Notre décision d’organiser deux mariages

Si tu te souviens bien de ma présentation, tu sais que Chéri-Chéri est malgache. Il est aussi français et vit depuis de nombreuses années en France, mais il toujours très attaché à son pays d’origine.

Il retourne d’ailleurs fréquemment à Madagascar et plus particulièrement à Tana (Antananarivo, la capitale) car ses parents, une grande partie de sa famille et un certain nombre de ses amis de lycée vivent toujours là-bas.

Tana

Crédits photo (creative commons) : Visiting Madagascar

Avant que Chéri-Chéri me demande en mariage, nous avions déjà un peu discuté de la manière dont nous souhaitions organiser notre mariage. Pour Chéri-Chéri, il était évident qu’il faudrait organiser deux fêtes, une en France et une à Madagascar.

En effet, il était inconcevable pour lui de ne pas fêter son mariage avec ses amis et sa famille qui ne pourraient pas faire le déplacement en France.  Et moi ? C’est exactement pareil ! Je savais, sans même avoir à leur demander, que certaines personnes de mon entourage ne pourraient pas faire le déplacement dans un pays aussi lointain, avec comme raison number one : le prix du billet d’avion !

Deux mariages, une évidence

D’ailleurs, même si Chéri-Chéri avait été originaire d’un pays plus proche de la France, je pense que nous aurions organisé notre mariage de la même manière : en deux fois. Je pense que dans une étape de la vie aussi importante que le mariage, il est important que chacun des mariés y trouve son compte.

En effet, pour moi il est aussi important de se marier entouré de ses proches que de se marier dans un endroit qui compte (que ce soit une ville ou un pays). Le seul moyen pour nous deux d’avoir le mariage que nous avions toujours imaginé, était d’en organiser deux. L’organisation de ces deux mariages a aussi été un bon moyen pour nous de faire plus facilement des compromis, car nous pouvions faire les choses différemment pour l’autre mariage.

L’organisation de deux mariages a donc été une évidence pour nous. Par contre, nous n’avions pas du tout discuté de la forme que nous voulions donner à ces deux fêtes : quelle cérémonie faire ? À quel endroit ? Quand ? Et nous n’en avons pas reparlé jusqu’à la demande en mariage.

Des traditions différentes

Comme tu le sais depuis que je te l’ai raconté, lors de cette demande, nous étions justement en vacances à Madagascar. Avant même de prendre le temps de discuter de ce que nous voulions vraiment organiser, nous nous sommes rendus compte qu’il fallait profiter de notre présence sur place pour commencer à visiter des salles pour accueillir notre fête malgache. En effet, nous venions de « griller » nos 5 semaines de vacances annuelles et nous n’avions aucune idée de quand nous reviendrions.

C’est lors de ces visites et grâce aux explications de Chéri-Chéri et de sa famille que j’ai commencé à comprendre le déroulement d’un mariage malgache. En effet, le mariage malgache est assez différent du mariage français « classique », car il se décompose en de nombreuses étapes. Nous avons très vite décidé quelle « étape » de notre mariage nous organiserions à Madagascar, il s’agit du « vodiondry » (prononcez voudioundj’). Je t’expliquerai très bientôt en quoi consiste le « vodiondry » et comment se décompose le mariage malgache traditionnel.

Nous voilà donc, à 10 jours de notre retour en France fraîchement fiancés, avec une mission : trouver la salle qui accueillera notre mariage malgache !

Et toi ? Ton chéri est d’origine étrangère ? Tu organises deux mariages ? Ou bien un mariage à l’étranger ? Dis-moi tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “Notre décision d’organiser deux mariages”

  • Ça promet de belles chroniques ! J’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur les coutumes malgache et surtout sur ton mariage. Vivement la suite.

  • J’ai hâte de savoir ce que nous réserve tes prochaines chroniques avec les traditions malgache (que je ne connais pas) que ça implique.
    Pour nous (moi étant libanaise, lui français) ça sera juste une énorme fête avec ma famille au Liban quelques mois après le mariage.

    • Nous aussi nous avions pensé faire juste une fête au début après le mariage mais finalement nous avons décidé que chacune des deux aura sa vraie cérémonie !

  • J’admire toujours celles qui organisent deux jours différents, parce que ça multiplie les choses à choisir, à gérer, et le temps que tu dois y mettre (et souvent aussi l’argent… le nerf de la guerre !) J’ai déjà assez de choses à faire avec une journée dans la ville de mon enfance, si j’avais dû faire ça deux fois, je crois que j’aurais eu envie d’abandonner 😉 Bravo à toi d’avoir pu le faire !

  • Ooooh çà me fait un petit quelquechose de voir cette photo de Tana ici…. Pour nous, pour des raisons logistiques et de budget (ce n’est pas rien d’inviter 200-300 personnes !!!) pas de mariage à Mada même si (je crois) ma mère en reverait ! Tous mes amis et ceux de mon homme sont ici ainsi qu’une bonne partie de ma famille. Reste là bas une grosse partie de ma famille (nombreux cousins oncles et tantes)
    Vu qu’on organise déjà notre mariage en 2 temps : à Paris (dont je suis originaire) et en Normandie (dont est originaire mon homme) rajouter Mada aurait encore plus compliquer la donne !!! lol
    On organise donc un mariage ici en France avec queques rappels des traditions gasy et notamment l’ouverture du bal et des festivités en afinafindrao (j’imagine que toi aussi tu le feras ;-))
    Qui sait, peut etre dans 2-3 ans on renouvellera nos voeux et l’occasion d’un voyage à Mada nous permettrait d’en faire un la bas. 🙂

    • C’est vrai que ce n’est pas facile d’organiser deux mariages et surtout dans 2 pays différents, alors trois c’est sur que ça aurait été trop pour vous ! C’est bien que vous m’étiez les traditions malgaches durant votre mariage même en France !
      Ton homme est d’origine malgache aussi ou juste toi ?
      Bien sur nous avons dansé le afindrafindrao, et nous le danserons en France aussi : c’est la base lol ! Je vous montrerais les photos 🙂

  • Merci pour la première photo, qui nous a rappelé de très bons souvenirs( c’était la vue de notre chambre pendant 2 mois). Hâte de suivre tous tes articles.

  • J’ai hâte d’en savoir un peu plus sur ton mariage, car je ne connais pas du tout les traditions malgaches et je suis assez curieuse ! Mais déjà bravo pour l’organisation des deux mariages, ça doit être magnifique à vivre, malgré les difficultés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *