Mon mariage ludique et romantique : la cérémonie laïque – Partie 1

La dernière fois, je t’ai parlé de la cérémonie civile et je me suis arrêtée dans mon récit au moment du cortège de voitures, alors que nous étions déjà mariés aux yeux de la loi. Mais Monsieur Glenn et moi avons fait le choix d’organiser également une cérémonie laïque.

Comme nous ne sommes croyants ni l’un ni l’autre, il n’était bien sûr pas question d’une cérémonie religieuse. Mais, quand j’ai découvert le concept des cérémonies laïques, j’ai été séduite par la possibilité de montrer le sens que nous donnions à ce mariage. Même si je suis plutôt timide, j’aimais l’idée d’échanger de vrais vœux avec mon fiancé, et non seulement les consentements exigés par la loi. J’en ai donc parlé à Monsieur Glenn qui, sur le principe, semblait plutôt partant. Et c’est ainsi que nous nous sommes embarqués dans cette aventure…

04 - Cérémonie 009

Crédits photo : Freddy Frémond

En amont : quelques décisions importantes

Une cérémonie laïque offre beaucoup de liberté. Je me suis donc documentée en lisant des blogs et Le guide des cérémonies laïques pour identifier, avec l’accord de Monsieur Glenn, les ingrédients que nous souhaitions pour la nôtre. Ça nous a permis de mettre au point sa structure, que nous voulions plutôt simple :

  • entrée des mariés, introduction
  • message pour les absents
  • discours sur les raisons pour lesquelles nous avons décidé de nous marier
  • interventions des témoins
  • rituel
  • vœux des mariés, échange des alliances
  • conclusion

Néanmoins, avant de nous lancer plus avant dans la préparation de la cérémonie, il nous manquait un élément loin d’être anodin : il nous fallait un officiant ! À ce sujet, Monsieur Glenn et moi n’avions pas beaucoup de doutes : une seule personne de notre entourage nous semblait assez à l’aise à l’oral pour relever le défi. Cet ami est quelqu’un d’assez exubérant, qui a l’habitude d’animer des parties de jeux de société et, en plus, il s’agit de notre plus ancien ami commun puisque nous nous sommes rencontrés tous les trois à la même époque sur le même jeu en ligne. Bref, il semblait parfait pour le rôle (à condition d’accepter une dose de fantaisie dans la cérémonie, mais ça ne nous faisait pas (trop) peur)… si ce n’est que nous n’étions pas sûrs qu’il puisse assister à notre mariage. À un moment, sa présence a même été vraiment remise en question. Comme nous n’envisagions pas, par ailleurs, de faire appel à un officiant professionnel, la seule alternative aurait donc été d’assumer nous-mêmes toute la cérémonie.

À ce stade de notre réflexion, cependant, j’ai senti des réticences chez mon futur mari. Si Monsieur Glenn était prêt à prononcer ses vœux et à lire un texte ou deux, il envisageait beaucoup plus difficilement d’intervenir plus souvent. Lui aussi, c’est un grand timide ! Ça a été un moment un peu difficile à gérer car j’ai cru qu’il faisait totalement marche arrière et que nous n’avions plus qu’à tirer un trait sur tout le projet. Heureusement, Monsieur Glenn a su m’expliquer son point de vue et me rassurer sur son envie de participer à cette cérémonie.

Finalement, nous avons bien fait de nous obstiner, car nous avons appris peu après que notre ami serait présent le jour J. Nous lui avons alors demandé s’il était d’accord pour officier lors de notre mariage… et l’idée a semblé beaucoup lui plaire !

Maintenant que nous avions un officiant, nous pouvions réfléchir aux autres intervenants. Nous avons décidé de nous limiter à ceux à qui nous avions demandé d’être témoins : mes deux sœurs, mon amie la plus ancienne, la sœur de Monsieur Glenn, son amie de lycée, et enfin notre officiant. Nous avons ensuite choisi notre rituel, les musiques qui accompagneraient les moments forts, puis nous avons rédigé les textes qui nous incombaient. Mais je vais à présent te raconter la cérémonie telle qu’elle s’est déroulée le jour J, en t’expliquant nos choix et nos préparatifs au fur et à mesure.

Le déroulé de la cérémonie le jour J

Je reprends donc au cortège de voitures, au moment où la pression liée à notre retard était un peu retombée… Le stress n’est revenu qu’un bref instant, lorsque mon père qui menait le cortège a laissé passer le dernier virage. Un demi-tour plus tard, néanmoins, tout le monde a retrouvé la bonne route !

