Le mariage, mon maquillage et moi

Dans la série « mais à quoi vais-je ressembler le jour de mon mariage ? », et après t’avoir dévoilé ma robe et mes chaussures, passons à la mise en beauté !

Je t’ai déjà confié que mon côté garçon manqué m’avait longtemps poursuivie et que, par conséquent, les robes et autres vêtements féminins avaient longtemps été absents de ma garde-robe. En revanche, pour ce qui est du maquillage, je m’y suis mise plus rapidement, même si ma façon de me maquiller reste totalement à l’image de ma personnalité plutôt réservée : il est discret !

Au quotidien d’ailleurs, je me maquille peu, davantage par grosse flemme matinale que par manque de coquetterie. Le mascara (et la poudre compacte pour les jours fastes) est donc mon allié le plus fidèle et plus nude que ma mise en beauté, tu meurs ! Cela dit, j’apprécie de me pomponner quand je sors et je maîtrise même plutôt bien la mise en valeur de mes yeux, même si je ne me suis jamais aventurée plus loin que les dégradés de marron et le gloss ton sur ton. Tu as compris : mon mot d’ordre, c’est le naturel !

Quel maquillage pour le jour J ?

Crédits photo : Unsplash

Quand tu sais ce que tu veux

Dès le départ, je suis persuadée que je me maquillerai seule le jour de mon mariage, tout comme Madame Arwen dont l’article sur son maquillage DIY du jour J est dans mes favoris depuis le début des préparatifs. Quelle meilleure solution quand on veut être sûre de rester soi-même ? En plus, j’ai déjà de bons basiques dans ma trousse de beauté et investir dans quelques produits complémentaires ne me freine pas particulièrement puisque je sais que je m’en resservirai occasionnellement.

Forte de cette conviction, je commande au Papa Noël – Roméo, en fait – une séance de maquillage chez l’une des marques stars de la leçon de mise en beauté sur mesure, histoire de savoir ce qui peut me mettre en valeur et de glaner quelques bons conseils au passage. En maxi bonus, la valeur de la séance est remboursée en produits de la marque, ce qui me paraît tout bénéf’ pour compléter ma trousse de basiques.

Quand tu prends une leçon de maquillage pour parvenir à ce que tu veux

Alors c’est parti mon kiki, en avant pour mon premier cours d’esthétique ! Le jour du rendez-vous, j’affiche une petite mine grise et des cernes jusqu’au cou mais soit, ce sera un bon test. Sur le pas de porte de la boutique, ooooouf ! J’inspire un grand coup, rassemble tout ce que je peux d’assurance et pénètre dans le temple du make up, ma timidité légendaire bien cramponnée à moi. Quand je suis impressionnée et intimidée, j’émets un rire bête et laisse échapper des petits « hihihi » et « huhuhu » gênés pour ponctuer mes phrases.

« – Bonjour, je viens pour ma leçon de maquillage, hihihi !
– Très bien, c’est pour votre mariage, c’est ça ? Avez-vous l’habitude de vous maquiller ? Quel type de maquillage souhaitez-vous obtenir ? »
– Oui, je me maquille un peu, mais ça reste plutôt discret, huhuhu, alors j’aimerais bien rester dans quelque chose de très naturel, hihihi ! ».

Bon. Après quelques notions élémentaires sur l’hydratation et une bonne préparation de ma peau, on attaque la mise en valeur du teint. Je manque de m’endormir sous les caresses du pinceau tellement c’est agréable de se faire chouchouter ! Et quand je me tourne vers le miroir, whaouh ! C’est super réussi. J’ai un teint absolument parfait mais il reste léger, je n’arrive pas à croire que je porte du fond de teint tellement c’est invisible. Il faut dire que la maquilleuse a su rester au plus simple sans multiplier les couches « cache-misère » et c’est très agréable comme ça. Ça commence bien ! Passons aux yeux.

« Vous avez des yeux noisettes, ils sont marrons clairs avec des pointes de vert et de doré, c’est très joli ! Le prune est une couleur qui vous mettra en valeur. »

Ah. A priori, avec mes cheveux blonds et ma peau claire, le prune n’est pas une couleur que j’utilise parce que je trouve que ça me donne mauvaise mine et un air trop sophistiqué… mais après tout, je suis là pour tenter, alors tentons ! Malheureusement… Aouch ! Je me prends une jolie petite claque face à mon reflet. « Aaaaaaaaaaah, on dirait une Dragqueen ! » Je ne me reconnais pas, c’est un peu trop sophistiqué à mon goût et je me trouve moche, moche, moche. Pourtant, rien à dire, la technique est parfaite et je ne dénigre absolument pas la qualité de professionnelle de la maquilleuse. Simplement, ce n’est pas moi. Bouh ! En repartant, je suis tellement mal à l’aise avec mon image que je file dans une boutique voisine, me glisse dans une cabine d’essayage et tente d’estomper tant bien que mal le surplus de maquillage avec un mouchoir. J’en garde quand même un peu pour montrer le résultat à Roméo. Quand je rentre à la maison, je passe la porte du salon sans rien dire et j’attends la réaction de Roméo, assis dans le canapé, dos à moi. Celui-ci se retourne et écarquille de grands yeux en esquissant un léger mouvement de recul sous la surprise. « M… Mais ?! Ce n’est pas du tout toi, c’est vraiment bizarre ! ».

