peu loin, les mariés louent un bus ! Donc effectivement le cortège ca aurait été compliqué !

        • Oui je me souviens de cette chronique maintenant que tu en parles… mais je sais pas pourquoi mon cerveau a omis ce point.
          Mais entre la mairie (ou équivalent) et l’église ils ne conduisent pas non plus ?

          • Je crois pouvoir répondre : en Irlande la plupart du temps, il n’y a que le mariage à l’église … c’est très français le mariage à la mairie finalement 😉

  • Olalala ce petit stress du départ de cortège ! Mais pourquoi ils n’étaient pas là au final ta mère et ton peau père ? Heureusement qu’ils ont fini par arriver ! Lol j’aime beaucoup la place Stanislas. J’ai joué une foi à Nancy en décembre et avec les déco de Noël c’était canon. Ça rend trop bien la photo devant la fontaine.
    J’adore vos jeux géants ! Vous vous étiez vraiment donnés !!
    Et très chouettes vos photos de couple ! Des rigolotes et originales et des romantiques ! 😊 vous êtes très beaux !

    • Oui, gros moment de solitude. J’avais envie de pleurer, et pas de joie sur le coup.
      Ma maman a eu une envie pressante…. ils étaient retourné dans l’Hôtel de Ville, pensant qu’ils avaient le temps. Je ne voulais pas l’écrire tel quel dans la chronique 😅😅😅

      En décembre, avec les fêtes de la Saint Nicolas, c’est sublime…mais cette ville est toujours sublime.

      On s’est donné oui, comme tu dis. Je n’ai pas beaucoup les nuits pendant près d’un an. Tous les soirs et week-end je bossais sur un projet pour le mariage en plus de mon boulot pour la fac. Comme quoi, c’est faisable. Mais bizarrement, depuis 10 mois, j’ai besoin de 10h de sommeil par nuit… je crois que je n’ai pas encore rattrapé le manque de sommeil. 😅

  • Si j’avais eu un mariage d’été, j’aurais carrément fait tous les jeux géants façon kermesse. J’adore, c’est très convivial et je pense que c’est très apprécié par les invités car ça les fait participer, c’est pas qu’un truc pour les mariés. Tes invités ont dû passer une super après-midi.
    Nous avions prévu le tournoi de pétanque et de molkky pour le brunch du dimanche mais le boulodrome du domaine était couvert de neige et il faisait vraiment trop froid. De toute façon la journée du dilanche est passée à une vitesse folle, je ne sais pas à quel moment on aurait pu caler le molkky.

    • Effectivement ce n’est pas « que » pour les mariés.. a vrai dire, ce n’est même pas pour les mariés car ils n’en profitent pas du tout 😅😅😅😅. Mais nos invités ont vraiment apprécié.
      Par contre, autant on aimait les jeux géants, autant on voulait éviter ceux qui font trop kermesse comme le chambouletout… un juste milieu.
      C’est dommage que vous n’ayez pas pu faire le tournoi le dimanche. Mais comme tu dis, ça passe tellement (trop) vite !

  • Tu m’as fait bien rire avec le cortège qui a des difficultés à se mettre en place, je ne peux qu’imaginer ton état de stress ! En tout cas, tous vos jeux sont super chouettes et nous avions à peu près les mêmes d’ailleurs mais pas forcément faites maisons !
    J’adore l’esprit de vos photos avec une mention spéciale pour celle en noir et blanc vous êtes magnifiques !

    • Je peux te dire que sur le coup, nous n’avions vraiment pas envie de rire. Tout aurait pu être parfait…. Mais je crois que personne, à part nous et notre wedding team ne s’en est rendu compte.
      Ces jeux restent des classiques finalement… Le plus long était la conception.

  • Vos jeux ont eu l’air de rencontrer un franc succes ! C’était vraiment une super idée pour que vos invités puissent passer le temps ! Si jamais je dois organiser un nouvel événement aux beaux jours je vous piquerais l’idée !
    Et vos photos sont superbes ! J’aime beaucoup celles où vous êtes plusieurs !

    • Je t’en pris, ces idées sont passées dans le domaine public, alors tu peux t’inspirer autant que tu veux 😉. Je pense que je vais le ressortir aussi pour d’autres événements en familles/entre amis.
      La photo avec le mouvement décomposé, je n’étais pas sûre à l’origine. Mais ça tenait tellement à cœur à Monsieur Triton…Et finalement, le résultat est sympa.
      Je suis ravie qu’on ait quelques photos classiques, et d’autres beaucoup moins. Notre photographe était vraiment super !

  • J’adore la photo du cortège sur la route. C’était une bonne idée et ça a tout de même bien fonctionné malgré tout.
    C’est très sympa les jeux que cous avez proposé, ça permet de bien occuper les invités, vous avez bien fait de faire vos photos de couplé à ce moment là.
    Malgré l’horaire imposé, je trouve ça bien au final puisque vous avez pu profiter encore plus de vos invités.

    • Nous voulions transformer ce « handicap » des horaires en quelque chose de positif pour tout le monde, et ça a plutôt bien fonctionné. Je ne pense pas que nos invités aient trouvé le temps long… en tout cas, ils ne nous ont rien dit, et nous avons surtout eu des compliments pour cette organisation.. Bien qu’elle soit jugée très/ trop détaillée (moi, controle-freak ? ) par certaines personnes.
      Finalement, pendant le goûter, nous n’avons pas profité beaucoup car nous sommes vite partis faire nos photos, mais nous avons grappillé quelques instants sympa 😉

Leave a Reply to Madame Claddagh Cancel reply