Une fois sur le parking de la salle, Monsieur Glenn et moi sommes restés dans la voiture en attendant que les invités soient prêts pour la cérémonie laïque. Ça a pris un peu plus de temps que prévu car ceux qui dormaient sur place ont d’abord installé leurs affaires dans leurs chambres… Nous avons cependant profité de cette accalmie, blottis l’un contre l’autre. Peut-être aurions-nous pu aussi saisir l’occasion de faire quelques photos de couple supplémentaires mais, sur le moment, ça ne nous a même pas traversé l’esprit ! De toute façon, je pense que ça a aussi permis à Freddy de s’installer correctement dans la salle de la cérémonie.

Enfin, ma sœur est venue nous chercher et nous sommes allés nous poster à l’entrée de la salle en attendant de faire notre entrée.

Parenthèse « conseil de Monsieur Glenn » : tenez-vous de préférence hors de vue des invités. De son côté, il a été gêné de sentir tous ces regards sur lui… alors que nous attendions toujours le moment opportun pour entrer.

L’entrée des témoins et des mariés

Nous avions choisi la musique Romance in the air, tirée de la bande-son d’un jeu Zelda, pour accompagner l’installation des invités.

Après deux ou trois passages, elle a laissé place à Beyond the sky, une musique tirée elle de la bande-son du jeu Xenoblade Chronicle, et qui signalait normalement l’installation des témoins.

Enfin, notre musique s’est élevée. Celle que j’ai choisie très vite, parce que ses paroles conviennent à merveille à un mariage et qu’elle a toujours le pouvoir de me mettre les larmes aux yeux. Une musique qui te rappellera peut-être ton enfance…

Monsieur Glenn a donc fait son entrée au bras de sa sœur, puis j’ai suivi au bras de mon père.

Parenthèse « conseil de Madame Lumi » : si comme Monsieur Glenn et moi, vous n’êtes pas forcément à l’aise en public, et surtout si votre salle n’est pas très grande, faites attention à la longueur de la musique que vous choisissez pour votre entrée. Je pensais avoir prévu un bon timing mais, le jour J, j’ai trouvé le temps très long, mon père aussi, et nous nous sommes finalement mis en marche plus tôt !

04 - Cérémonie 015

Crédits photo : Freddy Frémond

Le temps d’essuyer une petite larme, et la cérémonie a vraiment débuté…

L’introduction

Notre officiant, L., avait carte blanche pour son discours d’introduction. Nous avions beaucoup discuté en amont pour qu’il cerne mieux ce qu’on attendait de lui (un discours qui corresponde à sa personnalité… et aux nôtres) mais aussi ce qu’on n’attendait pas de lui (un discours qui prône les valeurs du mariage alors qu’il n’était pas sûr d’y croire lui-même).

Et ça a donné un discours farfelu et drôle, qui évoquait les origines du mariage et différentes divinités, et qui nous a valu un premier fou rire quand L. a confondu Dionysos et Apollon : devant 20 % de personnes étudiant ou ayant étudié les lettres classiques, ça ne pardonne pas !

04 - Cérémonie 017

Crédits photo : Freddy Frémond

Le moment de recueillement

Après cette introduction haute en couleurs, je tenais à adresser un petit message aux absents. C’était un souhait important de ma part, même si j’avais un peu peur de déprimer l’assemblée… Mais j’ai déjà perdu tous mes grands-parents, une de mes tantes s’est suicidée à quelques mois de mon mariage, et il me semblait donc impensable de ne pas leur adresser un petit signe. Monsieur Glenn n’avait de son côté pas d’opinion sur le sujet car il ne se sentait pas vraiment concerné (il vient d’une famille, disons, un peu compliquée). Nous avions donc décidé d’un commun accord que je prendrai en charge seule ce moment de la cérémonie.

Je m’en suis tenue à un message sobre, sans nommer personne (les noms figuraient en revanche sur le petit livret de la cérémonie). Je devais ensuite allumer une bougie et garder un petit moment de silence pendant que s’élèverait la musique de Là-Haut.

Malheureusement, ou heureusement, le recueillement a été quelque peu altéré par un rire… le mien, quand ma sœur m’a tendu pour allumer la bougie un magnifique allume-gaz au lieu des allumettes que j’attendais. Ça m’a paru tellement décalé que je n’ai pas pu m’empêcher de rire, mais je ne le regrette pas. Un mariage reste après tout un moment de joie, et je ne pense pas que ce rire ait gâché l’hommage que j’ai rendu à ces êtres chers.