Alors c’est vraiment bien parce que c’est toi que je te montre le résultat, mais seulement si tu me promets de ne jamais partager ça avec qui que ce soit hahaha (parce qu’en plus, je suis un peu nulle en selfie). Les photos sont plus flatteuses que la réalité qui elle, était plutôt… colorée !

Quel maquillage pour le jour J ?

Crédits photo : Photos personnelles

Bouche trop dessinée, sourcils trop épais, trop de nacré sur l’arcade sourcilière (et encore rappelle-toi, j’avais tout estompé avec un mouchoir !)… non vraiment, même plusieurs mois après, je ne me plais pas vraiment !

Bon, le point positif, c’est que ça tient vachement bien et que ça résistera sans aucun doute à l’armada de bisous qu’on va recevoir le jour J. Et puis je suis repartie avec un nombre non négligeable de beaux produits : deux ombres à paupières, un mascara waterproof, un blush, de l’anti-cernes et un pinceau pour l’appliquer, rien que ça ! Me voilà corporate à fond !

Quand tu savais ce que tu voulais, mais finalement ce n’est plus ce que tu veux !

Une fois n’est pas coutume, il n’en a pas fallu beaucoup à la future mariée que je suis pour changer d’avis en cours de route. Si le résultat de ce maquillage professionnel a été un peu décevant par rapport à ce que j’espérais, j’ai malgré tout apprécié l’expérience et ce qui me plait désormais, c’est l’idée de me faire chouchouter le jour du mariage. Après tout, pourquoi ne pas faire appel à une maquilleuse plutôt que de se contenter d’un maquillage home-made ? Ça m’éviterait sûrement le stress d’un potentiel ratage en ayant la main un peu trop lourde par volonté de bien faire (maquillage à la truelle bonjour !) et puis s’il y a bien un jour où on peut se payer le petit luxe d’un chouchoutage en règles, c’est bien celui-là, non ?

Oui mais voilà, si les maquilleuses pros ne sont pas rares en ville, dans ma campagne, c’est une autre affaire, et j’appréhende de tomber sur la personne qui saura comprendre ce que je recherche quand je parle d’un maquillage naturel.

Et puis un jour, paf ! La petite ampoule s’allume au-dessus de ma tête. « Eurêka, mais c’est bien sûr ! Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? ». La meilleure amie de la cousine de Roméo est esthéticienne dans la petite ville à 10 minutes de chez mes parents et, comble du luxe, elle se déplace à domicile ! Ni une, ni deux, on cale un rendez-vous d’essai pour le mois de juillet.

S. est une fille magnifique, pétillante et toujours impeccablement – mais discrètement – maquillée. Je pense qu’elle comprendra sans mal le résultat que j’espère tant ! D’ailleurs, elle me pose plein de questions sur mes habitudes, sur les couleurs que j’utilise et celles que je n’aime pas. Elle me demande aussi de lui décrire ma robe et ma coiffure, et en conclut que je veux juste me sentir apprêtée et jolie, mais pas transformée en une star du tapis rouge. Voilà, c’est ça ! Elle me propose de commencer à me maquiller d’après ce qu’elle imagine pour moi, tout en me montrant le résultat au fur et à mesure pour que je lui donne mon avis. Nous restons dans des tons marrons, taupes et très légèrement rosés tout doux et naturels, avant d’accentuer un peu l’ombre des yeux pour appuyer le regard. Quand je découvre le résultat cette fois-ci, ouf, je ne prends pas peur ! Je suis soulagée. C’est un peu plus prononcé que mon maquillage de tous les jours, mais ça reste totalement moi.

Quel maquillage pour le jour J ?

Crédits photo : Photos personnelles

Oui je sais, on dirait les selfies d’une ado prépubère, on ne rigole pas !

Mission mise en beauté étape 1 : réussie ! Prochain défi : trouver une coiffure quand on a 3 poils sur le cailloux !

Et toi, tu as choisi de te maquiller seule ou tu as préféré faire confiance à un professionnel ? Tu as changé d’avis en cours de route ? Dis-moi tout !

Prenez (beaucoup) de fleurs, des matières brutes, du kraft, du liberty pour la touche de peps, une (bonne dose) d'humour et de bonne humeur, de la douceur, quelques (fortes) émotions, du fait maison, beaucoup trop d'idées, et vous obtiendrez... un mariage de fin d'été en pleine campagne ! Je suis Madame Peach, et je suis mariée à Roméo depuis le 27 août 2016. Ici, je te raconte (presque) tout : nos doutes, nos joies, nos couacs pendant les préparatifs, et surtout... notre belle journée de fin d'été !

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Origan
    Répondre
    6 novembre 2016

    Haha, je me reconnais dans plein de passages de ton article ! Notamment les yeux « marrons mais aussi un peu verts avec une pointe de doré » qu’il faut maquiller en PRUNE (même si je ne me suis pas trouvée horrible non plus, c’est clair que le prune n’est pas une couleur super compatible avec l’envie de naturel je crois…)
    En tout cas je te trouve super jolie sur les deux dernières photos 🙂 !

  • Avatar
    MlleCroisé
    Répondre
    6 novembre 2016

    je me reconnaîs aussi dans ton récit, même si mon cheminement est peut être à l’opposé: je me suis toujours dit que je me ferai maquiller, et maintenant je me demande, après un essai raté, si je ne vais pas me maquiller toute seule ^^ mais comme toi, j’aime beaucoup l’idée de me faire chouchouter ce jour là…

  • Avatar
    Répondre
    6 novembre 2016

    Je suis complètement perdue concernant le maquillage …
    J’hésite à prendre des cours et faire ce qui me plait ou laisser faire un pro …
    C’est horrible ce choix !!

  • Avatar
    Madame Salade de Fruits
    Répondre
    7 novembre 2016

    Comme quoi, au final, la solution est souvent sous nos yeux 😉 Ce maquillage te va très bien, reste naturel. Pour moi aussi ça a été le grand débat dans ma tête pour savoir si je gardais les teintes de tous les jours ou si je changeai … Et au final, j’ai fais un maquillage naturel, très semblable aussi de ce que je mets tous les jours, et c’était parfait ^^

  • Avatar
    Répondre
    7 novembre 2016

    Merci pour cette chronique !! Un peu perdu de mon côté aussi concernant coiffure + maquillage, surtout que ça coûte vite bien cher à Paris ! Je sais me maquiller toute seule mais comme toi, le stress de rater le maquillage ce jour là me fait hésiter !
    En tous cas le 2e test te va super bien 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle Chihuahua
    Répondre
    7 novembre 2016

    Les deux maquillages t’aillaient très bien mais c’est vrai que le deuxième fait un peu plus naturel !
    Le dialogue chez Mac avec les hihi et huhu m’a fait rigolé comme une conne toute seule devant mon ordi !! Trop drôle !

  • Avatar
    Madame Myrtille
    Répondre
    7 novembre 2016

    Moi je te trouve jolie dans les deux cas, mais c’est sur que le maquillage de ton amie est bien plus discret et naturel, et c’est important de se sentir bien maquillée, et spécialement le jour de son mariage…

  • Avatar
    Madame Zinzin
    Répondre
    9 novembre 2016

    J’ai eu droit à la même mésaventure avec le prune… Lors de mon premier essai 10 jours avant le mariage ! J’étais désespérée ! Finalement retour aux couleurs habituelles: du brun, de l’or, et c’était parfait.
    Bon et madame Peach c’est quand que tu commences à nous raconter ton mariage ??? Je tiens plus moi, ça fait tellement longtemps que je rêve de voir ta déco, et puis la robe + la coiffure + le maquillage + les chaussures…
    Moi impatiente ? ?

      • Avatar
        Madame Zinzin
        Répondre
        10 novembre 2016

        Ah mince !!! Tu dois être tellement impatiente de les récupérer ! Ok, je vais mobiliser toute ma patience pour tenir jusque là 😉

  • Avatar
    Mzlle Ponygraphe
    Répondre
    9 novembre 2016

    Le premier maquillage me laisse perplexe… Un peu trop « sophistiqué » je trouve… Je me maquille encore moins que toi 😛 alors je suis vraiment pas fan des couleurs appuyées. Mais globalement j’utilise les mêmes couleurs que toi, des tons plutôt chauds ! Le maquillage de l’amie est vraiment plus réussi, plus naturel. Et celui du jour J…. Je dis rien, je dis rien ^^

      • Avatar
        Mzlle Ponygraphe
        Répondre
        10 novembre 2016

        Exactement, tu n’as pas du trop te reconnaître avec ce maquillage… Pour le coup, je crois pas que la maquilleuse ait comprit le sens de « maquillage naturel » ^^ mais finalement c’est un mal pour un bien, tu as trouvé ta maquilleuse qui a respecté ton « cahier des charges » 😀

        Chut chut, promis je dirai rien 🙂 !

  • Avatar
    Mme Broderie
    Répondre
    14 novembre 2016

    Moi qui ne te connaît pas dans la vraie vie le premier maquillage ne me choque pas, je te trouve vraiment très jolie. MAIS, il est vrai qu’avec la deuxième version tu es encore plus belle !
    On sent que tu te sens plus à l’aise avec le maquillage plus naturel et donc il te va finalement mieux 🙂

    Moi perso j’aime bien le prune en maquillage, bon j’ai les yeux bleus gris du coup moi ça donne une touche plus chaleureuse, mais pour les yeux bruns c’est vrai que j’accroche moins 🙂

    En tous les cas, tu es une femme superbe et je sens que tu vas être une mariée à tomber !

  • Avatar
    Mademoiselle Presque Relax
    Répondre
    14 novembre 2016

    woaw le 2eme maquillage est magnifique.
    moi j’ai décidé depuis le début de me maquiller moi même mais là tu me fais douter tout d’un coup

Poster une réponse