04 - Cérémonie 022

Crédits photo : Freddy Frémond

Le discours commun des mariés

Ensuite, Monsieur Glenn et moi avons lu un texte que nous avions rédigé ensemble (enfin, je l’avais écrit avec son approbation !) pour expliquer pourquoi nous nous mariions. Cette idée te paraîtra peut-être étrange, un peu comme si nous voulions nous justifier… Mais il est vrai que, de nos jours, le mariage est loin d’être une nécessité, surtout en dehors de considérations religieuses. Or c’était pour nous un choix parfaitement assumé dont nous avions envie de parler, d’autant plus, peut-être, que nous étions face à un public dans l’ensemble loin d’être enthousiasmé par les liens du mariage !

Ce texte est un peu personnel, mais je voudrais en partager une partie avec toi. Peut-être te parlera-t-elle.
« Le mariage ne nous apparaît donc pas comme un lien, mais comme une promesse – non pas celle de s’aimer toujours, mais celle de nourrir notre amour tous les jours. C’est une façon de nous dire l’un à l’autre que nous souhaitons continuer notre chemin ensemble aussi longtemps que possible. Bien sûr, les exemples ne manquent pas pour comprendre que ça ne sera peut-être pas facile. Aujourd’hui, nous avons juste envie d’y croire. Se marier est un vœu, un espoir. »

04 - Cérémonie 056

Crédits photo : Freddy Frémond

Et ensuite… eh bien, la suite, ce sera pour la prochaine fois ! J’essaie de revenir très vite, promis !

Et toi ? Tu as choisi de faire une cérémonie laïque ? As-tu fait appel à un officiant professionnel ou à l’un de tes proches ? As-tu prévu un moment de recueillement ? Raconte !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Mon mariage ludique et romantique : la cérémonie laïque – Partie 1”

  • J’ai les larmes aux yeux ce matin, j’ai lu la fin de ton article sur la musique d’entrée et ça a fait monter l’émotion…
    Je trouve la partie de votre texte sur vos raisons de vous marier très belle, merci de la partager <3

  • Magnifique ! j’ai les larmes aux yeux ! La musique associée à la lecture de ton article ça a fait mouche !! Hâte de lire la suite !

  • Je trouve très bien le bout de texte que tu nous fait partager.
    La photo de la personne avec le chapeau, c’est bien le maître de cérémonie ? : trop chouette !

    • Oui, c’est lui ! 🙂 Nous l’avions laissé libre de s’habiller comme il le souhaitait… et il se sent moins déguisé quand il l’est que quand il est en vrai costume 😉 Au final, sa tenue rendait très bien et a plu à tout le monde.

  • Très beau texte sur le mariage que tu nous livres là, merci de l’avoir partagé. Il me parle beaucoup.
    Quand au choix de la musique d’entrée, je ne peux qu’approuver; j’adore cette chanson depuis toute petite, je l’ai toujours trouvé magnifique. Je n’aurais pas pensé à l’utiliser pour un mariage, mais à la réécouter maintenant, cela me semble parfaitement approprié 🙂

    • Merci ! 🙂
      Oui, quand j’étais petite je ne prêtais pas non plus attention aux paroles, mais en fait elles sont aussi belles et poignantes que la mélodie… Je suis toujours très contente de ce choix.

  • Merciiiiiiiiiiiiiii
    je me marie en octobre et je suis soulagé car jai les memes idees que toi et ton reci de deroulement me laisse encore plus croire que tout va bien se passer. Si tu as d’autres idees je suis preneuse!!!!!! Félicitations encore

    • Merci de ton message ! Je t’invite à lire mon prochain article, dans lequel je raconterai la suite et fin de la cérémonie 😉

  • Merci de partager ce récit avec nous, je vais le faire lire à mon fiancé pour lui faire mieux comprendre ce qui me plait ! J’aime beaucoup la photo où tu te recueilles, tu es vraiment très jolie !

  • Bonjour,
    L’article est magnifique et le texte sur les raisons du mariage est vraiment bien tourné, ca met tellement l’eau a la bouche que j’aurais bien voulu lire la suite
    Merci pour ce beau partage !

  • Avec un mariage prévu pour le mois de mai (et décidé en décembre!), je souhaite te remercier pour ce partage concernant ta cérémonie laïque. L’extrait que tu as partagé nous parle beaucoup, il nous aidera donc à aborder notre préparation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *